Nous sommes actuellement le 20 Déc 2014, 06:43


[PCM08][Amstel Gold Race 2015] Cofidis, le Nord au pouvoir

Modérateurs: Cyanide Team, Story Staff

  • Auteur
  • Message
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

[PCM08][Amstel Gold Race 2015] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:48

Ca y est, Yvan Renou est de retour !!!
Pour la déconne, un aperçu du message d'erreur quand j'essaie de tout poster d'un coup : 1 million de caractères alors que le max est de 60 000 :lol:
Image
Je vais donc faire en une vingtaine de posts... :lol:

Après avoir débuté sur pcm 2005, l'envie de changer et la flemme d'attendre une version stable de pcm 08 m'ont poussé à acheter pcm 07 fin mai. Je profite de cette occasion pour débuter ma carrière de réciteur. J'aime beaucoup les récits de DarkHeaven et Flolatortue/bobjulich, et mon récit sera du même style. Histoire de me démarquer et d'apporter un peu d'originalité, ma gestion de l'équipe ne sera pas tout à fait la même...



18/10/2007 - Cofidis : le début de la fin ?

Après 11 ans de présence dans les pelotons, Cofidis pourrait bien stopper son engagement dans le milieu. Alors que rien ne laissait présager cette issue il y a encore un an, le groupe fait aujourd'hui face à des difficultés financières importante, et ne peut donner aucune garantie pour l'avenir. Pour ne rien arranger, les résultats de cette saison 2007 se sont avérés catastrophiques, l'équipe assurant de justesse son maintien en pro-tour grâce à de modestes top 10 sur le Tour de Romandie, l'Eneco Tour ou le Tour de Pologne. Alors que l'équipe misait beaucoup sur les classiques Flandriennes, comptant sur son leader belge Nick Nuyens, celui-ci a énormément déçu en ne faisant pas mieux qu'une anonyme 27° place sur Gand-Wevelgem. Pour l'heure, nul ne sait encore ce qu'il adviendra du groupe sportif...



25/10/2007 - Cofidis pourrait rester

Nous vous faisions part dans notre édition précédente d'un possible retrait du sponsor de l'équipe Cofidis... Il semblerait pourtant qu'aujourd'hui la tendance soit à un nouveau projet : l'équipe nordiste (le siège est situé à Villeneuve d'Ascq) pourrait se consacrer à la formation des jeunes cyclistes de la région Nord-Pas-de-Calais ! L'information est à mettre au conditionnel, mais il se murmure même que plusieurs jeunes auraient même déjà signé leur contrat. Ceci permettrait évidemment une diminution drastique de la masse salariale, mais il reste à voir si l'équipe se maintiendra au plus haut niveau. Dans la région, cette perspective est vue d'un très bon oeil : en offrant une rampe de lancement aux jeunes, cela leur montrerait que le haut niveau est accessible, et pourrait donner un nouveau souffle à un sport dans lequel les Français ont justement beaucoup de mal à briller depuis plusieurs années !

Afin d'apporter un peu plus de réalisme, et de ne pas avoir tous les meilleurs français dans une même équipe, je ne recruterais donc que des jeunes scoutés de la zone Nord et Alsace ! Evidemment je ne sais pas combien de temps il me faudra pour trouver un futur vainqueur du Tour... La classe serait de faire durer la partie jusque là, mais quand je vois qu'en 2016 Sitruck et Louédec ne rivalisent toujours pas avec l'énorme concurrence, je ne crois pas que j'aurai la patience d'attendre...

Les saisons 2007 (aucun jeune) et 2008 (premiers jeunes scoutés trop tendres) seront simulées, afin de pouvoir débuter en 2009 avec mes jeunes. J'aurai encore des coureurs expérimentés durant cette première année, mais j'espère m'en séparer fin 2009 et n'avoir plus que des jeunes en 2010.

Dernière chose, je m'excuse auprès des Alsaciens qui pourraient se sentir vexés, mais les 2 zones n'étant pas séparées je considérerais que tous les jeunes de cette zone sont du Nord, les Alsaciens étant sans doute trop occupés à manger des flammenkuches pour aller faire du vélo ! :)
Dernière édition par Vincent le 19 Août 2010, 13:08, édité 71 fois au total.
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:48

Pour 2007 et 2008 je ferai juste un point sur le recrutement :

Le recrutement de la fin 2007 est un excellent cru : 2 coureurs s'annoncent comme des futurs très grands : Yvan Renou, spécialiste des pavés, et Luc Clapson, qui s'annonce comme une futur terreur des pelotons dans les sprints ! Ces deux coureurs sont des potentiels 7 ou 8.
Avec eux, 6 autres coureurs rejoingnent l'équipe :
:arrow: Armand Dugand (potentiel 5 ou 6) et Armand Laguens (3 ou 4), qui épauleront Yvan Renou sur les pavés.
:arrow: Raphaël Lagrange et Gilles Sentein, sont tous deux de bons baroudeurs (potentiels 5 ou 6). J'aimerai en faire des coureurs complets, un peu dans le style Voigt, capables de rouler et de passer les bosses.
:arrow: Stéphane Léoni (potentiel 5 ou 6) sera le seul coureur de cette cuvée 2007 capable de se défendre en montagne. Grimpeur dans l'âme, j'attends de lui qu'il sache aussi limiter les dégâts en contre-la-montre !
:arrow: Jérôme Fontaine (pot 5) rejoint également notre équipe. Spécialiste des contre-la-montre, c'est une spécialité qui nous permettra d'aller chercher quelques victoires d'étapes, et surtout d'être un excellent équipier dans les tours comportant des clm par équipe !

Avec 3 coureurs de pavés, 1 rouleur, 1 sprinteur et 2 baroudeurs, on devrait bien voir le maillot de la Cofidis tant que la route sera plate !! Les choses seront plus difficiles dès que ça va monter, avec pour le moment le seul Léoni en montagne. Dommage... Je comprends à la limite qu'il n'y ait pas de col dans la région, mais le Boulonnais ou le bassin minier sont pourtant des terrains propices pour les puncheurs !

J'ai scouté le reste de la France par curiosité : il semble y avoir un 3° grand espoir Français (2 sur 3 dans ma zone, j'ai eu de la chance !!) : le Sudiste Corentin Torres, spécialiste des courses par étapes, serait-il le nouveau Boulouard ? Il en prend le chemin, puisqu'il a rejoint... Auber93 ! (Ceci dit je n'ai pas recoupé les avis, il se peut qu'il soit moins prometteur que prévu, ou que je sois passé à côté d'autres espoirs français... l'avenir nous le dira)
Pour ceux qui seraient surpris de voir autant de bons jeunes dans cette zone, je vous assure que tout ce petit monde vient bien de la zone Nord/Alsace, et sans y toucher avec Hannes ! La seule chose... c'est que j'avais commencé cette partie uniquement pour m'habituer à pcm 2007 en pensant en recommencer une nouvelle pour le récit. Mais quand j'ai vu les résultats des scouts sur cette zone il devenait impensable de ne pas conserver cette partie !




Saison 2008 :
Encore une fois simulée... Satisfaction côté Cofidis, avec les classiques pavées beaucoup mieux réussies par le leader Belge Nuyens : 3° sur le Ronde, et surtout vainqueur à Wevelgem ! On remarque également que l'IA fait vraiment de la [CENSORED], puisqu'elle a fait courir les 3 grands tours à Amaël Moinard ! Il a été cherché la 7° place sur le Giro, la 15° place sur le Tour de France (gagné par Vinokourov pour la seconde année consécutive), mais a fini la Vuelta complétement lessivé, au delà de la 25° place ! Mais cette saison a surtout donné un peu d'expérience du haut niveau à nos jeunes coureurs...

Côté recrutement :
Encore une fois, je n'ai pas à me plaindre ! Mes scouts ont déniché un nouveau très grand : Kévin Ramade (potentiel 7 ou 8 ), imbattable dans les contre-la-montre des catégories de jeunes. Il reste à lui faire comprendre qu'il est impensable pour nous de limiter son talent aux seules courses en solitaire : il devra absolument progresser en montagne ! S'il fait ce travail, il pourrait très bien être le coureur que tous les Français attendent, et venir triompher sur la grande boucle !
Pour celà, il pourra aller s'entraîner avec son frère : Xavier Ramade (pot 5 ou 6) rejoint également l'équipe, et apprécie justement la montagne ! Il pourrait devenir un excellent équipier pour son frère dans l'avenir. A l'inverse, il devra également savoir limiter la casse en clm pour ne pas pénaliser son frère sur les clm / équipes... mais j'attends énormément de la fratrie Ramade pour le futur !
Toujours pour les courses à étapes, Geoffrey Oliviery (3 ou 4) et Teddy Caullery (5 ou 6) rejoingnent également l'équipe.
Enfin, l'équipe se complète également dans d'autres domaines : Benjamin Muratet (3 ou 4) et Mathieu Barth pour le sprint (5 ou 6), Eric Bernhard et Marcel Candelon (3 ou 4) pour le contre-la-montre, Lucien Lavoyer (3 ou 4) pour les classiques pavées, ainsi que Cyril Derrien et Felix Blampain (3 ou 4) en baroudeurs. Les puncheurs manquent désespéremment à l'appel (à se demander ce qu'il font ces Nordistes, le Mont des Cats, c'est pourtant pas pour les chiens !!), mais pour le reste, j'aurai donc un effectif assez complet pour les années à venir !

Pour mes potentiels, ce sont a priori les avis des scouts, je n'ai pas regardé sous hannes.



Saison 2009 :

Enfin mes grands débuts ! Voilà mon effectif début 2009 :
Image
Les anciens sont là pour leur dernière année, afin d'assurer le maintien de l'équipe.

L'effectif sera divisé en 4 groupes :
G1 : Paris-Nice, Milan San Remo, Tour du Pays-Basque / REPOS / Eneco Tour, Vuelta
Equipe : Monfort Sentein Muratet Bernhard Derrien Candelon Blampain
Objectifs : Pour toutes ces courses, Maxime Monfort tentera de bien figurer au général, et devra le plus souvent faire seul lorsque les difficultés commenceront. Ses équipiers sont tous très jeunes (Sentein est le seul à avoir un an d'expérience en pro) et sont là pour apprendre, même s'ils tenteront de montrer le maillot dans les échappées, et pourquoi pas aller chercher un maillot de grimpeur, voire une étape si une échappée va au bout...

G2 : Tirreno Adriatico, Milan San Remo, Classiques Flandriennes et Ardennaises / REPOS / Plouay, Tour de Pologne, Classiques d'octobre
Equipe : Nuyens Duque De Weert Renou Dugand Lavoyer Laguens
Objectifs : L'équipe pavée est très forte, le leader Nuyens pourra compter sur de jeunes équipiers déjà très talentueux (notes en pavés : Renou 77 ; Dugand 72 ; Laguens 69). Cofidis compte sur ce groupe pour prendre de précieux points au pro-tour... Si Yvan Renou démontre de belles choses et accompagne bien Nick Nuyens, il pourrait être récompensé en se voyant offrir le leadership sur Paris-Roubaix.
Pour les vallons, je n'ai aucun grand spécialiste dans mon équipe, mais si l'on parvient à contenir les plus fort, Leonardo Duque pourrait bien avoir sa chance au sprint dans un peloton réduit (73 val, 75 sp)...

G3 : Tour de Romandie, Giro, Tour de Suisse... (c'est court mais je n'arrive pas vraiment à faire d'autres choses avec ce groupe)
Equipe : Huguet Augé Caullery Lagrange Olivieri Ramade Ramade Hoj
Objectifs : Encore une équipe très jeune, Stéphane Augé et Frank Hoj apporteront leur expérience. Huguet n'est pas vieux mais est pourtant le plus fort du groupe ! Trop tendre néanmoins pour aller chercher une place au général, la mission du groupe sera donc d'observer, de tenter et d'apprendre...

G4 : Tour de Catalogne, Dauphiné Libéré, Eindhoven Team Time Trial, Championnats, Tour de France, San Sebastian, Tour d'Allemagne, Classique d'Hamburg
Leader : Moinard Chavanel Clapson Minard Moncoutié Fontaine Léoni Barth
Objectifs : Ce groupe a bien sûr le Tour de France comme principal objectif ! Il comporte peu de jeunes, car pour leur dernière année de contrat j'ai mis mes meilleurs coureurs autour de Moinard pour me donner un point de repère pour l'avenir. De plus il serait dommage de gacher la meilleure chance française sur ce Tour, car Moinard est à la fois le meilleur grimpeur (79 mo), meilleur rouleur (76 clm) et "meilleur récupérateur" (78 réc) du peloton français !

Tout ceci se fera avec la db vrais noms, en niveau difficile



Paris - Nice

Etape 1 : Prologue de 9 kilomètres dans les rues de Fontainebleau. Monfort, pas vraiment un spécialiste, doit limiter la casse.
Le premier leader du pro-tour est un Nordiste ! Dommage, ça n'est pas un jeune de la Cofidis, mais le plus expérimenté David Boucher qui remporte ce prologue et endosse le maillot jaune !
Parti dans les derniers, Monfort gère son effort et concède au final 21 secondes sur le Français.

Résultat :
1 David Boucher TEAM CSC 9'28
2 Tomas Vaiktus DISCOVERY CHANNEL +4
3 Raivis Belohvosciks SAUNIER DUVAL - PRODIR +8
4 Gustav Larsson QUICKSTEP INNERGETIC s.t.
5 Haimar Zubeldia EUSKALTEL EUSKADI s.t.
...
31 Maxime Monfort COFIDIS +21


Etape 2 : La première étape en ligne est déjà accidentée, il s'agira d'être vigilant dans le final.
Candelon tente le coup dans l'échappée mais ne parvient pas à suivre le rythme et doit réintégrer le peloton. Celui-ci diminue au fur et à mesure que la course avance, et Monfort perd progressivement tous ses équipiers. Devant, Nibali s'échappe sur la fin, poursuivi par Sam Sanchez, Di Luca et Schleck mais le peloton qui ne compte plus que 82 coureurs roule fort, et termine dans le même temps que l'Italien.

Résultat :
1 Vincenzo Nibali RABOBANK 4h44'02
2 Samuel Sánchez G. RABOBANK s.t.
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM s.t.
4 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
5 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
...
17 Maxime Monfort COFIDIS s.t.


Etape 3 : Les petites difficultés du jour sont en début de parcours, l'étape devrait convenir aux sprinteurs.
Malgré la deuxième partie de course totalement plate, la plupart de mes coureurs ont trop souffert sur le début de course et ne peuvent suivre le peloton jusqu'au bout. Seul Sentein accompagne Monfort jusqu'au bout. Ce dernier passe lui une journée tranquille...

Résultat :
1 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC 5h06'30
2 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
4 Oscar Freire RABOBANK s.t.
5 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
76 Maxime Monfort COFIDIS s.t.


Etape 4 : On retrouve ici un profil accidenté, le début est montagneux, la fin est moins difficile...
Sans surprise, Monfort termine sans aucun équipier. Encore une fois l'arrivée est trop roulante et il reste encore 35 coureurs dans le groupe de tête à l'arrivée. David Boucher perd son maillot au profit de Vaitkus (DSC), Monfort passe 12° du général à 19''.

Résultat :
1 Matthias Kessler ASTANA 5h56'29
2 Pierrick Fédrigo BOUYGUES TELECOM s.t.
3 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
4 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
5 Rinaldo Nocentini RABOBANK s.t.
...
10 Maxime Monfort COFIDIS s.t.


Etape 5 : Contre la montre valloné : ça descend, ça remonte et ça descend à nouveau !
Alors que tous les autres Cofidis ont terminé depuis longtemps, Monfort s'élance enfin. Au premier pointage, ça n'est pas fameux, il pointe au 32° rang provisoire à 40''. Au second pointage, au sommet de la montée, changement de situation : Monfort prend le meilleur temps ! Motivé par sa perf, il fait la descente à fond et prend également le meilleur temps provisoire à l'arrivée ! Nibali, parti juste après lui, fera une minute de mieux et lui hôte ses rêves de victoire, mais pour un non spécialiste, Monfort a parfaitement géré son contre-la-montre ! Il prendra la 6° place de l'étape. Il passe 7° au général, à 1'07 de Kashechkin, nouveau maillot jaune.

Résultat :
1 Vincenzo Nibali RABOBANK 41'38
2 Stefan Schumacher ASTANA + 7
3 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
4 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO + 16
5 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 28
6 Maxime Monfort COFIDIS + 1'01


Etape 6 : Etape reine de ce Paris-Nice, avec la montée vers Isola 2000
Monfort est sans équipier en bas de la dernière ascension. Les premières attaques sont trop fortes, Kashechkin, Nibali, Di Luca et Frank Schleck s'envolent. Derrière, Monfort tente de se détacher au train. 6 autres coureurs le rejoingnent rapidement. La coopération est bonne, et le rythme est élevé. Monfort tire la langue mais ne lache pas le groupe. Si les premiers sont partis très fort, le groupe Monfort reprendra Schleck à 3 km du sommet. A l'arrivée, le Belge concède 2'36 sur Nibali (qui a repris de justesse Kashechkin pour s'offrir une victoire d'étape et le maillot jaune), mais il intégre le top 5 au général !

Résultat :
1 Vincenzo Nibali RABOBANK 4h39'09
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 9
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 1'06
4 Christophe Moreau FRANÇAISE DES JEUX + 2'36
5 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Maxime Monfort COFIDIS s.t.
8 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
9 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
10 Thomas Voeckler AG2R PREVOYANCE + 3'14

Classement général :
1 Vincenzo Nibali RABOBANK 21h17'28
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 8
3 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO + 2'51
4 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 3'00
5 Maxime Monfort COFIDIS + 3'46
6 Frank Schleck TEAM CSC + 3'52
7 Christophe Moreau FRANÇAISE DES JEUX + 4'31
8 Stefan Schumacher ASTANA + 5'22
9 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 5'25
10 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.



Etape 7 : Etape de moyenne montagne, mais la dernière difficulté est à 70 kms de l'arrivée. Les positions ne devraient pas beaucoup bouger, mais il faudra être vigilant.
Comme prévu, l'arrivée se joue au sprint dans un peloton réduit (77 coureurs), qui ne compte que Monfort chez les Cofidis. Oscar Freire s'impose facilement, aucun favori ne prend de bonification.

Résultat :
1 Oscar Freire RABOBANK 5h02'14
2 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
3 Matthias Kessler ASTANA s.t.
4 Riccardo Ricco SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
5 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
...
18 Maxime Monfort COFIDIS s.t.

Etape 8 : Un gros col à mi-parcours et plus rien avant la fin. Le général ne devrait pas non plus être modifié.
Un groupe d'échappés parti dans le col va au bout, le podium de l'étape est 100% français ! Pas de changement au général, les favoris finissent tous dans le peloton. Monfort conserve sa 5°place au général.
Sentein, tout fier pour une fois de pouvoir terminer dans le peloton, est pris dans une chute à 3 kms de l'arrivée...

Résultat :
1 Pierrick Fédrigo BOUYGUES TELECOM 3h37'53
2 Laurent Lefèvre LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Nicolas Portal CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Koldo Gil ASTANA s.t.
5 Xavier Florencio TEAM CSC + 3'03
6 Maxime Monfort COFIDIS s.t.

Classement général final :
1 Andrey Kashechkin ASTANA 30h00'46
2 Vincenzo Nibali RABOBANK + 2'32
3 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO + 2'43
4 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 2'52
5 Maxime Monfort COFIDIS + 3'38
6 Frank Schleck TEAM CSC + 3'44
7 Christophe Moreau FRANÇAISE DES JEUX + 4'23
8 Stefan Schumacher ASTANA + 5'14
9 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 5'17
10 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.



Tirreno - Adriatico
Tour presque entièrement simulé, Duque est trop faible en sprint ou en vallon pour réussir quelque chose de vraiment intéressant.

Classement général final :
1 Matteo Bono LAMPRE - FONDITAL 19h27'35
2 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 39
3 Pieter Weening TEAM MILRAM + 47
4 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 1'13
5 Stijn Devolder DISCOVERY CHANNEL + 1'14
6 Theo Eltink CAISSE D'EPARGNE + 1'15
7 Patxi Vila EUSKALTEL - EUSKADI + 1'22
8 Francisco Mancebo SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'23
9 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 1'25
10 Markus Fothen GEROLSTEINER + 1'47
11 Carlos Sastre TEAM CSC + 2'04
12 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 2'20
13 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 2'21
14 Leonardo Duque COFIDIS + 2'23
15 Eddy Mazzoleni ASTANA + 2'29

Milan San Remo
Renou tentera l'échappée, et si ça ne part pas Duque jouera le sprint.
Renou ne parvient pas à accrocher l'échappée qui part dans les dernières difficultés, elle ne va de toute façon pas au bout. Duque est trop émoussé pour disputer le sprint...

Résultat :
1 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC 7h16'06
2 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
4 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
5 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Oscar Freire RABOBANK s.t.
7 Luca Paolini LIQUIGAS s.t.
8 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
9 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
10 Jimmy Casper TEAM MILRAM s.t.
...
34 Nick Nuyens COFIDIS s.t.



Tour des Flandres
Nuyens contre l'attaque des costauds mais ne parvient pas à accrocher le groupe. L'écart grimpe rapidement, aussi bien avec la tête qu'avec le peloton. Le Belge termine tranquillement à la 6° place. Renou assure de son côté tranquillement sa place dans le peloton, il rate de peu le top 10 au sprint.

Résultat :
1 Filippo Pozzato LIQUIGAS 7h02'35
2 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
3 Alessandro Ballan GEROLSTEINER s.t.
4 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
5 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Nick Nuyens COFIDIS + 1'40
7 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO + 5'24
8 Luca Paolini LIQUIGAS s.t.
9 Enrico Franzoï LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Matti Breschel FRANÇAISE DES JEUX s.t.
11 Yvan Renou COFIDIS s.t.



Tour du Pays Basque (début)
Presque entièrement simulé...

Etape 1 :
1 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM 3h30'39
2 Matthias Kessler ASTANA s.t.
3 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC + 10
4 Sergey Kolesnikov ASTANA s.t.
5 Frank Schleck TEAM CSC + 20
...
13 Maxime Monfort COFIDIS s.t.

Etape 2 :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 5h03'53
2 Frank Schleck ASTANA s.t.
3 Christophe Moreau FDJEUX + 29
4 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Pieter Weening MILRAM + 49
...
11 Maxime Monfort COFIDIS + 1'46

Etape 3 :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 4h00'03
2 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
3 Stefan Schumacher ASTANA + 25
4 Matthias Kessler ASTANA s.t.
5 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 59
...
10 Maxime Monfort COFIDIS + 1'25

Classement général provisoire :
1 Frank Schleck TEAM CSC 12h35'54
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 2
3 Stefan Schumacher ASTANA + 29
4 Andrey Kashechkin ASTANA + 59
5 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 1'26
6 Matthias Kessler ASTANA + 1'40
7 Andrea Pagoto CREDIT AGRICOLE + 2'09
8 Maxime Monfort COFIDIS + 2'12
9 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 2'27
10 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 2'45




Gand - Wevelgem
Renou ayant passé un cap (80 pa), il devient le leader de l'équipe ! Alors que ça roule tranquillement, ses équipiers durcissent la course entre les deux plus gros secteurs pavés. Renou parvient à sortir avec Ballan, Flecha, Hoste, Franzoï ainsi que Nuyens. Celui-ci a parfaitement emmené son leader mais doit rapidement lacher prise. Trop gourmand, Renou veut suivre les meilleurs alors que Franzoï et Hoste sont lachés. Il le paiera cher par la suite, il doit lacher, se fait dépasser par les 2 autres... et se fait reprendre sous la flamme rouge par un peloton d'une quarantaine de coureurs. Il finit à une anonyme 26° place alors que le top 5 lui tendait les bras. Rageant !

Résultat :
1 Alessandro Ballan GEROLSTEINER 5h34'46
2 Juan Antonio Flecha RABOBANK + 24
3 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO + 1'28
4 Enrico Franzoï LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL + 5'55
...
26 Yvan Renou COFIDIS s.t.

Désolé pour le manque de screens, j'essaierai de me rattraper sur les prochaines courses :oops:



Tour du Pays Basque (fin)

Etape 4 :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 4h15'10
2 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
3 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 26
4 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
5 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 54
...
19 Maxime Monfort COFIDIS + 1'29

Etape 5 :
1 Andrea Pagoto CREDIT AGRICOLE 4h14'51
2 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
3 Sergey Kolesnikov ASTANA + 31
4 Stefan Schumacher ASTANA + 57
5 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
...
40 Maxime Monfort COFIDIS + 3'27

Etape 6 :
1 Stefan Schumacher ASTANA 18'31
2 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 3
3 David Zabriskie TEAM CSC + 4
4 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 6
5 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 9
...
49 Maxime Monfort COFIDIS + 1'05


Classement général :
1 Frank Schleck TEAM CSC 21h25'57
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 43
3 Stefan Schumacher ASTANA + 1'38
4 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'35
5 Vincenzo Nibali RABOBANK + 4'16
6 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 4'34
7 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 4'42
8 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC + 4'44
9 Andrea Pagoto CREDIT AGRICOLE + 4'46
10 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 4'52
...
14 Maxime Monfort COFIDIS + 6'42


Rien d'intéressant pour mon équipe puisque j'ai simulé, c'est juste pour ceux qui veulent les résultats des courses pro-tour.



Paris - Roubaix

Sur les pavés Français, Yvan Renou va tenter de faire de son mieux pour intégrer enfin le top 10 d'une classique pro-tour !
Rapidement, il sent que les jambes sont là, contrairement à son équipier de luxe Nuyens, confirmant son rôle de leader. Il passe tranquillement les premiers secteurs pavés, et est encore bien entouré dans la tranchée d'Arenberg.
Image

A 60 kms de l'arrivée, le rythme augmente nettement. Seuls Dugand (+1) et Nuyens (-5) accompagnent encore Renou (+5). Alors que ce dernier se ravitaille, plusieurs favoris attaquent. Surpris, Renou contre avec un temps de retard, mais parvient néanmoins à rejoindre Flecha, Pozzato, Ballan, Klier et Hoste (rien que ça !) en tête de la course.
Image

Le vainqueur est a priori dans les 6. Renou hésite dans un premier temps à rouler, ne voulant pas renouveller la même erreur que mercredi. Pourtant, il voit qu'il suit le groupe sans réelle difficulté et accepte de rouler pour préserver l'entente au sein du groupe. Il se rend même compte que ses relais sont parmi les plus appuyés : pour preuve, Flecha et Hoste tenteront une attaque pendant un relais du Français, mais ne parviendront même pas à le dépasser !
Dès lors, Renou prend conscience qu'il peut viser mieux qu'un top 6. A 15 kms de l'arrivée, il tente une attaque pour faire exploser le groupe.
Image

Malheureusement, personne ne suit et il se retrouve à devoir rouler seul en tête, contre 5 poursuivants. Il hésite à se relever mais les jambes répondent (comprenez : il est on-fire) ; il poursuit donc son effort, alors qu'il aperçoit l'entrée de Roubaix.
Image

Il entre dans la ville sous les ovations du public.
Image

Malgré tout, l'avance plafonne à une trentaine de secondes dans les rues de l'ancienne capitale du textile.
Image

Renou ne se désunit pas, et conserve la tête en entrant dans le vélodrome de Roubaix !
Image

Il a conservé de précieuses longueurs d'avance, et l'équipe rêve d'une première victoire d'un jeune Ch'ti, à domicile qui plus est !
Image

Les poursuivants (qui ont lâché Ballan et Hoste) ne parviennent plus à faire diminuer l'écart, et Yvan Renou peut s'imposer sur la Reine des Classiques, devant un vélodrome en délire !!!
Image

Yvan Renou succède donc à Frédéric Guesdon chez les vainqueurs français de l'épreuve ! Mais surtout, alors qu'il n'en est qu'à sa deuxième saison professionnelle, il remporte ici le premier succès de sa carrière, dans l'une des plus belles courses cyclistes au monde... surtout pour un Nordiste !
Image

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 7h24'54
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 38
3 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
4 Andreas Klier T-MOBILE TEAM s.t.
5 Alessandro Ballan GEROLSTEINER + 2'25
6 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Enrico Franzoï LAMPRE - FONDITAL + 3'03
9 Nicolas Portal CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Kevin Van Impe QUICKSTEP - INNERGETIC + 3'43
11 George Hincapie DISCOVERY CHANNEL + 4'15
12 Björn Leukemans TEAM CSC + 5'19
13 Matti Breschel FRANÇAISE DES JEUX + 6'55
14 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
15 Luca Paolini LIQUIGAS s.t.
16 Manuel Quinziato LIQUIGAS s.t.
17 Nick Nuyens COFIDIS + 8'39
18 David Kopp GEROLSTEINER + 10'07
19 Jesús Del Nero RABOBANK s.t.
20 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.



Amstel Gold Race
Nuyens redevient leader de l'équipe pour les Flandriennes. Il parvient à partir avec les favoris. En revanche, il tire la langue et doit se retrouver dans le mauvais groupe lorsque le groupe se casse en 2. Au final, il accroche tout de même une superbe 5° place, que je n'osais espérer étant donné son niveau (74 val) et aussi le fait que sur pcm05, les vallons n'étaient pas ma spécialité :oops:

Résultat :
1 Frank Schleck TEAM CSC 6h01'19
2 Matthias Kessler ASTANA s.t.
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 23
4 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 44
5 Nick Nuyens COFIDIS s.t.
6 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'01
8 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
9 Michael Boogerd RABOBANK s.t.
10 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM s.t.

Flèche Wallonne
Nuyens ne peut suivre les 4 meilleurs qui s'envolent, et termine avec le groupe de poursuivants.

Résultat :
1 Frank Schleck TEAM CSC 4h52'14
2 Stefan Schumacher ASTANA + 58
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM s.t.
4 Alexandre Vinokourov ASTANA s.t.
5 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'18
6 Andrea Pagoto CREDIT AGRICOLE + 2'31
7 Nick Nuyens COFIDIS + 2'50
8 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
9 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 3'12

Liège - Bastogne - Liège
Complétement foiré cette fois-ci, je me suis cramé à vouloir suivre le groupe des poursuivants sans y arriver :oops:

Résultat :
1 Leonardo Piepoli SAUNIER DUVAL - PRODIR 6h14'07
2 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 28
3 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 49
4 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
6 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 1'46
7 Rinaldo Nocentini RABOBANK s.t.
8 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'37
9 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
10 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
...
29 Nick Nuyens COFIDIS + 5'09



Tour de Romandie
Pas grand chose à retenir, si ce n'est que mes coureurs avaient déjà du mal à attraper les échappées, alors pour faire des bons résultats on repassera. Ah si un bonne nouvelle : je viens de remarquer que Huguet va franchir un cap en tout début de giro !

Classement général final :
1 Johann Tschopp RABOBANK 18h12'21
2 Juan José Cobo Acebo SAUNIER DUVAL - PRODIR + 45
3 Mauricio Soler DISCOVERY CHANNEL + 1'20
4 Igor Anton H. TEAM CSC + 1'22
5 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 1'42
6 Laurens Ten Dam ASTANA s.t.
7 Kevin Seeldrayers AG2R PREVOYANCE + 1'43
8 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO s.t.
9 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX + 2'05
10 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 2'31
...
45 Yann Huguet COFIDIS + 15'30



Tour d'Italie
Un seul mot d'ordre pour ce Giro : attaquer ! L'équipe est jeune et encore très faible, il faudra donc provoquer la chance. Seul Huguet peut espérer faire quelque chose en passant un cap.

Etape 1 : Prologue de 8 kilomètres à Cagliari. Notre meilleur spécialiste, Kevin Ramade (70 clm), tentera de se placer. Huguet (65clm) devra limiter la casse.
Alors que Grivko endosse le maillot rose, la surprise est de mise chez les cofidis ! Alors que Ramade déçoit, ce sont deux autres jeunes qui surprennent : Caullery et Lagrange terminent dans le top 5 ! Huguet a parfaitement géré également en prenant la 9° place !

Résultat :
1 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC 7'18
2 Vladimir Karpets ASTANA + 3
3 Maurizio Varini LIQUIGAS s.t.
4 Teddy Caullery COFIDIS s.t.
5 Raphael Lagrange COFIDIS + 4
6 Thimoty Gudsell FRANÇAISE DES JEUX + 5
7 Vasil Kiryienka FRANÇAISE DES JEUX + 6
8 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Yann Huguet COFIDIS + 7
10 Eddy Mazzoleni ASTANA s.t.


Etape 2 : Du plat

Résultat :
1 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL 4h06'39
2 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
3 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
5 Mark Cavendish T-MOBILE TEAM s.t.
...
77 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.


Etape 3 : Parcours assez plat mais le final en côte peut provoquer des cassures.
Effectivement le peloton est morcelé à l'arrivée. Huguet a bien anticipé en ne perdant que 11'' (+ les bonifs) sur le duo de tête. Il prend la deuxième place du général !!! De son côté, Raphaël Lagrange profite de sa participation à l'échappée du jour pour endosser le maillot de la montagne (le premier du tour, car l'étape précédente ne comportait pas de gpm).
Image

Résultat :
1 Franco Pellizotti LIQUIGAS 4h59'55
2 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 11
4 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Rinaldo Nocentini RABOBANK s.t.
...
7 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 4 : Du plat

Résultat :
1 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL 4h18'28
2 Oscar Freire RABOBANK s.t.
3 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
4 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Saïd Haddou BOUYGUES TELECOM s.t.
...
97 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 5 : Du plat

Résultat :
1 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL 3h59'45
2 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
3 Oscar Freire RABOBANK s.t.
4 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
5 Alessandro Petacchi TEAM MILRAM s.t.
...
83 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 6 : Un profil de moyenne montagne, mais le dernier sommet est à 30 kms de l'arrivée. La grande explication ne commencera sans doute pas, mais il faudra tout de même être vigilant.
Grosse perf de Nocentini qui parvient à creuser un écart conséquent, et endosse le maillot rose. Derrière arrive un groupe de 36 coureurs, dont Huguet, qui reste donc aux avant-postes (4°) au général.

Résultat :
1 Rinaldo Nocentini RABOBANK 4h53'17
2 Oscar Freire RABOBANK + 1'54
3 Andrea Moletta T-MOBILE TEAM s.t.
4 Leonardo Bertagnolli LIQUIGAS s.t.
5 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
...
12 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 7 : Encore un profil accidenté. La seule montée répertoriée au classement de la montagne est à 17 kms de l'arrivée, et ces derniers kms sont en grande partie en descente. Certains favoris pourraient donc tenter quelque chose.
Huguet a laissé partir les premières attaquants. Il a d'ailleurs peut-être été trop frileux car il aurait sans doute pu les accompagner. Toutefois il obtient une belle place d'étape, au général il rétrograde un peu mais reste en excellente position. De son côté Lagrange reste en vert, sans doute pour le dernier jour, car le lendemain aura lieu la première arrivée au sommet où les points seront inaccessibles.

Résultat :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 3h44'13
2 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM s.t.
4 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'37
5 Yann Huguet COFIDIS + 2'15

Classement général provisoire :
1 Franco Pellizotti LIQUIGAS 26h11'35
2 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 10
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 15
4 Rinaldo Nocentini RABOBANK + 40
5 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'37
6 Yann Huguet COFIDIS + 2'27
7 Tadej Valjavec ASTANA + 2'35
8 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'37
9 David Zabriskie TEAM CSC + 2'46
10 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'47




Etape 8 : La majorité de l'étape est plate, mais le parcours se termine par un col avec arrivée au sommet ! Ce sont donc les choses sérieuses qui commencent. On pourra se faire une meilleure idée de ce que peut attendre réellement Huguet sur ce giro
Une fois les échappés repris, la grande bagarre peut commencer. Les premiers attaquants sont trop fort pour Huguet qui souffre déjà pour suivre le peloton dans les premiers lacets. Au fur et à mesure de l'ascension, Huguet se sent de mieux en mieux au sein du peloton et peut remonter dans les premières positions, mais il se sait trop juste pour pouvoir creuser seul un écart. Il attend donc les derniers hectomètres de l'étape pour attaquer et reprendre quelques secondes, sans doute anecdotiques. Il devient 8° au général.
Image
4 minutes après la victoire de Di Luca, Huguet attaque pour reprendre quelques secondes au peloton.

Résultat :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 3h36'07
2 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
3 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 2'08
4 David Zabriskie TEAM CSC s.t.
5 Emanuele Sella CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
6 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Yann Huguet COFIDIS + 3'51
9 Pierre Rolland CREDIT AGRICOLE + 4'02
10 Paolo Bailetti CAISSE D'EPARGNE s.t.


Etape 9 : Contre la montre assez plat de 50 kms : Huguet devra s'appliquer pour perdre le moins de temps possible.
Alors que l'américain Zabriskie écrase littéralement ce chrono (près de 2' sur le 2°), Huguet termine à la 23° place, ce qui est correct pour un coureur de son calibre (70 clm). A noter que son jeune coéquipier Kevin Ramade termine dans le même temps !
Huguet devient 10° au général.

Résultat :
1 David Zabriskie TEAM CSC 1h09'52
2 Vladimir Karpets ASTANA + 1'53
3 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 2'14
4 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'19
5 Maurizio Varini LIQUIGAS + 2'56
6 Andreas Klöden CREDIT AGRICOLE + 3'05
7 Bradley Wiggins TEAM CSC + 3'17
8 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC + 3'31
9 Andrey Kashechkin ASTANA + 3'54
10 Olaf Pollack EUSKALTEL - EUSKADI + 3'56
...
23 Yann Huguet COFIDIS + 4'35
24 Kevin Ramade COFIDIS s.t.



Etape 10 : Retour à la plaine
Chaque jour un Cofidis se glisse dans l'échappée... Aujourd'hui ça a été Stéphane Augé, mais c'est encore raté, le peloton ne laisse aucune miette aux baroudeurs. Du coup, rien à signaler pour aujourd'hui...

Résultat :
1 Juan José Haedo TEAM CSC 4h05'31
2 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
3 Mark Cavendish T-MOBILE TEAM s.t.
4 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Oscar Freire RABOBANK s.t.
...
55 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 11 : Retour à la montagne, même profil que l'étape 8 : la seule difficulté est en fin de parcours.
Huguet souffre et concède beaucoup de temps. Il rétrograde en 14° position au général.

Résultat :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 5h21'43
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 1'44
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
4 Tadej Valjavec ASTANA + 2'08
5 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
30 Yann Huguet COFIDIS + 7'16


Etape 12 :Du plat...
RAS, pas de bon de sortie pour l'échappée...

Résultat :
1 Robbie McEwen PREDICTOR - LOTTO 5h23'20
2 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
3 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Koldo Fernandez GEROLSTEINER s.t.
5 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
...
23 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 13 : Du plat encore...
4'30 à 35 kilomètres de l'arrivée, le coup semble jouable pour l'échappée dont fait partie Frank Hoj. Ce dernier ne joue pas bien le coup, il attaque à 20 kms de l'arrivée pour faire exploser un groupe encore important, mais il est contré par Dimitri Champion qui prend quelques longueurs d'avance et peut s'imposer à Trieste (ça marche mieux les attaques quand Vogondy n'est pas devant :wink:). Le reste du groupe est compté dans le même temps que le peloton... Si elle aura foiré, l'attaque de Hoj aura au moins offert aux Bouygues la première victoire française de ce giro (on se console comme on peut).
Image
Champion s'impose en solitaire, alors que l'on aperçoit derrière les autres coureurs de l'échappée, menacés par le peloton.

Résultat :
1 Dimitri Champion BOUYGUES TELECOM 3h27'20
2 Luciano Pagliarini SAUNIER DUVAL - PRODIR + 25
3 Geert Omloop TEAM CSC s.t.
4 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Andrzej Grempler PREDICTOR - LOTTO s.t.
...
9 Frank Hoj COFIDIS s.t.

Etape 14 : Grosse étape de montagne, 2 petites difficultés avant la montée finale assez dure
Huguet (-5) souffre beaucoup et perd énormément de temps...

Résultat :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 5h49'02
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM s.t.
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 2'36
4 Tadej Valjavec ASTANA + 4'24
5 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL s.t.
7 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 4'40
8 Johann Tschopp RABOBANK + 4'48
9 Vladimir Karpets ASTANA + 5'04
10 David Arroyo CAISSE D'EPARGNE + 6'08
...
46 Yann Huguet COFIDIS s.t.

Classement général provisoire :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 55h10'33
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 19
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 3'52
4 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 9'51
5 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 11'23
6 Tadej Valjavec ASTANA + 12'15
7 David Zabriskie TEAM CSC + 13'56
8 Rinaldo Nocentini RABOBANK + 16'00
9 Vladimir Karpets ASTANA + 16'27
10 Johann Tschopp RABOBANK + 17'08
11 Emanuele Sella CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 18'29
12 Vincenzo Nibali RABOBANK + 19'36
13 Andrey Kashechkin ASTANA + 20'09
14 Juan José Cobo Acebo SAUNIER DUVAL - PRODIR + 20'21
15 Andreas Klöden CREDIT AGRICOLE + 21'11
16 Laurens Ten Dam ASTANA + 22'27
17 David Arroyo CAISSE D'EPARGNE + 22'29
18 Andrea Moletta T-MOBILE TEAM + 23'02
19 Leonardo Bertagnolli LIQUIGAS + 23'08
20 Yann Huguet COFIDIS + 23'30




Etape 15 : Toujours du plat...
L'échappée de Augé ne va pas au bout... Vexé d'avoir +5 sur du plat, Huguet tente alors sa chance en attaquant à 12 kms de l'arrivée. Il est repris juste avant la flamme rouge...

Résultat :
1 Oscar Freire RABOBANK 4h44'32
2 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
5 Koldo Fernandez GEROLSTEINER s.t.
...
9 Yann Huguet COFIDIS s.t.


Etape 16 : Sans doute l'étape reine de ce giro, avec pas moins de 6 cols et une arrivée au sommet. L'occasion enfin de prendre beaucoup de points pour le maillot de grimpeur, les autres étapes n'ayant jusqu'ici que des cols en fin d'étape.
Teddy Caullery, meilleur grimpeur chez mes jeunes, part dans l'échappée. Il prendra beaucoup de points pour le maillot vert, mais pas assez pour revenir sur Di Luca, d'autant que la présence de Dessel dans l'échappée l'oblige à lutter à chaque sommet, et du même coup à ne pas faire le plein. Huguet est comme toujours assez loin des meilleurs. Il reste 20° au général, mais devant comme derrière c'est très serré !
Pour la victoire finale, le mano à mano entre Di Luca et Cunego se poursuit...

Résultat :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 6h11'07
2 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 32
3 Tadej Valjavec ASTANA + 3'09
4 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 3'17
5 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL + 4'21
6 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 4'33
7 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Domenico Pozzovivo CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 5'09
9 Emanuele Sella CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 6'45
10 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
...
25 Yann Huguet COFIDIS + 10'48

Classement général :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 66h06'11[/b][/color]
2 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 13
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 8'26
4 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 13'09
5 Tadej Valjavec ASTANA + 15'17
...
19 Andrea Pagoto CREDIT AGRICOLE + 34'15
20 Yann Huguet COFIDIS + 34'19
21 Eddy Mazzoleni ASTANA + 34'26
...


Classement de la montagne :
1 Danilo Di Luca UNIBET.COM 71
2 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 67
3 Cyril Dessel DISCOVERY CHANNEL 54
4 Teddy Caullery COFIDIS 52
5 Franco Pellizotti LIQUIGAS 31
...



Etape 17 : Etape classée en vallon malgré un profil pas trop dur : une grosse côte en milieu d'étape, et quelques légères bosses à une trentaine de kms de l'arrivée. Après la grosse étape de la veille, on espère que les échappées auront leur chance...
C'est aujourd'hui au tour de Lagrange de partir dans l'échappée. Il est accompagné de 5 autres coureurs : Turpin, Bonnaire, van der Kruis, Mastracchio et De Nobile. Lagrange veut économiser ses forces, et prend donc des relais très timides au début. L'écart augmente donc assez lentement avec le peloton. Cette passivité énerve certains, comme Turpin, qui attaque à nouveau. Seul contre 5, il n'a aucune chance. Malheureusement 2 autres coureurs finissent par contrer. A 3 contre 3 le rapport de forces s'équilibre, et Lagrange contre donc à son tour. L'échappée se désorganise totalement, les attaques fusent de partout, heureusement Lagrange conserve le contact avec la tête de la course. Au final, l'échappée se réorganise et un seul coureur est piégé : Turpin, qui avait attaqué le premier, se retrouve seul en poursuite des 5 autres. Il semble pouvoir revenir, mais alors qu'il n'est plus qu'à 20'', l'ascension de la seule difficulté du jour commence, et le Français ne parvient pas à boucher le trou !
Image
Turpin plafonne dans cette côte, et ne peut combler le trou

Devant, Lagrange voit qu'il est à l'aise dans la montée, et se permet donc d'accentuer ses relais pour fatiguer ses adversaires. van der Kruis lache prise, et Mastracchio commence à faire l'élastique. Tout le monde (y compris Turpin) reviendra dans la descente, mais alors que l'écart avec le peloton prend des proportions intéressantes (10' à 90 kms de l'arrivée), les 3 qui ont souffert n'auront sans doute pas les forces de disputer la victoire finale !
Lagrange continue de relayer (sans forcer non plus) sur le plat, pour tester la réaction du peloton. Celui-ci ne réagit toujours pas, et pointe à 13' à 60 kms de l'arrivée : c'est gagné pour l'échappée !
Il faut désormais jouer au plus malin. Usés par les kilomètres, certains coureurs recommencent à faire l'élastique, et bientôt seul l'Italien De Nobile accompagne Lagrange.
Image
Les coureurs craquent peu à peu, il ne reste plus que De Nobile et Lagrange en tête

Mauvaise pioche, c'était le seul bon sprinteur du lot (70 sp contre 56 pour Lagrange) ! D'autant que celui-ci semble encore très frais. Lagrange qui jusqu'ici avait suivi sans souci commence à souffrir, notamment dans les petites côtes (heureusement assez rares), où le jeune Français monte à + de 180 puls/min. Paradoxalement, Lagrange est obligé de prendre des relais pour tempérer le rythme. Il résistera néanmoins jusqu'à ce que le profil redevienne plat. En revanche, inutile d'espérer attaquer. A 12 kms de l'arrivée, Lagrange ne décolle plus de la roue de l'Italien.
Image
L'arrivée approche... Lagrange souffre mais s'accroche !

L'allure de ce dernier redevient supportable, mais même s'il a l'avantage d'être derrière, Lagrange craint de ne pas pouvoir rester dans sa roue quand il accélérera, et encore moins de le déborder. Les kms diminuent, plus que 8, plus que 6, plus que 4, plus que 2... Sous la flamme rouge, De Nobile continue de rouler à la même allure, il ne semble plus avoir de jus. A 500 mètres de la ligne, le coureur de la Cofidis se décide et démarre son sprint...
Image
Lagrange déborde son adversaire dans les derniers mètres

Bien vu, l'Italien n'a pas les jambes pour contrer et Lagrange remporte son premier succès chez les pros, et sur un grand tour s'il vous plaît !!!
Image
Lagrange peut exulter, il offre à la Cofidis une superbe victoire d'étape ! Ce Giro est réussi !

Résultat :
1 Raphaël Lagrange COFIDIS 4h25'19
2 Ivan De Nobile MILRAM s.t.
3 Olivier Bonnaire BOUYGUES TELECOM + 4'25
4 Rodolfo Mastracchio RABOBANK + 4'58
5 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL + 7'47


Etape 18 : Etape de montagne où le seul col est situé peu avant l'arrivée, jugée en bas de la descente.
Caullery, qui vise le maillot vert, préfére s'économiser car l'échappée n'atteindra sans doute pas le sommet du col. C'est Oliveiri qui part. L'échappée sera effectivement reprise au début de la montée.
Huguet laisse encore partir les premières attaques mais semble avoir les jambes. Il se détache une première fois au train mais le peloton reviendra. Il réattaque à quelques emcablures du sommet mais rate de peu le groupe précédent. Il est ainsi rejoint dans la descente et finit avec le peloton.
A l'avant, Cunego a enfin distancé Di Luca et semble avoir enfin fait la différence dans ce Giro !

Résultat :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 4h21'06
2 Tadej Valjavec ASTANA s.t.
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 2'09
4 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
5 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
7 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
8 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM s.t.
9 Matteo Carrara TEAM CSC + 4'41
10 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
...
19 Yann Huguet COFIDIS s.t.



Etape 19 : Etape de montagne : 3 cols en début d'étape, soit 45 points pour le maillot vert, voilà une étape à ne pas rater pour Teddy Caullery. Un dernier col (10 pts) avant un final en descente permettra aux favoris de s'expliquer une dernière fois en montagne, avant le contre-la-montre du lendemain.
A noter que la dernière étape étant entièrement plate, celui qui portera le maillot vert ce soir sera assuré (sauf abandon) de le ramener à Milan.

Pour être sûr de ne pas rater le départ de l'échappée, Caullery attaque lui-même rapidement ! D'autres baroudeurs le rejoingnent rapidement, mais personne ne sprintera aux sommets : Caullery franchira les 3 premiers cols en tête, et atteint 97 points. Son dauphin au classement provisoire, Cunego, a 15 points de retard et un passage en tête au dernier col ne sera pas suffisant pour lui ! Caullery n'a plus qu'à rentrer dans les délais pour terminer meilleur grimpeur de ce Giro ! Voyant le peloton entamer la poursuite assez vite, il comprend que l'échappée n'ira pas au bout, et ralentira le rythme afin d'aider son leader dans la dernière ascension.
Image
Le peloton au coeur des massifs italiens... Huguet est bien entouré en ce début d'étape.

Huguet laisse filer les premières attaques et monte à son rythme avec le peloton. Il oublie que le col est court et s'économise un peu trop, dommage car il avait sans doute les moyens de faire mieux. Il gagne néanmoins une place au général. Caullery impressionne en restant dans ce peloton jusqu'au bout, malgré son jeune âge (18 ans !) et la fatigue accumulée dans son échappée.
Devant, Cunego remporte l'étape et assure définitivement sa victoire au général.

Résultat :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 6h34'51
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 2'48
3 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM s.t.
4 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Tadej Valjavec ASTANA s.t.
6 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
7 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI + 3'40
8 Matteo Carrara TEAM CSC s.t.
9 Andrea Moletta T-MOBILE TEAM s.t.
10 Juan José Cobo Acebo SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
31 Yann Huguet COFIDIS s.t.

Classement final (sauf abandon) du maillot vert :
1 Teddy Caullery COFIDIS 97
2 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 92
3 Danilo Di Luca UNIBET.COM 77
4 Cyril Dessel DISCOVERY CHANNEL 54
5 Tadej Valjavec ASTANA 46



Etape 20 : Contre la montre vallonné
Belle performance de Huguet qui gère bien son effort et qui prendra à son arrivée le 4° temps au classement provisoire. 5 coureurs sur les 18 qui doivent encore passer feront mieux, Huguet garde tout de même une place dans le top 10 de l'étape et gagne 2 places (17°) au général.

Résultat :
1 David Zabriskie TEAM CSC 42'14
2 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 25
3 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 27
4 Vladimir Karpets ASTANA + 40
5 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC + 42
6 Sven Krauss GEROLSTEINER + 1'06
7 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 1'08
8 Andreas Klöden CREDIT AGRICOLE + 1'11
9 Yann Huguet COFIDIS + 1'13
10 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE + 1'14


Etape 21 : Arrivée à Milan par un parcours entièrement plat.
Huguet, à plus de 40' de Cunego, tente de partir en échappée pour gagner quelques places, mais n'a pas l'autorisation du peloton ! Il laisse sa place à Augé dans l'échappée, mais celle-ci sera reprise.

Résultat :
1 Francesco Chicchi EUSKALTEL - EUSKADI 3h15'54
2 Alessandro Petacchi TEAM MILRAM s.t.
3 Mark Cavendish T-MOBILE TEAM s.t.
4 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Oscar Freire RABOBANK s.t.
...
62 Yann Huguet COFIDIS s.t.

Classement général final:
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 85h34'32
2 Danilo Di Luca UNIBET.COM + 4'35
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 16'02
4 Tadej Valjavec ASTANA + 18'55
5 Riccardo Riccò SAUNIER DUVAL - PRODIR + 19'52
6 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 20'09
7 Johann Tschopp RABOBANK + 29'34
8 David Zabriskie TEAM CSC + 29'39
9 Vladimir Karpets ASTANA + 32'50
10 Rinaldo Nocentini RABOBANK + 33'51
11 Emanuele Sella CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 35'13
12 Juan José Cobo Acebo SAUNIER DUVAL - PRODIR + 38'03
13 Andreas Klöden CREDIT AGRICOLE + 38'05
14 David Arroyo CAISSE D'EPARGNE + 39'05
15 Domenico Pozzovivo CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 41'05
16 Vincenzo Nibali RABOBANK + 41'10
17 Yann Huguet COFIDIS + 42'43
18 Leonardo Bertagnolli LIQUIGAS + 42'56
19 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL + 43'01
20 Eddy Mazzoleni ASTANA + 43'07

Bilan :
Cunego remporte un giro longtemps indécis. Il remporte également le classement par points.
Le maillot de grimpeur est remporté à la surprise générale par le jeune Français de la Cofidis Teddy Caullery ! A 18 ans seulement, il aura profité de 2 échappées dans 2 grosses étapes de montagne en dernière semaine pour remonter tout le classement !
Côté Cofidis donc, la troisième semaine rehausse largement le bilan avec ce maillot vert mais surtout la belle victoire d'étape de Lagrange ! Huguet gagne quelques places et aurait même sans doute pu faire mieux car il semblait plus frais que la concurrence sur les dernières étapes. Il se satisfera néanmoins de sa 17° place (1° Français) synonyme de 4° place au classement des jeunes. Un classement où Ricco l'emporte mais l'Italien aura senti jusqu'au bout la menace de Uran qui termine à 17''
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Message19 Juin 2009, 14:49

Tour de Catalogne
Moinard fait sa rentrée et n'a pas de gros objectif...

Etape 1 : Prologue individuel très court (5kms), la plupart de mes spécialistes sont présents (Moinard, Fontaine, Minard et Chavanel), il y aura peut-être moyen de faire quelque chose...
Grosse performance de l'équipe Cofidis qui truste les 4 premières places du classement du jour, avec 1 cinquième coureur dans le top 10. Ceci est évidemment du à mon grand talent et pas du tout au fait que les clm courts sont toujours mals configurés... je me trompe ? :oops:

Résultat :
1 Amaël Moinard COFIDIS 5'30
2 Jérôme Fontaine COFIDIS + 4
3 Stéphane Léoni COFIDIS + 9
4 Sébastien Minard COFIDIS + 10

5 Oscar García-Casarrubios LIQUIGAS + 12
6 Jonathan Hivert FRANÇAISE DES JEUX + 13
7 Sébastien Joly AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Jean-Claude Lebeau FRANÇAISE DES JEUX + 14
9 Ildefonso González Pérez FUERTEVENTURA-CANARIAS s.t.
10 Sylvain Chavanel COFIDIS + 15


Etape 2 :Etape vallonnée
Moinard ne peut suivre les meilleurs et perd son maillot... Moncoutié en conquiert un autre en devenant meilleur grimpeur.

Résultat :
1 Joaquin Rodriguez Oliver CAISSE D'EPARGNE 3h42'12
2 Kevin Seeldrayers AG2R PREVOYANCE s.t.
3 David López García CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 22
5 Thomas Voeckler AG2R PREVOYANCE s.t.
...
25 Amaël Moinard COFIDIS + 1'37


Etape 3 :Première étape de montagne
Moinard gère parfaitement sa course en conservant le contact avec la tête de course, mais il chute peu avant la dernière ascension. Il devient 16° du général...
Image
Amaël Moinard (maillot vert) est au sol... Il se relévera mais perdra du temps et des forces !

Résultat :
1 Kevin Seeldrayers AG2R PREVOYANCE 5h11'48
2 Mauricio Soler DISCOVERY CHANNEL s.t.
3 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
4 Juan Manuel Gárate QUICKSTEP - INNERGETIC + 45
5 Carlos Sastre TEAM CSC s.t.
...
35 Amaël Moinard COFIDIS + 3'31


Etape 4 :Encore de la montagne
Moinard semble mal remis de sa chute et perd encore du temps. Il devient 17° au général. Son coéquipier Moncoutié lui passe encore à l'offensive et conforte son maillot...

Résultat :
1 Mauricio Soler DISCOVERY CHANNEL 5h03'41
2 Juan Manuel Gárate QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 35
4 Kevin Seeldrayers AG2R PREVOYANCE + 43
5 Alexandre Vinokourov ASTANA + 1'24
...
25 Amaël Moinard COFIDIS + 3'01


Etape 5 :Du plat cette fois-ci
RAS

Résultat :
1 Björn Schröder TEAM MILRAM 3h41'51
2 David Muñoz Banon FUERTEVENTURA-CANARIAS s.t.
3 Michael Rasmussen RABOBANK s.t.
4 Robert Hunter UNIBET.COM + 38
5 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
...
32 Luc Clapson COFIDIS s.t.


Etape 6 :Etape vallonnée
Moinard reste avec les meilleurs et gagne 4 places (13°) au général, avant le contre la montre final.
Moncoutié ne prend pas de points mais ses poursuivants non plus, il assure ainsi définitivement son maillot de grimpeur.

Résultat :
1 Filippo Pozzato LIQUIGAS 2h54'52
2 Luke Roberts TEAM CSC s.t.
3 Stefan Schreck QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Leonardo Giordani T-MOBILE TEAM s.t.
5 Jon Bru Pascal RABOBANK s.t.
...
14 Amaël Moinard COFIDIS s.t.


Etape 7 :Contre la montre en montagne
Moinard réussit une très belle performance en terminant 4° mais ne gagne qu'une place au général et finit 12°.

Résultat :
1 Oscar Pereiro CAISSE D'EPARGNE 47'36
2 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 27
3 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 42
4 Amaël Moinard COFIDIS + 44
5 Denis Menchov RABOBANK + 52

Classement général final :
1 Mauricio Soler DISCOVERY CHANNEL 21h32'09
2 Juan Manuel Garate QUICKSTEP - INNERGETIC + 2
3 Kevin Seeldrayers AG2R PREVOYANCE + 3
4 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 36
5 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 59
6 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'17
7 Carlos Sastre TEAM CSC + 1'54
8 Alexandre Vinokourov ASTANA + 2'14
9 Jurgen Van den Broeck FRANCAISE DES JEUX + 2'14
10 Denis Menchov RABOBANK + 4'00
...
12 Amaël Moinard COFIDIS + 4'52

Bilan :
Soler l'emporte de justesse au général pour la plus belle victoire de sa carrière, mais les écarts sont vraiment infimes ! 5 coureurs en moins d'une minute, et surtout 3 coureurs en 3 secondes, difficile d'imaginer plus serré !
Côté Cofidis, Moinard n'avait pas de grosses ambitions. Sa chute n'a pas arrangé les choses, il se contente donc aisément de sa 12° place et surtout de sa montée en puissance tout au long de la semaine. Il pourra avoir de vraies ambitions sur le Dauphiné !
Il repart également avec une victoire d'étape dans les bagages.




Dauphiné Libéré
Moinard est un peu plus en forme et et peut viser un top 10 voire top 5, mais vient sans pression car son seul grand objectif est le Tour de France.

Etape 1 : Prologue individuel très court !
Belle perf de notre meilleur spécialiste Moinard qui prend la 5° place à 1'' et se positionne déjà pour le général.

Résultat :
1 Joost Posthuma PREDICTOR - LOTTO 2'47
2 Koen De Kort RABOBANK s.t.
3 Sven Krauss GEROLSTEINER s.t.
4 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Amaël Moinard COFIDIS + 1
6 Stefan Schumacher ASTANA + 4
7 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL s.t.
8 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
9 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Tiaan Kannemeyer UNIBET.COM s.t.


Etape 2 : Du plat ! Clapson (77 sp), qui n'a pas disputé les sprints massifs en Catalogne, va cette fois-ci tenter de se jauger
Clapson prend les mauvaises roues et est finalement totalement à la rue...

Résultat :
1 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM 3h17'17
2 Staf Scheirlinckx LIQUIGAS s.t.
3 Lilian Jégou FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Serguey Yakovlev ASTANA s.t.
5 Anders Lund TEAM CSC s.t.
6 Jesús Del Nero RABOBANK s.t.
7 Graeme Brown RABOBANK s.t.
8 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
9 Alessandro Petacchi TEAM MILRAM s.t.
10 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
...
28 Luc Clapson COFIDIS s.t.


Etape 3 : Etape vallonnée, toutes les difficultés sont regroupées en fin de parcours.
Alors que la grande explication était prévue pour après le clm, Valverde a attaqué rapidement dans les difficultés et gagne sans résistance. Il prend 4' à ses principaux poursuivants dont faisait partie Moinard (qui prend ainsi la 2° place du général). Ce dernier a pourtant souffert dans ce groupe qui s'est réduit peu à peu pour finir à 15 coureurs. Valverde a pratiquement déjà gagné ce dauphiné, il semble donc en parfaite forme, il prouve qu'il a le potentiel pour gagner un Tour de France mais semble en forme trop tôt !
Et sinon j'ai eu droit à un bug assez surprenant :shock: l'export des résultats me donne un truc qui n'a rien à voir, que ce soit l'étape ou le général ! (Valverde est bien vainqueur mais pas dans le bon temps, et derrière c'est nimp !). Je dois recopier l'écran de "derniers résultats", pas bien grave mais j'avais jamais vu ça !

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 4h33'31
2 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 4'08
3 Rémy Di Gregorio ASTANA s.t.
4 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Juan Manuel Gárate QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL s.t.
...
16 Amaël Moinard COFIDIS s.t.


Etape 4 : Contre la montre vallonné
Valverde creuse encore l'écart. Moinard prend une honnête 8° place et devient 4° du général, mais les positions sont très serrées à l'exception de Valverde.

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 38'43
2 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 35
3 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 44
4 Oscar Pereiro CAISSE D'EPARGNE + 1'03
5 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 1'04
6 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO + 1'06
7 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'11
8 Amaël Moinard COFIDIS + 1'20
9 Joost Posthuma PREDICTOR - LOTTO + 1'21
10 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 1'22


Etape 5 : Montagne avec arrivée en bas d'une descente.
Alors que Valverde est toujours intouchable, Moinard assure une bonne partie de la poursuite. Il tente d'attaquer avant la bascule mais est repris dans la descente. Il reprend néanmoins sa 2° place.

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 4h25'34
2 Rémy Di Gregorio ASTANA + 2'10
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
4 Amaël Moinard COFIDIS s.t.
5 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Christophe Moreau FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Cadel Evans DISCOVERY CHANNEL + 2'27
8 Bernhard Kohl TEAM CSC + 3'15
9 Haimar Zubeldia EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
10 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.


Etape 6 : Du plat. Clapson espère avoir plus de réussite.
Effectivement c'est déjà mieux, même s'il n'y a rien d'exceptionnel. Clapson dans la roue de Ciolek termine dans le top 10.

Résultat :
1 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI 3h32'38
2 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
3 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
5 Graeme Brown RABOBANK s.t.
6 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Iñaki Isasi EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
10 Robbie McEwen PREDICTOR - LOTTO s.t.


Etape 7 : Seule et unique arrivée au sommet de ce Dauphiné. Les deux derniers cols sont rapprochés, séparés juste par une très courte descente.
Moncoutié tente de partir en échappée pour le maillot à pois. Le peloton n'est pas d'accord et la caisse d'épargne roule (il est pourtant à 25' de Valverde :roll:). Moncoutié ne se relève pas et parvient à maintenir l'écart dans le premier col. Le peloton abdiquera au bout d'un moment, mais tout ça a déjà tiré sur les forces de tout le monde. Moncoutié et Di Gregorio qui l'accompagne se partageront les points mais n'ont aucune chance d'aller au bout vu l'énergie déjà dépensée.
Dans l'avant-dernier col, le rythme est énorme. Moinard souffre en queue d'un groupe pourtant conséquent. Mais visiblement beaucoup ont présumé de leurs forces car à l'approche du sommet, beaucoup lacheront. Alors que Valverde a encore lâché tout le monde, il ne reste plus que 5 poursuivants au sommet. Moinard donne un dernier coup de rein (2/4 de la barre rouge de remplie) pour faire la courte descente avec eux. Dans la dernière montée, les forces se font rares pour tout le monde (peu de ravitos + efforts du début d'étape pour suivre le rythme imprimé + rythme énorme dans le col précédent). Moinard qui a géré son ascension prend la direction du groupe et lachera tout le monde, même s'il fera les 500 derniers mètres en fringale. Seul Brajkovic limite la casse, le podium de ce dauphiné sera certainement celui de cette étape !

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 5h50'01
2 Amaël Moinard COFIDIS + 7'05
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 7'45
4 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 10'09
5 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 10'25
6 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 10'41
8 Carlos Sastre TEAM CSC + 11'29
9 David López García CAISSE D'EPARGNE + 13'05
10 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO + 14'17


Etape 8 : Circuit en montagne à parcourir 3 fois.
Moncoutié à 40' ne peut toujours pas partir, cette fois-ci il jette l'éponge.
Dans la dernière ascension Valverde part seul, Moinard assume la poursuite. Seul Brajkovic peut suivre. Ce dernier décide même de rouler lui-même. Il imprime un gros rythme, et reprend même Valverde ! Les 3 coureurs basculeront ensemble. Valverde se place rapidement en queue de groupe, Moinard doit prendre la roue de Brajkovic à l'approche du sprint. Il y reste jusqu'à ce que Valverde les déborde, puis saute dans la roue de l'Espagnol mais ne peut évidemment pas lutter. Le podium est donc encore le même, toujours dans le même ordre !
Image
Moinard et Brajkovic ne peuvent que constater la supériorité de Valverde. L'Espagnol aura écrasé ce Dauphiné !

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 5h04'36
2 Amaël Moinard COFIDIS s.t.
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
4 David López García CAISSE D'EPARGNE + 1'22
5 Carlos Sastre TEAM CSC + 2'47
6 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Rémy Di Gregorio ASTANA s.t.
9 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 3'34
10 Bernhard Kohl TEAM CSC s.t.

Classement général final :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 27h24'17
2 Amaël Moinard COFIDIS + 15'28
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 16'31
4 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 23'27
5 Carlos Sastre TEAM CSC + 25'25
6 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 26'02
7 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 26'27
8 Bernhard Kohl TEAM CSC + 30'36
9 David López García CAISSE D'EPARGNE + 30'55
10 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 31'07

Bilan :
Valverde aura été énorme sur ce dauphiné, il aura remporté 5 étapes et surtout il a creusé des écarts rarement vus sur des courses d'une semaine. Certainement à son pic de forme, il ne pourra sans doute pas rééditer de telles prouesses sur le Tour !
Dans ces conditions la 2° place est vite apparue le maximum que l'on pouvait atteindre, et Moinard peut donc se féliciter de sa performance. Alors que sa forme augmente, il aura su montrer qu'il savait courir juste : ne pas chercher à en faire trop, mais faire les efforts aux bons moments.




Tour de Suisse
Tour simulé en bonne partie...

Classement final final :
1 Alexandre Vinokourov ASTANA 32h30'42
2 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'48
3 Denis Menchov RABOBANK + 2'47
4 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 4'41
5 Mauricio Soler DISCOVERY CHANNEL + 5'32
6 João Cabreira LAMPRE - FONDITAL + 6'58
7 Patxi Vila EUSKALTEL - EUSKADI + 7'14
8 Saul Raisin CREDIT AGRICOLE + 7'15
9 Thomas Dekker RABOBANK + 8'14
10 Kevin Seeldrayers AG2R PREVOYANCE + 8'42
11 David Herrero Llorente CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 8'57
12 Patrik Sinkewitz GEROLSTEINER + 9'06
13 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 9'15
14 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 10'04
15 Yann Huguet COFIDIS + 10'20


Contre la montre par équipes d'Eindhoven
Concurrence assez faible, l'équipe qui dispose de ses meilleurs spécialistes (Moinard, Chavanel, Minard et Fontaine) s'impose facilement malgré une fin de parcours cahotique.

Résultat :
1 Cofidis 48'33
2 Discovery Channel + 1'08
3 Astana s.t.
4 Liquigas + 1'16
5 Caisse d'Epargne s.t.


Championnats de France CLM : Avec 3 coureurs archi-favoris, les Cofidis sont attendus au tournant
Moinard était intrinséquement le plus fort et les jambes répondaient (+4), il l'emporte facilement. Le podium a failli être entièrement aux couleurs Cofidis !

Résultat :
1 Amaël Moinard COFIDIS 49'01
2 Sébastien Minard COFIDIS + 1'10
3 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 1'14
4 Sylvain Chavanel COFIDIS + 1'22
5 Mathieu Sprick BOUYGUES TELECOM + 1'46
6 Mathieu Ladagnous TINKOFF CREDIT SYSTEMS + 1'50
7 Christophe Moreau FRANÇAISE DES JEUX + 2'00
8 Christophe Edaleine CAISSE D'EPARGNE + 2'04
9 Franck Guéguen CREDIT AGRICOLE + 2'17
10 Frédéric Finot CCC POLSAT POLKOWICE s.t.


Championnats de France en ligne : Chavanel sera le leader de l'équipe, en espérant qu'il retrouve le sourire (il est pour le moment malheureux) avant de commencer le Tour.
Inattentif quand Pineau, Pauriol et Joly sont partis, Chavanel a ensuite fait son équipe puis a tenté de finir le travail, mais trop tard. Il est même repris sur la ligne par le peloton.
La plus mauvaise nouvelle est néanmoins la blessure de Minard. Bon rouleur et assez polyvalent (70 mo, 70 val, 74 clm), je comptais beaucoup sur lui pour le Tour, notamment le clm / équipe.

Résultat :
1 Jérôme Pineau CAISSE D'EPARGNE 6h21'39
2 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
3 Sébastien Joly AG2R PREVOYANCE + 55
4 Jérémy Roy TINKOFF CREDIT SYSTEMS + 2'31
5 Sylvain Chavanel COFIDIS s.t.
6 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Mikaël Lemercier AGRITUBEL s.t.
8 Geoffroy Lequatre TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
9 Jonathan Hivert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
10 Luc Clapson COFIDIS s.t.



Tour de France
L'équipe aborde cette grande boucle avec beaucoup d'ambitions : une place dans le top 10, voire top 5 pour Moinard, et une ou plusieurs victoires au sprint avec Clapson.

Etape 1 : Prologue de 8 kilomètres à Cherbourg. Moinard a déjà l'occasion de se placer.
Thomas Dekker l'emporte facilement. Belle perf de Moinard qui prend la 3° place, à 18'' du vainqueur.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 9'32
2 Markus Fothen GEROLSTEINER + 16
3 Amaël Moinard COFIDIS + 18
4 Alexandre Vinokourov ASTANA + 20
5 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 21


Etape 2 : Du plat : l'occasion pour Clapson de voir ce qu'il sait faire !
A 12 kms de l'arrivée, Clapson prend la roue du premier sprinteur qu'il trouve, en l'occurence Ciolek. Bonne pioche, car une fois que le sprint est lancé, Ciolek parvient à déborder tout le monde. Clapson attend les 500 derniers mètres pour tenter de le déborder... Sans succès, mais il prend une belle 2° place !
Image
Premier sprint massif sur le Tour pour Luc Clapson... Voilà des débuts prometteurs !

Résultat :
1 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM 4h54'36
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
4 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
5 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
9 Jimmy Casper TEAM MILRAM s.t.
10 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.


Etape 3 : Toujours plat : Si la victoire d'étape ne sera pas facile, Clapson aimerait au moins se placer pour rester au contact du maillot vert. Le porter une journée est un des objectifs du sponsor...
Clapson est trop loin dans la file des sprinteurs et ne peut pas remonter...

Résultat :
1 William Bonnet CREDIT AGRICOLE 5h12'32
2 Jimmy Casper TEAM MILRAM s.t.
3 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
4 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
6 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
9 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.


Etape 4 : Du plat encore, à la veille du clm par équipes
Sur le sprint, les 3 premiers se sont détachés, derrière c'était très serré (pour moi Clapson faisait 5°, juste derrière Gasparotto !)

Résultat :
1 Jimmy Casper TEAM MILRAM 4h04'59
2 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
4 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
5 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
6 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
9 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
10 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.


Etape 5 : Premier grand rendez-vous de ce Tour, avec un contre-la-montre par équipe de 63 kms.
La Cofidis tient son rang et prend la 2° place derrière le favori qu'était la Discovery. 1' de perdu sur ces derniers, mais pratiquement autant de gagné sur tous les autres.

Résultat :
1 Discovery Channel 1H22'16
2 Cofidis + 1'02
3 Caisse d'Epargne + 1'57
4 Rabobank + 2'03
5 Team CSC + 2'08


Etape 6 : Retour sur le plat
Une difficulté à 9 kms de l'arrivée a émoussé un peu le peloton. Clapson est aujourd'hui dans la roue d'Elia Rigotto. Intéressant car l'Italien remonte bien et mène le peloton au moment où le sprint commence. En revanche il manque de vitesse et d'autres sprinteurs débordent tout le monde. Clapson les laisse passer et prend la roue de Ciolek pour aller chercher une belle 3° place d'étape !
Image
Toujours pas de victoire, mais un nouveau podium pour Luc Clapson (ici avec le maillot blanc de meilleur jeune)

Résultat :
1 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 3h59'32
2 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
5 Jimmy Casper TEAM MILRAM s.t.
6 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
8 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
9 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.


Etape 7 : Moyenne montagne, avec une grosse succession de petits monts dont la plupart en fin d'étape.
Moinard n'aime pas la moyenne montagne, et cette fois-ci les jambes ne sont pas là (-4). Il souffre énormément en fin d'étape et doit lacher un groupe de 23 coureurs sur lequel il perdra plus d' 1'30. A l'arrivée l'addition est salée, Moinard est déjà éjecté du top 10 malgré le bon contre-la-montre par équipes. Chavanel avait les jambes pour suivre mais accompagne son leader pour limiter les dégats.
A l'avant, c'est Valverde (déjà présent dans les sprints massifs !), qui remporte l'étape et se positionne au général. Un classement général toujours dominé par Brajkovic depuis le clm / équipes mais les écarts sont infimes avec 6 coureurs en 21'' !!
De son côté, Moncoutié a pu saisir l'échappée matinale et peut endosser le maillot de meilleur grimpeur. Il tentera de le ramener à Paris !

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 5h35'34
2 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 43
4 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'21
5 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Vladimir Karpets ASTANA s.t.
8 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
10 Alexandre Vinokourov ASTANA s.t.
...
27 Sylvain Chavanel COFIDIS + 2'56
28 Amaël Moinard COFIDIS s.t.


Classement général provisoire :
1 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL 25h20'45
2 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 2
3 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 5
4 Thomas Dekker RABOBANK + 7
5 Cadel Evans DISCOVERY CHANNEL + 21
6 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 1'58
8 Denis Menchov RABOBANK + 2'14
9 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 2'16
10 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'25
11 Amaël Moinard COFIDIS + 2'32



J'ai oublié de préciser, depuis juin le moral de Chavanel et Moinard est en baisse (respectivement moyen et malheureux), est-ce ça qui joue je ne sais pas mais c'est pas le top ! C'est peut-être arrivé car je n'ai pas prolongé leur contrat, c'est la seule explication que j'ai trouvée mais c'est quand même bête s'il faut les prolonger pour les licencier 3 mois après.

Etape 8 : Retour au plat
Clapson n'arrive généralement pas à passer ses adversaires et doit se contenter de rester dans les roues. Tout dépend donc du coureur dont il choisit la roue. Aujourd'hui c'est Ciolek, qui est mal placé, Clapson se contente donc de la 7° place.

Résultat :
1 Bernhard Eisel UNIBET.COM 5h24'49
2 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Jimmy Casper TEAM MILRAM s.t.
5 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
6 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
9 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
10 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.


Etape 9 : Toujours du plat
Clapson est dans la roue de Hushovd, il termine assez loin...
Résultat :
1 Jimmy Casper TEAM MILRAM 5h07'48
2 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
3 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Eric Baumann TEAM MILRAM s.t.
7 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
8 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
9 Luc Clapson COFIDIS s.t.
10 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.


Etape 10 : Moyenne montagne : dernier sommet à 18 kms de l'arrivée.
Moinard souffre encore et lâche la tête de la course. Il perd encore 2 places au général et devient 13°.

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 5h42'36
2 Bernhard Kohl TEAM CSC s.t.
3 Alexandre Vinokourov ASTANA s.t.
4 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
5 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
6 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
8 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
9 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 52
10 Markus Fothen GEROLSTEINER + 1'37
...
12 Amaël Moinard COFIDIS + 3'23


Etape 11 : Enfin la haute montagne, Moinard devra cette fois-ci être à la hauteur.
Bizarrement, Moinard aura finalement autant de difficulté qu'en moyenne montagne et lâche prise dès l'avant-dernier col. Est-ce du à sa mauvaise forme (-5) ? Il avait quand même 98 points de forme au départ de l'étape. Toujours est-il que c'est une réelle déception, le top 10 s'envole !

Devant, Dekker remporte l'étape en solitaire et distance suffisamment Valverde pour prendre le maillot jaune.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 6h09'51
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 59
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
4 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
5 Bernhard Kohl TEAM CSC s.t.
6 Denis Menchov RABOBANK s.t.
7 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'19
8 Vladimir Karpets ASTANA + 2'27
9 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX s.t.
10 Alexandre Vinokourov ASTANA s.t.
...
19 Amaël Moinard COFIDIS + 5'10


Etape 12 : Retour au plat
Si Clapson est loin, on observe tout de même la 4° victoire d'étape française sur ce Tour, toutes acquises sur des sprints massifs (Bonnet 1, Casper 3).

Résultat :
1 Jimmy Casper TEAM MILRAM 4h35'54
2 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
3 Eric Baumann TEAM MILRAM s.t.
4 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
5 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
6 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
7 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
9 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
10 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
...
12 Luc Clapson COFIDIS s.t.


Etape 13 : Encore du plat
L'échappée va au bout, aucun Cofidis n'est présent. Clapson fait 2° du peloton, les sprints après l'échappée sont souvent moins disputés.

Résultat :
1 Dmitriy Muravyev ASTANA 4h10'23
2 Thomas Fothen GEROLSTEINER s.t.
3 Saïd Haddou BOUYGUES TELECOM + 43
4 Markus Eichler PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Iljo Keisse CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.
6 Rubens Bertogliati SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Jonathan Bridge CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
8 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'00
9 Luc Clapson COFIDIS s.t.
10 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.


Etape 14 : Haute montagne !
Encore une fois Moinard souffre ! Il est certes dans le top 10 de l'étape mais les écarts sont énormes et il perd du temps sur pas mal de coureurs.

A noter le bel exploit de Valverde qui repousse Dekker à 3' et reprend le maillot jaune. L'Espagnol prouve bien qu'il fait partie des meilleurs, et que son écrasante victoire au dauphiné n'était pas qu'une mauvaise gestion de sa forme. Malgré cela rien n'est fait, Dekker reste en embuscade et pourrait refaire son retard dans le contre-la-montre final : le suspense est à son comble et devrait rester jusqu'au bout !

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 6h14'35
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 52
3 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'29
4 Thomas Dekker RABOBANK + 3'12
5 Bernhard Kohl TEAM CSC s.t.
6 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 3'44
7 Alexandre Vinokourov ASTANA + 4'44
8 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 4'53
9 Andreas Klöden CREDIT AGRICOLE + 5'56
10 Amaël Moinard COFIDIS + 7'35

Classement général :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 62h50'30
2 Thomas Dekker RABOBANK + 1'10
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 1'54
4 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 3'55
5 Bernhard Kohl TEAM CSC + 4'54
6 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 5'16
7 Alexandre Vinokourov ASTANA + 7'52
8 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 11'02
9 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 12'29
10 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 12'42
11 Markus Fothen GEROLSTEINER + 13'17
12 Denis Menchov RABOBANK + 15'45
13 Amaël Moinard COFIDIS + 16'51
14 Vladimir Karpets ASTANA + 17'45
15 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 19'17



Etape 15 :Encore une étape de montagne
Moinard est enfin en forme (+3), mais suite à une erreur d'inattention il perd bêtement le contact avec le groupe des favoris (qui comportait encore de nombreux coureurs) dans la descente de l'avant dernier col ! Attendu par Chavanel (resté avec les favoris) puis par Moncoutié (échappé depuis le début pour consolider son maillot à pois), il fera son possible pour remonter, mais l'addition sera une nouvelle fois très salée !
C'est d'ailleurs la première fois que ça m'arrive dans pcm : certes je surveillais Moncoutié qui était devant, mais Moinard suivait le rythme sans problème, et Chavanel qui était en protection est resté devant, je n'ai pas compris. Si le général n'était pas déjà mal engagé avant cette étape, je l'aurai sans doute recommencé, on est bien obligé de surveiller les autres coureurs de temps en temps et c'est frustrant de perdre du temps sur un coup comme ça !
Statut quo pour la victoire final, Dekker et Valverde ne se quittent pas et terminent aux 2 premières places de l'étape.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 6h29'49
2 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Cadel Evans DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Alexandre Vinokourov ASTANA s.t.
6 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
9 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 Denis Menchov RABOBANK + 1'24
...
21 Amaël Moinard COFIDIS + 5'08


Etape 16 :Dernière étape de haute montagne de ce tour 2009
Moinard a une nouvelle fois les jambes lourdes (-5) et termine loin du groupe de tête !
Belle opération pour Thomas Dekker qui reprend 53'' (+ 8'' de bonifs) à Valverde : le Néerlandais revient à une petite seconde de l'Espagnol au génréral !!! Le suspense est encore norme alors que la haute montagne est terminée. Il reste une étape de moyenne montagne où Valverde peut reprendre du temps, et un contre-la-montre où Dekker est plus fort ! Tout est encore possible, et même les autres poursuivants (A. Schleck à 1'58, Brajkovic à 2'54) ne sont pas hors course !

Résultat :
1 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL 5h10'21
2 Alexandre Vinokourov ASTANA s.t.
3 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
4 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 53
5 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
7 Oscar Pereiro CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Carlos Sastre TEAM CSC s.t.
9 Denis Menchov RABOBANK s.t.
10 Cadel Evans DISCOVERY CHANNEL s.t.
...
19 Amaël Moinard COFIDIS + 4'46

Classement général :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 74h31'21[/b][/color]
2 Thomas Dekker RABOBANK + 1
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 1'58
4 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 2'54
5 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 5'28
...
16 Amaël Moinard COFIDIS + 26'04



Etape 17 :Etape de moyenne montagne. Vu la position de Moinard au général, je préfère tenter la victoire d'étape avec Chavanel (le meilleur de l'équipe sur ce terrain) en échappée, que de le sacrifier en le laissant au service de Moinard.
Comme prévu, Mimosa tente de partir dans l'échappée. Il est obligé de prendre des gros relais car le peloton refuse dans un premier temps de le laisser partir, mais ce dernier finit par abdiquer et laisse le groupe de tête prendre le large. Chavanel roule alors le moins possible, et au fur et à mesure il appuie de plus en plus ses relais. Tandis que le peloton abandonne la victoire d'étape au groupe de tête, les compagnons d'échappée de Chavanel lâchent les uns après les autres, le laissant finalement partir seul à 30 kms de l'arrivée. Il creuse facilement l'écart et s'impose facilement ! Un bon bol d'air au coeur d'un Tour décevant...
A noter qu'une victoire d'étape sur le Tour était un des objectifs du sponsor, c'est la première fois depuis le début de cette carrière que je remplis un objectif !

Derrière, les favoris s'expliquent et à ma grande surprise, Moinard (+1) tient parfaitement le coup et accompagne Valverde jusqu'à la ligne. Il gagne une place au général et devient 15°. Dekker perd 16'', il devrait pouvoir prendre le maillot sur le contre-la-montre final mais quel suspense !! A. Schleck et Brajkovic pointent respectivement à 3'15 et 4'11 au général, c'est fini pour eux.

Résultat :
1 Sylvain Chavanel COFIDIS 4h41'24
2 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 4'00
3 João Cabreira LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
5 Pierrick Fédrigo BOUYGUES TELECOM s.t.
6 Thomas Voeckler AG2R PREVOYANCE + 4'43
7 Jonathan Bridge CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
8 Wim De Vocht LIQUIGAS s.t.
9 Iñigo Landaluze CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 4'54
10 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 5'28
11 Amaël Moinard COFIDIS s.t.
12 Thomas Dekker RABOBANK + 5'44


Etape 18 :Retour au plat.
Clapson a pris la bonne roue, celle de Bernhard Eisel, mais en tentant de le passer il perd du terrain et Hushovd passe devant lui.

Résultat :
1 Bernhard Eisel UNIBET.COM 4h18'18
2 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Eric Baumann TEAM MILRAM s.t.
5 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
6 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
9 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.


Etape 19 :Encore du plat
Alors que Clapson termine à une anonyme 7° place, les sprinteurs se sont détachés suffisamment du peloton pour créer un écart. Cela pourrait être anodin... si dans les 19 coureurs de tête ne se trouvait pas le maillot jaune d'Alejandro Valverde, qui dispute régulièrement les sprints massifs. L'Espagnol reprend 39'' supplémentaires à Thomas Dekker, qui pointe désormais à 56''. Le coup reste jouable mais certainement pas gagné d'avance ! Ce Tour de France est fou fou fou !!!!!

Résultat :
1 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 5h35'50
2 Francisco Ventoso SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
3 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Eric Baumann TEAM MILRAM s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
9 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
10 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
...
13 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE s.t.
...
20 Thomas Dekker RABOBANK + 39


Etape 20 :Contre la montre sans grande importance pour Moinard, mais décisif pour Dekker et Valverde !
Alors que Moinard prend à son arrivée le meilleur temps provisoire, qui ne sera battu que 2 fois par la suite (mais qui ne permet pas à Moinard de gagner la moindre place au général), le duel au sommet tient toutes ses promesses. A mi-course, Dekker a repris 30'' sur l'Espagnol. Mais progressivement Valverde faiblit, et l'écart se creuse. Dekker remporte l'étape et surtout repousse Valverde (12° de l'étape) à 1'51 ! Le Néerlandais endosse le maillot jaune avec 55'' d'avance sur son dauphin, et devrait vraisemblablement remporter son premier Tour de France... à moins que Valverde ne crée un écart sur les Champs !

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 1h03'03
2 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 48
3 Amaël Moinard COFIDIS + 1'10
4 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 1'12
5 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 1'17
6 Markus Fothen GEROLSTEINER + 1'20
7 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL s.t.
8 Sylvain Chavanel COFIDIS + 1'22
9 Steven Cummings DISCOVERY CHANNEL + 1'29
10 Vladimir Karpets ASTANA + 1'36
...
12 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 1'51


Etape 21 :Arrivée à Paris ! Clapson a passé un dernier cap le jour du clm (81 sp au lieu de 79) et rêve de gagner sa première étape du Tour sur les Champs !
Avant cela, Moinard tentera sa chance en échappée si on le laisse partir, pour gagner quelques places au général. 15° à 26'57 du maillot jaune, il ne représente a priori pas de danger pour ce dernier...

Moinard a beau insister, la réponse est non ! Le leader de la Cofidis doit se résigner à rester au sein du peloton. On n'échappe pas au sprint massif, Clapson est mal placé au départ, il remonte progressivement mais les deux premiers sont trop forts ! Il obtient tout de même une place sur le podium.
Derrière, grosse erreur d'inattention de ma part :oops: Moinard émoussé par ses attaques en début d'étape est décroché et finit dans les derniers de l'étape. Il perd 2 places bêtement au général, cela ne change de toute façon pas grand chose sur un Tour de France raté !
Image
Tandis que Weylandt passe la ligne en vainqueur, Clapson s'offre un joli podium d'étape sur la plus belle avenue du monde !

Résultat :
1 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC 2h54'42
2 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Eric Baumann TEAM MILRAM s.t.
6 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
7 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
9 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
10 Enrico Gasparotto EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
...
148 Amaël Moinard COFIDIS + 5'27

Classement général final:
1 Thomas Dekker RABOBANK 93h11'02
2 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE + 55
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 5'06
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 5'30
5 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 7'39
6 Alexandre Vinokourov ASTANA + 9'59
7 Bernhard Kohl TEAM CSC + 12'59
8 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 16'35
9 Denis Menchov RABOBANK + 21'24
10 Cadel Evans DISCOVERY CHANNEL + 24'17
11 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 24'18
12 Markus Fothen GEROLSTEINER + 24'58
13 Vladimir Karpets ASTANA + 25'20
14 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 26'50
15 Andreas Klöden CREDIT AGRICOLE + 30'07
16 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 30'11
17 Amaël Moinard COFIDIS + 32'18
18 Oscar Pereiro CAISSE D'EPARGNE + 35'18
19 Carlos Sastre TEAM CSC + 39'00
20 Saul Raisin CREDIT AGRICOLE + 39'10

Bilan :
La victoire dans ce Tour de France revient au Néerlandais Thomas Dekker, qui succède au Kazakh Vinokourov (double tenant du titre) au terme d'un formidable duel avec l'Espagnol Valverde. Alors que ce dernier dominait son adversaire en moyenne montagne, le coureur de la Rabobank était plus fort en contre-la-montre... Quand les cassures sur le plat viennent s'en mêler, cela donne l'un des Tour de France les plus serrés de ces dernières années !
Le vainqueur du Dauphiné se consolera avec le maillot vert, sa victoire dans le classement par points est méritée puisque sa polyvalence lui a permis de s'illustrer dans tous les types de profils !
Le maillot à pois est lui remporté par le Français David Moncoutié ! Très combatif, celui-ci rêvait d'une victoire d'étape qu'il n'aura pas obtenu, mais termine avec un maillot qui ravit le sponsor.
Un sponsor également très satisfait de la 17° place finale de notre leader Amaël Moinard, il n'est pas difficile car ce dernier pouvait certainement faire mieux. Présent en contre-la-montre (3° du prologue, Cofidis 2° au clm / équipes, 3° au clm final), logiquement en difficulté en moyenne montagne, c'est en haute montagne qu'il a déçu. Les formes du jours étaient très souvent négatives, j'ai une fois lâché la tête de course bêtement dans une descente, et en plus je perds 2 nouvelles places sur les champs, mais malgré tout j'espérais mieux de Moinard et ses 98 points de forme tout au long du Tour ! Il a 79 en montagne, mais les meilleurs grimpeurs du monde à ce moment de la partie ne sont qu'à 81 !
Sur le plat, le bilan est plutôt encourageant pour Luc Clapson, même s'il reste un peu déçu de ne pas avoir gagné d'étape. Il obtient plusieurs places d'honneur, et reviendra l'an prochain !
On empoche malgré tout une belle victoire d'étape en 3° semaine, par l'intermédiaire de Sylvain Chavanel qui a définitivement franchi un cap :wink: Comme IRL, il offre à Cofidis une victoire sur le Tour juste avant de quitter l'équipe !




San Sebastian
Chavanel tente de suivre les favoris mais ne peut accrocher le bon groupe. Il termine au final 8° de l'épreuve.

Résultat :
1 Alejandro Valverde CAISSE D'EPARGNE 5h43'19
2 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 51
3 Matthias Kessler ASTANA s.t.
4 Kanstantsin Siutsou RABOBANK + 1'30
5 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
7 Constantino Zaballa CAISSE D'EPARGNE + 2'27
8 Sylvain Chavanel COFIDIS s.t.
9 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
10 Sergey Kolesnikov ASTANA s.t.


Le rythme va s'accélérer jusqu'à la fin de saison, je simule désormais toutes les courses où mon leader n'est pas un de mes jeunes scoutés afin de débuter au plus vite 2010, où je n'aurai plus que mes jeunes.


Tour d'Allemagne
Tour entièrement simulé.

Classement général final :
1 Denis Menchov RABOBANK 27h44'10
2 Markus Fothen GEROLSTEINER + 1'38
3 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 1'39
4 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL + 1'46
5 Michael Rogers SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'18
6 Frank Schleck TEAM CSC + 2'20
7 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'56
8 Matthias Kessler ASTANA + 3'09
9 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM + 3'56
10 Sandy Casar FRANÇAISE DES JEUX + 4'06
...
13 Amaël Moinard COFIDIS + 8'12


Vattenfall Cyclassics de Hambourg
Dans la roue de Casper, Clapson voit qu'il n'a pas fait le bon choix. Il parvient à le déborder mais ne remonte pas au dessus de la 5° place, ce qui reste malgré tout une honorable performance !
C'était la dernière sortie du groupe Moinard, qui part en vacances et laisse sa place au groupe Monfort qui s'échauffera sur l'Eneco Tour avant d'attaquer la Vuelta !

Résultat :
1 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 5h36'10
2 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
3 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
4 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS s.t.
6 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
7 Jimmy Casper TEAM MILRAM s.t.
8 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
9 Vicente Reynès CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.


Eneco Tour
Tour entièrement simulé.

Classement général final :
1 Gianni Meersman DISCOVERY CHANNEL 25h22'38
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 5
3 Fabian Cancellara TEAM CSC + 24
4 Jens Voigt BOUYGUES TELECOM + 42
5 Yaroslav Popovych PREDICTOR - LOTTO + 1'04
6 Mikhail Ignatiev LIQUIGAS + 1'18
7 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 1'41
8 Pieter Weening TEAM MILRAM + 1'58
9 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 2'51
10 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 2'53
...
13 Maxime Monfort COFIDIS + 4'11


GP Ouest France de PlouayAu tour du groupe des flahutes de faire sa rentrée. Bien que moins bon puncheur que Nuyens, Renou se voit offrir le leadership de l'équipe.
Renou sait qu'il y a plus fort que lui, il laisse les favoris attaquer puis part en poursuite à quelques kilomètres de l'arrivée. Il est accompagné par 7 autres coureurs, qui vont se disputer la 7° place. Renou est 3° de son groupe, soit 9° de l'épreuve, ce qui comble un sponsor qui avait demandé une place dans le top 10 !

Résultat :
1 Frank Schleck TEAM CSC 5h57'00
2 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 47
3 Alessandro Ballan GEROLSTEINER + 1'28
4 Matthias Kessler ASTANA s.t.
5 Fabian Cancellara TEAM CSC + 1'52
6 Kim Kirchen T-MOBILE TEAM s.t.
7 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 2'21
8 Thomas Voeckler AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Yvan Renou COFIDIS s.t.
10 Sergey Kolesnikov ASTANA s.t.



Je vous mets les derniers résultats de la fin de saison, malheureusement j'ai perdu tous les exports :oops: Et comme je suis un peu plus avancé je ne les ai plus non plus dans les 'derniers résultats'.

Tour de Pologne
Entièrement simulé... Renou était leader de l'équipe mais termine assez loin, à une anonyme 26° place.
C'est Kim Kirchen (T-Mobile) qui l'emporte devant Sinkewitz (Gerolsteiner) et Popovych (Predictor).

Tour d'Espagne
Tour entièrement simulé, les coureurs qui devaient accompagner Monfort avaient déjà pas mal de jours de course, ils ont abandonné dès la première étape. Il a poursuivi seul et semblait bien se débrouiller mais une blessure l'a contraint à l'abandon alors qu'il était 6° du général, à une bonne semaine de la fin.
Au final, Menchov (Rabobank) l'emporte devant Luis Leon Sanchez (Caisse d'Epargne), David Lopez Garcia (Caisse d'Epargne) complète le podium mais assez loin du duo de tête.

GP de Zurich
Gesink (T-Mobile) s'impose devant F. Schleck (CSC) et Sinkewitz (Gerolsteiner), Duque termine 10° en réglant le second groupe de poursuivants.

Paris - Tours
Renou attaque avec 2 autres coureurs à quelques encablures de l'arrivée mais ne rejoint pas le groupe de tête et se fait finalement reprendre sous la flamme rouge. Il termine 22°, alors que Klier (T-Mobile) parvient à battre au sprint ses compagnons d'échappée Flecha (Rabobank) et Poulhies (AG2R). Le peloton est réglé par Davis (T-Mobile) devant Cavendish (T-Mobile).

Tour de Lombardie
2° à Zurich, F. Schleck prend sa revanche et s'impose devant Cobo Acebo (Saunier Duval), Ghisalberti (Quickstep) et Celestino (Milram). Duque (Cofidis) obtient une belle 6° place en terminant 2° du groupe de poursuivant derrière Florencio (CSC).
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:49

Bilan de la saison 2009

Image

Côté Cofidis, le bilan est mitigé. La grande déception restera le Tour raté de Moinard, malgré un Dauphiné prometteur (2° derrière l'intouchable Valverde). Pour le reste, il faut reconnaître que les coureurs ont bien tenu leur rang. Monfort 5° de la course au soleil, Huguet a fait ce qu'il a pu sur le Giro et termine à une honorable 17° place vu ses capacités...
Enfin mention spéciale aux jeunes, l'avenir de l'équipe désormais, qui ont su montrer le maillot. Tout d'abord Renou à Paris-Roubaix bien sûr, mais aussi Clapson sur les sprints, Caullery en montagne... Kevin Ramade part d'une formation de rouleur et doit encore beaucoup progresser en montagne pour devenir compétitif sur les grands tours, mais ça va venir !
Tiens d'ailleurs l'équipe du 16 octobre 2009 parle de Cofidis, avec un article plus une interview du directeur sportif. Comme je suis sûr que personne parmi vous n'a acheté l'équipe du 16 octobre 2009, je vous le recopie juste après :wink:

Enfin niveau recrutement, après 2 années exceptionnelles, je commence mon pain noir. 2 potentiels 5 ou 6 : le sprinteur Régis Klein, et le rouleur Christian Hébert. Le reste ne vaut pas grand chose... En plus j'ai été trop exigeant sur ma première saison (seulement 7 recrues, je n'ai pris que les potentiels a priori supérieurs ou égaux à 5), donc je me retrouve à devoir embaucher plein de coureurs à faibles potentiels pour remplir mon effectif.
Et là j'ai commencé à scouter rapidement pour la saison prochaine, ça n'a pas l'air mieux :?

Voilà mon effectif pour la saison 2010 :
Image


La relève arrive chez les Cofidis !

Voilà maintenant 2 ans que l'équipe cycliste Cofidis a changé de cap, en se tournant vers la formation. Cette fois-ci, on y est : Exit les Moinard, Moncoutié, Monfort ou autre Nuyens... Place aux Fontaine, Ramade, Dugand ou Léoni ! Les derniers coureurs expérimentés de l'équipe sont en fin de contrat, et l'équipe de l'an prochain sera composée exclusivement de jeunes coureurs, dont les plus anciens (si tenté qu'on puisse utiliser ce mot) auront deux petites années d'expérience dans le cyclisme professionnel. Moyenne d'âge de l'effectif : entre 19 et 20 ans ! Que peut donc espérer une telle équipe face aux plus grosses armada du pro-tour ? Pas grand chose aurait-on été tenté de dire il y a peu ! Et pourtant, certains observateurs ne sont pas si pessimistes...

Renou, la star

Bien sûr, l'apprentissage est difficile. Bien sûr, on retrouvait régulièrement certains de ces jeunes à la peine dans les fin d'étapes, incapables de terminer avec le peloton, même sur le plat ! Comme lors de Paris-Nice, où Maxime Monfort, le leader encadré par des jeunes dont la plupart débutaient leur première saison chez les pros, était bien souvent le seul à terminer au sein du peloton. La Cofidis sera certainement incapable de supporter le poids d'une course, et de rouler derrière une échappée par exemple. Mais pourtant, certains jeunes de la Cofidis ont su se montrer à leur avantage. Avec bien évidemment Yvan Renou comme fer de lance. Celui qui est entré en avril dernier dans la légende de Paris-Roubaix, en en devenant le plus jeune vainqueur, a surpris et impressionné tous les observateurs. Pour sa deuxième saison en pro, il remportait la plus belle classique du monde, après avoir été chercher une 11° place sur le Ronde, et frôlé le top 5 sur Gand-Wevelgem (repris sous la flamme rouge par le peloton). Les courses à secteurs pavés seront d'ailleurs la spécialité de l'équipe, qui compte également des équipiers intéressants, à l'instar de Dugand, qui avait accompagné Renou jusqu'à son attaque dans la reine des classiques. Autant dire que le mois d'avril est d'ores et déjà à cocher pour la Cofidis !

Des coureurs d'avenir dans tous les domaines

Mais il serait réducteur de résumer les performances des jeunes Nordistes à celles d'Yvan Renou ! Ce serait par exemple oublier le joli Tour d'Italie qu'ils ont réalisé ! En alignant une équipe extrêmement jeune, la Cofidis voulait jouer le pari de l'offensive. Un pari difficile : alors que le peloton se montrait intraitable dans un premier temps avec les échappés, la première échappée victorieuse était remportée par un autre Français, Dimitri Champion (BTL). Mais on ne se décourageait pas. Et en milieu de 3° semaine, c'était Raphaël Lagrange, sans doute le coureur qui aura parcouru le plus grand nombre de kms en échappée de ce giro 2009, qui levait les bras sur la ligne d'arrivée. Après avoir laissé le peloton à une distance suffisante, il appuyait ses relais pour user la plupart de ses adversaires, et surtout parvenait à s'accrocher quand De Nobile, en apparence le plus costaud de tous, augmentait le rythme, pour finalement se faire sauter sur la ligne par le Français. Enfin, en montagne, Caullery parvenait à arracher le maillot de meilleur grimpeur grâce à deux belles échappées sur les étapes les plus dures. Une superbe performance pour un coureur qui fait couru la première course pro de sa vie un mois et demi auparavant, sur le circuit de la Sarthe. A n'en pas douter, il sera rapidement la meilleure chance de l'équipe sur les grands tours...
Enfin, et même s'il n'a rien gagné, le sprinteur Luc Clapson s'est également révélé comme un coureur d'avenir. A l'œuvre sur le Tour de France, il a terminé régulièrement sur les podiums des étapes, et a terminé 4° du classement par points. A 20 ans seulement, sa marge de progression est encore importante, et il voudra certainement faire mieux l'an prochain.
Cofidis ne remportera certainement pas la première place du classement pro-tour, mais a tout de même des arguments pour se défendre sur les terrains qui lui conviennent. Et si elle parvient à conserver ses meilleurs jeunes, elle pourrait bien devenir une place forte du cyclisme dans les années à venir ! Reste à savoir justement si elle en aura les moyens...


Rencontre avec le directeur sportif de l'équipe :
- Avez-vous été surpris par les résultats de vos jeunes coureurs cette saison ?
- Honnêtement, j'espérais bien faire quelque coup, mais j'avoue que je n'en espérais pas autant ! La victoire de Rapha (ndlr : Raphaël Lagrange), l'aisance de Ted' (ndlr : Teddy Caullery) en montagne sur le Giro... plusieurs coureurs m'ont surpris. Et évidemment, le plus beau moment reste celui d'Yvan (ndlr : Yvan Renou) à Roubaix.
- Comment aviez-vous vécu cette victoire ?
- J'ai cru mourir dans la voiture ! Il m'avait dit qu'il avait de bonnes jambes, j'espérais au mieux qu'il parvienne à suivre les meilleurs. Sur Gand-Wevelgem, il avait présumé de ses forces et avait craqué sur la fin. Quand je l'ai vu attaquer Flecha, Pozzato, Ballan, Klier et Hoste, j'étais furax ! Je le prenais pour un vrai gamin, capable de faire 2 fois la même connerie à 3 jours d'intervalle ! En plus personne ne suivait, il se retrouvait seul contre 5, c'était vraiment le scénario catastrophe. Malgré tout, c'était fait, alors je l'ai soutenu jusqu'au bout. J'ai insisté sur le fait qu'il ne se crame pas, mais je l'ai poussé. Mais je n'y croyais pas vraiment, il m'a totalement bluffé.
- Comment expliquez-vous de tels résultats, pour des jeunes coureurs dont certains ne pensaient même pas devenir professionnels ?
- Il ne faut pas tout mélanger ! Certes, si Cofidis ne s'était pas tourné vers la formation des jeunes de la région, certains n'auraient sans doute jamais eu leur chance. Mais un garçon comme Yvan, ou d'autres qui se sont illustrés comme Luc (ndlr : Luc Clapson) seraient forcément devenus professionnels un jour ou l'autre, dans une autre équipe. Avec un tel potentiel, il ne pouvait pas en être autrement.
D'autre part, on cherche à faire comprendre à tous qu'on leur offre là une chance unique, et que l'enjeu est énorme. Pour eux, pour l'équipe, et même pour le cyclisme en général. Ceux qui comme vous le disiez, ne s'attendaient pas à vivre une telle aventure, sont aujourd'hui 2 fois plus motivés. Je pense aussi qu'ils ont une forme de reconnaissance envers l'équipe, et veulent donner le maximum. Le cyclisme, ça fait mal aux jambes, alors quand on a mal, la motivation c'est très important pour persévérer malgré tout. C'est valable en course comme à l'entraînement. Et d'autre part, on insiste également sur les choses extra-sportive, notamment la bonne hygiène de vie qu'ils doivent avoir pour mettre toutes les chances de leur côté.
Enfin, il n'y a pas de secret non plus : pour réussir, il faut travailler ! Les programmes d'entraînement ne sont préparés ni par Philippe Lucas, ni par Bernard Hinault, mais néanmoins les coureurs s'entraînent dur. Tous n'ont pas encore réellement le niveau professionnel, alors il faut rattraper le retard. Mais ça viendra, s'ils sont là c'est qu'on leur a fait confiance !
- Que répondez vous aux soupçons de dopages ?
Ma volonté, c'était de me tourner vers la formation, et c'est dans cet esprit que j'ai contacté Cofidis, lorsque ceux-ci envisageait l'arrêt. C'est la principale chose qui me motive, et non le résultat. Le dopage, c'est pour ceux qui ne visent que le résultat. Si c'était mon cas, je me serai tourné vers les plus grosses équipes du pro-tour, plutôt que vers une équipe en difficulté comme Cofidis.
- Quels sont vos objectifs pour l'an prochain ?
- Le planning n'est pas encore établi pour chaque coureur, néanmoins je peux vous donner les grandes lignes. Evidemment, Yvan sera le leader de l'équipe, et visera principalement les classiques printannières. Il aura plusieurs équipiers à son service, et je le crois capable de réussir de grandes choses !
Le deuxième grand rendez-vous sera le Tour de France. Avec le départ des Moinard, Chavanel, Moncoutié, Monfort ou Huguet, plus personne chez nous ne peut viser le général. Pour autant, il n'est pas question de négliger la plus belle course du monde ! Nous alignerons une équipe entièrement au service de Luc, pour jouer les sprints. Et pourquoi pas le maillot vert, mais ça sera dur. Il a encore du temps devant lui pour ça.
Enfin, on a également plusieurs bons coureurs de contre-la-montre. Si aucun d'entre eux ne peut gagner une étape importante pour le moment, j'aimerai les voir briller sur le contre-la-montre par équipes d'Eindhoven. La concurrence est rarement très relevée, ça serait l'occasion d'engranger quelques points pro-tour.
- Justement, pensez-vous avoir les moyens de vous maintenir en Pro-Tour ?
- Quand j'ai pris l'équipe il y a 2 ans, je n'avais aucun espoir, ça n'était même pas un objectif. J'aurai considéré une relégation en division continentale comme logique, tout en pensant qu'on pourrait éventuellement remonter par la suite si nous avions de bons jeunes. Mais quand je vois les résultats de cette année, je commence finalement à y songer. Si Yvan a les moyens de jouer la gagne sur les plus grandes classiques pavées, cela peut déjà nous rapporter pas mal de points ! J'espère de Luc qu'il fasse encore mieux sur le Tour de France, l'objectif serait une victoire d'étape. Rien qu'une victoire, en plus de quelques podiums, rapporterait d'autres points. Sans oublier les classiques comme celle d'Hambourg, où il a obtenu une belle 5° place. Ce genre de performances rapporte également beaucoup ! Enfin, comme je vous l'ai dit, nos rouleurs peuvent également prendre des points à Eindhoven.
Mais évidemment, tout ceci reste au conditionnel. Tous nos coureurs sont encore jeunes, ce sera très juste, et ça dépendra fortement des scénarii de course. Si des coureurs attaquent et résistent au peloton à Hambourg, on peut oublier faire une place avec Luc ! Sur les pavés, il n'y a qu'à Roubaix qu'Yvan a pris des points, et rien ne dit qu'il pourra rééditer la même performance alors qu'il sera attendu de tous. Donc si on peut obtenir le maintien, on ne s'en privera pas, mais il est hors de question d'axer nos objectifs là dessus. L'essentiel est que nos jeunes progressent, et emmagasinent de l'expérience, insister sur l'importance du maintien ne ferait que leur rajouter une pression supplémentaire.
- Et sur le long terme, espérez-vous avoir un coureur capable de se défendre sur le Tour de France ?
- Pour le général vous voulez dire ? On espère toujours (rires). Quand vous êtes dans le cyclisme, rien ne fait plus rêver que de porter le maillot jaune ! Maintenant, de là à savoir si on en aura les moyens, c'est autre chose... Un garçon comme Kévin (ndlr : Kévin Ramade) a de beaux jours devant lui je pense, mais avant de signer chez nous il s'entrainait essentiellement sur les contre-la-montre ! Il a donc du retard en montagne. Aujourd'hui, Teddy serait notre meilleur espoir pour l'avenir, mais il est impossible de dire s'il pourra aller aussi loin ! On lui souhaite tous, mais il faut rester lucide, ça sera dur !
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:49

Et maintenant c'est parti pour 2010 !
A nouveau 4 groupes cette année, même si les courses ne seront pas les mêmes. Quand je simulais l'IA faisait passer les barres d'xp trop vite, mais en ne jouant presque que les courses pro-tour je ne les remplissais pas assez vite. Cette année j'abandonnerai donc certaines courses pro-tour pour jouer plus de c1 et de c hc. En revanche je risque malgré tout d'en simuler un certain nombre, où je n'aurai pratiquement aucune chance de briller...


Paris - Nice

Parcours qui passe par le Ventoux. Xavier Ramade sera le leader de l'équipe. Il se concentrera sur le classement des jeunes, le général risque d'être déprimant vu ses stats (70 mo, 64 val, 62 clm). Stéphane Léoni visera le maillot de grimpeur.

Etape 1 : Prologue de 8 kilomètres à Evry.

Résultat :
1 Sébastien Rosseler QUICKSTEP INNERGETIC 7'46
2 Stefan Schumacher ASTANA +5
3 Joost Posthuma PREDICTOR LOTTO +12
4 Mikhail Ignatiev BOUYGUES TELECOM +13
5 Andrey Kaschechkin ASTANA +14
...
35 Guillaume Nivet COFIDIS +36


Etape 2 : Du plat.

Résultat :
1 Christopher Sutton GEROLSTEINER 4h07'02
2 Samuel Dumoulin AG2R PREVOYANCE s.t.
3 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
5 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO s.t.
...
110 Xavier Ramade COFIDIS s.t.


Etape 3 : Première étape vallonnée, la dernière difficulté se trouve à 35 kms de l'arrivée et ne devrait pas être trop sélective.
Ramade résiste bien et termine au sein du peloton principal. Léoni s'échappe et prend des points mais n'est pas assez costaud pour endosser le maillot à pois.

Résultat :
1 Riccardo Ricco T-MOBILE 5h29'55
2 Stefan Schumacher ASTANA + 55
3 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
4 Andrey Kaschechkin ASTANA s.t.
5 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 2'49
...
29 Xavier Ramade COFIDIS s.t.


Etape 4 : Encore un profil vallonné, avec une dernière difficulté à 14 kms de l'arrivée.
Ramade résiste encore une fois et se classe 6° meilleur jeune.
Léoni ne parvient pas à accrocher l'échappée du jour et perd du terrain dans la course au maillot à pois.

Résultat :
1 Riccardo Ricco T-MOBILE 3h53'59
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 1'14
3 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
4 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
5 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
...
101 Xavier Ramade COFIDIS s.t.


Etape 5 :Etape de montagne, avec le Ventoux à 40 kms de l'arrivée
Une nouvelle fois, Ramade résiste parfaitement et termine au sein du peloton ! Certes il perd du temps à chaque fois sur les attaquants mais résiste tout de même très bien. Il reste 6° meilleur jeune.
Léoni prend l'échappée au cas où, mais sans surprise celle-ci n'atteint pas le sommet du mont chauve...

Résultat :
1 Andrey Kashechkin ASTANA 4h36'19
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 24
3 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
4 Pierre Rolland UNIBET.COM s.t.
5 Stefan Schumacher ASTANA + 1'14
...
24 Xavier Ramade COFIDIS + 2'32


Etape 6 : Etape accidentée, mais a priori pas des plus dures
Pas la plus dure a priori, mais malheureusement trop dure tout de même pour Ramade qui lache le groupe de tête encore très consistant. Il rétrograde en 9° place au classement des jeunes.
Léoni prend 15 nouveaux points et endosse le maillot à pois, bien que Le Mével compte autant de points.

Résultat :
1 Gerd Sbille UNIBET.COM 5h01'42
2 Ángel Vicioso T-MOBILE TEAM s.t.
3 Jérémy Roy UNIBET.COM s.t.
4 Staf Scheirlinckx LIQUIGAS s.t.
5 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
90 Xavier Ramade COFIDIS + 4'40


Etape 7 : Etape vallonnée avec un final en côte.
Ramade, décidemment en difficulté dans cette fin de course, perd encore beaucoup de temps.
Léoni assure de son côté définitivement son maillot à pois à la veille du contre-la-montre final !

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 5h31'39
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 8
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 1'52
4 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 2'08
5 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
...
99 Xavier Ramade COFIDIS + 9'28


Etape 8 : Contre-la-montre en côte
Ramade, 60° de l'étape, conserve sa place à la toute fin du top 10 du classement des jeunes...

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 20'16
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 16
3 Vincenzo Nibali RABOBANK + 24
4 Danilo Di Luca ASTANA + 32
5 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
...
61 Xavier Ramade COFIDIS + 1'32


Classement général final :
1 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM 29h10'15
2 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 1'21
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'46
4 Vincenzo Nibali RABOBANK + 6'49
5 Stefan Schumacher ASTANA + 7'03
6 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 9'48
7 Danilo Di Luca ASTANA + 9'59
8 Pierre Rolland UNIBET.COM + 10'03
9 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 11'31
10 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR + 11'40
...
57 Xavier Ramade COFIDIS + 24'55




Tirreno Adriatico
Entièrement simulé en l'absence de vrai leader. Renou a malgré tout bien résisté dans l'étape de montagne et termine 20° du général.
Dugand, chargé d'aller chercher le maillot de grimpeur, n'aura pris qu'un point :lol:

Classement général final :
1 Frank Schleck TEAM CSC 19h53'52
2 Amaël Moinard ASTANA + 16
3 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 19
4 Patrik Sinkewitz SAUNIER DUVAL - PRODIR + 21
5 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 22
6 Nelso Battellini QUICKSTEP - INNERGETIC + 38
7 Antonio Colom ASTANA + 58
8 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 1'15
9 Theo Eltink CAISSE D'EPARGNE + 1'24
10 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'32
...
20 Yvan Renou COFIDIS + 3'32


Milan San Remo
Léoni tente de contrer le départ de Kiryienka dans l'avant-dernière difficulté mais ne peut le reprendre, et reste en chasse-patate avant d'être repris dans la dernière difficulté.

Résultat :
1 Vasil Kiryienka BOUYGUES TELECOM 6h07'42
2 Allan Davis T-MOBILE TEAM + 23
3 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
6 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
9 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
10 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
...
113 Stéphane Léoni COFIDIS s.t.


Critérium International
Toute l'équipe du Paris-Nice sera présente. Léoni tentera de figuerer au classement des jeunes même si ça sera très dur de faire quelque chose.

Etape 1 : Du plat
Dommage de n'avoir mis personne dans l'échappée, deux de ses membres résistent jusqu'au bout et conservent 20'' d'avance.
Résultat :
1 Gustavo César Veloso KARPIN - GALICIA 4h24'18
2 Steven Cozza TEAM SLIPSTREAM s.t.
3 Samuel Dumoulin AG2R PREVOYANCE + 20
4 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Anthony Geslin BOUYGUES TELECOM s.t.
6 Stefan Radochla AG2R PREVOYANCE s.t.
7 Piet Rooijakkers SKIL - SHIMANO s.t.
8 Hans Dekkers AGRITUBEL s.t.
9 Maximiliano Richeze CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
10 Davide Vigano CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
...
51 Samuel Hérard COFIDIS s.t.


Etape 2 : Etape courte mais vallonnée
Scarponi remporte l'étape et prend la tête du général. Veloso, vainqueur en échappé la veille, résiste : 10° de l'étape, 2° du général.
Léoni ne peut suivre le peloton jusqu'au bout. Il termine en fringale et peut oublier ses espoirs.
Résultat :
1 Michele Scarponi AG2R PREVOYANCE 2h30'50
2 David López García CAISSE D'EPARGNE + 8
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 16
4 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
5 Yaroslav Popovych TEAM CSC s.t.
6 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 24
7 Roman Kreuziger TEAM LPR s.t.
8 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX + 32
9 Theo Eltink CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Gustavo César Veloso KARPIN - GALICIA s.t.
...
84 Stéphane Léoni COFIDIS + 3'52


Etape 3 : Contre-la-montre de 10 kms
Kreuziger s'impose sur ce chrono, mais c'est Kashechkin, 2° dans le même temps que le Tchèque, qui fait la bonne opération en remportant ce critérium.
Résultat :
1 Roman Kreuziger TEAM LPR 11'30
2 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
3 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 3
4 Benoit Vaugrenard CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
5 Vladimir Karpets ASTANA s.t.
6 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Michael Schär ASTANA s.t.
8 David Boucher TEAM CSC + 7
9 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 11
10 Christophe Kern AG2R PREVOYANCE + 15
...
41 Stéphane Léoni COFIDIS + 1'05

Classement général final :
1 Andrey Kashechkin ASTANA 7h07'06
2 Gustavo César Veloso KARPIN - GALICIA + 3
3 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 11
4 Roman Kreuziger TEAM LPR + 16
5 Michele Scarponi AG2R PREVOYANCE + 20
6 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX + 27
7 Yaroslav Popovych TEAM CSC + 30
8 Vladimir Karpets ASTANA + 35
9 David López García CAISSE D'EPARGNE + 1'03
10 Markus Eibegger ASTANA + 1'14
...
79 Stéphane Léoni COFIDIS + 4'49



Zoom sur... Yvan Renou

Tous les 3 mois, nous vous présentons l'un des membres de l'équipe cycliste Cofidis.

Passé professionnel il y a à peine plus de deux ans maintenant, Yvan Renou s'est déjà fait un nom. Et pour cause : après des prestations très encourageantes sur le Tour des Flandres et à Gand-Wevelgem l'an passé, ce jeune homme est entré dans l'histoire du cyclisme quelques jours après en devenant le plus jeune vainqueur de Paris-Roubaix. Certains jeunes prouvent leur potentiel en brillant sur des courses comme le Tour du Haut Var ou le Critérium International, lui l'a fait sur la reine des classiques. Question de standing sans doute...
Mais surtout, ne dîtes pas à son directeur sportif que son poulain va devenir se forger l'un des plus beaux palmarès du cyclisme mondial ! Pour lui, le plus dur reste à faire. Pense-t-il que gagner Paris-Roubaix était facile ? "Non", sourit-il. "Mais rien n'est pire pour un sportif de haut niveau, que de réussir un coup d'éclat à 20 ans pour ne jamais confirmer ensuite. Evidemment, Yvan beaucoup de talent, mais entendre toujours parler d'une seule performance me fait peur. Une victoire à Paris-Roubaix n'est jamais acquise d'avance, ça dépend énormément des conditions de course... Et pourtant, si jamais il ne parvient pas à rééditer une telle performance, il risque de traîner toute sa carrière une image d'espoir déçu, de gamin qui a pris la grosse tête !" En attendant, la motivation est là pour Yvan Renou. "J'ai énormément travaillé cette année, notamment sur les monts pour pouvoir être également compétitif sur d'autres profils de course, comme le Tour des Flandres, voire Liège Bastogne Liège qui me fait rêver aussi, même si ça sera plus dur d'y arriver un jour."
Il faut pourtant dire qu'il a été à bonne école de ce côté : né à Boulogne sur Mer, il a passé toute sa jeunesse sur les hauteurs du Mont Lambert. Les allers et retours à la plage n'ont pas manqué de lui faire travailler son punch. "C'est vrai que j'y étais souvent, on se retrouvait avec des amis à la plage d'Equihen, ça faisait déjà un petit bout. Et après avoir joué toute l'après-midi il fallait encore avoir les jambes pour revenir et surtout remonter la rue du Chanoine Pillons avec la Croix Abot derrière !", se souvient-il. "Mais après, en grandissant, j'allais beaucoup plus loin à vélo : mon père adorait ça aussi et il nous est arrivé plusieurs fois d'aller chez nos cousins à vélo. Ma mère suivait en voiture... Elle n'aimait pas me voir partir comme ça parce qu'elle me trouvait trop jeune, mais moi j'adorais ça. Ils habitaient à Mons en Pévèle, et c'est justement là que j'avais débuté sur les pavés : Paris Roubaix passait juste à côté de chez eux, c'était même l'un des secteurs les plus durs ! Du coup on allait s'entraîner dessus avec mon cousin. On avait défini un circuit et on se faisait des courses dessus, ça nous occupait des après-midi entières. Gagner Paris-Roubaix, c'était un rêve de gosse !"
Le jeune homme a aujourd'hui le regard tourné vers les 3 grandes classiques Flandriennes. Et il n'a pas peur d'afficher ses ambitions : "A chaque fois, je jouerai la gagne ! Après tout dépendra du déroulement de la course, mais j'espère vraiment en gagner au moins une !" Histoire d'étoffer un palmarès dont la seule ligne est trop belle pour rester seule...



GP E3
Renou sera leader de l'équipe sur les pavés d'Harelbeke

La course reste longtemps sur un faux rythme. Renou a de bonnes jambes (+5), il prend donc ses responsabilités et fait rouler ses équipiers, du plus mauvais au plus fort. A une cinquantaine de kms de l'arrivée, une cassure se produit sous les relais de Laguens. Rapidement, le groupe à l'avant se réduit à 6 unités : Renou, Dugand et Laguens (Cofidis), Maes et Veuchelen (Chocolade J.), ainsi que Burghard (Gerolsteiner), a priori le seul rival dangereux pour Renou (80 pav). Laguens insiste encore un peu, et bientôt c'est veuchelen qui ne peut plus suivre.
Au moment où Laguens lache le groupe, Maes (75 pav) décide d'attaquer, alors qu'il reste 36 kms. Dugand se met à rouler, Burghardt lui prend quelques relais pour maintenir l'écart à une quarantaine de secondes. Dugand appuie fort à l'approche du dernier secteur pavé avant de lacher prise. Renou peut ensuite lacher Burghardt au train, et reprend rapidement Maes pour le déposer aussitôt :
Image

Il gère tranquillement sa fin de course, en maintenant l'écart aux alentours d'une minute sans avoir à se mettre dans le rouge. Yvan Renou peut savourer, il tient là le 2° succès de sa jeune carrière !
Image

Enfin une performance de nature à dérider un sponsor jusqu'alors mécontent : la confiance passe de 'mauvaise' à 'médiocre'.

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 5h34'15
2 Nikolas Maes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 1'19
3 Marcus Burghardt GEROLSTEINER + 2'07
4 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 4'30
5 Olivier Bonnaire BOUYGUES TELECOM s.t.
6 Evert Verbist CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.
7 George Hincapie FRANÇAISE DES JEUX s.t.
8 Mikhail Timochine FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Frederick Veuchelen CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.
10 Sébastien Chavanel UNIBET.COM + 8'04


La flèche BrabançonneEncore une fois, Yvan Renou sera notre leader, sur un type de course auquel il est peu habitué même s'il s'est beaucoup entraîné. L'occasion de se tester à un mois des Ardennaises.
Les premières attaques sérieuses partent à 50 kms de l'arrivée. Vanendert, Boessen Hagen et Voeckler sont en tête de course, bientôt poursuivis par Clément et Petrov. Renou décide de partir à son tour quand il voit Iannetti sortir en compagnie de Perez. Les 3 groupes sont séparés d'une quarantaine de secondes.
A 20 kms de l'arrivée, Renou et ses compagnons d'échappée augmentent l'allure pour revenir sur la tête de course : Clément et Petrov sont vite repris, puis Boessen Hagen qui a lâché prise à l'avant. Ces trois là ne peuvent même pas suivre le rythme. En revanche, le duo de tête résiste. Renou tente le tout pour le tout et attaque à 6 kms de l'arrivée, alors qu'on aperçoit la tête de course dans le virage suivant :
Image

Il les rejoint alors que la flamme rouge est en vue (au fond à droite)...
Image

...mais si Vanendert craque complétement dans le final (il perdra plus d'une minute sur le dernier km), Renou ne peut combler les quelques mètres qui le séparent de Voeckler et doit laisser son compatriote l'emporter.
Image

Une performance qui reste de bonne augure à l'approche des Ardennaises, alors que Renou n'est pas habitué à ce genre de terrains où il manque d'expérience.

Résultat :
1 Thomas Voeckler RABOBANK 4h49'57
2 Yvan Renou COFIDIS s.t.
3 Jelle Vanendert CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 1'04
4 Massimo Iannetti TEAM CSC + 1'29
5 Marlon Alirio Perez PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Stef Clement BOUYGUES TELECOM s.t.
7 Evgueni Petrov NAVIGATORS INSURANCE s.t.
8 Robert Wagner UNIBET.COM + 2'46
9 Kurt-Asle Arvesen UNIBET.COM s.t.
10 Geoffroy Lequatre TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.


Tour de la Panne
Une étape comportant des secteurs pavés, deux étapes de plat soit 40'' de bonifs à prendre pour les sprinteurs, un contre-la-montre final : le Tour de la Panne est très ouvert et s'adresse à beaucoup de coureurs. Le général sera sans doute remporté par un coureur complet.
Renou sera notre leader et tentera donc de créer des écarts sur la première étape. Il peut limiter la casse en contre-la-montre (67 clm), mais peut oublier les 2 étapes du milieu.

Etape 1 : Les pavés
Pas assez difficile, et je n'avais pas vraiment l'équipe pour durcir la course. Malgré les attaques répétées de Renou en fin d'étape, c'est un groupe de 25 coureurs qui arrive en tête. Renou n'est certainement pas le meilleur rouleur du lot et peut déjà oublier faire un podium.

Résultat :
1 Jesús Del Nero RABOBANK 4h29'51
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
3 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL s.t.
4 Yvan Renou COFIDIS s.t.
5 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
6 Matti Breschel RABOBANK s.t.
7 Wim De Vocht LIQUIGAS s.t.
8 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Andreas Klier T-MOBILE TEAM s.t.
10 Kevin Van Impe QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.


Etape 2 : Du plat

Résultat :
1 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO 4h07'31
2 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
4 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
6 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
8 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Jesús Del Nero RABOBANK s.t.
10 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
...
16 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Etape 3 : Du plat
Pozzato, vainqueur du jour, est en tête du général et possède déjà 50'' d'avance sur Renou (13°) avant le contre-la-montre final.

Résultat :
1 Filippo Pozzato LIQUIGAS 4h33'59
2 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
3 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Geoffroy Lequatre TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
6 Luca Paolini LIQUIGAS s.t.
7 Matti Breschel RABOBANK s.t.
8 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
9 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
10 Andreas Klier T-MOBILE TEAM s.t.
...
18 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Etape 4 : Contre-la-montre : Renou n'a pas vraiment l'espoir de reprendre du temps aux meilleurs, le but sera de départager tous les coureurs comptés dans le même temps
Renou réussit une performance correcte et se classe 23° de l'étape. Il termine 14° au général, 4° meilleur jeune.

Résultat :
1 Sébastien Rosseler QUICKSTEP - INNERGETIC 12'31
2 Koen De Kort RABOBANK + 41
3 Markus Eichler PREDICTOR - LOTTO + 57
4 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.
5 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO + 1'00
6 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL + 1'03
7 Stijn Vandenbergh UNIBET.COM + 1'04
8 Marcelo Faulstich T-MOBILE TEAM + 1'12
9 Fabiano Mezzano DISCOVERY CHANNEL + 1'21
10 Andrei Kunitski ACQUA SAPONE - CAFFE MOKAMBO s.t.
...
23 Yvan Renou COFIDIS + 1'32

Classement général final :
1 Sébastien Rosseler QUICKSTEP - INNERGETIC 13h23'52
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 44
3 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO + 1'00
4 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL + 1'03
5 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO + 1'07
6 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL + 1'10
7 Enrico Franzoï LAMPRE - FONDITAL + 1'21
8 Kevin Van Impe QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'25
9 Arnaud Coyot UNIBET.COM + 1'26
10 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
...
14 Yvan Renou COFIDIS + 1'32



Tour des Flandres

Renou semble en forme (+5), mais est inattentif et légérement en retrait au pied du Grammont. Il tente de contrer l'attaque de Gilbert mais doit en plus ravitailler au milieu de la côte. Il lache prise, se fait également dépasser par Pozzato et se retrouve finalement dans un groupe de 6 coureurs en poursuite.
Image
Gilbert attaque dans le mur du Grammont... Renou (derrière, sur la droite de l'image) tente ne contrer mais ne pourra pas combler le trou.

Il sortira au train dans le Bosberg, mais les deux coureurs de tête sont déjà trop loin. Il terminera tranquillement sa course en gérant son avance, et peut se réjouir de son premier podium sur le Ronde, même s'il avait peut-être les moyens de faire mieux en étant plus attentif dans le secteur clé de la course. Il confirme néanmoins qu'il est un des meilleurs sur ce type de course. Sa carrière est encore longue et il aura le temps de revenir pour gagner !
Image
Phillipe Gilbert remporte le plus beau succès de sa carrière, alors que l'on aperçoit Pozzato et Renou plus loin.

Résultat :
1 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX 7h05'55
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 1'33
3 Yvan Renou COFIDIS + 2'23
4 Matti Breschel RABOBANK + 3'07
5 Alessandro Ballan GEROLSTEINER s.t.
6 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL + 3'55
7 Arnaud Coyot UNIBET.COM s.t.
8 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL s.t.
9 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
10 Rene van der Kruis FRANÇAISE DES JEUX s.t.



Gand - Wevelgem
Renou (0) tente de suivre les meilleurs mais doit rapidement lacher prise. Il le fait suffisamment tôt pour ne pas se mettre dans le rouge trop vite, mais bizarrement il se fait dépasser par de nombreux coureurs sans réussir à s'accrocher ! Il finira à une anonyme 19° place, à plus de 4' de vainqueur. Un résultat décevant qui prive l'équipe de points précieux au pro-tour, et qui semble assez surprenant vu sa facilité sur les autres courses. Malgré une bonne préparation (98 points de forme), Yvan Renou semble encore juste quand la forme du jour n'est pas bonne (Il avait +5 sur ses victoires à Roubaix l'an dernier et à Harelbeke cette année, ainsi que pour sa 3° place sur le Ronde).

Résultat :
1 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO 5h41'08
2 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
3 Fabian Cancellara TEAM CSC + 1'29
4 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Enrico Franzoï LAMPRE - FONDITAL s.t.
6 Alessandro Ballan GEROLSTEINER + 2'08
7 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 2'35
8 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Andreas Klier T-MOBILE TEAM s.t.
10 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL s.t.
...
19 Yvan Renou COFIDIS + 4'03


Tour du Pays Basque
Entièrement simulé, l'équipe du Paris-Nice était sur une forme bien déclinante et a abandonné rapidement. Ils vont pouvoir prendre des vacances avant de revenir sur la fin de saison.

Classement général final :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 21h27'56
2 Frank Schleck TEAM CSC + 1'40
3 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 4'49
4 Andrey Kashechkin ASTANA + 5'24
5 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 6'46
6 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 6'56
7 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 7'05
8 Danilo Di Luca ASTANA + 7'24
9 David López García CAISSE D'EPARGNE + 7'57
10 Vincenzo Nibali RABOBANK + 8'02



Pendant ce temps...
Un autre groupe a fait sa rentrée : se préparant pour le Tour de Catalogne, le Dauphiné et surtout l'objectif final qui sera le contre-la-montre par équipes d'Eindhoven, nos meilleurs rouleurs ont fait leur rentrée sur le Tour de la Sarthe. 2 d'entre eux ont intégré le top 10 (Ramade 7° et Fontaine 10°) d'une épreuve enlevée par Mathieu Ladagnous.



Paris - Roubaix
Alors que le peloton tarde à se mettre en route, Yvan Renou ne se sent pas particulièrement en forme (99 pts de forme mais -2 en forme du jour). La malchance vient s'en mêler et il crève à 70 kms de l'arrivée, mais le peloton est encore presque entier, et sa position à l'avant lui permet de n'être même pas décroché temporairement, il n'a qu'à faire l'effort de revenir sur l'avant du peloton. Il prend alors ses responsabilités et fait rouler ses équipiers pour que la course se décante. A 25 kms de l'arrivée, Dugand (77 pav, vient de passer son 3° palier après Gand-Wevelgem) mène un groupe d'une quinzaine d'unités, avec son leader juste derrière lui.
Image

Il continue de faire le rythme tant qu'il peut, avant de laisser son leader seul. Celui-ci attaque à 15 kms de l'arrivée, presque au même endroit que l'an passé. Encore une fois, personne ne suit...
Image

L'écart se stabilise rapidement autour des 20 secondes. Avec encore 12 coureurs à ses trousses, la partie s'annonce difficile !
Image

Mais Yvan sait qu'il ne gagnera pas au sprint, et ne se relève pas. L'écart fluctue entre 20 et 25 secondes.
Malgré tout, ça insiste derrière à l'approche du Vélodrome !
Image

La meute semble revenir...
Image

...et l'écart tombe à 13'' à 5 kms de l'arrivée !
Image

Renou a su gérer son effort et accélère à son tour pour maintenir l'écart à l'entrée dans le Vélodrome, et ainsi pouvoir lancer son sprint avec quelques longueurs d'avance.
Image

Chaque seconde est précieuse, et Yvan appuie de toutes ses forces sur les pédales dans le dernier tour. Il ne veut pas se retourner et donne tout jusqu'à la ligne, c'est gagné !!!
Image

Les poursuivants sont restés à distance, Yvan Renou a bénéficié du fait qu'en l'absence d'équipiers, personne n'est sorti du groupe par peur d'amener un adversaire. Yvan s'impose pour la deuxième fois de suite sur le Vélodrome ! A 19 ans seulement, il a su confirmer sur plusieurs courses (Harelbeke, le Ronde, Paris-Roubaix) qu'il était l'un des meilleurs du monde sur ce terrain ! Surtout, il s'est rassuré en se prouvant à lui-même qu'il pouvait s'imposer même sans avoir des sensations exceptionnelles (comprenez sans avoir +5 en forme du jour :wink:)

A noter que Dugand accroche une belle 18° place malgré le gros travail fourni pour son leader !

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 7h41'52
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 27
3 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Rene van der Kruis FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
6 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
7 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.
8 Alessandro Ballan GEROLSTEINER s.t.
9 Arnaud Coyot UNIBET.COM s.t.
10 Nicolas Portal CAISSE D'EPARGNE s.t.



C'est vrai que sur l'opus 05 je gagnais facilement les 3 classiques en niveau difficile (je me souviens qu'Engoulvent pouvait monter à 79 pav et je gagnais les 3 avec lui), mais le 07 me semble un peu plus dur (et de mémoire, chez Claudel chez Flolatortue ou Dubicki chez Dark n'ont pratiquement jamais gagné le Ronde ou Gand-Wevelgem).
Mais bon comme en plus il progresse encore pas mal, ça va venir ! Je vais effectivement m'atteler à sa note de plaine !


Grand Prix de Flandres
Renou laisse partir et tente de faire rouler Dugand derrière l'attaque des favoris, mais ces derniers maintiennent 1' d'écart. Renou part à 10 kms de l'arrivée, mais s'il revient assez près (il sera compté dans le même temps), il ne peut reprendre les 3 fuyards. Pozzato dispose ainsi de Flecha et Hoste pour l'emporter. Renou aura donc profiter d'une course peu prestigieuse pour tester une stratégie qu'il savait risquée, et dont il est maintenant sûr qu'elle n'est pas bonne.

Résultat :
1 Filippo Pozzato LIQUIGAS 5h13'39
2 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
3 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Yvan Renou COFIDIS s.t.
5 Bernhard Eisel UNIBET.COM + 1'40
6 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Arnaud Coyot UNIBET.COM s.t.
8 Andreas Klier T-MOBILE TEAM s.t.
9 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.
10 Bastiaan Giling T-MOBILE TEAM s.t.


Amstel Gold Race
La grande bagarre commence à 35 kms de l'arrivée. Samuel Sanchez lance les hostilités et attaque...
Image

Il est aussitôt contré par Gesink. 3 kms plus tard, les 2 coureurs de tête sont rejoints par F. Schleck, Pellizotti, Di Luca et Valverde. Les 6 possèdent plus de 3' d'avance à 20 kms du but, le vainqueur est parmi eux ! Derrière, Renou force le rythme sur une bosse et bascule seul en poursuite.
Image

Il n'a aucune chance de revenir mais cherche la 7° place. Il maintient 40'' d'écart, et accélère à 12 kms de la fin. Il augmente son avance et assure sa 7° place.
Sous la flamme rouge, Di Luca, Gesink et Schleck se sont détachés et vont se jouer la victoire.
Image

Le Luxembourgeois s'avère le plus fort dans cette dernière difficulté et s'impose devant Gesink. Di Luca complète le podium malgré le retour de Valverde.
Image

Résultat :
1 Frank Schleck TEAM CSC 6h25'20
2 Robert Gesink T-MOBILE TEAM s.t.
3 Danilo Di Luca ASTANA s.t.
4 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 27
5 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 54
6 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'10
7 Yvan Renou COFIDIS + 6'13
8 Stefan Schumacher ASTANA + 8'17
9 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.


Flèche Wallonne
Les grosses attaques fusent à plus de 30 kms de l'arrivée. Valverde et Ricco sont en tête, avec Wegmann, Kessler, Nibali, F. Schleck, Pellizotti, Schumacher et S. Sanchez en poursuite. Seul ce dernier reviendra sur le duo de tête.
Alors que devant, Valverde l'emporte, Renou contre une attaque de Di Luca à 7 kms de l'arrivée, le dépose et reprend même Nibali et Schumacher à quelques encablures de la ligne d'arrivée pour aller chercher la 8° place.

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 5h09'16
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
3 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
4 Fabian Wegmann GEROLSTEINER + 56
5 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 1'05
6 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'15
7 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
8 Yvan Renou COFIDIS + 1'32
9 Vincenzo Nibali RABOBANK + 1'56
10 Stefan Schumacher ASTANA s.t.


Liège Bastogne Liège
Après s'être prouvé qu'il savait rester au sein du peloton et en sortir sur la fin pour prendre une place d'honneur, Yvan Renou voulait tester aujourd'hui sa capacité à suivre les attaques des meilleurs.
Lorsque ces derniers attaquent à 35 kms de l'arrivée, Renou contre et se retrouve dans le 3° groupe en compagnie de Kessler, Cunego, Wegmann et Sinkewitz : Valverde et Schumacher ont pris les devants, avec Ricco en poursuite. Ce dernier est d'ailleurs rapidement repris par le groupe Renou, mais les 2 coureurs encore devant maintiennent l'écart. Et c'est finalement F. Schleck et Nibali qui reviennent sur le groupe Renou à 18 kms de la fin.
Tandis que le duo de tête a course gagnée, le groupe de poursuivants s'écrème progressivement. Wegmann lache prise à 16 kms du but, imité par Renou 10 kms plus loin. A 2,5 kms, c'est au tour de Kessler de décrocher, il est d'ailleurs rapidement repris par Renou. Devant, Schumacher l'emporte de peu face au vainqueur de la Flèche !
Image

Renou a repris Kessler mais ne peut le battre au sprint, et il manquait quelques mètres pour reprendre Sinkewitz. Il termine 9°.

Résultat :
1 Stefan Schumacher ASTANA 7h04'49
2 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
3 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 1'55
4 Frank Schleck TEAM CSC + 2'15
5 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
6 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 2'35
7 Patrik Sinkewitz SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'51
8 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 2'59
9 Yvan Renou COFIDIS s.t.
10 Fabian Wegmann GEROLSTEINER + 3'43



Tour de Romandie

Mes flahutes seront au départ d'un tour où ils n'ont pas la moindre chance. 2 étapes de montagnes quand le meilleur grimpeur du lot (Renou) est à 61 mo, ça promet d'être compliqué. Notre meilleure chance restera la 2° étape, qui est vallonnée, et sur laquelle Yvan Renou espérera briller.

Etape 1 : Prologue entièrement plat. Renou (68 clm) et Dugand (66 clm) sont mes meilleures chances, mais pas de quoi réussir une vraie perf a priori.
Tandis que Schumacher remporte ce prologue, mes coureurs font mieux que se défendre, avec 2 d'entre eux dans le top 10. Yvan Renou est même passé tout proche du podium... La concurrence ne semble pas dans une forme optimale.

Résultat :
1 Stefan Schumacher ASTANA 5'23
2 Joost Posthuma PREDICTOR - LOTTO + 4
3 Luke Roberts TEAM CSC + 5
Yvan Renou COFIDIS + 6
5 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX + 8
6 Rick Flens RABOBANK s.t.
7 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 9
8 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
9 Sébastien Joly AG2R PREVOYANCE + 10
10 Armand Dugand COFIDIS s.t.


Etape 2 : Etape vallonnée. L'étape la plus importante pour nous, la concurrence n'étant visiblement pas des plus fortes, il y a la place pour gagner !
Il y avait effectivement la place : Renou a suivi le groupe de tête et a attaqué dans la dernière difficulté en compagnie de 4 autres coureurs. Seul Rujano l'accompagne jusqu'au bout, mais Renou se place dans sa roue à 8 kms de l'arrivée. Il peut ainsi le déborder tranquillement à 800 mètres de la ligne, et vient cueillir sa première victoire sur une course par étapes ! De plus, son excellent prologue lui permet d'endosser également maillot vert et surtout maillot jaune !!!
Désolé s'il n'y a pas de screen, j'étais pressé en jouant cette étape et j'ai oublié de sauver le replay :oops:

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 4h21'48
2 Jose Rujano UNIBET.COM s.t.
3 Stefan Schumacher ASTANA + 27
4 Andrey Kashechkin ASTANA + 38
5 Patrik Sinkewitz SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Mikhail Ignatiev BOUYGUES TELECOM + 58
7 Steve Morabito TEAM MILRAM s.t.
8 Santo Anza LAMPRE - FONDITAL s.t.
9 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM s.t.
10 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.


Etape 3 : Du plat
Laguens se glisse dans l'échappée, pour faire rouler les autres équipes. Le maillot jaune est donc conservé facilement. Renou disputera même le sprint pour consolider le vert. Il termine 6° de l'étape.

Résultat :
1 Christopher Sutton GEROLSTEINER 3h20'39
2 Assan Bazayev ASTANA s.t.
3 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Martin Pedersen TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
5 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
6 Yvan Renou COFIDIS s.t.
7 Alexei Markov CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Robert Hunter T-MOBILE TEAM s.t.
9 Sebastian Schwager ASTANA s.t.
10 Stefan Schumacher ASTANA s.t.


Etape 4 : Première étape de montagne, mais le profil est plat jusqu'à l'ascension finale. Celle-ci fait un bon 10 kms dans des pourcentages assez faible. Renou n'a pas d'espoir de conserver son maillot mais espère limiter la casse.
Même sur un col facile, 61 mo ça n'est vraiment pas beaucoup. Renou termine 101° mais reste tout de même 23° au général, et 4° meilleur jeune. Surtout, il perd son maillot vert d'un point au profit de Schumacher. Les autres sont loins, le maillot pourrait bien se jouer entre les 2 hommes. Voilà donc un objectif inattendu qui donnera plus d'interêt à la fin de ce Tour de Romandie.

Résultat :
1 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE 3h46'04
2 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 24
3 Johann Tschopp RABOBANK + 44
4 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 52
5 Przemyslaw Niemiec TEAM CSC s.t.
6 Florian Stalder CAISSE D'EPARGNE s.t.
7 Patrik Sinkewitz SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'04
8 Stefan Schumacher ASTANA + 1'12
9 Benoit Vaugrenard CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 1'32
10 Thomas Dekker RABOBANK + 1'44
...
101 Yvan Renou COFIDIS + 4'52


Etape 5 : Etape de montagne beaucoup plus dur. Renou n'a plus l'intention de limiter la casse, mais préférerait s'échapper pour disputer les sprints intermédiaires.
Malgré ses faibles capacités en montagne, la 23° place de Renou est jugée trop dangereuse par le peloton pour qu'il puisse sortir. Ses équipiers tenteront bien de ramener le peloton sur les échappés, mais vu le terrain leur travail est inefficace. Renou ne peut prendre aucun point, heureusement que Schumacher n'en prend pas non plus. Mais il faudra briller dans le contre la montre final pour reprendre le maillot vert.
Au général, Renou glisse à la 29° place, et reste 8° meilleur jeune.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 4h23'55
2 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM s.t.
3 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR + 13
4 Mathieu Sprick CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.
6 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Patrik Sinkewitz SAUNIER DUVAL - PRODIR + 50
8 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
9 Maxime Monfort PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Mikhail Ignatiev BOUYGUES TELECOM + 1'13
...
42 Yvan Renou COFIDIS + 10'01


Etape 6 : Contre la montre vallonné de 20 kms (1/3 de descente, 1/3 de plat et 1/3 de montée). L'enjeu est de reprendre le maillot vert, pour cela il à la fois faudra être bien placé sur l'étape, et faire mieux que Schmacher, à la fois meilleur en vallon et en clm.
Renou sera le dernier de l'équipe à s'élancer, il pourra ainsi bénéficier des conseils de ses équipiers. Ses derniers sont partis doucement et ont fini fort, ça a payé (Tchea le moins bon de l'équipe finira 68° sur 172 malgré de très faibles notes en vallon et en clm). Renou adopte la même stratégie, elle fonctionne parfaitement et le vainqueur de Paris-Roubaix prend la 2° place provisoire. Il attend l'arrivée des derniers coureurs à s'élancer pour connaître son classement final... et surtout il guette l'arrivée de Stefan Schumacher. Ce dernier a mis 2'' de plus que lui, et Sylain Chavanel est intercalé ! Il y a donc 2 places d'écarts, de quoi empocher 2 points de plus et récupérer le maillot vert !!! Et ce malgré le retour tambour battant de Dekker, vainqueur des deux dernières étapes.
Cette 7° place d'étape permet également de gagner une place au général. Renou termine 28° de ce tour et 7° meilleur jeune, pas mal pour un coureur qui n'aime pas la montagne !

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 28'06
2 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 16
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 19
4 Joost Posthuma PREDICTOR - LOTTO + 22
5 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL + 23
6 Florian Stalder CAISSE D'EPARGNE + 24
7 Yvan Renou COFIDIS + 28
8 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR + 30
9 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
10 Johann Tschopp RABOBANK + 32

Classement général final :
1 Thomas Dekker RABOBANK 16h29'23
2 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
3 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 8
4 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 13
5 Patrik Sinkewitz SAUNIER DUVAL - PRODIR + 20
6 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 22
7 Florian Stalder CAISSE D'EPARGNE + 1'44
8 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'43
9 Mikhail Ignatiev BOUYGUES TELECOM + 2'50
10 Yann Huguet CAISSE D'EPARGNE + 3'47
...
28 Yvan Renou COFIDIS + 11'49

Classement par points :
1 Yvan Renou COFIDIS 50
2 Stefan Schumacher ASTANA 49
3 Thomas Dekker RABOBANK 48
4 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL 42
5 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM 40
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:50

4 Jours de Dunkerque

Tour entièrement simulé à l'exception de l'étape reine (l'avant dernière). Lagrange veut suivre les favoris, il lâchera avant la fin et perd 30'' sur les 6 coureurs de tête, mais en garde 30 autres sur le peloton. Il terminera 7° de l'étape et du général.

Classement général final :
1 Alexandr Kolobnev ASTANA 21h07'28
2 Pierrick Fédrigo T-MOBILE TEAM + 56
3 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 1'04
4 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 1'08
5 Donato Cannone TEAM CSC + 1'16
6 Jérémy Roy UNIBET.COM s.t.
7 Raphael Lagrange COFIDIS + 1'46
8 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 2'10
9 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 2'22
10 Mauricio Ardila PREDICTOR - LOTTO s.t.



Tour de Picardie

Tour entièrement simulé. Raphaël Lagrange prend la 2° place de l'étape reine du tour de Picardie. 2° de la dernière étape, Bonnet passera devant lui grâce aux bonifications, mais Lagrange conserve une place sur le podium.

Classement général final :
1 Anthony Geslin BOUYGUES TELECOM 16h03'23
2 William Bonnet CREDIT AGRICOLE + 9
Raphael Lagrange COFIDIS + 12
4 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 16
5 Didac Ortega AG2R PREVOYANCE + 24
6 Jurgen Van Goolen CERAMICA FLAMINIA s.t.
7 Cyrille Monnerais DRAPAC PORSCHE + 45
8 Walter Fellahi BOUYGUES TELECOM + 51
9 Jaume Rovira Pous AGRITUBEL s.t.
10 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX s.t.



Tour de Catalogne

Après quelques courses continentales, le groupe qui compte mes meilleurs rouleurs (Fontaine, K. Ramade, Lagrange) s'aligne en Catalogne. Mon leader en montagne, Teddy Caullery, tentera de faire de son mieux au général, même s'il est encore bien trop juste pour jouer les premiers rôles. Notre plus grand espoir sera la première étape, qui est un contre-la-montre par équipes assez court. Pourquoi pas remporter l'étape puisque tous les bons rouleurs sont là, en tout cas Caullery pourra sans doute se placer idéalement.

Etape 1 : Contre la montre par équipes de 20 kms.
Si les écarts ne peuvent se creuser de manière importante, nos coureurs réussissent à merveille leur mission. 2° à mi-parcours juste derrière la CSC, ils reprennent 30'' sur la deuxième moitié pour l'emporter. Ils repoussent la formation danoise à 24''.
Pour la première fois de la saison, d'autres coureurs qu'Yvan Renou nous apportent des points au classement pro-tour.

Résultat :
1 COFIDIS 35'45
2 TEAM CSC + 24
3 T-MOBILE TEAM + 34
4 QUICKSTEP - INNERGETIC + 35
5 BOUYGUES TELECOM + 38


Etape 2 : Etape vallonnée. Caullery, peu à l'aise sur ce terrain, risque de souffrir. Lagrange sera là pour l'aider à limiter la casse.
Le bénéfice acquis la veille est bien vite oublié ! Caullery ne peut suivre les meilleurs et termine à 3'45 du vainqueur. Le voilà 57° au général.

Résultat :
1 Johann Tschopp RABOBANK 4h52'02
2 Rubén Plaza TINKOFF CREDIT SYSTEMS + 27
3 Juan Manuel Gárate QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Francisco Mancebo SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Lorenzo Bernucci T-MOBILE TEAM + 1'20
7 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
8 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
9 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL s.t.
10 Laurens Ten Dam BOUYGUES TELECOM s.t.
...
70 Teddy Caullery COFIDIS + 3'45


Etape 3 : Etape de montagne qui devrait permettre à Teddy Caullery de remonter un peu au général.
31° de l'étape, Caullery remonte également à la 31° place au général.
Certains fainéants se permettent de couper à travers champs !
Image

Résultat :
1 Johann Tschopp RABOBANK 5h29'47
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 2'16
3 Kevin Seeldrayers ASTANA + 2'24
4 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
5 Juan Manuel Gárate QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Saulo Gutiérrez Osa EUSKALTEL - EUSKADI + 2'40
7 Sylvester Szmyd FRANÇAISE DES JEUX + 2'48
8 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
9 Mauricio Soler UNIBET.COM + 2'56
10 Francisco Mancebo SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
31 Teddy Caullery COFIDIS + 7'56


Etape 4 : Contre la montre en côte.
Seulement 52°, Caullery ne perd malgré tout qu'une place au général.

Résultat :
1 Saulo Gutiérrez Osa EUSKALTEL - EUSKADI 29'20
2 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 8
3 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX + 16
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 40
6 Sandy Casar RABOBANK s.t.
7 Przemyslaw Niemiec TEAM CSC s.t.
8 Kevin Seeldrayers ASTANA + 48
9 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
10 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
...
52 Teddy Caullery COFIDIS + 1'53


Etape 5 : Dernière étape de montagne pas trop dure, avant les 2 dernières étapes, promises aux sprinteurs.
Caullery termine plus près des meilleurs dans cette étape moins sélective. Il remonte 28° au général.

Résultat :
1 Saulo Gutiérrez Osa EUSKALTEL - EUSKADI 4h06'46
2 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 12
3 Frank Schleck TEAM CSC + 20
4 Kevin Seeldrayers ASTANA s.t.
5 Mauricio Soler UNIBET.COM s.t.
6 Rubén Plaza TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
7 Laurens Ten Dam BOUYGUES TELECOM + 1'12
8 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX + 2'12
9 Igor Anton H. TEAM CSC + 2'20
10 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
...
17 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 6 : Etape plate
Francesco Chicchi l'emporte au sprint, mais j'ai oublié l'export :oops: Pas de changement au général.


Etape 7 : Etape plate.
Nouvelle victoire de Chicchi. Toujours pas de changement au général, Caullery termine 28°.

Résultat :
1 Francesco Chicchi EUSKALTEL - EUSKADI 3h12'36
2 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Robert Wagner UNIBET.COM s.t.
4 Oscar Gatto UNIBET.COM s.t.
5 Sebastian Siedler TEAM MILRAM s.t.
6 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
7 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Davide Vigano CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
9 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
10 Martin Pedersen TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
...
59 Régis Klein COFIDIS s.t.


Classement général final :
1 Johann Tschopp RABOBANK 22h27'07
2 Frank Schleck TEAM CSC + 1'33
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 2'45
4 Mauricio Soler UNIBET.COM + 2'48
5 Juan Manuel Gárate QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'59
6 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Kevin Seeldrayers ASTANA + 3'02
8 Saulo Gutiérrez Osa EUSKALTEL - EUSKADI + 3'12
9 Rubén Plaza TINKOFF CREDIT SYSTEMS + 3'16
10 Francisco Mancebo SAUNIER DUVAL - PRODIR + 3'50
...
28 Teddy Caullery COFIDIS + 12'15



Tour d'Italie

Mes coureurs ont abandonné dès la première étape pour se concentrer sur des courses plus accessibles. Alors que Cunego l'emporte pour la deuxième fois d'affilée, Di Gregorio termine premier Français à la 18° place...

Classement général final :
1 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 87h07'07
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 3'19
3 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL + 6'40
4 Yaroslav Popovych TEAM CSC + 9'46
5 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 17'10
6 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 17'32
7 Danilo Di Luca ASTANA + 19'44
8 Stijn Devolder DISCOVERY CHANNEL + 21'39
9 João Cabreira LAMPRE - FONDITAL + 22'25
10 Denis Menchov TEAM CSC + 22'50
11 Vincenzo Nibali RABOBANK + 25'17
12 Cristiano Salerno TENAX + 26'02
13 Roman Kreuziger TEAM LPR + 29'50
14 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 30'25
15 Oscar Pereiro PREDICTOR - LOTTO + 32'59
16 Emanuele Sella CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 34'40
17 Rinaldo Nocentini RABOBANK + 34'57
18 Rémy Di Gregorio ASTANA + 35'39
19 Jure Golcer SAUNIER DUVAL - PRODIR + 38'20
20 Eros Capecchi TENAX + 39'08



Tour de Belgique

Clapson ne parviendra pas à remporter d'étape, souvent placé mais toujours barré par Hushovd. Il termine dans le top 5 du général en ayant su résister lorsque la route devenait plus vallonnée.

Classement général final :
1 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 16h55'42
2 Joost Posthuma PREDICTOR - LOTTO + 1
3 Markus Eichler PREDICTOR - LOTTO + 10
4 Rory Sutherland DFL Cyclingnews.com + 18
5 Luc Clapson COFIDIS + 21
6 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 25
7 Werther Torrente TEAM UNIVERSAL CAFFE - ECOPETROL + 31
8 Koen De Kort RABOBANK + 1'06
9 Gaston van Adelberg DISCOVERY CHANNEL + 1'33
10 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 1'41



Tour de Bavière

Lagrange ne remporte pas d'étape, mais sa belle régularité lui offrira une très belle 3° place sur ce tour hc.

Classement général final :
1 Michael Schär ASTANA 17h58'55
2 Frank Schleck TEAM CSC + 40
3 Raphael Lagrange COFIDIS + 44
4 Alexandr Kolobnev ASTANA + 1'25
5 Alexander Gottfried TEAM GLS + 1'34
6 David Zabriskie TEAM CSC + 2'07
7 Gianni Meersman TENAX + 2'15
8 Ángel Vicioso T-MOBILE TEAM + 2'16
9 Rik Verbrugghe GEROLSTEINER + 3'21
10 Florian Toppmöller ERGOMO + 3'32



Dauphiné Libéré

Caullery visera le maillot de meilleur grimpeur pour tenter de dérider un sponsor pas vraiment ravi par notre début de saison.

Etape 1 : Prologue très court de 2 kms.
Sur une telle distance, il faut être à fond tout le temps. Si Ramade ou Lagrange déçoivent un peu en ne partant pas assez vite, Caullery s'en sort bien. Il croit longtemps tenir une place dans le top 10... mais c'est oublier trop vite les talents de son coéquipier : Jérôme Fontaine, parti dans les derniers, réussit un parcours canon et devance d'une petite seconde Varini, le meilleur temps provisoire ! Les derniers coureurs ne pourront pas contester la victoire du jeune Nordiste, qui remporte le premier succès de sa carrière !

Résultat :
1 Jérôme Fontaine COFIDIS 2'42
2 Maurizio Varini LIQUIGAS + 1
3 Markus Fothen GEROLSTEINER + 2
4 Benoit Vaugrenard CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 5
5 Yuriy Krivtsov LIQUIGAS s.t.
6 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
7 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 6
8 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
9 David Boucher TEAM CSC s.t.
10 Stef Clement BOUYGUES TELECOM s.t.


Etape 2 : Du plat. Pas de sprinteur dans l'équipe, mais il faudra conserver le maillot jaune de Fontaine. Raphaël Lagrange tentera de son côté d'aller prendre le maillot de grimpeur.
Si Lagrange, parti en échappée, est battu dans la seule difficulté de la journée, l'échappée est bien reprise, ce qui permet à Fontaine de conserver son maillot. Il conserve également la tête du classement par points, qui a bizarrement la préférence du sponsor.

Résultat :
1 Allan Davis T-MOBILE TEAM 3h26'03
2 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
3 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
4 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
5 Assan Bazayev ASTANA s.t.
6 Francesco Chicchi EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
7 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
8 Fabio Sabatini TEAM MILRAM s.t.
9 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.


Etape 3 : Etape vallonnée. Caullery tentera l'échappée pour entamer sa moisson de points en vue du maillot à pois, mais il n'est pas spécialiste de ce terrain et risque de ne pas réussir à le conquérir dès aujourd'hui.
Tout se passe comme prévu, Caullery prendra 12 points mais ne peut revêtir le maillot à pois. Avec le contre-la-montre du lendemain, il faudra attendre au moins 2 jours pour le porter. Dommage quand on sait l'importance que lui accorde le sponsor, mais c'est comme ça...
Fontaine perd son maillot jaune, mais les vainqueurs d'étapes étant toujours différent, tous se retrouvent ex-aequo au classement par points... mais c'est bien Fontaine qui conserve son maillot une journée de plus. Voilà qui consolera le sponsor de ne pas avoir obtenu le maillot à pois.

Résultat :
1 Andrey Kashechkin ASTANA 4h29'33
2 Sandy Casar RABOBANK + 29
3 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
4 Kevin Seeldrayers ASTANA s.t.
5 Igor Anton H. TEAM CSC s.t.
6 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
8 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Mauricio Soler UNIBET.COM s.t.
...
17 Raphael Lagrange COFIDIS + 1'23


Etape 4 : Contre-la-montre vallonné. Fontaine tentera de reprendre des points pour conserver son maillot vert. Les autres rouleurs tenteront également de faire un bon temps pour se rassurer, même s'ils n'ont pas de grosses ambitions sur ce Dauphiné.
Lagrange, qui vient de franchir son 3° pallier, est celui qui réussit le mieux ce clm (6°). Fontaine prend une belle douxième place qui lui rapporte 4 points... insuffisant pour résister à Brajkovic, vainqueur de ce contre-la-montre, et qui profite de sa 7° place de la veille pour récupérer le maillot vert. Le maillot à pois reste désormais le seul objectif de l'équipe.

Résultat :
1 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL 39'03
2 Stefan Schumacher ASTANA + 7
3 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 11
4 Thomas Dekker RABOBANK + 15
5 Markus Fothen GEROLSTEINER + 16
6 Raphael Lagrange COFIDIS + 20
7 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 22
8 Amaël Moinard ASTANA + 26
9 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 Mathieu Sprick CAISSE D'EPARGNE + 44


Etape 5 : Première étape de haute montagne. Caullery passera à l'attaque pour aller chercher le maillot à pois, en espérant qu'on le laisse partir !
Ca fonctionne à merveille pour Caullery qui engrange de précieux points, et s'empare du maillot à pois !
Malgré son échappée, il limite la casse et ne perd que 3' sur le vainqueur de l'étape. Il reste donc le mieux classé de l'équipe (24°) malgré la belle résistance de K. Ramade (66 Mo), qui ne finit pas bien loin des meilleurs !

Résultat :
1 Andrey Kashechkin ASTANA 4h20'11
2 Sandy Casar RABOBANK s.t.
3 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Amaël Moinard ASTANA + 42
6 Igor Anton TEAM CSC s.t.
7 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Kevin Seeldrayers ASTANA s.t.
9 Stefan Schumacher ASTANA + 1'02
10 José Gomez Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
18 Kevin Ramade COFIDIS + 1'18


Etape 6 : Du plat
Résultat :
1 Mark Cavendish UNIBET.COM 3h21'31
2 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
3 Assan Bazayev ASTANA s.t.
4 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
5 Francesco Chicchi EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
6 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Alexandre Pichot CREDIT AGRICOLE s.t.
8 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
9 Stefan Radochla AG2R PREVOYANCE s.t.
10 Fabio Sabatini TEAM MILRAM s.t.
...
29 Régis Klein COFIDIS s.t.


Etape 7 : Grosse étape de montagne
Caullery repart à l'attaque et engrange 80 points qui lui permettent de conforter son maillot à pois.
Sur une étape très exigeante, il finit en fringale, mais se classe malgré tout 31° de l'étape et devient 27° au général.
Résultat :
1 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO 5h48'20
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 3'20
3 Sandy Casar RABOBANK + 4'24
4 Thomas Dekker RABOBANK + 4'32
5 Vladimir Karpets ASTANA + 4'40
6 Markus Fothen GEROLSTEINER + 5'04
7 Kevin Seeldrayers ASTANA + 6'08
8 Nicolas Hartmann ASTANA + 6'32
9 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 6'40
10 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 7'12
...
31 Teddy Caullery COFIDIS + 16'56


Etape 8 : Un circuit en montagne autour de Chambéry pour cette dernière étape.
Caullery repart une dernière fois à l'avant pour assurer définitivement son maillot. Il est éjecté du top 30 au général.

Résultat :
1 Sandy Casar RABOBANK 5h08'15
2 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Thomas Dekker RABOBANK + 21
5 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 43
7 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
8 Amaël Moinard ASTANA + 1'18
9 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'15
10 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL s.t.
...
29 Raphael Lagrange COFIDIS + 7'31


Classement général final :
1 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO 27h09'00
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 3'37
3 Sandy Casar RABOBANK + 4'43
4 Markus Fothen GEROLSTEINER + 7'56
5 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 10'05
6 Thomas Dekker RABOBANK + 10'19
7 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 10'51
8 Kevin Seeldrayers ASTANA + 11'06
9 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 11'07
10 Amaël Moinard ASTANA + 11'14
...
31 Teddy Caullery COFIDIS + 34'30



Tour de Suisse

Mes coureurs ont abandonné dès la première étape...

Classement général final :
1 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE 38h40'21
2 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 1'38
3 Saul Raisin CAISSE D'EPARGNE + 1'40
4 Rémy Di Gregorio ASTANA + 3'16
5 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 4'11
6 Aleksandr Kuschynski BOUYGUES TELECOM + 4'40
7 Markus Eibegger ASTANA + 5'00
8 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 5'01
9 Johann Tschopp RABOBANK + 5'56
10 Juan Andrés Gelabert ASTANA + 6'54



Route du Sud

Entièrement simulé. Grosse perf de notre sprinteur Clapson qui termine 13° du général ! Pourtant une erreur dans la gestion de forme fait que lui et tous ceux qui seront sur le Tour sont en retard dans leur préparation, et ne seront pas en forme optimale durant la première semaine...

Classement général final :
1 Koldo Gil BOUYGUES TELECOM 17h17'53
2 Juan Miguel Mercado AGRITUBEL + 1'41
3 Dionisio Galparsoro BOUYGUES TELECOM + 2'04
4 Jelle Vanendert CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 2'13
5 Julien Loubet AUBER 93 s.t.
6 Maxime Monfort PREDICTOR - LOTTO + 2'18
7 Gilberto Simoni PREDICTOR - LOTTO + 2'29
8 Frédéric Bessy AGRITUBEL + 2'44
9 David Ismaël BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Ricardo Stafico TEAM REGIOSTROM-SENGES + 2'50
...
13 Luc Clapson COFIDIS + 4'53


Contre-la-montre par équipes d'Eindhoven Le gros objectif pour Lagrange, Caullery et leurs copains. Pour leur dernière course avant des vacances biens méritées, ils vont tenter de remporter ce contre-la-montre afin de gagner quelques points précieux pour le maintien en pro-tour.

A mi course, la Cofidis prend le premier temps. Mais alors que l'arrivée approche, ce temps est battu par la Discovery Channel, puis par Bouygues qui se place entre les 2. Mais nos deux adversaires craquent sur la seconde moitié du parcours, et tout le monde termine à plus d'une minute de la formation Nordiste. Objectif réussi !

Résultat :
1 COFIDIS 48'28
2 DISCOVERY CHANNEL + 1'01
3 BOUYGUES TELECOM + 1'22
4 QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'37
5 SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'45



Championnats de France : contre-la-montre Mes meilleurs spécialistes s'en vont en vacances, inutile de jouer les championnats si l'on ne pourra pas porter le maillot bleu-blanc-rouge. Je préfère aligner l'équipe qui jouera le Tour de France, même si je n'ai aucune chance de victoire.

Tandis que Clapson (mon meilleur rouleur : 68 clm) prend la 26° place, Moinard (ex Cofidis) conserve son titre.

Résultat :
1 Amaël Moinard ASTANA 45'55
2 Christian Cuervo UNIBET.COM + 13
3 David Boucher TEAM CSC + 25
4 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 30
5 Sandy Casar RABOBANK + 37
6 Sébastien Joly AG2R PREVOYANCE + 47
7 David Ismaël BOUYGUES TELECOM + 51
8 Nicolas Portal CAISSE D'EPARGNE + 52
9 Christophe Kern AG2R PREVOYANCE + 54
10 Blaise Sonnery BOUYGUES TELECOM + 55
...
26 Luc Clapson COFIDIS + 1'57



Championnats de France : course en ligne Clapson n'est pas favori mais peut avoir une chance...

N'ayant pas l'équipe pour rouler, Clapson tente de suivre l'attaque des favoris. Il n'accroche pas le groupe et reste à quelques encablures du trio Joly Pineau Casar. Seul, il n'a qu'une faible avance sur le peloton mais il refuse de se relever.

Fellahi sortira par la suite et dépose immédiatement Clapson, avant de reprendre Casar, lâché par ses deux compagnons d'échappée.

A 10 kms de l'arrivée, Clapson augmente l'allure pour conserver sa faible avance (15'') sur le peloton. Il parviendra à résister jusqu'au bout, alors qu'à l'avant, c'est Sébastien Joly qui saute Jérôme Pineau dans les tous derniers mètres pour remporter le titre national tant convoité !

Image
Sébastien Joly peut exulter, il remporte l'un des plus beaux titres pour un cycliste français !

Résultat :
1 Sébastien Joly AG2R PREVOYANCE 6h21'13
2 Jérôme Pineau CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Walter Fellahi BOUYGUES TELECOM + 35
4 Sandy Casar RABOBANK s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS + 1'32
6 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM + 1'56
7 Jérémy Roy UNIBET.COM s.t.
8 Andy Flickinger FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Frédéric Bessy AGRITUBEL s.t.



Zoom sur... Jérôme Fontaine

Tous les 3 mois, nous vous présentons l'un des membres de l'équipe cycliste Cofidis.

Né à Lille le 12 février 1990, Jérôme Fontaine passe toute sa jeunesse dans la banlieue de la capitale des Flandres. Habitant à Villeneuve d'Ascq, dans le quartier du triolo, soit à quelques coups de pédale du siège de l'équipe Cofidis (au Parc de la Haute Borne), il semble prédisposé pour intégrer l'équipe. Lui qui a débuté très tôt le cyclisme, a pourtant bien failli signer à plus de mille kilomètres de chez lui, en Italie. Repéré par la Milram, qui apprécie les coureurs puissants en plaine, celle-ci se songe un temps à lui faire signer son premier contrat professionnel, mais abandonne finalement. L'équipe Italienne reproche alors au Villeneuvois son poids et sa légère gourmandise. Coup dur pour Jérôme, qui craint de voir passer son rêve de devenir professionnel. Même s'il en plaisante aujourd'hui : "Ils me font rire les Italiens ! C'est facile de pas être gourmand pour eux, ils n'ont pas de gauffrettes dunkerquoises, de speculoos, de gauffres à la vergeoise ou de palets de dames !"
C'est finalement un an plus tard, à 18 ans, que la Cofidis lui fait les yeux doux ! Ses difficultés financières l'obligent à faire la pari de la jeunesse, et l'équipe engage le rouleur Nordiste. "Finalement, c'est une fois que j'y étais que je suis devenu plus sérieux ! L'équipe nous a fait comprendre qu'il nous faudrait beaucoup travailler pour réussir, parce qu'on était très jeune. J'ai franchi le pas du professionnalisme, mais ça ne doit pas être un aboutissement. Je veux réussir, et gagner !" Si le coup était passé tout prêt sur le prologue du Tour de Catalogne l'an passé (ndlr : il terminera 2°, juste derrière son coéquipier Moinard), il doit attendre cette année, pour ouvrir son palmarès. Sur ce même Tour de Catalogne, il participe à la victoire de Cofidis sur le contre-la-montre par équipes de la première étape. Mais c'est sur le Dauphiné qu'il remporte son premier succès en solo, en enlevant le prologue un peu à la surprise générale ! "C'est vrai que même moi je ne pensais pas être si haut. Je visais une place dans les 15 voire les 10, je n'étais a priori pas le plus fort. Mais sur une si courte distance, ça se joue à des détails. Ce fut une joie énorme, ce premier succès en solo !"
Alors qu'il a vraisemblablement terminé sa saison sur un nouveau succès en équipe, à Eindhoven, c'est bien au sein de la Cofidis qu'il voit l'avenir. Un avenir rempli d'ambitions : "Le prologue du Dauphiné, c'est bien, mais je veux faire mieux ! Et mieux, c'est le Tour de France ! Gagner un chrono sur la Grande Boucle, ça serait le pied !" Et si jamais Caullery où un autre pouvait un jour jouer le général, il ne refusera certainement pas le soutien de Jérôme sur le chrono par équipes.



Tour de France

Nous voilà sur le Tour de France ! Toute notre équipe sera au service de notre leader, Luc Clapson, qui essaiera de faire mieux que l'an passé sur les sprints massifs, où malgré plusieurs places d'honneur il n'avait pas réussi à s'imposer. Malgré tout, une erreur de ma part dans la gestion de forme fait qu'il ne sera pas au top sur la première semaine, pourtant la plus importante pour lui. Ca sera donc dur malgré ses progrès depuis l'an passé (82 sp).

En théorie, ce devrait être notre seul objectif, mais la confiance 'mauvaise' nous obligera à essayer de porter le plus souvent possible le maillot à pois. Sentein sur les étapes légérement vallonnées, puis Olivieri en montagne devront s'en charger.


Etape 1 : Prologue sur lequel Clapson (68 clm, le meilleur de tous les coureurs alignés) tentera de limiter la casse pour éventuellement endosser le jaune par la suite, au jeu des bonifications.
Tenant du titre, Thomas Dekker frappe fort d'entrée et remporte ce prologue. Clapson est certainement trop loin pour endosser le jaune, car il n'y a que 3 sprints avant le contre-la-montre par équipes sur lequel Cofidis n'a aucune chance.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 9'58
2 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 2
3 Markus Fothen GEROLSTEINER + 8
4 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 10
5 Vladimir Karpets ASTANA + 12
6 Amaël Moinard ASTANA + 15
7 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 19
8 Dominique Cornu GEROLSTEINER s.t.
9 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 20
10 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
...
44 Luc Clapson COFIDIS + 46


Etape 2 : Un seul grand prix de la montagne, celui qui le passera en tête sera assuré de porter le maillot pendant 2 jours car le profil du lendemain est entièrement plat.
Sentein accroche la bonne échappée, mais doit lutter jusqu'au bout pour aller chercher un maillot à pois que lui a disputé Jonathan Bridge, un coureur qui a débarqué de la planète mars début 2007.
Une fois l'échappée reprise, Clapson entre en piste ! La plupart de ses équipiers souffrent en fin d'étape et il doit se débrouiller seul. Il accroche la roue de Bennati, un des favoris (83 sp), mais ne peut le déborder. Il termine au pied du podium, le clan Français se consolera avec la victoire de Jimmy Casper (78 sp).

Résultat :
1 Jimmy Casper UNIBET.COM 3h50'00
2 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
3 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Luc Clapson COFIDIS s.t.
5 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
8 Fabio Sabatini TEAM MILRAM s.t.
9 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
10 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM s.t.


Etape 3 : Etape totalement plate, on ne jouera que le sprint.
Alors que Clapson avait pris la bonne roue, celle de Mondory, et croyait tenir sa deuxième place, il s'aperçut au dernier moment que Delage, dernier rescapté de l'échappée matinale, avait résisté de justesse au peloton. Dommage, mais Clapson peut néanmoins se réjouir de sa place sur le podium.

Résultat :
1 Mickael Delage FRANÇAISE DES JEUX 4h11'53
2 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
5 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
7 Jimmy Casper UNIBET.COM s.t.
8 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
9 Tyler Farrar PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM s.t.


Etape 4 : Plusieurs grand prix de la montagne, il faudra repartir à l'attaque.
L'échappée est très disputée, ni celle de Sentein, ni celle d'Olivieri ne sont autorisées à partir. La 3° est la bonne, c'est Cyril Derrien (+5) qui en est. A l'exception du dernier, situé en toute fin d'étape, il passera tous les grands prix de la montagne en tête et endossera le maillot à pois.
Clapson prend la roue de Bennati, qui prend celle d'Hushovd. Ce dernier s'expose vite en sautant son poisson pilote à près de 2 kms, mais résiste jusqu'au bout à ses deux poursuivants, impuissants. Les autres sont plus loins derrière. Clapson réussit malgré tout un nouveau podium, il devient 19° au général, mais surtout il n'est qu'à 3 points du maillot vert.

Résultat :
1 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 4h56'36
2 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
6 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Jimmy Casper UNIBET.COM s.t.
8 Koldo Fernandez GEROLSTEINER s.t.
9 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
10 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.

Classement par points :
1 Jimmy Casper UNIBET.COM 79
2 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL 78
3 Luc Clapson COFIDIS 76
4 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 74
5 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 69



Etape 5 : Contre-la-montre par équipes : on s'en fout complétement et on n'a pas l'équipe pour faire un résultat, mais on essaiera de faire au mieux.
Parti les premiers, les Cofidis font honneur à leur maillot ! A l'inverse de pas mal d'équipe qui souffrent dans le dernier tiers du parcours, nos coureurs sont partis prudemment pour accélérer ensuite, notamment sous l'impulsion de Clapson qui roule pratiquement seul sur les 15 derniers kilomètres. Au final, Cofidis obtient une brillante 5° place !
Plusieurs places d'honneur au sprint, 2 coureurs qui auront porté le maillot à pois pendant 2 jours, la confiance du sponsor remonte à 'médiocre'.

Résultat :
1 DISCOVERY CHANNEL 1h25'59
2 ASTANA + 52
3 CAISSE D'EPARGNE + 1'27
4 BOUYGUES TELECOM + 2'09
5 COFIDIS + 2'16
6 EUSKALTEL - EUSKADI + 2'20
7 TEAM CSC + 2'31
8 PREDICTOR - LOTTO + 2'43
9 TEAM MILRAM + 2'45
10 RABOBANK + 2'46
11 LAMPRE - FONDITAL + 2'49
12 GEROLSTEINER + 2'50
13 T-MOBILE TEAM + 2'55
14 QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'56
15 SAUNIER DUVAL - PRODIR + 3'05
16 LIQUIGAS + 3'06
17 UNIBET.COM + 3'20
18 TINKOFF CREDIT SYSTEMS + 3'25
19 FRANÇAISE DES JEUX + 3'30
20 CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 3'36
21 AG2R PREVOYANCE + 3'42
22 CREDIT AGRICOLE + 4'07


Etape 6 : Dernière étape de plat avant plusieurs jours...
5 points à prendre pour les grimpeurs, ça ne vaut pas le coup de sortir. On attend le sprint, et Clapson (-1) prend la roue de Mondory. Bonne pioche, Mondory est impressionnant et déborde tout le monde alors qu'il n'a pas de poisson pilote. Clapson espère pouvoir le sauter dans les derniers mètres, mais c'est peine perdue, il ne reprendra pas le moindre centimètre. Mondory était clairement le plus fort aujourd'hui, Clapson se contentera de sa 2° place. Il reste à 3 points du maillot vert, porté désormais par le vainqueur du jour.

Image
Après Casper et Delage, Mondory offre à la France une troisième victoire d'étape !

Résultat :
1 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 4h29'15
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
4 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.
6 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Koldo Fernandez GEROLSTEINER s.t.
8 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
9 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
10 Tyler Farrar PREDICTOR - LOTTO s.t.


Etape 7 : On attaque les premiers reliefs, mais ça n'est que du vallon aujourd'hui. Clapson (74 val) peut pourquoi pas espérer obtenir une place et prendre quelques points pour le maillot vert.
L'échappée ne part pas tout de suite, et Clapson en profite pour remporter les 2 sprints intermédiaires placés en début d'étape. Il s'applique par la suite à rester au sein du peloton. Si certains attaqueront dans la dernière côte, il prend néanmoins une bonne 16° place qui lui apporte 10 points supplémentaires. Ajoutés aux 12 du début d'étape, c'est largement suffisant pour endosser le maillot vert !

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 5h00'40
2 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 22
3 Vladimir Karpets ASTANA s.t.
4 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 40
6 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 49
7 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
8 Stijn Devolder DISCOVERY CHANNEL s.t.
9 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE s.t.
...
16 Luc Clapson COFIDIS s.t.

Classement général :
1 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL 24h04'41
2 Stijn Devolder DISCOVERY CHANNEL + 54
3 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL + 55
4 Vladimir Karpets ASTANA + 58
5 Amaël Moinard ASTANA + 1'36
6 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 1'58
7 Thomas Dekker RABOBANK + 2'06
8 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 2'15
9 Andreas Schillinger CAISSE D'EPARGNE + 2'43
10 Luc Clapson COFIDIS + 2'51


Classement par points :
1 Luc Clapson COFIDIS 128
2 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 109
3 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 93
4 Robert Förster GEROLSTEINER 91
5 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL 89




Etape 8 : Etape vallonnée, l'objectif reste le même pour Luc Clapson : finir le mieux classé possible
Le final est moins dur, beaucoup de sprinteurs sont encore là. Clapson est le seul à être à l'avant du peloton, il tente de lancer rapidement le sprint en espérant profiter de son avance. Ca n'est pas loin de marcher... mais Hushovd parvient à remonter tout le monde pour le coiffer au poteau.
Je n'arrivais jamais à déborder les autres sprinteurs, j'ai donc tenté une autre tactique, mais je termine 2° une fois de plus, rageant ! Malgré tout Clapson devient 8° au général, et surtout il consolide son maillot vert !

Résultat :
1 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 4h14'10
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
6 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
9 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
10 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.


Etape 9 : On démarre la haute montagne, le moment pour Olivieri de passer à l'attaque !
Olivieri prend l'échappée en compagnie de 2 autres Français : Le Mével et Valentin. Notre coureur passe presque tous les sommets en tête et s'assure le maillot à pois, malgré la résistance de Le Mével.
Derrière, Clapson tente de limiter la casse, ça ne sert à rien mais ça l'occupe. Il passe 27° au général.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 5h42'04
2 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 28
3 Vladimir Karpets ASTANA + 1'36
4 Amaël Moinard ASTANA s.t.
5 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE s.t.
7 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
9 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
10 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 7'49
...
64 Luc Clapson COFIDIS + 13'23


Etape 10 : Encore de la haute-montagne. Olivieri essaiera de repartir pour préserver son maillot.
Olivieri sort du peloton, mais il est contraint de laisser filer Fothen, sorti également mais beaucoup plus fort que lui. Il prendra néanmoins pas mal de points derrière lui.
Clapson (65 mo) est tout fier d'intégrer le top 50 d'une étape de montagne. Il devient 39° au général.

Image
Maillot à pois sur les épaules, Geoffrey Olivieri repart à l'attaque même s'il ne peut contenir les ardeurs de l'Allemand Fothen.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 6h09'30
2 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 1'09
3 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL s.t.
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 2'28
5 Vladimir Karpets ASTANA + 4'12
6 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 4'20
8 Sandy Casar RABOBANK + 5'24
9 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 6'12
10 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 6'48
...
50 Luc Clapson COFIDIS + 27'22


Etape 11 : Retour au plat.
Clapson est mal placé à l'approche du sprint, il réussit une formidable remontée et termine 2°, alors que devant Mondory a mis 10 mètres à tout le monde !

Image
Superbe festival de Mondory, et belle 2° place pour le maillot vert Luc Clapson

Résultat :
1 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 3h37'10
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
4 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Tyler Farrar PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
8 Matthew Goss TEAM CSC s.t.
9 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Allan Davis T-MOBILE TEAM s.t.


Etape 12 : Etape de moyenne montagne.
Le profil est trop dur pour que Clapson prenne des points, mais il termine néanmoins 30° et gagne quelques places au général, en devenant 35°.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 5h50'31
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO s.t.
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 49
4 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Igor Anton H. TEAM CSC + 1'47
6 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE s.t.
7 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
10 Sandy Casar RABOBANK s.t.
...
30 Luc Clapson COFIDIS + 3'07


Etape 13 : Contre-la-montre en côte.
Clapson limite la casse et ne perd qu'une seule place au général en devenant 36°.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 37'26
2 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 26
3 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 43
4 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 47
5 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 48
6 Bernhard Kohl TEAM CSC + 1'01
7 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
8 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 1'04
9 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'28
10 Amaël Moinard ASTANA s.t.
...
46 Luc Clapson COFIDIS + 4'52


Etape 14 : Retour au plat.
Les sprints massifs ne se suivent pas, mais ils se ressemblent. Clapson prend une nouvelle deuxième place, cette fois-ci c'est Haussler qui s'est montré intraitable, Clapson prend souvent les bonnes roues mais ne parvient décidemment jamais à déborder le vainqueur ! Il reste une semaine pour réussir à empocher une étape, ce qui était le premier objectif de ce Tour. Claspon devrait arriver au sommet de sa forme pour les 4 dernières étapes.

Image
Heinrich Haussler lève les bras tandis que Luc Clapson se contente d'une nouvelle place d'honneur...

Résultat :
1 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX 3h54'34
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 Eric Baumann TEAM MILRAM s.t.
4 Jimmy Casper UNIBET.COM s.t.
5 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
7 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
9 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
10 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.

Classement général :
1 Thomas Dekker RABOBANK 54h11'12
2 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 2'04
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 4'54
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 6'52
5 Vladimir Karpets ASTANA + 9'08
6 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR + 12'31
7 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 14'45
8 Amaël Moinard ASTANA + 14'51
9 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 19'31
10 Sandy Casar RABOBANK + 19'44
...
36 Luc Clapson COFIDIS + 49'53


Classement par points :
1 Luc Clapson COFIDIS 218
2 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 186
3 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 171
4 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX 163
5 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL 148


Classement des grimpeurs :
1 Geoffrey Olivieri COFIDIS 147
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO 132
3 Thomas Dekker RABOBANK 127
4 Markus Fothen GEROLSTEINER 108
5 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL 104




Etape 15 : Etape de haute montagne, la première d'une série de 3
Olivieri repart à l'attaque, mais la course est mouvementée et l'échappée ne peut prendre le large. Il ne prend que 40 points, et perd son maillot à pois au profit d'Andy Schleck... pour 3 petits points.
Clapson cherche à limiter la casse et termine 45° de l'étape, il gagne même une place au général (35°).

Résultat :
1 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE 5h58'18
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 24
3 Sandy Casar RABOBANK + 2'00
4 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
5 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
6 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 3'11
7 Vladimir Karpets ASTANA + 3'51
8 Amaël Moinard ASTANA + 3'59
9 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 4'07
10 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
...
45 Luc Clapson COFIDIS + 19'11


Etape 16 : Nouvelle étape de montagne, moins dure que la veille.
Une nouvelle fois, Olivieri ne parvient pas à prendre le large et ne prend des points qu'en début d'étape. Il repassera devant Andy Schleck au classement des grimpeurs, mais c'est Dekker qui récupère la tête de ce classement.
En revanche, derrière c'est Clapson qui réussit un véritable exploit : notre sprinteur prend la 23° place de cette étape de montagne !!! Il devient 33° au général.

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 5h51'22
2 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 42
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 3'41
4 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Markus Fothen GEROLSTEINER s.t.
7 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 4'13
8 Denis Menchov TEAM CSC + 4'41
9 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR + 5'14
10 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
...
23 Luc Clapson COFIDIS + 13'54


Etape 17 : Dernière étape de montagne sur ce Tour.
Olivieri repart à l'attaque, mais comme toujours ça attaque tout le long de l'étape, et il ne peut pas faire le plein. Il reprend tout de même 11 points à Dekker, et n'en a plus que 8 de retard.
A signaler, 3 Cofidis terminent hors-délais, déjà qu'on était 7 au départ (8 prévus et blessure de Matthieu Barth juste avant le départ), nous ne sommes plus que 4.
Il ne reste plus que 4 étapes : 3 sur le plat et un chrono valloné. Clapson arrive à 99 points de forme pour ces derniers jours et aura donc 3 occasions de s'imposer au sprint. Au général, il reste 33° et rêve d'intégrer le top 30, mais devra pour cela compter sur un super chrono et surtout des pertes de temps sur des étapes de plat de coureurs mieux placés...

Résultat :
1 Denis Menchov TEAM CSC 5h22'02
2 Thomas Dekker RABOBANK + 24
3 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL s.t.
4 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 56
5 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 2'08
6 Amaël Moinard ASTANA s.t.
7 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 2'16
8 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
9 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
10 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
43 Luc Clapson COFIDIS + 15'44


Etape 18 : On revient sur le plat, avec un Clapson à 99 points de forme. Pour le maillot à pois, c'est aujourd'hui ou jamais, les 3 dernières étapes ne comportent plus de grand prix de la montagne.
Olivieri s'épuise en début d'étape pour accrocher la bonne échappée. Il la rejoindra trop tard, puisqu'il a passé 3 des 4 grands prix de la montagne. Chacun rapportant 5 points maxi, le dernier ne suffira pas. Dépité, épuisé, il paie ses trops gros effort et ne parvient même pas à rentrer dans les délais, il doit abandonner. Triste fin pour un coureur très combatif tout au long de ces trois semaines...
Dans la roue de Bennati, Clapson (-3) ne peut remonter l'Italien, et voit même Hushovd lui passer devant sur sa gauche... 7° podium d'étape sur ce Tour pour Clapson, mais toujours pas de succès. Il risque de falloir attendre que Cofidis forme un bon poisson pilote, pour espérer réussir à démarrer le sprint de l'avant et ainsi ne pas avoir à déborder ses adversaires.
2 coureurs perdent du temps et Clapson remonte 31° au général.

Résultat :
1 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL 5h07'31
2 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
6 Oscar Freire EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
7 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
8 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
9 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
10 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.


Etape 19 : Encore du plat. Clapson n'a plus que Sentein et Derrien comme équipiers.
Clapson sent en cours d'étape que les jambes sont là (+5)... c'est le jour où jamais pour s'imposer ! Il parvient à prendre la roue d'Hushovd... Celui-ci déborde son poisson pilote, et vire en tête juste avant la flamme rouge, mais contrairement à d'habitude, Clapson parvient à remonter et s'impose pour quelques centimètres !!! Fantastique succès de Clapson dans ce sprint parfaitement maîtrisé ! Il remporte la première victoire de sa carrière, et se débarasse de la malédiction qui semblait s'acharner sur lui !
Il fait coup double en profitant d'un coureur lâché dans le final, pour récupérer la 30° place. Il faudra encore résister à Zubeldia sur le chrono (l'Espagnol est 31° à 1'08 de Clapson).

Image
Luc Clapson devance de justesse le Norvégien Hushovd et s'impose pour la première fois sur la Grande Boucle !

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 4h58'21
2 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
4 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
7 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
8 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
9 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
10 André Greipel TEAM MILRAM s.t.


Etape 20 : Chrono vallonné
Clapson réussit une belle performance et prend la 27° place. Juste devant Zubeldia (29°), ce qui permet au sprinteur français de conserver sa 30° place au général !

Résultat :
1 Thomas Dekker RABOBANK 1h10'53
2 Amaël Moinard ASTANA + 53
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 56
4 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 1'32
5 Vladimir Karpets ASTANA + 1'41
6 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'45
7 Markus Fothen GEROLSTEINER + 1'53
8 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 1'57
9 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL + 2'01
10 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'09
...
27 Luc Clapson COFIDIS + 3'52


Etape 21 : Arrivée sur les Champs Elysées. Clapson, maillot vert, 30° du général et enfin vainqueur d'étape, a le moral gonflé à bloc.
Alors que l'échappée de Sentein n'obtient pas de bon de sortie, c'est finalement Sylvain Chavanel qui entre seul en tête sur les Champs ! Il est finalement repris. Ca se jouera au sprint.
Cette fois-ci, Clapson ne parvient pas à prendre la roue d'un grand sprinteur... Mais la providence le sauve : il aperçoit Tyler Farrar, l'habituel poisson pilote de Mondory, qui commence à remonter sur sa gauche alors que son leader n'est pas encore dans sa roue ! Clapson ne se fait pas prier, et saute dans sa roue, entraînant derrière lui Haedo et Ciolek. Mondory n'est qu'en 5° position dans la file, mais Farrar continue son travail. Il remonte notre leader, puis lance le sprint, amenant ainsi parfaitement notre sprinteur qui le déborde facilement et remporte sa 2° victoire consécutive sur les sprints massifs !! Certes, si sa première victoire ne devait rien à personne, celle-ci est dûe à un formidable cadeau des Predictor Lotto ! J'aurai eu le contrôle de Farrar, je n'aurai pas fait mieux, il a fait exactement ce qu'il fallait pour me faire gagner. Je n'avais encore jamais vu ça sur pcm...
Mais à vrai dire Luc Clapson s'en fiche un peu, il vient de remporter la plus belle étape pour un sprinter, avec le maillot vert sur le dos, alors il savoure !
A noter qu'une chute à 5 kms de l'arrivée a projeté à terre de nombreux coureurs, dont le Français d'Astana Nicolas Hartmann, et permet à Clapson de gagner une nouvelle place au général (29°).

Image
Le peloton est sur les champs, les sprinteurs s'apprêtent à se disputer la victoire...

Image
Alors que Clapson (maillot vert) semblait perdu, Farrar s'avance sur sa gauche...

Image
Clapson n'hésite pas et prend sa roue, il se retrouve idéalement placé au moment de lancer le sprint

Image
Il s'impose sur la plus belle avenue du monde et confirme sa superbe fin de Tour de France !

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 2h54'45
2 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
3 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
5 Robert Förster GEROLSTEINER s.t.
6 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
7 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
9 Oscar Freire EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
10 Tyler Farrar PREDICTOR - LOTTO s.t.

Classement général final :
1 Thomas Dekker RABOBANK 85h36'16
2 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 6'33
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 8'07
4 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO + 14'29
5 Vladimir Karpets ASTANA + 25'12
6 Amaël Moinard ASTANA + 26'17
7 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 26'27
8 Cadel Evans SAUNIER DUVAL - PRODIR + 29'09
9 Sandy Casar RABOBANK + 31'03
10 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 37'39
11 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 40'16
12 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 46'47
13 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL + 48'44
14 Stijn Devolder DISCOVERY CHANNEL + 49'38
15 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 50'44
16 Bernhard Kohl TEAM CSC + 56'55
17 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL + 59'41
18 Markus Fothen GEROLSTEINER + 1h01'40
19 Kevin Seeldrayers ASTANA + 1h04'31
20 John Gadret EUSKALTEL - EUSKADI + 1h05'03
21 Denis Menchov TEAM CSC + 1h05'20
22 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX + 1h17'58
23 Rémy Di Gregorio ASTANA + 1h26'08
24 Robert Gesink T-MOBILE TEAM + 1h26'40
25 Laurens Ten Dam BOUYGUES TELECOM + 1h28'28
26 Andrey Kashechkin ASTANA + 1h31'13
27 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 1h35'19
28 Kanstantsin Siutsou EUSKALTEL - EUSKADI + 1h38'32
29 Luc Clapson COFIDIS + 1h39'54
30 Nicolas Hartmann ASTANA + 1h40'50

Classement par points :
1 Luc Clapson COFIDIS 314
2 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC 257
3 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 240
4 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL 233
5 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX 217
6 Thomas Dekker RABOBANK 191
7 Robert Förster GEROLSTEINER 181
8 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM 178
9 Mark Cavendish UNIBET.COM 164
10 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL 135

Classement des grimpeurs :
1 Thomas Dekker RABOBANK 283
2 Andy Schleck PREDICTOR - LOTTO 266
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE 234
4 Markus Fothen GEROLSTEINER 232
5 Andrey Kashechkin ASTANA 220
6 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL 206
7 Sandy Casar RABOBANK 142
8 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR 130
9 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE 123
10 Jérémy Roy UNIBET.COM 122
...
27 Cyril Derrien COFIDIS 40

Bilan :

Thomas Dekker remporte son deuxième Tour de France consécutif. Alors son duel avec Valverde l'an passé avait été spectaculaire, celui-ci aura été beaucoup moins dur. D'abord distancé par la Discovery Channel sur le contre-la-montre par équipes, il aura progressivement refait son retard puis distancé Gerdemann. Dominateur en chrono, en montagne et en vallons, sa victoire ne souffre d'aucune contestation ! Le Néerlandais remporte également le classement de la montagne.

Côté Français, on se réjouira des perfs d'Amaël Moinard et de Sandy Casar. Le premier a nettemnet mieux réussi son Tour que l'an passé, et obtient la 6° place à la faveur d'un excellent chrono final (2°). Le second n'est pas loin derrière, à la 9° place.

De notre côté, le bilan est très largement positif. La course au maillot à pois est certes perdue, mais elle n'était destinée qu'à contenter le sponsor, qui est désormais d'humeur excellente. En revanche, le véritable objectif était de bien figurer sur les sprints. Avec 2 victoires d'étapes, de nombreux podiums et le maillot vert, on peut dire que l'objectif est réussi ! Et en plus de ça, il a joué toutes les étapes à fond et à 21 ans seulement, il termine à une 29° place (8° meilleur jeune) rarement atteinte par des sprinters...
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:54

San Sebastian : L'équipe est la même que sur le Tour de France. Malgré une forme nettement en baisse, Luc Clapson espère obtenir un résultat. S'il ne jouera pas la gagne, il devrait pouvoir finir avec le peloton. Si tel est le cas, il devrait en remporter le sprint et pourrait ainsi obtenir une bonne place.

La course se déroule comme prévu : si Clapson souffre dans la principale difficulté du parcours, à 30 kms de l'arrivée (il y remplira la moitié de sa barre rouge), il conserve sa place dans le peloton. Il tente d'attaquer par la suite mais voit tout de suite qu'il ne tiendra pas, il se relève pour garder de l'énergie pour le sprint. Un sprint qu'il remporte aisément en décramponnant Wegmann, dans sa roue au départ du sprint. Il termine ainsi à la 8° place d'une course remportée par Robert Gesink.

Image
Robert Gesink s'offre le luxe de régler Valverde au sprint pour s'offrir une superbe victoire !

Résultat :
1 Robert Gesink T-MOBILE TEAM 5h44'02
2 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
3 Joaquin Rodriguez Oliver CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
5 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
6 Xavier Florencio TEAM CSC s.t.
7 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Luc Clapson COFIDIS + 1'26
9 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
10 David Herrero Llorente CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.


Paris - Corrèze

Clapson sera évidemment toujours le leader de l'équipe. Une étape plate et 2 étapes vallonnées, il devrait pouvoir se montrer tous les jours et peut pourquoi pas espérer la victoire finale.

Etape 1 : Première étape plate, ça devrait arriver au sprint. 2 grands favoris dans ce domaine : Heinrich Haussler et Luc Clapson.
On reprend les bonnes vieilles habitudes, Clapson prend la roue d'Haussler et ne peut le dépasser.

Image
Les deux favoris de ce sprint survolent les débats, mais au final
c'est l'Allemand qui l'emporte...


Résultat :
1 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX 4h17'43
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
4 Sebastian Schwager ASTANA s.t.
5 Oscar Gatto UNIBET.COM s.t.
6 Fabien Bacquet SKIL - SHIMANO s.t.
7 Benoit Sinner AGRITUBEL s.t.
8 Jean-Luc Delpech BRETAGNE ARMOR LUX s.t.
9 Sébastien Chavanel UNIBET.COM s.t.
10 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.


Etape 2 : Etape vallonnée, mais Clapson devrait pouvoir jouer la gagne.
A quelques kilomètres de l'arrivée, c'est Haussler en personne qui attaque. Plusieurs coureurs répondent, mais seul Clapson parvient à rester au contact du maillot jaune. Il reste dans sa roue, mais une nouvelle fois l'Allemand est intraitable au sprint et s'impose.

Avec deux victoires au sprint, Haussler conforte son maillot jaune. Le battre au sprint ne pourra pas suffir pour passer devant au général, il faudra désormais attaquer demain !

Image
Les journées se suivent et se ressemblent...

Résultat :
1 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX 4h25'47
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 Gerd Sbille UNIBET.COM + 39
4 Pierre Rolland UNIBET.COM s.t.
5 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
6 Alexandr Kolobnev ASTANA s.t.
7 Constantino Zaballa CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
9 Danny Pate AGRITUBEL s.t.
10 Nicolas Hartmann ASTANA s.t.


Etape 3 : Etape vallonnée, avec cette fois-ci une arrivée en côte.
Clapson semble en meilleure forme qu'hier, il ne peine pas du tout dans les difficultés ! A l'approche de l'arrivée il se positionne à l'avant du peloton, près à le surprendre...
Image
Luc Clapson (maillot vert) est bien décidé à tenter quelque chose...

Et à 6 kms de l'arrivée, il porte son attaque ! Derrière, plusieurs coureurs contrent, mais le maillot jaune semble mal placé, complètement entouré vers l'arrière du groupe !
Image
Clapson porte une grosse attaque et prend rapidement quelques longueurs sur le peloton !

Seuls 3 coureurs ont pu rejoindre le sprinter de la Cofidis, mais l'essentiel est fait : Haussler, mal placé, n'a pas pu suivre ! Avec 1' d'avance sur le peloton, ça sent bon la victoire au général !!!
Mais Luc Clapson veut également la victoire d'étape ! A 2,5 kms de l'arrivée, il lance son sprint et déborde immédiatement Rémi Pauriol.
Image
Le sprinteur français tente d'attaquer ses 3 derniers adversaires...

Mathieu Ladagnous lache aussi immédiatement, mais dans ce sprint en côte, Gerd Sbille résiste et semble même remonter alors que les coureurs passent sous la flamme rouge.
Image
Sbille surprend et commence à remonter le leader de la Cofidis

Mais Luc Clapson ne lâche rien et résiste au jeune puncheur belge, il remporte l'étape et s'impose au classement général ! Il s'impose également au classement par points.
Image
Clapson remporte l'étape de bien belle manière, et offre la la Cofidis "nouvelle génération" son premier succès sur une course à étapes !

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 5h23'24
2 Gerd Sbille UNIBET.COM s.t.
3 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
4 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
5 Pierre Rolland UNIBET.COM + 1'32
6 Antonio Colom ASTANA s.t.
7 Alexandr Kolobnev ASTANA s.t.
8 Constantino Zaballa CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Vasil Kiryienka BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Sylvain Calzati AUBER 93 s.t.

Classement général final :
1 Luc Clapson COFIDIS 14h06'10
2 Gerd Sbille UNIBET.COM + 1'03
3 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 1'15
4 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 1'23
5 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX + 1'36
6 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE + 2'47
7 Pierre Rolland UNIBET.COM + 2'55
8 Alexandr Kolobnev ASTANA s.t.
9 Alexandre Pichot CREDIT AGRICOLE s.t.
10 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE s.t.



Tour de l'Ain
1 étape de plat, deux étapes vallonnées et une étape de montagne. Cette dernière devrait nous empêcher de jouer le général, mais Clapson devrait pouvoir exprimer son talent sur les 3 autres !

Etape 1 : Les deux tiers de l'étape sont plats, avec de nombreuses petites côtes en fin de parcours.
Clapson (+1) passe bien les difficultés et contre une attaque à 10 kms de l'arrivée. Il se retrouve avec Amets Txurruka et Koldo Gil, à la poursuite de Rémi Pauriol, à l'avant depuis le matin. Clapson est clairement le plus fort des 3, il roule à fond et lâche au train ses deux compagnons. Il lance son sprint à 3 kms de l'arrivée, dépose Pauriol et s'impose avec 40'' sur Pauriol, 1' sur les 2 autres poursuivants et 1'30 sur le peloton !

Image
Luc Clapson contre l'attaque de Koldo Gil...

Image
...et s'impose en solitaire

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 3h44'07
2 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 39
3 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 59
4 Koldo Gil BOUYGUES TELECOM s.t.
5 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'31
6 Aleksandr Kuschynski BOUYGUES TELECOM s.t.
7 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
8 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Danny Pate AGRITUBEL s.t.
10 John Nilsson AUBER 93 s.t.


Etape 2 : Etape entièrement plate. Clapson est archi-favori au sprint, tant la concurrence est faible au sprint ! En dehors d'Anthony Ravard (76 sp), les plus rapides ne dépassent pas 72-73 sp.
Bien que n'ayant pas de bonnes jambes (-5), et malgré son mauvais placement au lancement du sprint, Clapson s'impose facilement et conforte son maillot jaune, d'autant que les 12 coureurs ayant disputé le sprint ont créé une cassure et repris 41'' au peloton !
Avec 1' sur Pauriol et 2' au moins sur tous les autres au général, Clapson s'offre une certaine marge avant la montagne, et peut espérer conserver une place dans le top 10 ! D'autant qu'il restera ensuite une étape vallonnée sur laquelle il pourrait pourquoi pas reprendre du temps.

Image
Deuxième victoire consécutive pour un Luc Clapson en pleine forme !

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 3h14'13
2 Anthony Ravard ERGOMO s.t.
3 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
4 Sergio Marinangeli AGRITUBEL s.t.
5 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
7 Michael Friedman TEAM SLIPSTREAM s.t.
8 Konstantin Loginov CREDIT AGRICOLE s.t.
9 John Nilsson AUBER 93 s.t.
10 Denis Flahaut JARTAZI s.t.
11 Olivier Bonnaire BOUYGUES TELECOM s.t.
12 Aleksandr Kuschynski BOUYGUES TELECOM s.t.
13 Kenny Van Braeckel JARTAZI + 41


Classement général :
1 Luc Clapson COFIDIS 6h57'40
2 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 1'07
3 Anthony Ravard ERGOMO + 1'59
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 2'03
5 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX + 2'11



Etape 3 : On arrive à la montagne. Clapson devra limiter la casse au maximum pour conserver une bonne place au général, Olivieri sera là pour l'aider.

La difficulté est surtout dans un premier temps de maintenir les échappées à distance, alors que mon équipe est extrêmement faible. Aucune échappée ne prend vraiment le large, Olivieri se charge de ramener le peloton à chaque fois. Epuisé, il doit rapidement abandonner son leader.
Alors que l'on n'est que dans l'avant dernière difficulté, Clapson se retrouve dans l'obligation de contrer l'attaque de Txurruka (qui pointe à 2'12 au général). Mais il ne peut pas suivre, et reste dans un groupe de poursuite bientôt repris par le peloton.
Un peu avant le sommet, c'est au tour de Hubert Dupont de sortir. Il reste intercalé entre Txurruka et le peloton, qui pointe à 1'30 de l'homme de tête. Mais dans l'ascension finale, l'écart se creuse irrémédiablement. Peu de monde semble concerné, et c'est Clapson en personne qui roule dans la montée. Si Dupont se rapproche progressivement de Txurruka, le coureur du Crédit Agricole conserve une petite avance et s'impose au sommet. Le peloton arrive sous la flamme rouge, Luc Clapson lance son sprint et va au bout de lui même pour limiter au maximum l'écart ! Il obtient la troisième place qui lui permet de conserver quelques bonifications, mais nos yeux sont rivés sur le chrono : Clapson passe la ligne 2'25 après le vainqueur du jour ! Ajouté aux bonifications, cet écart permet à Txurruka d'endosser le maillot jaune pour 25'' !

Image
Attaque tranchante de Txurruka... Olivieri (en tête du peloton) ne peut plus suivre et va devoir laisser son leader assurer la poursuite

Image
Le coureur du Crédit Agricole peut s'imposer, et reprend le maillot à Clapson à la veille de la dernière étape

Résultat :
1 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE 3h58'32
2 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 20
3 Luc Clapson COFIDIS + 2'25
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
5 Sébastien Joly AG2R PREVOYANCE s.t.
6 Johan Águas QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Jorge Ferrio Luque AGRITUBEL s.t.
8 Sergio Marinangeli AGRITUBEL s.t.
9 Mathieu Perget TEAM GLS s.t.
10 Michele Scarponi AG2R PREVOYANCE s.t.


Classement général :
1 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE 10h58'04
2 Luc Clapson COFIDIS + 25
3 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 1'08
4 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 1'40
5 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 2'36


Etape 4 : Dernière étape vallonnée, il s'agit d'un circuit qui comporte une seule difficulté. Le dernier passage au sommet est à 12 kms de l'arrivée. Il faudra pourtant parvenir à lâcher Txurruka pour récupérer le maillot jaune, même les bonifications de la victoire d'étape ne suffiraient pas. L'avantage de la prise de pouvoir de l'Espagnol est néanmoins que c'est désormais au Crédit Agricole de gérer la course...

Alors que l'échappée est reprise, Clapson prend ses responsabilités dans la dernière difficulté et attaque. Si le contre de Kessler est plus tranchant et permet à l'Allemand de prendre le large, le plus embêtant est que Txurruka a rejoint notre sprinteur ! Les deux premiers du général se retrouvent en compagnie de Dupont à la poursuite de Kessler. Clapson n'a plus de jus pour réattaquer d'ici la fin de l'étape, cela semble compromis pour la victoire finale. Il hésite du coup à rouler pour aller chercher Kessler et tenter de s'imposer au sprint, mais se ravise. Il reste encore une chance : créer un écart conséquent sur le sprint, qu'il devrait logiquement dominer sans problème. Il s'économise donc sur le final. Kessler en profite pour remporter cette dernière étape, tandis que derrière, Claspon lance son sprint à 3 kms de l'arrivée : Txurruka et Dupont ne peuvent que constater les dégats, et le trou se fait rapidement ! Clapson semble filer vers la victoire... il franchit la ligne avec 31'' d'avance sur l'Espagnol, c'est gagné !!!
Après Paris-Corrèze, Luc Clapson remporte ainsi sa deuxième course à étapes consécutive sur le circuit continental, en asseyant à chaque fois son succès sur la dernière étape !

Image
Clapson voit son attaque contrée par Kessler...

Image
L'Allemand remporte tranquillement l'étape, tandis que derrière Clapson a creusé un écart sur son sprint

Image
Le sprinteur français peut célébrer sa victoire au classement général

Résultat :
1 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM 3h22'53
2 Luc Clapson COFIDIS + 24
3 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 55
4 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX + 1'50
6 Sergio Marinangeli AGRITUBEL s.t.
7 Jorge Ferrio Luque AGRITUBEL s.t.
8 Mathieu Perget TEAM GLS s.t.
9 Paolo Bailetti CREDIT AGRICOLE s.t.
10 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.

Classement général final :
1 Luc Clapson COFIDIS 14h21'34
2 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 18
3 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE + 1'18
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'39
5 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM + 2'53
6 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX + 3'57
7 Aleksandr Kuschynski BOUYGUES TELECOM s.t.
8 Olivier Bonnaire BOUYGUES TELECOM s.t.
9 Koldo Gil BOUYGUES TELECOM + 4'06
10 Patrice Halgand TEAM GLS + 4'32



Vattenfall Cyclassics d'Hamburg :
Clapson devra tenter sa chance sur une course qui devrait arriver au sprint.

Plusieurs gros rouleurs attaquent : Flecha, De Vocht, Gusev et Cancellara. Malheureusement personne ne prend vraiment la responsabilité de la poursuite ! Clapson comprend que ça ne reviendra pas, alors que Cofidis est trop faible pour assurer la poursuite. Clapson décide donc de sortir à son tour, encore une fois le peloton laisse faire. Il peut ainsi assurer la 5° place, intercalé entre le peloton et le groupe d'échappés que règle Cancellara.

Image
Cancellara s'impose en Allemagne, alors que l'on aperçoit Clapson intercalé devant le peloton

Résultat
1 Fabian Cancellara TEAM CSC 5h56'40
2 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.
3 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
4 Wim De Vocht LIQUIGAS s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS + 1'24
6 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'24
7 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
8 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.



Après quelques autres courses continentales, dont une nouvelle victoire de Luc Clapson sur la Coppa Bornecchi...
Image
Luc Clapson remporte sur les routes italiennes son 8° succès de la saison

...l'équipe Cofidis fait son retour sur le circuit Pro-Tour à l'occasion du Grand-Prix de Plouay :

Grand Prix de Plouay Clapson sera encore le leader de l'équipe malgré une forme en déclin. C'est sans doute sa dernière sortie de la saison.

Clapson laisse filer les 4 premiers attaquants. Il tente de rester avec le deuxième groupe qui part, mais Kessler et Schleck sont plus forts que lui et il doit lâcher prise pour finir seul. Sur le final, le sprint lui permettra de se rapprocher de Wegmann et Bridge, mais il termine tout de même 7°.

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 6h00'45
2 Juan Antonio Flecha RABOBANK + 35
3 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
4 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
5 Fabian Wegmann GEROLSTEINER + 1'26
6 Jonathan Bridge CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 Rene van der Kruis FRANÇAISE DES JEUX + 3'44
9 Thor Hushovd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 René Mandri TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.


Grand Prix de Zurich C'est Yvan Renou qui est de retour aux affaires en cette fin de saison. Il doit prendre des points sur les trois dernières classiques pour se maintenir dans le top 20 du classement pro-tour individuel !

Renou tente d'accompagner les attaquants, mais il cède dans les derniers kilomètres et finit seul. Il prend la 8° place.

Résultat :
1 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE 6h52'20
2 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
3 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
5 Kim Kirchen LIQUIGAS s.t.
6 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
7 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
8 Yvan Renou COFIDIS + 1'28
9 Sergey Kolesnikov ASTANA + 3'46
10 Danilo Di Luca ASTANA s.t.


Paris - Tours Yvan Renou tentera d'exploiter ses qualités en plaine pour attaquer en fin de course.

Renou profite de la présence de son coéquipier Armand Dugand pour s'extirper du peloton. Dugand se sacrifie littéralement et l'emmène parfaitement, le double vainqueur de Paris-Roubaix se détache ainsi au train et gère ensuite tranquillement son avance qui montera jusqu'à 1'40. Facile victoire du Boulonnais qui s'impose sans forcer (barre rouge vide à l'arrivée, pas de sprint, j'ai roulé entre 166 et 170 puls/min sur tout le final). C'est après son doublé sur Paris-Roubaix l'une des plus belles victoires de sa carrière !

Image
Facile victoire d'Yvan Renou qui remporte son 5° succès de la saison

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 6h03'50
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'08
3 Heinrich Haussler FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
5 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Alexandre Pichot CREDIT AGRICOLE s.t.
7 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
9 Daniele Bennati LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Roby Spinetta CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.


Tour de Lombardie Dernière course de l'année, Yvan Renou est 13° au classement pro-tour, mais à seulement 13 points de la 7° place !

Renou attend le deuxième groupe d'attaquants pour sortir, il ne peut les suivre et termine intercalé à la 7° position.

Image
Superbe fin de saison de Dmytro Grabovskyy qui remporte 2 des 3 grandes classiques de fin d'année !

Résultat :
1 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE 6h32'47
2 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 43
3 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 1'18
4 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
5 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL s.t.
6 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
7 Yvan Renou COFIDIS + 3'15
8 Matteo Carrara TEAM CSC + 3'49
9 Xavier Florencio TEAM CSC s.t.
10 Donato Cannone TEAM CSC s.t.



Zoom sur... Raphaël Lagrange

Tous les 3 mois, nous vous présentons l'un des membres de l'équipe cycliste Cofidis.

Si Raphaël Lagrange est aujourd'hui cycliste professionnel, ça ne s'est sans doute pas joué à grand chose. Passionné de football, il a passé son enfance dans les travées du stade Bollaert. Avec pour rêve de se retrouver de l'autre côté du grillage ! Ce passionné de sport, qui a joué des années durant dans son club d'Avion, n'a pas réussi a se faire repérer par les recruteurs du prestigieux voisin. Heureusement, il avait un plan B : le cyclisme.
"Ce que je voulais, moi, c'était percer dans le sport de haut niveau. Peu importe lequel... enfant je préférais regarder le foot, mais je m'éclatais aussi sur mon vélo ! Simplement j'ai toujours besoin de me dépenser. J'ai même essayé le basket... mais là par contre j'étais nul ! Tout ce qui se jouait avec les mains me réussissait beaucoup moins bien."
Polyvalent, le garçon l'est tout autant sur son vélo. Il peine d'ailleurs à répondre quand on lui demande de définir sa spécialité. "Je pense être assez puissant sur le plat. Mais je passe bien aussi les petites bosses." Soit à peu près les qualités qu'il fallait pour remporter la 17° étape du Tour d'Italie 2009 ! Ce jour là, pour sa deuxième saison en pro seulement, le garçon réussissait un véritable exploit ! Régulièrement à l'attaque (et déjà récompensé en première semaine par le port du maillot de grimpeur), Rapha avait trouvé les forces pour sortir du peloton au lendemain d'une étape difficile... et surtout, avait fait le rythme dans la grosse côte à mi-parcours, pour épuiser ses compagnons d'échappée. Costaud quand il le fallait, il savait aussi se montrer malin dans le final pour l'emporter au sprint face à l'Italien De Nobile, qui semblait pourtant plus fort.
Si ce succès reste celui qui l'a révélé au grand public, le garçon a malgré tout confirmé son potentiel cette saison. Pas de nouveau coup d'éclat, mais une certaine régularité sur les petites courses à étapes : 7° des 4 jours de Dunkerque, 3° du Tour de Picardie et surtout 3° du Tour de Bavière ! Pas forcément de quoi en faire tout un foin, mais de quoi prouver au monde du cyclisme que Lagrange est un nom à retenir !



Bilan de la saison 2010 :

Image
Valverde remporte le classement pro-tour individuel au bénéfice de ses victoires sur le Tour du Pays Basque, la Flèche Wallonne et au Grand Prix de Plouay, ainsi que de ses 2° places sur Paris-Nice, San Sebastian et Liège Bastogne Liège. Dekker a eu beau l'emporter sur le Tour de Romandie et surtout sur le Tour de France (où il a gagné 8 étapes !), il doit donc se contenter de la 2° place. F. Schleck complète le podium grâce à un bon début de saison : vainqueur du Tirreno et de l'Amstel, il termine 2° sur les routes du Pays Basque et celles de la Catalogne. A 19 ans, Yvan Renou termine à une très belle 9° place (165 points). Vainqueur de Paris-Roubaix et Paris-Tours, il a également obtenu de nombreuses places d'honneur sur les Ardennaises et les classiques de fin de saisons (Zurich et Lombardie), ainsi qu'une victoire d'étape sur le Tour de Romandie !
Au classement par équipe, c'est Astana qui l'emporte. Si leur leader Kashechkin n'est que 6°, leur collectif impressionant (Di Luca, Moinard et Schumacher terminent aussi dans le top 20 avec plus de 100 points chacun) leur permet de dépasser les 800 points. Ils devancent la Rabobank de Dekker, Nibali et Flecha, ainsi que la CSC de F. Schleck et Cancellara.
En parlant de la famille Schleck, le petit frère était au chomage en 2010... et n'a toujours pas trouvé d'équipe pour 2011 !
Cofidis termine 14° avec 268 points, et le doit quasi-exclusivement à ces deux leaders Renou et Clapson : le troisième de l'équipe, Jérôme Fontaine, a récolté 11 points !



Présentation de l'effectif 2011 :

Image

Côté recrutement, 5 nouveaux rejoignent l'équipe. Didier Rol (Amateur des classiques du Nord, mais qui pourrait bien s'intéresser à la montagne par la suite) et Henry Richard (baroudeur) sont les plus prometteurs. On notera aussi que Francis De Pina est le premier puncheur de formation que l'on a trouvé !


Avant d'attaquer les premières courses, présentation rapide de mes objectifs avec les programmes des leaders : principale info, faute de coureurs suffisamment expérimentés je ferais l'impasse sur le Tour de France cette année.

Yvan Renou s'échauffera sur les semi-classiques de février mars, ainsi que Tirreno et Milan San Remo, pour arriver en pleine forme pour les Flandriennes, puis les Ardennaises. Il terminera sa première partie de saison sur les 4 Jours de Dunkerque, course régionale que l'on apprécie et que l'on tentera de gagner (d'autant que cette course est appréciée par le sponsor).
Il reviendra en fin de saison par le GP de Plouay, le Tour de Pologne et les 3 classiques d'octobre.

Luc Clapson, maillot vert du Tour l'an passé, veut voir autre chose et s'alignera cette année sur le Giro, après une mise en condition sur le Tour de la Sarthe et le Tour de Romandie notamment. Après une petite interruption de 2 mois, il reviendra en août sur le Tour du Danemark, le Tour d'Allemagne et la Vattenfall Cyclassics d'Hamburg.

Raphaël Lagrange aura sa carte à jouer sur Paris-Nice, ainsi que le Tour du Pays Basque. Après une longue pause, il reviendra en août pour accompagner Clapson sur ses différentes courses.

Teddy Caullery, notre meilleur grimpeur, s'échauffera sur le Tour de Georgie avant d'attaquer quelques morceaux Pro-Tour, le Tour de Romandie, le Tour de Catalogne et le Dauphiné Libéré !
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:54

Omloop Het Volk Yvan Renou fait sa rentrée, il fera de son mieux mais n'est pas encore en grande forme
Course très surprenante : une cassure a lieu rapidement, avec une bonne trentaine de coureurs devant. Plusieurs favoris sont à l'avant, malheureusement Renou est piégé ! On tente d'organiser la poursuite, mais devant ça roule fort également et le groupe Renou ne peut revenir. Notre leader est obligé de sortir lui-même, très loin de l'arrivée ! Il reprendra un certain nombre de coureurs, mais ne peut revenir sur la tête de course. Pour dire à quel point la course aura été dure, il fera les tous derniers kms en fringale, malgré ses stats (77 pl, 81 end, 82 pav) ! Plus significatif encore du rythme de la course : seuls 36 coureurs (sur 158) termineront dans les délais !

Résultat :
1 Juan Antonio Flecha RABOBANK 5h22'59
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 39
3 Rene van der Kruis LIQUIGAS s.t.
4 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Fabian Cancellara TEAM CSC + 1'50
6 Wim De Vocht TEAM CSC + 3'50
7 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 4'13
8 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO s.t.
9 Kevin Maass RABOBANK + 5'37
10 Yvan Renou COFIDIS s.t.



Tour des Flandres Occidentales Yvan Renou fait sa rentrée, il fera de son mieux mais n'est pas encore en grande forme
Yvan Renou (69 clm) veut se tester sur un tour qui ne se joue pratiquement que sur le contre-la-montre final. Bien qu'en forme ascendante, il voit qu'il a encore des progrès à faire dans ce domaine, il termine 16° du chrono et du général.

Classement général final :
1 Niels Scheuneman LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER 18'47
2 Brian Vandborg JARTAZI + 2
3 Markus Eichler PREDICTOR - LOTTO + 8
4 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 15
5 Rob Peeters LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER + 16
6 Gil Suray QUICKSTEP - INNERGETIC + 17
7 Ryan Cox QUICKSTEP - INNERGETIC + 18
8 Stijn Vandenbergh UNIBET.COM + 19
9 Torsten Hiekmann INTEL - ACTION + 23
10 Kai Reus LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER + 24
...
16 Yvan Renou COFIDIS + 48



Paris - Nice

On a droit cette année à un prologue de 9 kms, 1 étape plate, 4 étapes vallonnées, 1 contre-la-montre valloné et une étape de haute montagne : celle arrivant à Isola 2000.
Cofidis s'aligne sur ce Tour avec deux leaders : Raphaël Lagrange et Stéphane Léoni. Le premier est beaucoup plus complet, et meilleur en vallon ou en chrono. Le second est plus fort en montagne. Même si l'étape de montagne sera celle qui fera le plus d'écarts, ce sera a priori Lagrange qui sera privilégié car suite à une erreur de ma part dans les entraînements, Léoni arrive moins en forme que prévu.
Dans le reste de l'équipe alignée, Jérôme Fontaine sera un équipier intéressant, et pourrait s'illustrer sur les chronos, Gilles Sentein tentera quant à lui de profiter de sa polyvalence pour s'échapper et jouer le maillot à pois. Le reste de l'équipe est là pour apprendre.

Etape 1 : Prologue de 9 kilomètres dans les rues de Fontainebleau.
Alors que Jérôme Fontaine, notre meilleur spécialiste, prend la 7° place, Lagrange maîtrise parfaitement son épreuve et entre également dans le top 10. Léoni fait beaucoup moins bien en concédant plus de 40'' sur Rosseler, le vainqueur du jour.

Résultat :
1 Sébastien Rosseler LIQUIGAS 8'58
2 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 9
3 Gianni Meersman CREDIT AGRICOLE s.t.
4 Fabian Cancellara TEAM CSC + 13
5 Mathieu Sprick CAISSE D'EPARGNE + 18
6 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 19
7 Jérôme Fontaine COFIDIS + 20
8 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 21
9 Raphael Lagrange COFIDIS + 22
10 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 29
...
32 Stéphane Léoni COFIDIS + 44


Etape 2 : La première étape en ligne est déjà accidentée, il s'agira d'être vigilant dans le final.
Sentein ne peut accrocher la bonne échappée. Il n'y a plus qu'à veiller sur Lagrange et Léoni, les deux coureurs conservent le contact avec le peloton jusqu'au bout. Lagrange aura même tenté de suivre les attaquants du jour, mais il n'aura pas réussi à les suivre. Seuls 4 coureurs sont partis, et c'est Valverde qui l'emporte. L'Espagnol devient leader du général.

Image
Valverde s'impose et s'affirme comme le favori de ce Paris-Nice

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 4h48'35
2 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 34
3 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
4 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
5 Jérémy Roy AG2R PREVOYANCE + 1'51
6 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.
8 Jérôme Pineau CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
10 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
...
33 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.
...
70 Stéphane Léoni COFIDIS s.t.


Etape 3 : Les petites difficultés du jour sont en début de parcours, l'étape devrait convenir aux sprinteurs.
Sentein accroche l'échappée, même si Paolo Bettini a lâché tout le monde. Sentein n'aura pris que les 2° places aux sommets, il n'endosse toujours pas le maillot.

Résultat :
1 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE 5h04'59
2 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
4 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
5 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
6 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Anthony Geslin BOUYGUES TELECOM s.t.
9 Robert Förster T-MOBILE TEAM s.t.
10 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
...
29 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.
...
40 Stéphane Léoni COFIDIS s.t.

Classement de la montagne :
1 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC 25
2 Gilles Sentein COFIDIS 11
3 Jean-Marc Marino FRANÇAISE DES JEUX 9



Etape 4 : On retrouve ici un profil accidenté, le début est montagneux, la fin est moins difficile...
Sentein accroche la bonne échappée mais rapidement le groupe se scinde en 2, Sentein n'est pas assez fort pour rester devant. Il prendra quelques points, mais n'endossera toujours pas le maillot tant convoité !
Derrière, Lagrange et Léoni restent bien sagement au sein du peloton. Mais Lagrange ne veut pas se contenter de ça : il attaque à 11 kms de l'arrivée. Le peloton, surpris, tarde à réagir et notre coureur compte bientôt 1' d'avance. Il doit puiser au fond de lui-même, mais une grande descente lui permet de maintenir l'écart ! Il remporte ainsi une superbe victoire (sa deuxième sur le circuit pro-tour après une étape du Giro 2009), mais ne se relâche pas avant la ligne pour creuser au maximum l'écart... Insuffisant pour le maillot jaune, mais Rapha accroche néanmoins la 4° place du général !

Image
Combatif à souhait, Raphël Lagrange obtient une belle victoire d'étape et se repositionne au général !

Résultat :
1 Raphael Lagrange COFIDIS 5h55'22
2 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 1'01
3 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Jérôme Pineau CAISSE D'EPARGNE s.t.
6 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Matteo Carrara TEAM CSC s.t.
9 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
10 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
...
46 Stéphane Léoni COFIDIS s.t.

Classement général :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 15h59'30
2 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 24
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 30
4 Raphael Lagrange COFIDIS + 31
5 Vincenzo Nibali RABOBANK + 37
6 Sébastien Rosseler LIQUIGAS + 1'16
7 Gianni Meersman CREDIT AGRICOLE + 1'25
8 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Fabian Cancellara TEAM CSC + 1'29
10 Mathieu Sprick CAISSE D'EPARGNE + 1'34
...
20 Stéphane Léoni COFIDIS + 2'00



Etape 5 : Contre la montre valloné : ça descend, ça remonte et ça descend à nouveau !
Lagrange perd 2' sur Cancellara mais intégre malgré tout le top 20. Fontaine n'est pas loin derrière (28° à 18'' de son leader), tandis que Léoni perd encore beaucoup de temps.
Avec 2'40 d'avance sur Léoni au général, Lagrange est confirmé comme leader de l'équipe ! Léoni sera à son service dans l'étape de montagne du lendemain.

Résultat :
1 Fabian Cancellara TEAM CSC 40'29
2 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 48
3 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 56
4 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'02
5 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 1'17
6 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 1'20
7 Andrey Kashechkin ASTANA + 1'21
8 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 1'28
9 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'35
10 Sébastien Rosseler LIQUIGAS + 1'36
...
20 Raphael Lagrange COFIDIS + 2'04
...
70 Stéphane Léoni COFIDIS + 3'15


Etape 6 : Etape reine de ce Paris-Nice, avec la montée vers Isola 2000
Malgré l'aide de Léoni, l'addition est salée pour Lagrange, qui perd plus de 9' sur Valverde. Il devient 40° du général, à 11' de l'Espagnol toujours en jaune, et à 5' du top 10. Il n'y a plus que les victoires d'étape à viser...

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 4h45'22
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 1'01
3 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
4 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 3'25
5 Mathieu Sprick CAISSE D'EPARGNE s.t.
6 Cédric Toyes SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
9 Mauricio Ardila PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM s.t.
...
61 Raphael Lagrange COFIDIS + 9'22


Etape 7 : Etape de moyenne montagne, mais la dernière difficulté est à 70 kms de l'arrivée. Les positions ne devraient pas beaucoup bouger, mais il faudra être vigilant.
Sentein a choisi de se reposer au sein du peloton. C'est Léoni qui part dans l'échappée, mais elle n'ira pas au bout. Alors que lui et ses compagnons sont repris, d'autres coureurs attaquent à 50 kms de l'arrivée. Le peloton semble en mesure de les reprendre, puisqu'à 13 kms de l'arrivée seuls 3 coureurs sont encore devant, avec 40'' d'avance.
13 kms de l'arrivée, c'est le moment que choisit Lagrange pour partir à son tour ! Les jambes sont là et il rejoint les 3 fuyards à 5 kms de l'arrivée, alors que la descente favorise les attaquants. Lagrange espère déposer les 3 coureurs de tête, mais si Fédrigo et Popovychn ne peuvent suivre, Samuel Sanchez s'accroche dans la roue. Le jeune Français ne peut le lâcher, il est obligé de lancer son sprint, avec la menace de l'Espagnol qui reste derrière. Mais voilà, si l'Espagnol est mieux placé, la fatigue accumulée le fait souffrir et il semble puiser pour rester dans la roue de Lagrange ! Il s'arrachera pour y rester jusqu'au bout, mais ne tentera même pas de déborder le coureur de la Cofidis qui remporte son 2° succès sur cette Course au Soleil !

Image
Deuxième succès en 4 jours pour Lagrange, qui s'affirme décidemment comme un très bon baroudeur !

Résultat :
1 Raphael Lagrange COFIDIS 5h04'58
2 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
3 Christopher Sutton GEROLSTEINER + 31
4 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE s.t.
6 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
7 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM s.t.
8 Rémi Pauriol BOUYGUES TELECOM s.t.
9 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.


Etape 8 : Un gros col à mi-parcours et plus rien avant la fin. Le général ne devrait pas bouger.
Sentein ne parvient pas à accrocher l'échappée. Mauvaise nouvelle, le 3° du classement de la montagne en fait partie, Gilles peut dire adieu à son maillot !
Encouragé par ses 2 victoires, Lagrange retente le coup à 10 kms de l'arrivée. Il attaque et prend quelques longueurs au peloton, mais le profil plat ne joue pas en sa faveur ! Il fera son maximum, mais sera repris peu après la flamme rouge.

Image
Raphaël Lagrange ne réussira pas la passe de 3

Résultat :
1 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE 3h40'05
2 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
3 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
6 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.
7 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Matteo Carrara TEAM CSC s.t.
9 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.

Classement général final :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 30h11'41
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'02
3 Vincenzo Nibali RABOBANK + 2'30
4 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 4'52
5 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 5'18
6 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 5'42
7 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 5'44
8 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 5'54
9 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 6'01
10 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR + 6'08
...
39 Raphael Lagrange COFIDIS + 10'34



Bilan :
Alejandro Valverde remporte haut la main ce Paris-Nice, il aura été présent pratiquement sur chaque étape.
Côté Cofidis, l'étape de montagne a repoussé tous nos coureurs très loin au général, mais le bilan reste malgré tout très satisfaisant, avec 2 très belles victoires d'étapes de Raphaël Lagrange ! Ce baroudeur aura su patienter au sein du peloton pour jaillir à chaque fois au bout moment. Il démontre ainsi sa maîtrise tactique dans les derniers kilomètres. Il termine 39° au général, c'est le mieux classé de l'équipe.




Tirreno Adriatico

Comme l'an passé, ce tour ne sert que de préparation à mes flahutes. Il est entièrement simulé, malgré tout Renou termine à une honnête 24° place alors qu'il y avait une étape de montagne.

Classement général final :
1 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM 23h56'50
2 Patrik Sinkewitz T-MOBILE TEAM + 4
3 Thomas Dekker RABOBANK + 13
4 Aleandro Perri ASTANA + 34
5 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'06
6 Nuno Ribeiro SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'12
7 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 1'19
8 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 1'34
9 Antonio Colom RABOBANK + 1'46
10 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI + 2'04
...
24 Yvan Renou COFIDIS + 5'25



Milan San Remo

Renou tente d'attaquer dans la dernière difficulté. Le contre de Klier est plus tranchant, et Renou se retrouve intercalé entre le peloton et le coureur de la T-Mobile. Les deux coureurs seront repris dans les derniers kilomètres, Renou tente malgré tout de disputer le sprint et termine 20°.

Résultat :
1 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO 7h18'12
2 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
5 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM s.t.
6 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
7 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Fabio Sabatini TEAM MILRAM s.t.
10 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE s.t.
...
20 Yvan Renou COFIDIS s.t.



Critérium International

Cofidis se présente ici avec une belle équipe : Yvan Renou (76 val, 70 clm) sera le leader de l'équipe, il tentera d'attaquer sur l'étape vallonnée et de limiter la casse sur le contre-la-montre.
Raphaël Lagrange (72 val, 73 clm) lui sera d'une aide précieuse sur les 2 premières étapes, et pourra également espérer reprendre du temps sur la dernière étape.
Kevin Ramade (68 val, 76 clm) sera trop faible le deuxième jour mais tentera à 22 ans de remporter sa première victoire en solo sur le contre-la-montre final (ndlr : il a déjà remporté l'an passé le contre-la-montre par équipes d'Eindhoven, et celui du Tour de Catalogne).
Enfin, Gilles Sentein tentera de récupérer le maillot de grimpeur.

Etape 1 : Du plat, mais une bosse à 14 kms de l'arrivée
Alors que l'échappée est reprise, plusieurs coureurs attaquent à l'approche du dernier sommet. Pour les points du maillot de grimpeur, pense-t-on.
Mais un filou s'est glissé parmi eux : Si Yvan Renou prend la 3° place au sommet, il ne se relève pas derrière et fonce vers l'arrivée ! Les jambes sont là (on-fire), le leader de la Cofidis donne tout ce qu'il a et s'impose à Charleville Mézières, en conservant plus de 30'' d'avance sur la ligne !

Image
Yvan Renou sort du peloton dans la dernière difficulté...

Image
... et prend ainsi les commandes de la course dès la première étape

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 4h29'20
2 Sebastian Schwager ASTANA + 37
3 Alexei Markov CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Daniele Colli LAMPRE - FONDITAL s.t.
6 Sébastien Chavanel EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
7 Samuel Dumoulin AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Tiziano Dall'antonia CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
9 Benoit Sinner AGRITUBEL s.t.
10 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.


Etape 2 : Etape courte, mais vallonnée
Plusieurs coureurs attaquent à l'approche de l'avant-dernière difficulté, à 20 kms de l'arrivée. Renou ne veut pas se découvrir trop tôt, mais attaque à son tour à 8 kms plus tard en compagnie de Raphaël Lagrange ! Les deux coéquipiers reprenent presque tous les coureurs échappés, mis à part Florencio et Van den Broeck, toujours devant. Lagrange ne peut plus attaquer, il reste avec le groupe des poursuivants et laisse Renou poursuivre son effort. Le maillot jaune rejoint les 2 coureurs de tête au moment de lancer le sprint en côte, il prend la roue de Van den Broeck et peut le déborder assez facilement à 500 mètres de l'arrivée : 2° victoire consécutive pour Renou qui conforte son maillot !
Il s'assure en même temps la victoire au classement par points. Le peloton arrive quant à lui 1'18 plus tard. Lagrange aura conservé sa place dans le groupe des poursuivants, il prend la 7° place du général.

Image
Yvan Renou confirme sa suprématie, il ne reste plus à ses adversaires qu'un contre-la-montre pour refaire leur retard

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 2h30'30
2 Xavier Florencio TEAM CSC s.t.
3 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 32
5 Kanstantsin Siutsou EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
6 David Herrero Llorente CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
7 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.
8 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Mathieu Heijboer AGRITUBEL s.t.
10 Walter Fernando Pedraza M. KARPIN - GALICIA + 1'01


Etape 3 : Contre-la-montre de 10 kilomètres
Kévin Ramade, parti assez tôt, tiendra longtemps le temps de référence mais sera finalement battu par la suite. Il terminera 6°.
Raphaël Lagrange, 7° du général, signe également une performance intéressante, même si sa 10° place de l'étape lui fait perdre une place au général.
Enfin, Yvan Renou s'élance, il sent rapidement que les jambes sont là (+4). Il possède 57'' d'avance sur son dauphin...
Tandis que Popovych (4° du général) en termine et signe le meilleur temps, et que Van den Broeck (3°) fait presque aussi bien, le maillot jaune ne lâche rien et ne concéde au final que 20'' sur le vainqueur du jour ! Largement suffisant pour remporter ce Critérium, sa toute première victoire sur une course à étapes !

Image
Sur la lancée de son bon Paris-Nice, Lagrange termine 8° de ce Critérium...

Image
...tandis qu'Yvan Renou s'assure la victoire !

Résultat :
1 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE 10'17
2 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX + 1
3 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 3
4 Mathieu Heijboer AGRITUBEL + 10
5 Sven Krauss TEAM CSC + 15
6 Kevin Ramade COFIDIS + 17
7 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM + 18
8 Markus Fothen ASTANA + 19
9 Yvan Renou COFIDIS s.t.
10 Raphael Lagrange COFIDIS + 20

Classement général final :
1 Yvan Renou COFIDIS 7h09'46
2 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX + 51
3 Xavier Florencio TEAM CSC + 1'19
4 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 1'30
5 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 1'33
6 Mathieu Heijboer AGRITUBEL + 1'40
7 David Herrero Llorente CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 1'50
8 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.
9 Kanstantsin Siutsou EUSKALTEL - EUSKADI + 2'06
10 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM + 2'17[/b]



GP E3 - Harelbeke
Désireux de varier son registre, Yvan Renou s'est aligné sur le Critérium International, et ne défendra donc pas son titre à Harelbeke.
Il laisse donc le leadership de l'équipe à Armand Dugand, son fidèle équipier qui se voit donc récompenser avec l'opportunité de jouer la gagne. A lui de saisir sa chance pour tenter d'ouvrir son palmarès.


La course commence mal avec une chute de Dugand au bout de 25 kms. Il se relèvera et réintégrera le peloton, mais risque d'être diminué.
Par la suite, tandis que l'ecrémage s'effectue, Gunia chute à son tour et doit lâcher son leader. Et alors qu'il ne reste plus qu'Armand Laguens aux côtés de Dugand au sein d'un groupe de tête réduit à une quinzaine d'unités, celui-ci chute à son tour !! Quand la poisse est là...
Verbist attaque alors à 20 kms de l'arrivée. Dugand tente de contrer, mais alors qu'il tenait bien le coup jusqu'ici, l'effort fait visiblement ressurgir la douleur dûe à sa chute. Il reste intercalé, il fera beaucoup d'efforts pour tenter de revenir, mais sans succès, et au contraire c'est derrière que ça revient. Au bord de la rupture, Dugand voit Vaitkus le déposer à 5 kms de l'arrivée, et sauve finalement de justesse sa 3° place alors que le peloton (ou au moins ce qu'il en restait) fondait sur lui à l'approche de l'arrivée.

Image
L'effort est trop violent pour Dugand qui ne pourra pas suivre Verbist

Résultat :
1 Evert Verbist CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN 5h43'44
2 Tomas Vaitkus DISCOVERY CHANNEL + 1'54
3 Armand Dugand COFIDIS s.t.
4 Mikhail Timochine FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Hennie Scharrenburg GEROLSTEINER s.t.
6 Luca Paolini SKIL - SHIMANO s.t.
7 Gill Muysoms DISCOVERY CHANNEL s.t.
8 Roy Sentjens LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER s.t.
9 Anthony Geslin BOUYGUES TELECOM s.t.
10 David Boucher TEAM CSC s.t.



Tour de la Panne

14° l'an passé, Renou tentera de faire mieux cette fois-ci. Ses progrès en clm sont modestes (70 contre 67 l'an passé), il faudra surtout réussir à faire la différence sur les secteurs pavés de la première étape.

Etape 1 : Etape plate parsemée de secteurs pavés.
Contrairement l'an passé, cette étape est menée sur un rythme effréné malgré l'absence de coureurs dangereux dans l'échapée. Cela fait les affaires de Renou, qui est un des meilleurs sur ce terrain et qui n'a pas à faire rouler ses équipiers. Alors que le groupe de tête se réduit rapidement, le rythme s'adoucit à 25 kms de l'arrivée : il reste 20 coureurs devant, dont Renou et Dugand. Celui-ci prend alors la direction du groupe pour poursuivre l'écrémage. Il lâche à son tour, mais le groupe s'est encore réduit à 15 coureurs.
Et quand Gusev attaque, ça explose complétement. Renou contre et se retrouve seul devant, puis Nuyens attaque à son tour et rejoint Renou. Malheureusment le Belge n'a pas oublié qu'en 2009, Renou avait été promu leader à ses dépends au sein de la Cofidis. Il refuse de collaborer avec son ancien coéquipier. Du coup, Renou ne peut décemment pas faire tout le boulot, ce serait lui offrir la victoire ! Voilà une aubeine pour les 5 poursuivants qui reviennent sur la tête de la course...
Mais furieux du comportement de Nuyens, Renou est survolté, il refuse d'en rester là et attaque à nouveau ! Il peine à décrocher Flecha de sa roue, mais parvient tout de même à prendre quelques longueurs d'avance pour lancer son sprint avant tout le monde ! Si l'écart sera trop faible pour être comptabilisé, Renou s'offre malgré tout une belle victoire d'étape, et apporte à Nuyens la plus belle des réponses.
Dugand, victime d'une crevaison dans les derniers kilomètres, termine 21° à 4' de son leader.

Image
Yvan Renou démontre sa bonne forme du moment et remporte déjà son 4° succès de la saison

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 4h24'16
2 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
3 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.
4 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
5 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL s.t.
6 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Rene van der Kruis LIQUIGAS s.t.
8 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO + 1'23
9 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.


Etape 2 : Du plat (simulé)
Gilbert joue le sprint, les bonifications de la 2° place lui offrent la première place du général. Renou pointe désormais à 4''.

Résultat :
1 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC 4h43'23
2 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
3 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
5 Matti Breschel RABOBANK s.t.
6 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM s.t.
7 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Koldo Fernandez TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
9 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
10 Ovidio Steffenoni TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
...
23 Yvan Renou COFIDIS s.t.

Etape 3 : Du plat (simulé)
Voilà l'inconvénient de simuler : 2 coureurs terminent devant le peloton. Si Vandenbergh était plus loin au général, Kenny De Haes devient leader au général, repoussant Gilbert et Renou à 44'' et 48''.

Résultat :
1 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN 5h04'08
2 Stijn Vandenbergh UNIBET.COM + 25
3 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'55
4 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Matti Breschel RABOBANK s.t.
6 Jesús Del Nero RABOBANK s.t.
7 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
8 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
9 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
...
18 Yvan Renou COFIDIS s.t.

Classement général provisoire :
1 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN 14h12'34
2 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 44
Yvan Renou COFIDIS + 48
4 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 1'00
5 Juan Antonio Flecha RABOBANK + 1'08


Etape 4 : Contre-la-montre de 10 kms.
6° sur le chrono du critérium international, K. Ramade s'en sort mieux et monte sur le podium.
Mais le véritable enjeu est pour Renou : à l'inverse de son coéquipier, Renou fait moins bien que la semaine passée et termine 22° à 55''. C'est certes un peu mieux que les deux coureurs qui le précédaient au général... mais insuffisant pour repasser devant, et surtout c'est moins bien que Gusev (5° de l'étape) qui fait la bonne opération du jour et prend la 2° place du général ! Renou rétrograde 4°, il aurait pu terminer sur le podium si je n'avais pas simulé la 3° étape, mais malgré tout c'est nettement mieux que l'an passé et Renou se satisfait de sa performance qui lui permet de terminer meilleur jeune !

Résultat :
1 Sébastien Rosseler LIQUIGAS 12'27
2 Koen De Kort DISCOVERY CHANNEL + 31
3 Kevin Ramade COFIDIS + 34
4 Laszlo Bodrogi DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 35
6 Edvald Boesson Hagen LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER + 36
7 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO + 39
8 Manuel Vasari ACQUA SAPONE - CAFFE MOKAMBO + 41
9 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL + 43
10 Isidro Nozal QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
...
22 Yvan Renou COFIDIS + 55
...
27 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 57
...
42 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 1'14

Classement général final :
1 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN 14h26'15
2 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 21
3 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 27
4 Yvan Renou COFIDIS + 29
5 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO + 33
6 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL + 37
7 Juan Antonio Flecha RABOBANK + 1'01
8 Rene van der Kruis LIQUIGAS s.t.
9 Sébastien Rosseler LIQUIGAS + 1'17
10 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'39



Zoom sur... Luc Clapson

Tous les 3 mois, nous vous présentons l'un des membres de l'équipe cycliste Cofidis.

Du haut de ses 22 ans, Luc Clapson entame actuellement sa 4° saison chez les professionnels. Et si les débuts étaient prometteurs pour celui qui se révéla sur le Tour de France 2009, où il obtint de nombreuses places d'honneur au sprint et se classa 4° au classement par points, 2010 a véritablement été celle de la confirmation !
Ses qualités de puncheur lui permettaient de terminer 3° du Tour de Belgique en juin. Mais il n'était là qu'en préparation du Tour de France. Un Tour de France où il entra définitivement dans le cercle des coureurs les plus rapides du monde. Pratiquement toujours sur le podium lors des sprints massifs, il prenait le maillot vert en fin de première semaine... pour ne plus jamais le lâcher ! D'une régularité exemplaire, présent également sur les étapes vallonnées, il était toujours placé... mais malheureusement jamais vainqueur. Allait-il devoir patienter un an de plus pour s'imposer sur la Grande Boucle ? On le pensait, mais il s'offrait le luxe de monter encore en puissance en dernière semaine, et remporter les deux dernières étapes en ligne, dont bien sûr celle des Champs Elysées ! En outre, il surprenait également par son profil atypique : sprinteur de formation, il passait les difficultés avec une aisance surprenante, même en haute montagne. Il s'offrait ainsi une invraisemblable 29° place au général, en supplément de ses 2 victoires, ses 9 podiums d'étapes et son maillot vert !
Continuant sur sa lancée, Clapson obtenait une brillante 9° place à San Sebastian, avant de prendre le départ de Paris-Corrèze. Barré par Heinrich Haussler sur les deux premières étapes, il réagissait superbement en attaquant dans la dernière étape pour la remporter en solitaire et s'imposer au général ! Le natif de Malo les Bains prenait alors goût à la victoire et remportait dans la foulée le Tour de l'Ain, s'offrant au passage deux victoires d'étape... et une troisième place sur l'étape de montagne !
Considéré à la fois comme un des tous meilleurs sprinteurs du monde, et comme l'un des coureurs les plus complets, il faut aujourd'hui confirmer pour celui qui partage le leadership de la formation Cofidis avec Yvan Renou. Il s'alignera cette saison sur le Giro, où il espère faire parler sa pointe de vitesse. La concurrence y est souvent redoutable, ce sera l'occasion de passer encore une fois un sacré test !



Tour des Flandres
11° en 2009, 3° l'an passé, Yvan Renou est plein d'ambitions au départ de Bruges.
Image
Alors que les monts se succèdent, Yvan Renou gère tranquillement le début de course.

Mais à 40 kms, Cancellara et Ballan accélèrent nettement le rythme... Ils se détachent au train, Renou s'accroche avec l'aide de Dugand.
Image
Dugand ramène Renou dans la roue des deux attaquants du jour

Le coup est parti de loin et n'ira peut-être pas au bout. Dugand lâche rapidement et réintégre le peloton pour rester frais au cas où Renou serait repris. Ce dernier souffre à l'avant pour suivre ses deux compagnons d'échappée, alors que derrière 3 coureurs partis en contre se rapprochent à grande vitesse.
Image
A 20 kms de l'arrivée, Boonen, Gilbert et Pozzato reviennent très fort sur la tête de la course.

Mais si Renou souffre sur le plat, il est en revanche beaucoup plus à l'aise dans les difficultés.
Image
Yvan Renou passe tranquillement le Grammont.

L'arrivée approche, et Renou décide donc d'attaquer. Il le fait dans le Bosberg...
Image
Le groupe de tête est contraint de laisser filer le jeune Français... vers la victoire ?

Renou avait bien géré sa course et roule désormais à fond ! Mais voilà, il n'est pas le plus fort sur le plat, et l'écart redescend autour de 20-30''. C'est peu, mais ça suffit pour lancer le sprint avec quelques longueurs d'avance...
Image
Renou donne tout, alors qu'il ne reste plus qu'1,5 kms. La ligne d'arrivée se rapproche !

Malheureusement, c'était trop vite oublier que derrière se trouvait un certain Tom Boonen... le champion du monde déborde aisément tout son monde et reprend le malheureux Yvan Renou à quelques mètres de la ligne !
Image
Après une superbe course, Renou voit lui filer entre les doigts un succès qui lui tendait les bras... rageant !

Alors qu'il est double tenant du titre sur Paris-Roubaix, le Boulonnais est passé tout près d'accrocher l'autre grande classique pavée à son palmarès... Il échoue finalement à quelques mètres de la ligne ! Il devra progresser sur le plat pour parvenir à l'emporter. Dugand termine de son côté 13°, au sein du premier groupe de poursuivants.
Cette course fut sans doute ma plus grande frustration depuis que je joue à PCM, j'étais vraiment persuadé que j'avais gagné :oops: :cry:

Résultat :
1 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC 7h19'46
2 Yvan Renou COFIDIS s.t.
3 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
5 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE s.t.
6 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
7 Rene van der Kruis LIQUIGAS + 5'18
8 Florian Sopranzetti FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Preben Van Hecke PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Sébastien Rosseler LIQUIGAS s.t.



Tour du Pays Basque

Raphaël Lagrange ne pourra pas viser très haut, mais sera le leader de l'équipe et fera de son mieux.

Etape 1
Lagrange fait de son mieux pour rester le plus longtemps dans le peloton. Alors que 7 coureurs sont sortis, Lagrange est persuadé d'avoir résisté jusqu'au bout au sein du groupe de poursuivants, mais des écarts sont comptabilisés et il perd plus d'1 minute sur Gesink, le premier coureur du peloton.

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 3h48'27
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 13
3 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 37
4 Frank Schleck TEAM CSC + 45
5 Andrey Kashechkin ASTANA + 53
6 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL s.t.
7 Pieter Weening TEAM MILRAM + 1'01
8 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 1'41
9 Maxime Monfort PREDICTOR - LOTTO + 1'49
10 Fabian Wegmann GEROLSTEINER + 1'57
...
21 Raphael Lagrange COFIDIS + 2'53


Etape 2
Cette fois-ci l'étape est beaucoup plus dure, Lagrange perd beaucoup de temps...

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 4h44'38
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 1'30
3 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
4 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
5 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'49
6 Fabian Wegmann GEROLSTEINER + 3'41
7 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
8 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE s.t.
...
58 Raphael Lagrange COFIDIS + 7'47



Tour de la Sarthe

Clapson, qui fait sa rentrée, jouera les victoires d'étapes au sprint, il peut également viser la victoire finale en limitant la casse sur le chrono et en prenant un maximum de bonifications. Sinon, Fontaine et K. Ramade tenteront de faire au mieux sur le contre-la-montre.

Etape 1
Clapson est le grand favori du sprint, il tient son rang et s'impose.
Image
Première course et premier succès pour Luc Clapson.

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 4h07'41
2 Benoit Sinner AGRITUBEL s.t.
3 Andy Flickinger LIQUIGAS s.t.
4 Davide Vigano CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
5 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
6 Piet Rooijakkers SKIL - SHIMANO s.t.
7 Mikhail Kosovskiy CERAMICA FLAMINIA s.t.
8 Mikel Gaztanaga Echevarria AGRITUBEL s.t.
9 Maurizio Bellin BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Matteo Priamo CERAMICA FLAMINIA s.t.



Gand - Wevelgem

Alors que Flecha part de loin, et s'impose en résistant de justesse au retour du groupe Boonen, Renou paye une nouvelle fois sur cette course son choix d'avoir axé ces dernières années son entraînement sur les vallons, au détriment de la plaine. Il termine à une modeste 9° place ! Cela reste malgré tout sa meilleure performance sur cette course.

Image
Juan Antonio Flecha s'impose en résistant à ses poursuivants

Résultat :
1 Juan Antonio Flecha RABOBANK 5h24'15
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Leif Hoste PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL + 2'00
5 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 3'33
6 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
7 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Rene van der Kruis LIQUIGAS s.t.
9 Yvan Renou COFIDIS + 4'19
10 Kevin Van Impe QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.



Tour du Pays Basque (suite)

Etape 3 :

Etape pas trop dure, plusieurs attaquants filent mais Lagrange conserve sa place au sein du peloton. Il tente de participer au sprint mais l'étape l'a fatigué et son sprint est médiocre. Il termine 14° et devient 6° meilleur jeune (48° du général).

Image
Valverde s'impose et conforte son maillot de leader

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 4h13'22
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 48
3 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
4 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
5 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'53
6 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
7 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Xavier Florencio TEAM CSC s.t.
9 Didac Ortega BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
...
14 Raphael Lagrange COFIDIS s.t.


Etape 4 :

Le rythme est modéré aujourd'hui, et la différence ne se fait que sur la fin. Si Lagrange termine assez loin, les écarts sont faibles et il gagne finalement quelques places au général en devenant 42°.

Résultat :
1 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM 4h17'18
2 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
3 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
4 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 7
5 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
6 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
8 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 22
9 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE s.t.
10 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
...
35 Raphael Lagrange COFIDIS + 57


Etape 5 :

Superbe étape de Lagrange (+5), qui s'accroche longtemps avec le premier groupe de poursuivants, avant de faire les frais des cassures en toute fin d'étape. 17° au final, il fait une superbe remontée au général en passant 29°, et 5° meilleur jeune !

Résultat :
1 David De la Fuente DISCOVERY CHANNEL 4h12'41
2 Jonathan Bridge LIQUIGAS s.t.
3 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 31
4 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
5 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
6 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 55
7 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 1'18
9 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'49
10 Andrea Pagoto TEAM CSC s.t.
...
17 Raphael Lagrange COFIDIS + 2'39


Etape 6 :

Contre la montre final, Lagrange démarre doucement et finit fort. Il accélère un peu tard, pour se classer 20° de l'étape. Il gagne une petite place au général, termine 28° et 5° meilleur jeune.

Résultat :
1 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE 19'41
2 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 13
3 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 15
4 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 19
5 Joost Posthuma QUICKSTEP - INNERGETIC + 26
6 Patrik Sinkewitz T-MOBILE TEAM + 27
7 Andrey Kashechkin ASTANA + 35
8 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
9 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 40
10 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
...
20 Raphael Lagrange COFIDIS + 56

Classement général final :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 21h36'51
2 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 2'45
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 4'40
4 Frank Schleck TEAM CSC + 5'52
5 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 7'40
6 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 9'11
7 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 10'02
8 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 10'32
9 Vincenzo Nibali RABOBANK + 11'20
10 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 11'36
...
28 Raphael Lagrange COFIDIS + 16'21



Tour de la Sarthe (suite)

Etape 2 : Contre la montre de 11 kilomètres

Jérôme Fontaine, notre meilleur spécialiste, n'est pas encore assez en forme pour réussir une grosse performance. Il termine 13°.
En revanche, Kévin Ramade réussit une très belle perf en frolant la victoire. Il termine finalement 2°, à 3'' du vainqueur.
Enfin, Luc Clapson limite la casse. 27° à 42'', il reste notre meilleure chance de victoire au général s'il empoche suffisamment de bonifications sur les 2 dernières étapes. Avec les 20'' empochées la veille, il n'est déjà qu'à 22'' du maillot jaune !

Résultat :
1 Mathieu Heijboer AGRITUBEL 12'20
2 Kevin Ramade COFIDIS + 3
3 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 5
4 Aleandro Perri ASTANA + 6
5 Dimitri Champion CERAMICA FLAMINIA + 10
6 Emilien Benoit Berges FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Johannes Frohlinger GEROLSTEINER + 11
8 Christoph Meschenmoser BOUYGUES TELECOM s.t.
9 Thimoty Gudsell FRANÇAISE DES JEUX + 14
10 Kilian Patour TEAM SLIPSTREAM + 19
...
13 Jérôme Fontaine COFIDIS + 22
...
27 Luc Clapson COFIDIS s.t.


Etape 3 :

Favori de cette étape malgré sa forme précaire, Luc Clapson remporte sa deuxième victoire d'étape, et revient à 2 petites secondes du maillot jaune d'Heijboer. Il devient le grand favori à la victoire finale !

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 3h53'39
2 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
3 Piet Rooijakkers SKIL - SHIMANO s.t.
4 Mikel Gaztanaga Echevarria AGRITUBEL s.t.
5 Maximiliano Richeze CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
6 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Davide Vigano CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
8 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
9 Andy Flickinger LIQUIGAS s.t.
10 Mattia Gavazzi TEAM SLIPSTREAM s.t.


Etape 4 :

En terminant 2° du premier sprint intermédiaire, Luc Clapson s'assure sauf accident la victoire finale. Un peu trop relâché, il se contentera de la 3° place de l'étape.

Résultat :
1 William Bonnet CREDIT AGRICOLE 4h08'26
2 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Maximiliano Richeze CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
5 Matteo Priamo CERAMICA FLAMINIA s.t.
6 Fabien Bacquet SKIL - SHIMANO s.t.
7 Mikel Gaztanaga Echevarria AGRITUBEL s.t.
8 Mattia Gavazzi TEAM SLIPSTREAM s.t.
9 Jörg Hubner AUBER 93 s.t.
10 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.

Classement général final :
1 Luc Clapson COFIDIS 12h21'52
2 Mathieu Heijboer AGRITUBEL + 14
3 Kevin Ramade COFIDIS + 17
4 Kilian Patour TEAM SLIPSTREAM s.t.
5 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 19
6 Aleandro Perri ASTANA + 20
7 Emilien Benoit Berges FRANÇAISE DES JEUX + 24
8 Dimitri Champion CERAMICA FLAMINIA s.t.
9 Christoph Meschenmoser BOUYGUES TELECOM + 25
10 Johannes Frohlinger GEROLSTEINER s.t.



Paris - Roubaix

Double tenant du titre, Yvan Renou est le grand favori sur l'enfer du Nord ! Une victoire lui permettrait d'égaler le vieux record d'Octave Lapize, et ses 3 victoires consécutives entre 1912 et 1914. Son équipe est entièrement à son service, et Armand Laguens mène un gros rythme alors que l'arrivée est encore à de 120 kms du Vélodrome. Les favoris s'inquiètent et remontent en tête du peloton... Bien leur en prend, car une cassure se produit rapidement ! La suite en images :

Image
Laguens mène un gros rythme, et seuls 25 coureurs peuvent rester dans son sillage !

Image
Alors que Laguens a lâché, le rythme reste très élevé, et le groupe s'égrène peu à peu...

Image
Et à 30 kms de l'arrivée, Renou tente sa chance et se détache au train !

Image
Le reste du groupe ne peut que le laisser filer vers son 3° succès consécutif !

Image
L'écart est vite grimpé, c'est de loin la plus facile de toutes les victoires du Boulonnais sur le Vélodrome !

Derrière, Armand Dugand n'a pu suivre les meilleurs, mais règle le second groupe de poursuivants ! Il prend une belle 7° place, son premier top 10 sur le circuit Pro-Tour !

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 7h21'23
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'26
3 Juan Antonio Flecha RABOBANK s.t.
4 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Rene van der Kruis LIQUIGAS s.t.
6 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
7 Armand Dugand COFIDIS + 3'17
8 Kevin Maass RABOBANK s.t.
9 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO + 4'05
10 Kenny De Haes CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.



Tour de Géorgie (simulé)

En préparation pour le Tour de Romandie, le Tour de Catalogne puis le Dauphiné Libéré, Teddy Caullery, qui a passé un pallier durant ce Tour (74 mo) termine dans le top 10 de ce Tour de Géorgie.

Classement général final :
1 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR 25h58'56
2 David Zabriskie TEAM CSC + 30
3 Rubén Plaza TINKOFF CREDIT SYSTEMS + 2'14
4 Matteo Carrara TEAM CSC + 2'51
5 Paul Martens QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'53
6 Ricardo Stafico DISCOVERY CHANNEL + 3'43
7 Michael Lange FREENET + 3'49
8 Nuno Ribeiro SAUNIER DUVAL - PRODIR + 4'20
9 Kenneth Cornell NAVIGATORS INSURANCE + 4'38
10 Teddy Caullery COFIDIS + 5'12



Amstel Gold Race

Occupé à se ravitailler, Yvan Renou contre avec un temps de retard et ne peut suivre les meilleurs. Il est lâché et doit se contenter de la 18° place, alors que devant c'est Valverde qui s'impose ! Il faudra faire mieux sur les 2 autres Ardennaises.

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 6h19'53
2 Frank Schleck TEAM CSC + 7
3 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 58
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'31
5 Paolo Bailetti EUSKALTEL - EUSKADI + 2'08
6 Sergey Kolesnikov ASTANA s.t.
7 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 3'20
8 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
9 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
10 Andriy Grivko QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
...
18 Yvan Renou COFIDIS + 5'08


La Flèche Wallonne

Yvan Renou tente de contrer le départ des meilleurs, mais ne peut les suivre. Il reste avec les poursuivants, mais souffre sous le rythme imprimé la majeure partie du temps par Luis Leon Sanchez. Et dans le mur de Huy, Yvan Renou ne peut plus suivre, il regarde filer le reste du groupe pour terminer de justesse devant un peloton réglé par Sinkewitz. 4'22 plus tôt, c'est l'Espagnol Alejandro Valverde qui s'était imposé, devant F. Schleck et Di Luca.

Image
Yvan Renou est encore bien entouré en milieu de course

Image
Mais à 1 km du but, il craque complétement et regarde filer le reste du groupe.

Image
Devant, l'Espagnol Valverde récidive et s'impose 3 jours après son succès sur l'Amstel !

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 5h05'39
2 Frank Schleck TEAM CSC + 11
3 Danilo Di Luca LIQUIGAS s.t.
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 42
5 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 1'42
6 Stefan Schumacher ASTANA + 2'31
7 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 3'31
8 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL + 3'42
9 Rinaldo Nocentini EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
10 João Cabreira PREDICTOR - LOTTO + 3'52
...
14 Yvan Renou COFIDIS + 4'22


Liège Bastogne Liège

Cette fois-ci, Yvan Renou laisse filer les favoris, puis tente de sortir au train un peu plus tard. Il y parvient, et creuse un petit écart (40'') qu'il semble pouvoir tenir, mais une méchante fringale à 5 kms de l'arrivée lui sera fatale ! (J'ai cliqué par erreur sur le ravitaillement, il a avalé son dernier bidon à 30 kms de la fin alors que sa barre verte était déjà pleine). Il est finalement repris par le peloton à quelques encablures de l'arrivée et finit à une anonyme 22° place.
A l'avant, Ricco l'emporte devant Nibali et Valverde, le duo italien aura privé l'Espagnol d'un fabuleux triplé sur les Ardennaises.

Image
Ricco remporte son duel avec Nibali. La nouvelle génération italienne est au top !

Résultat :
1 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM 7h01'08
2 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
3 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 28
4 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 1'41
5 Frank Schleck TEAM CSC + 1'49
6 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 2'37
7 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE + 4'56
8 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Andrea Pagoto TEAM CSC s.t.
10 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
22 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Le bilan de ces Ardennaises est décevant, Renou n'aura réussi aucun top 10 alors qu'il avait réussi à chaque fois l'an passé. Le Nordiste a d'ores et déjà pris rendez-vous pour l'an prochain, où il reviendra avec la ferme intention de faire beaucoup mieux !
Il lui reste une course, les 4 Jours de Dunkerque, avant de partir en vacances et de revenir pour la fin de saison. Parallèlement, Clapson va poursuivre sa préparation pour le Giro en participant au Tour de Romandie, en compagnie notamment de Teddy Caullery.
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:55

Tour de Romandie

Teddy Caullery pour le général, Luc Clapson pour les sprints et Jérôme Fontaine sur les chronos : l'équipe arrive en Suisse avec de l'ambition !

Etape 1 : Contre-la-montre de 4 kilomètres

Caullery puis Clapson avaient tous les deux pris le meilleur temps provisoire à leur arrivée, mais étaient tous deux battus par la suite. Notre meilleur spécialiste, Jérôme Fontaine, était le dernier de l'équipe à s'élancer : il pulvérise le temps de Zubeldia en faisant 10'' de mieux ! Il remporte l'étape et endosse le maillot de leader, tandis que Caullery se place déjà.

Image
Jérôme Fontaine a fait le maximum, il peut savourer sa victoire qui lui offre le maillot de leader !

Résultat :
1 Jérôme Fontaine COFIDIS 5'18
2 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX + 10
3 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
4 Sebastian Lang LIQUIGAS + 11
5 Luc Clapson COFIDIS + 12
6 Jimmy Engoulvent FRANÇAISE DES JEUX + 16
7 José Ivan Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Kim Kirchen LIQUIGAS s.t.
9 Teddy Caullery COFIDIS s.t.
10 Joost Posthuma QUICKSTEP - INNERGETIC + 19


Etape 2 : Etape de montagne dont la dernière difficulté est loin de l'arrivée.
Caullery tient jusqu'au bout dans un groupe de tête de 40 unités. Tandis que Nibali s'impose, Caullery remonte 3° du général !

Résultat :
1 Vincenzo Nibali RABOBANK 4h58'59
2 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
3 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
4 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
5 Carlos Castaño Panadero ASTANA s.t.
6 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
7 Kevin Seeldrayers QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Tim Klinger QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Jelle Vanendert ASTANA s.t.
10 Michele Scarponi AG2R PREVOYANCE s.t.
...
25 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 3 : Seule étape de plat. Clapson ne devra pas se rater.
Dans la roue de Markov, Clapson craint d'avoir fait le mauvais choix car ce dernier tarde à déborder et reste derrière, il semble en mauvaise forme. A 1 km de l'arrivée, Clapson se décide alors à déborder tout le monde. Il vire en tête à 500 mètres de la ligne, malheureusement derrière Markov a suivi. Il était en réalité en très bonne forme et s'impose.

Résultat :
1 Alexei Markov CAISSE D'EPARGNE 4h16'29
2 Luc Clapson COFIDIS s.t.
3 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Michael Albasini RABOBANK s.t.
5 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE s.t.
7 Leonardo Duque TEAM LPR s.t.
8 Ulderico Melchionda CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
9 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
10 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE s.t.


Etape 4 : Retour à la montagne : une seule difficulté, mais en toute fin de parcours.
Caullery (-5) ne peut suivre les meilleurs, il concède beaucoup de temps ! Il rétrograde 41° au général.

Résultat :
1 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE 3h56'33
2 Vincenzo Nibali RABOBANK + 9
3 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
4 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 2'18
5 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL s.t.
6 Patrik Sinkewitz T-MOBILE TEAM s.t.
7 Franco Pellizotti LIQUIGAS s.t.
8 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Oscar Pereiro PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
56 Teddy Caullery COFIDIS + 6'03


Etape 5 : Dernière étape de montagne.
Caullery retrouve la forme (+1) et suit parfaitement ! Il ne peut répondre aux tous meilleurs, mais il conserve sa place dans le groupe de poursuivants, composé d'une vingtaine de coureurs. Il s'offre même le luxe de sortir de ce groupe au sommet de la dernière difficulté ! Il donne tout dans ces 6 derniers kilomètres, et reprend ainsi 30 précieuses secondes au reste du groupe, s'offrant ainsi la 28° place du général à la veille du chrono final !

Image
Tandis qu'à l'avant, Nibali s'impose devant Popovych...

Image
...Caullery a lâché les autres poursuivants et donne tout dans la descente !

Résultat :
1 Vincenzo Nibali RABOBANK 6h35'28
2 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'26
4 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM s.t.
5 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
6 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Patrik Sinkewitz T-MOBILE TEAM s.t.
8 Teddy Caullery COFIDIS + 4'32
9 Kevin Seeldrayers QUICKSTEP - INNERGETIC + 5'02
10 Tadej Valjavec EUSKALTEL - EUSKADI s.t.

Etape 6 : Chrono vallonné, avec des derniers kilomètres en forte montée.
Incroyable performance des Cofidis : tandis que Jérôme Fontaine s'impose, remportant ainsi son premier succès sur un chrono long, Teddy Caullery nous offre un doublé en prenant la 2° place. Il gagne 5 places au général. Enfin, Luc Clapson intègre également le top 10, dans le même temps que le 4° !

Image
A quelques encablures de l'arrivée, Caullery reprend Voeckler, parti avant lui !

Résultat :
1 Jérôme Fontaine COFIDIS 28'10
2 Teddy Caullery COFIDIS + 9
3 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 22
4 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 38
5 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
6 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
7 Luc Clapson COFIDIS s.t.
8 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 40
9 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 46
10 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 50

Classement général final :
1 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE 20h21'24
2 Vincenzo Nibali RABOBANK + 36
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 3'20
4 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 5'13
5 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 5'31
6 Patrik Sinkewitz T-MOBILE TEAM + 6'16
7 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 6'17
8 Oscar Pereiro PREDICTOR - LOTTO + 8'44
9 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX + 8'48
10 Carlos Castaño Panadero ASTANA + 9'10
...
23 Teddy Caullery COFIDIS + 10'35



4 Jours de Dunkerque

Nous voici sur l'une des plus grandes courses régionales : nous venons cette année pour jouer la gagne, afin de satisfaire un sponsor qui apprécie cette course. Yvan Renou l'apprécie également, et rêve de la victoire après l'avoir regardé chaque année dans sa jeunesse, d'autant que cette année c'est la dernière étape qui se jouera dans sa ville natale de Boulogne sur Mer !
Les 3 premières étapes ainsi que la 5° sont plates, la différence devrait se faire dans la 4° étape qui est vallonnée.

Etape 1 : Du plat.
Simulé...

Résultat :
1 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM 3h48'09
2 Sebastian Siedler TEAM MILRAM s.t.
3 Dimitri De Fauw TEAM WIESENHOF FELT s.t.
4 Hans Dekkers AGRITUBEL s.t.
5 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Mickael Buffaz TEAM WIESENHOF FELT s.t.
7 Matthew Crane TEAM WIESENHOF FELT s.t.
8 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
9 Jérémy Roy AG2R PREVOYANCE s.t.
10 Jörg Hubner AUBER 93 s.t.
...
12 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Etape 2 : Toujours du plat
Toujours simulé... Le peloton a laissé filer, Hébert était dans le groupe de tête mais termine dernier de ce groupe.

Résultat :
1 Karel Delhez QUICKSTEP - INNERGETIC 4h11'28
2 Julien Mazet ASTANA s.t.
3 Matt Massey FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Freddy Bichot AGRITUBEL s.t.
5 Gionata Cavallon TEAM MILRAM s.t.
6 David Lelay LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER s.t.
7 Christian Hébert COFIDIS s.t.
8 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM + 22
9 Yvan Renou COFIDIS s.t.
10 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.


Etape 3 : Encore du plat.
Encore simulé... Morizot a pris le large : 36'' en plus des 38'' de bonifs en cours d'étape, le voilà avec 1'14 d'avance sur le peloton ! Il faudra creuser des écarts le lendemain pour revenir.

Résultat :
1 Florian Morizot AGRITUBEL 3h39'56
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 36
3 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM s.t.
4 Sebastian Siedler TEAM MILRAM s.t.
5 Dimitri De Fauw TEAM WIESENHOF FELT s.t.
6 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
7 Yvan Renou COFIDIS s.t.
8 Marius Pinault FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Jörg Hubner AUBER 93 s.t.
10 Fabien Bacquet SKIL - SHIMANO s.t.


Etape 4 : Etape en circuit au coeur du bassin minier : le parcours est assez long et vallonné, voilà qui devrait convenir à Yvan Renou.
Yvan Renou suit tranquillement avec le peloton, qui diminue peu à peu pour ne compter qu'une petite trentaine de coureurs à 20 kilomètres de l'arrivée. 5 kilomètres plus loin, Jérémy Roy attaque. Yvan Renou contre puis dépose (avec l'aide d'un on-fire) le coureur d'AG2R. Il poursuit son effort et tente de maintenir l'écart. Il se fait peur dans la dernière difficulté quand le groupe de poursuivants (qui a repris Roy) revient tout près, mais finalement l'écart remonte et le Boulonnais peut s'imposer en solitaire ! 40'' d'avance sur Joly, Brutt et Hivert... et surtout 1'01 sur le groupe Morizot, Renou endosse le maillot rose pour 11 secondes !

Image
Yvan Renou dépose Jérémy Roy...

Image
...et remporte une belle victoire en solitaire !

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 4h43'12
2 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM + 40
3 Pavel Brutt T-MOBILE TEAM s.t.
4 Jonathan Hivert CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Jérémy Roy AG2R PREVOYANCE + 1'01
6 David López García ASTANA s.t.
7 Mickael Buffaz TEAM WIESENHOF FELT s.t.
8 Taylor Tolleson TEAM CSC s.t.
9 Florian Morizot AGRITUBEL s.t.
10 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE s.t.


Etape 5 : Du plat pour finir.
Pour éviter tout risque d'échappée, je ne simule pas. Yvan Renou est d'ailleurs toujours en course pour le classement par points, il joue le sprint à fond et termine à une belle deuxième place... mais insuffisante pour devancer Haddou (3° de l'étape) au classement par points. Peu importe, Renou savoure sa victoire au général dans une de ses courses favorites !

Image
Yvan Renou dispute même le sprint, où il prendra une belle 2° place

Résultat :
1 Sebastian Siedler TEAM MILRAM 5h11'30
2 Yvan Renou COFIDIS s.t.
3 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM s.t.
4 Domenico Loria CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.
5 Jörg Hubner AUBER 93 s.t.
6 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Fabien Bacquet SKIL - SHIMANO s.t.
8 Hans Dekkers AGRITUBEL s.t.
9 Carlo Westphal AG2R PREVOYANCE s.t.
10 Mickael Buffaz TEAM WIESENHOF FELT s.t.

Classement général final :
1 Yvan Renou COFIDIS 21h34'37
2 Florian Morizot AGRITUBEL + 23
3 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM + 1'04
4 Pavel Brutt T-MOBILE TEAM + 1'08
5 Jonathan Hivert CREDIT AGRICOLE + 1'16
6 Mickael Buffaz TEAM WIESENHOF FELT + 1'37
7 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Jérémy Roy AG2R PREVOYANCE s.t.
9 David López García ASTANA s.t.
10 Taylor Tolleson TEAM CSC s.t.


Image
Le Boulonnais remporte une course qui le faisait rêver !



Merci de répondre à chaque fois :wink:



Tour d'Italie

Maillot vert du Tour de France l'an passé, Luc Clapson s'essaie cette année au Tour d'Italie ! Il sera épaulé par 3 équipiers seulement (Jérôme Fontaine, Cyril Derrien et Marcel Candelon), car j'évite de fatiguer trop de jeunes sur de telles courses alors qu'elles ne leur apportent aucune expérience. Voilà qui promet un beau contre-la-montre par équipes sur la troisième étape :lol: (dans la réalité je ne sais ce qui adviendrait si une équipe s'y présentait avec 4 coureurs, sachant que le temps doit être pris sur le 5° :roll:)

Etape 1 : Du plat pour débuter.
Clapson est intrinséquement l'un des plus forts, mais ne parvient pas à prendre une bonne roue. Il a le choix entre partir derrière ou se découvrir d'entrée, il tente la seconde solution mais se fait logiquement déborder pour terminer à une modeste 6° place.

Résultat :
1 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM 4h10'42
2 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
3 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
5 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.
6 Luc Clapson COFIDIS s.t.
7 Enrico Gasparotto CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
8 Assan Bazayev ASTANA s.t.
9 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.


Etape 2 : Toujours du plat
Clapson ne parvient pas à attraper une bonne roue, il tente cette fois de partir au fond de la file. Ce n'est guère mieux, il gagne une place par rapport à la veille et termine 5°.

Image
Tuveri s'impose à nouveau, tandis que derrière Clapson se contente de la 5° place

Résultat :
1 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM 3h47'25
2 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
3 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS s.t.
6 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.
8 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Assan Bazayev ASTANA s.t.


Etape 3 : Contre-la-montre par équipes. Mes 4 coureurs vont s'amuser !
Malgré la présence de Jérôme Fontaine, mes coureurs terminent évidemment en dernière position avec plus de deux minutes de retard sur l'avant-dernier.

Résultat :
1 SAUNIER DUVAL - PRODIR 1h21'35
2 ASTANA + 56
3 CREDIT AGRICOLE s.t.
4 T-MOBILE TEAM s.t.
5 TEAM CSC + 1'02
...
21 PREDICTOR - LOTTO + 2'48
22 COFIDIS + 5'10


Etape 4 : Etape de montagne, mais les deux difficultés de la journée sont à mi-parcours. Clapson (70 Mo) peut espérer suivre, il aurait alors toutes les chances de l'emporter car les autres sprinteurs devraient être dans les choux !
Tout se passe au mieux : Luc Clapson suit parfaitement et passe le premier col avec les meilleurs ! Il se retrouve dans un groupe de 13 coureurs qui ne comporte que des grimpeurs réputés tels Moinard, Ricco ou Contador ! Le second col est plus roulant et Clapson le passe sans difficulté. Le groupe de 13 reste groupé, il ne sera d'ailleurs plus jamais revu par l'arrière de la course, divisé également en plusieurs groupes. Il ne reste plus que de la descente puis du plat, Clapson est archi-favori pour la victoire d'étape ! Plus fort que tout le monde sur le plat, il s'offre même le luxe d'attaquer à 4 kms de l'arrivée pour creuser un écart. Il remporte une superbe victoire en solitaire avec près d'une minute d'avance sur le reste du groupe !
Il efface ainsi au général les 5' perdues la veille et remonte 31°, alors que c'est un autre Français, l'ex-Cofidis Amaël Moinard, qui endosse le maillot rose !

Image
Il ne reste plus grand monde en tête de la course, au sommet du second col... mais Luc Clapson (sur la gauche de la route) est toujours là !

Image
Revenu sur le plat, Clapson attaque tous les grimpeurs présents avec lui...

Image
... pour venir remporter une superbe victoire d'étape !

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 4h50'38
2 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 51
3 Danilo Di Luca LIQUIGAS s.t.
4 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
6 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Igor Anton H. TEAM CSC s.t.
9 Amaël Moinard ASTANA s.t.
10 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO s.t.
11 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
12 Aleandro Perri ASTANA s.t.
13 Markus Eibegger ASTANA s.t.
14 Fabian Wegmann GEROLSTEINER + 1'54
15 Matteo Carrara TEAM CSC s.t.


Etape 5 : Etape vallonnée, mais la dernière (et principale) difficulté est à 80 kms de l'arrivée. L'arrivée devrait donc se jouer au sprint dans un peloton réduit, voilà exactement le type d'étapes qu'affectionne Luc Clapson !
Tout se déroule presque comme prévu... sauf que le peloton désorganisé n'a pu reprendre le dernier rescapé de l'échappée matinale qui s'impose en solitaire. Les Français ne s'en plaindront pas, puisque le courageux n'est autre que Pierrick Fédrigo ! Derrière, Luc Clapson remporte facilement le sprint du peloton et offre un joli doublé à la France. Il récupère le maillot violet du classement par points.

Image
Fédrigo s'impose à son tour...

Image
...avant que Luc Clapson ne règle le groupe de poursuivants

Résultat :
1 Pierrick Fédrigo T-MOBILE TEAM 4h44'33
2 Luc Clapson COFIDIS + 49
3 Fabian Wegmann GEROLSTEINER s.t.
4 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM s.t.
5 Mirko Lorenzetto TEAM MILRAM s.t.
6 Lorenzo Bernucci T-MOBILE TEAM s.t.
7 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
8 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
10 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.


Etape 6 : Etape entièrement plate !
Bug très étrange, le jeu passe directement au jour suivant quand je veux continuer. Dans la page "derniers résultats", cette étape 6 est affichée en "abandon" pour tout le monde. Le lendemain, la 7° étape se joue normalement... :roll:
Image


Etape 7 : Toujours du plat
Clapson est comme toujours éjecté dès qu'il prend la roue d'un sprinteur. Il se retrouve à l'arrière, et en mauvaise forme (-4) il ne parvient pas à remonter. Il termine 8° et rétrograde 2° du classement par points.
Au général, 4 coureurs sont dans le même temps et le maillot rose change chaque jour en fonction des classements d'étapes. C'est Eibegger qui récupère le leadership en cette fin de première semaine. A noter que Clapson peut avoir des regrets : avec 2'51 de retard sur ce quatuor, il aurait certainement pu prétendre au maillot rose avec une équipe valide sur le contre-la-montre !

Résultat :
1 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM 3h49'25
2 Assan Bazayev ASTANA s.t.
3 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Tyler Farrar PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
8 Luc Clapson COFIDIS s.t.
9 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
10 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.

Classement général provisoire :
1 Markus Eibegger ASTANA 22h46'54
2 Amaël Moinard ASTANA s.t.
3 Aleandro Perri ASTANA s.t.
4 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
5 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 3
6 Danilo Di Luca LIQUIGAS + 7
7 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 48
9 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 55
10 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
...
28 Luc Clapson COFIDIS + 2'51



Etape 8 : Toujours du plat
Une nouvelle fois, le peloton laisse filer l'échappée. Tant mieux pour Clapson qui part une nouvelle fois de très loin et ne peut pas obtenir grand chose. Et devant, c'est Anthony Geslin qui remporte l'étape, la troisième victoire française sur ce Giro !
Image
Anthony Geslin remporte une belle victoire en échappée

Résultat :
1 Anthony Geslin BOUYGUES TELECOM 3h28'58
2 Brett Lancaster CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
3 Jimmy Engoulvent FRANÇAISE DES JEUX s.t.
4 Andrea Masciarelli TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
5 Daniele Colli LAMPRE - FONDITAL s.t.
6 Sébastien Chavanel EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
7 Marcelo Faulstich T-MOBILE TEAM s.t.
8 Christophe Edaleine QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Bradley Wiggins LIQUIGAS + 39
10 Piotr Mazur SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
...
19 Luc Clapson COFIDIS s.t.


Etape 9 : Toujours du plat
Le peloton est attentif aujourd'hui, ça arrive au sprint. Comme toujours Clapson part de loin et ne peut remonter :cry:
Image
Premier succès du britannique Cavendish sur ce Giro 2012

Résultat :
1 Mark Cavendish UNIBET.COM 4h21'36
2 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
4 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
5 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM s.t.
6 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
8 Luc Clapson COFIDIS s.t.
9 Oscar Gatto UNIBET.COM s.t.
10 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.


Etape 10 : Toujours du plat
Même motif même punition, Luc Clapson termine aujourd'hui 6°.

Résultat :
1 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM 4h50'42
2 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
3 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
6 Luc Clapson COFIDIS s.t.
7 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.


Etape 11 : Chrono légérement vallonné de 40 kms
Vainqueur sur les deux chronos du Tour de Romandie, Fontaine ne peut récidiver sur le Giro, la faute à une mauvaise forme (-5) et une concurrence plus relevée. Il termine 23°, alors que son coéquipier Luc Clapson (+4) a fait mieux en accrochant le top 15.

Résultat :
1 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL 51'40
2 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 32
3 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
4 Aleandro Perri ASTANA s.t.
5 Amaël Moinard ASTANA + 40
6 Filippo Pozzato LIQUIGAS s.t.
7 José Serpa Santander LAMPRE - FONDITAL + 52
8 Gianni Meersman CREDIT AGRICOLE + 1'02
9 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 1'04
10 Marcelo Faulstich T-MOBILE TEAM + 1'23
...
15 Luc Clapson COFIDIS + 1'34


Etape 12 : Début d'une série de 4 grosses étapes de montagne
Pas grand chose à espérer pour la Cofidis... Du côté des favoris, on retiendra principalement l'écrasante victoire de Morris Possoni qui met 3'35 à tout le monde et endosse le maillot rose. Chez les Français, on retiendra la 3° place de Sandy Casar, et la seconde place de Moinard au général. Ajoutez à cela les 3 victoires d'étapes, les Tricolores sont bien présents sur ce Giro !

Résultat :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 6h02'50
2 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 3'35
3 Sandy Casar RABOBANK s.t.
4 Igor Anton H. TEAM CSC + 4'19
5 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 4'29
6 Amaël Moinard ASTANA + 4'41
7 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 5'05
8 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR + 6'05
9 José Serpa Santander LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 6'13
...
49 Luc Clapson COFIDIS + 12'45


Etape 13 : Toujours de la montagne
Bien décidé à ne pas perdre son temps, Clapson veut partir en échappée et ne lâche pas la tête de la course, afin de passer le sprint intermédiaire en tête. Mission accomplie, même si cela lui vaudra de faire les 15 derniers kilomètres de l'étape en fringale.
Devant, Possoni domine toujours mais il s'est trouvé un dauphin : Enrico Pavanel est le seul à limiter la casse, obligeant Moinard à rétrograder 3° au général.
Image
Luc Clapson réussit son objectif en passant en tête le premier sprint intermédiaire

Résultat :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 5h37'23
2 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 1'52
3 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 5'28
4 Igor Anton H. TEAM CSC + 5'44
5 Amaël Moinard ASTANA + 6'08
6 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 6'16
7 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 7'20
9 Danilo Di Luca LIQUIGAS + 7'28
10 Aleandro Perri ASTANA + 7'44
...
64 Luc Clapson COFIDIS + 21'52


Etape 14 : Toujours de la montagne
Clapson repart à l'attaque et remporte le sprint intermédiaire. Malgré cela, il perd encore une place au classement par points en voyant Possoni, une nouvelle fois vainqueur, lui prendre la 2° place.
Mis à part les 2' supplémentaires gagnées par Possoni, les positions ne bougent pas puisque les poursuivants arrivent groupés.
Image
Possoni s'impose à nouveau, il domine facilement les étapes de montagne et a déjà pratiquement gagné ce Tour d'Italie

Résultat :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 6h15'18
2 Sandy Casar RABOBANK + 2'10
3 Aleandro Perri ASTANA s.t.
4 Igor Anton H. TEAM CSC s.t.
5 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
6 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
7 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL s.t.
9 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 Danilo Di Luca LIQUIGAS s.t.
...
69 Luc Clapson COFIDIS + 12'23

Classement général provisoire :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 54h18'42
2 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 8'28
3 Amaël Moinard ASTANA + 12'12
4 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 13'51
5 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 14'32
6 Aleandro Perri ASTANA + 15'12
7 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 16'07
8 Igor Anton H. TEAM CSC + 16'40
9 Sandy Casar RABOBANK + 16'49
10 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 17'59
...
42 Luc Clapson COFIDIS + 48'23

Classement par points :
1 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM 129
2 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 113
3 Luc Clapson COFIDIS 110
4 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 92
5 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE 72



Pendant ce temps, en Espagne...


Tour de Catalogne

Teddy Caullery se débrouillera seul, le reste de l'équipe abandonnera au lendemain du contre-la-montre par équipes du premier jour.

Etape 1 : Contre-la-montre par équipes
L'équipe était en trop petite forme pour réussir un bon chrono, bien qu'à 99% tout le long mes coureurs terminent derniers. Heureusement la distance est courte (17 kms) et les écarts ne sont pas trop importants, tout le monde se tient en 1' à l'exception de la Caisse d'Epargne qui a mis 30'' à tout le monde.

Résultat :
1 CAISSE D'EPARGNE 21'25
2 QUICKSTEP - INNERGETIC + 28
3 ASTANA + 31
4 BOUYGUES TELECOM + 34
5 TEAM CSC s.t.
...
22 COFIDIS + 1'34


Etape 2 : Etape vallonnée. Caullery n'aime pas trop ce terrain et tentera de limiter la casse.
Caullery (-1) s'en sort très honorablement, alors que 9 coureurs s'échappent dans la dernière difficulté et se disputeront la victoire, Caullery résiste au sein du groupe de poursuivants (composé d'une trentaine de coureurs) qui terminera moins d'une minute après. Il se replace 44°.
Image
Pereiro règle le sprint des costauds

Résultat :
1 Oscar Pereiro PREDICTOR - LOTTO 5h05'56
2 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
3 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
4 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
6 Theo Eltink SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 Haimar Zubeldia FRANÇAISE DES JEUX s.t.
8 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Juan Miguel Mercado BOUYGUES TELECOM s.t.
10 Jelle Vanendert ASTANA + 58
...
25 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 3 : Première étape de montagne : l'occasion pour Caullery de remonter au général.
L'étape ne semble pas assez sélective, et au sommet de la dernière difficulté, seul Egoi Martinez a pris quelques longueurs d'avance sur un peloton d'une quarantaine de coureurs. Mais les 32 kms séparant le sommet de l'arrivée ne lui laissent aucune chance, et il est repris dans la descente. Tout le monde s'attend à une arrivée groupée, mais Caullery tente le tout pour le tout. Il attaque à moins de 10 kms de l'arrivée, et parvient à prendre quelques centaines de mètres à l'approche du sprint. En bout de course, il donne tout et remporte une superbe victoire !
Derrière, Roy et Florencio réussissent un très gros sprint, se détachent du peloton et empêche la création d'un écart, ne laissant à Caullery que ses 10'' de bonifications, mais qu'importe ! Teddy Caullery vient de remporter le premier succès de sa carrière, il ne cache pas sa joie !
Image
Bel exploit de Caullery, qui remporte à 20 ans le premier succès de sa carrière !

Résultat :
1 Teddy Caullery COFIDIS 4h44'56
2 Jérémy Roy AG2R PREVOYANCE s.t.
3 Xavier Florencio TEAM CSC s.t.
4 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Hubert Dupont AG2R PREVOYANCE s.t.
6 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
7 Bernhard Kohl TEAM CSC s.t.
8 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
9 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Saul Raisin CAISSE D'EPARGNE s.t.


Etape 4 : Deuxième (et dernière) étape de montagne. Plus dure que la veille, avec arrivée au sommet.
Caullery s'attend à souffrir, il se ressent des efforts de la veille (-4). Il reste avec la tête du peloton jusqu'au pied de la dernière ascension, dans laquelle les attaques fusent ! Il fait ensuite de son mieux pour se maintenir au sein d'un groupe d'une dizaine de coureurs, alors que 9 autres sont éparpillés devant. Au bord de la rupture, il parviendra de justesse à tenir jusqu'à la ligne d'arrivée ! Le voilà 22° au général.
Image
Caullery souffre après les efforts consentis la veille, mais parvient à conserver jusqu'au bout sa place au sein du groupe de poursuivants

Résultat :
1 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE 4h47'32
2 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 23
3 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
4 Markus Fothen ASTANA + 39
5 Felip Aparicio EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
6 Alexander Khatuntsev UNIBET.COM s.t.
7 Theo Eltink SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 1'19
9 Johann Tschopp RABOBANK s.t.
10 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'59
...
18 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 5 : Du plat
RAS

Résultat :
1 Francesco Chicchi TEAM MILRAM 3h33'52
2 Hennie Scharrenburg GEROLSTEINER s.t.
3 Jimmy Casper UNIBET.COM s.t.
4 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM s.t.
6 Matthew Goss TEAM CSC s.t.
7 Oscar Freire T-MOBILE TEAM s.t.
8 Carlo Scognamiglio AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Jesús Del Nero RABOBANK s.t.
10 Berthold Bratz GEROLSTEINER s.t.
...
48 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 6 : Toujours du plat
Le podium de l'étape est le même que la veille, Chicchi en profite pour prendre la tête du classement par points.

Résultat :
1 Francesco Chicchi TEAM MILRAM 3h40'49
2 Hennie Scharrenburg GEROLSTEINER s.t.
3 Jimmy Casper UNIBET.COM s.t.
4 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM s.t.
5 Oscar Freire T-MOBILE TEAM s.t.
6 Berthold Bratz GEROLSTEINER s.t.
7 Carlo Scognamiglio AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE s.t.
9 Jesús Del Nero RABOBANK s.t.
10 Armands Prohorenkovs AG2R PREVOYANCE s.t.
...
45 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 7 : Contre-la-montre vallonné de 9 kilomètres
Caullery réussit un très bon parcours et prend à son arrivée le meilleur temps provisoire. Il reste 21 coureurs derrière lui... mais si son ancien équipier Sylvain Chavanel termine dans le même temps que lui, personne ne fera mieux et Teddy remporte à sa grande surprise sa deuxième victoire de la semaine ! Si les écarts sont minces vu la faible distance de ce clm, Caullery en profite tout de même pour intégrer le top 20 au général !

Résultat :
1 Teddy Caullery COFIDIS 14'54
2 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
3 Felip Aparicio EUSKALTEL - EUSKADI + 3
4 Walter Fernando Pedraza M. KARPIN - GALICIA + 6
5 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 10
6 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL + 14
7 Denis Menchov TEAM CSC + 15
8 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Carlos Castaño Panadero ASTANA + 18
10 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.

Classement général final :
1 Denis Menchov TEAM CSC 22h30'26
2 Theo Eltink SAUNIER DUVAL - PRODIR + 40
3 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 1'07
4 Johann Tschopp RABOBANK + 1'25
5 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 1'30
6 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 1'34
7 Markus Fothen ASTANA + 1'40
8 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 1'52
9 Oscar Pereiro PREDICTOR - LOTTO + 2'22
10 Alexander Khatuntsev UNIBET.COM + 2'26
...
19 Teddy Caullery COFIDIS + 3'19



Giro (fin)

Clapson fera de son mieux dans cette dernière semaine, même si une nouvelle victoire ou la première place du classement par points semblent être des objectifs difficiles à atteindre.

Etape 15 : Dernière étape de montagne de la série, avant un retour au plat le lendemain.
L'étape se termine par une longue descente, Clapson choisit alors de rester au sein du peloton pour tenter d'aller au bout. Il terminera au sein du second groupe de poursuivants qu'il règle facilement, et prend la 8° place de l'étape ! Il confirme son profil atypique de "sprinteur des montagnes". Au classement par points, il gagne 8 unités (soit exactement la même chose que s'il avait remporté le sprint intermédiaire) et reste 3°.
Au général, Moinard (qui termine avec le groupe Clapson) rétrograde à la 5° place.

Résultat :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 6h04'06
2 Igor Anton H. TEAM CSC s.t.
3 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'00
5 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL s.t.
6 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Johan Águas CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 3'47
8 Luc Clapson COFIDIS s.t.
9 Rubén Plaza TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
10 José Serpa Santander LAMPRE - FONDITAL s.t.


Etape 16 : Retour au plat
Au lendemain de 4 éprouvantes étapes de montagne, l'échappée pourrait aller au bout, Cyril Derrien se lance dans l'aventure. Le peloton laisse effectivement filer mais Derrien ne peut pas faire grand chose au sein d'un groupe de 13 coureurs. C'est Lorenzetto qui l'emporte alors que Derrien termine 7°.

Image
Nouvelle victoire d'une échappée, mais Cyril Derrien ne peut rien faire

Résultat :
1 Mirko Lorenzetto TEAM MILRAM 4h41'20
2 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
3 Manuele Mori QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Joseba Albizu ASTANA s.t.
5 Davide Vigano CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
6 William Walker T-MOBILE TEAM s.t.
7 Cyril Derrien COFIDIS s.t.
8 Donato Cannone EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
9 Alberto Di Lorenzo TEAM CSC s.t.
10 Nikolas Maes GEROLSTEINER s.t.


Etape 17 : Avant-dernière étape de plat de ce Giro
La forme de Clapson commence à décliner, malgré tout le sprint en côte le favorise, il accroche la 3° place. Surtout, Tuveri est dans les choux et ne prend aucun point. Il reste 3° d'un classement par points qui se resserre entre le leader du général et les 2 sprinteurs !

Image
La victoire revient à Losanov mais Clapson obtient une bonne 3° place

Résultat :
1 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE 3h24'33
2 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Enrico Gasparotto CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
5 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Claudio Corioni LAMPRE - FONDITAL s.t.
7 Oscar Gatto UNIBET.COM s.t.
8 Assan Bazayev ASTANA s.t.
9 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
10 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.

Classement par points :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 138
2 Raimondo Tuveri TEAM MILRAM 135
3 Luc Clapson COFIDIS 134
4 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 104
5 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE 99


Etape 18 : Retour à la montagne : un très long faux plat montant pour commencer puis 4 gros cols qui s'enchaînent, avec une arrivée au sommet.
L'arrivée au sommet condamnant pratiquement les chances de Clapson, il part en échappée pour jouer le sprint intermédiaire. Le peloton laisse faire, et l'écart grimpe dans de très grosses proportions.
Image
Clapson a pris la bonne échappée, qui creuse de gros écarts au coeur des massifs italiens

Clapson sait qu'il finit systématiquement en fringale dans ce type d'échappée, il a donc pris soin de rouler le moins possible et est dans les plus frais. Alors que le groupe commence à exploser, il reste toujours à l'avant, et finit par lâcher tout le monde !
Image
Il gère parfaitement son effort, et à l'approche de l'arrivée il finit par lâcher Bazayev, son dernier compagnon d'échappée

Malheureusement, bien qu'il ait temporisé, il ne peut éviter la fringale. Derrière, les favoris avaient un gros retard, mais ça revient très fort ! Et l'inévitable se produit à moins de 4 kms du but, quand le trio Possoni-Efimkin-Pavanel le reprend et le dépose immédiatement.
Image
Les leaders du général fondent sur Clapson, qui ne pourra aller chercher la victoire d'étape

Clapson résiste malgré tout aux autres poursuivants et accroche une brillante 4° dans cette grosse étape de montagne !
Image
Devant, c'est une nouvelle fois le maillot rose Possoni qui s'impose !

A noter également l'abandon du sprinteur Raimondo Tuveri. Au classement par points, il est donc le dernier coureur à rester dans le sillage de Possoni, même si ce dernier est largement favori : 7 points d'avance alors qu'il reste une étape de montagne, un contre-la-montre en côte et une seule étape plate.

Résultat :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 6h38'28
2 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO s.t.
3 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 8
4 Luc Clapson COFIDIS + 2'23
5 Assan Bazayev ASTANA + 3'43
6 Igor Anton H. TEAM CSC + 3'51
7 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
8 Emanuele Sella CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
9 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR + 4'15
10 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 5'03

Classement par points :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 163
2 Luc Clapson COFIDIS 156
3 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 120
4 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE 99
5 Igor Anton H. TEAM CSC 89


Etape 19 : Etape de montagne très courte (130 kms), le dernier sommet est à 20 kms de l'arrivée.
Clapson espère disputer le sprint final mais il est lâché dans la dernière difficulté, il perd 25 points sur Possoni et peut pratiquement dire adieu à la première place du classement par points.
Le Français Amaël Moinard remonte sur le podium au général !

Résultat :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 3h58'49
2 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL s.t.
3 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 2'36
4 Amaël Moinard ASTANA + 3'00
5 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
7 José Serpa Santander LAMPRE - FONDITAL + 3'32
8 Danilo Di Luca LIQUIGAS + 4'20
9 Sergio Ghisalberti TINKOFF CREDIT SYSTEMS s.t.
10 Johan Águas CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
...
29 Luc Clapson COFIDIS + 11'32


Etape 20 : Contre-la-montre en côte de 10 kms
Clapson avait peu d'espoirs de faire une bonne place, il termine effectivement assez loin (53°). Possoni a pris la 3° place et s'assure définitivement la victoire au classement par points. Clapson voit même Pavanel, le vainqueur du jour, lui prendre la 2° place.

Résultat :
1 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 18'24
2 Igor Anton H. TEAM CSC + 24
3 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Aleandro Perri ASTANA + 40
5 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Amaël Moinard ASTANA s.t.
7 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 48
8 José Serpa Santander LAMPRE - FONDITAL s.t.
9 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 56
10 Roman Kreuziger SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'04
...
53 Luc Clapson COFIDIS + 2'05

Classement par points :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 204
2 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 165
3 Luc Clapson COFIDIS 156
4 Igor Anton H. TEAM CSC 117
5 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO 104


Etape 21 : Du plat pour terminer et rallier Milan.
Suite à quelques abandons en course, Clapson fait un peu mieux sans pour autant faire réellement un bon résultat. Il termine 5°. A noter que 2 abandons ou pertes de temps lui permettent de remonter 30° au général.
Le Français Sandy Casar, parti dans l'échappée, termine 4'20 derrière le peloton et perd bêtement sa 10° place.
Image
Losanov s'impose une nouvelle fois sur ce Giro !

Résultat :
1 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE 4h00'48
2 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.
3 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
4 Kenny Robert Van Hummel CREDIT AGRICOLE s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS s.t.
6 Elia Rigotto TEAM MILRAM s.t.
7 Mark Cavendish UNIBET.COM s.t.
8 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Enrico Gasparotto CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
10 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.

Classement général final :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 83h37'10
2 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL + 9'52
3 Amaël Moinard ASTANA + 25'34
4 Rigoberto Uran QUICKSTEP - INNERGETIC + 26'06
5 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO + 27'15
6 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM + 28'10
7 Igor Anton H. TEAM CSC + 30'09
8 Aleandro Perri ASTANA + 30'50
9 Alberto Contador QUICKSTEP - INNERGETIC + 34'57
10 Danilo Di Luca LIQUIGAS + 35'45
11 José Serpa Santander LAMPRE - FONDITAL + 37'37
12 Sandy Casar RABOBANK + 37'47
13 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR + 40'53
14 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 43'28
15 Florian Stalder CAISSE D'EPARGNE + 46'01
...
30 Luc Clapson COFIDIS + 1h08'28

Classement par points :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 204
2 Luc Clapson COFIDIS 166
3 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 165
4 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE 124
5 Igor Anton H. TEAM CSC 117

Classement du meilleur grimpeur :
1 Morris Possoni LAMPRE - FONDITAL 110
2 Igor Anton H. TEAM CSC 100
3 Vladimir Efimkin PREDICTOR - LOTTO 89
4 Enrico Pavanel DISCOVERY CHANNEL 69
5 Luc Clapson COFIDIS 66


Bilan :

Possoni a écrasé ce Giro, seul Pavanel limité la casse (sans pour autant rivaliser). La 3° place a en revanche été très disputée, elle revient au final au Français Amaël Moinard ! Sans son échappée du dernier jour, Casar aurait pu offrir à la France un double top 10, mais il termine finalement 12°.
Côté Cofidis, on est plutôt déçu des performances de Clapson, incapable de rivaliser sur les sprints, faute d'avoir un bon équipier pour l'emmener (il était systématiquement éjecté quand il tentait de prendre la roue d'un grand sprinteur) ! Sa polyvalence et sa combativité lui ont permis de lutter pour le classement par points, mais le peloton a trop souvent laissé filer les échappés et les sprinteurs n'ont finalement pas pu lutter sur ce classement avec Possoni, vainqueur des 6 étapes de haute-montagne.
On retiendra malgré tout pour Luc Clapson sa superbe victoire sur la 4° étape après avoir suivi les meilleurs grimpeurs du peloton et les avoir attaqué sur le final ! Il aura confirmé sa grande capacité à passer les bosses comme les gros cols... Sa 30° place au général en témoigne !




Critérium du Dauphiné Libéré

Sur la lancée de son bon Tour de Catalogne, Teddy Caullery prend le départ de ce Dauphiné avec l'ambition pourquoi pas d'accrocher un top 10.

Etape 1 : Contre-la-montre de 2 kms
Caullery fait tout le parcours à bloc et s'impose. 3° victoire en peu de temps pour le jeune coureur Français, le 2° sur un chrono ! Derrien, son seul équipier sur ce Tour, prend la 3° place d'un podium entièrement tricolore.

Résultat :
1 Teddy Caullery COFIDIS 2'45
2 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 1
3 Cyril Derrien COFIDIS + 5
4 Manuel Quinziato LIQUIGAS + 6
5 Ryder Hesjedal CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 7
6 Garnik Pinyaskin ASTANA s.t.
7 Oscar García-Casarrubios LIQUIGAS + 8
8 Thomas Voeckler RABOBANK s.t.
9 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
10 Jorge Azanza Soto CAISSE D'EPARGNE + 9


Etape 2 : Du plat
RAS, Caullery conserve son maillot jaune, ainsi que son maillot vert.

Résultat :
1 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM 3h17'30
2 Robert Hunter CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.
3 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
4 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
6 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE s.t.
7 Carlo Westphal AG2R PREVOYANCE s.t.
8 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE s.t.
9 William Walker T-MOBILE TEAM s.t.
10 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
...
40 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 3 : Etape vallonnée
Pas spécialiste, Caullery reste malgré tout au sein du peloton principal qui a laissé filer 10 coureurs devant. Il perd évidemment son maillot mais préserve ses chances pour la suite.

Résultat :
1 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR 4h39'51
2 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
3 Rémy Di Gregorio ASTANA s.t.
4 Hermann Sütel BOUYGUES TELECOM s.t.
5 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE s.t.
6 Johan Águas CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
7 João Cabreira PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.
9 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
10 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL s.t.
...
41 Teddy Caullery COFIDIS + 1'56


Etape 4 : Contre-la-montre vallonné
Caullery perd 1'21 sur cette exercice et devient 19° à la veille de la première étape de montagne.

Résultat :
1 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM 39'48
2 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL + 2
3 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE + 12
4 Pavel Brutt T-MOBILE TEAM + 20
5 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
6 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 30
7 Denis Menchov TEAM CSC + 40
8 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
9 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE + 42
10 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 44
...
24 Teddy Caullery COFIDIS + 1'21


Etape 5 : Début de la montagne
Si les plus forts s'expliquent à l'avant, Caullery tient parfaitement au sein des poursuivants et roule même dans la dernière difficulté pour écrémer le groupe. Il prend la 2° place du sprint, la 6° de l'étape ! Il devient 12° du général.
Image
Teddy Caullery prend ses responsabilités et durcit la course pour limiter l'écart avec la tête de la course...

Image
...même si devant, le Russe Menchov s'impose facilement

Résultat :
1 Denis Menchov TEAM CSC 4h23'24
2 Thomas Dekker RABOBANK + 1'36
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Kevin Seeldrayers QUICKSTEP - INNERGETIC + 3'24
6 Teddy Caullery COFIDIS s.t.
7 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
8 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
9 Stijn Devolder UNIBET.COM s.t.
10 Ryder Hesjedal CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.


Etape 6 : Du plat
RAS

Résultat :
1 Paride Grillo AG2R PREVOYANCE 3h42'25
2 Jürgen Lõsanov CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Juan José Haedo TEAM CSC s.t.
5 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Oscar Gatto UNIBET.COM s.t.
7 Danilo Napolitano PREDICTOR - LOTTO s.t.
8 Eric Baumann GEROLSTEINER s.t.
9 Saïd Haddou T-MOBILE TEAM s.t.
10 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
...
62 Teddy Caullery COFIDIS s.t.


Etape 7 : Retour à la montagne, l'étape reine de ce Dauphiné qui creuse de gros écarts chaque année.
Caullery fait son possible pour économiser ses efforts, mais l'étape est menée sur un rythme élevé. Le peloton ne compte déjà plus qu'une trentaine d'unités (avec 6 coureurs échappés) à 70 kms de l'arrivée !
Dans l'avant-dernière difficulté, Caullery gère son effort pour garder le contact avec le groupe sans se mettre dans le rouge... et au fur et à mesure le rythme s'adoucit, Caullery se place alors en tête du groupe qu'il fait exploser !
Image
L'accélération de Caullery va faire des dégats...

Il se retrouve avec Txurruka et Cobo Acebo en poursuite des 3 premiers du classement général (Martinez, Rogers et Menchov).
Image
Le groupe Caullery reviendra même tout près de Menchov et Rogers, alors qu'on aperçoit Martinez un peu plus haut

En fringale sur les derniers kilomètres, il sera repris par plusieurs coureurs derrière mais termine tout de même à une belle 8° place ! Insuffisant pour progresser au général, où il reste 12°.

Résultat :
1 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL 5h49'42
2 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 2'08
3 Johan Águas CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 4'27
4 Luis León Sánchez CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Andrey Kashechkin ASTANA + 4'35
6 Denis Menchov TEAM CSC + 6'03
7 Thomas Dekker RABOBANK + 6'59
8 Teddy Caullery COFIDIS + 7'15
9 Rémy Di Gregorio ASTANA + 7'23
10 Tom Danielson DISCOVERY CHANNEL + 7'32


Etape 8 : Dernière étape de ce Dauphiné : circuit montagneux et une arrivée au bas de la descente.
Toujours la même tactique : Caullery ne suit pas les attaquants mais conserve sa place dans le groupe de puirsuivants. Dans la dernière difficulté il participe à la poursuite des attaquants qui termineront au final avec peu d'avance.
Image
Une nouvelle fois parmi les meilleurs en montagne, Caullery durcit les débats pour écremer le groupe

Il termine 9° de l'étape, et atteint ainsi son objectif puisqu'il grimpe enfin à la 10° place du classement général !
Teddy pourra donc être fier de lui : une victoire d'étape sur le prologue, systématiquement dans le top 10 des étapes de montagne, il obtient son premier top 10 sur une course à étapes pro-tour !

Résultat :
1 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE 5h02'00
2 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
3 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
4 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE s.t.
5 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE s.t.
6 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Stijn Devolder UNIBET.COM + 41
8 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
9 Teddy Caullery COFIDIS s.t.
10 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.

Classement général final :
1 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL 27h40'20
2 Denis Menchov TEAM CSC + 3'59
3 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 6'36
4 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 7'06
5 Thomas Dekker RABOBANK + 8'13
6 Johan Águas CERAMICA PANARIA - NAVIGARE + 8'38
7 Rémy Di Gregorio ASTANA + 10'54
8 Andrey Kashechkin ASTANA + 10'56
9 João Cabreira PREDICTOR - LOTTO + 11'40
10 Teddy Caullery COFIDIS + 11'42
Hors-ligne

Vincent

  • Messages: 144
  • Inscrit le: 13 Juin 2009, 17:57

Re: [Reconstitution en cours] Cofidis, le Nord au pouvoir

Message19 Juin 2009, 14:57

Tour de Suisse

Pas de Cofidis sur ce Tour faute d'effectif suffisant.

Classement général final :
1 Markus Fothen ASTANA 39h39'44
2 Florian Stalder CAISSE D'EPARGNE + 51
3 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'21
4 Johann Tschopp RABOBANK + 2'42
5 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 3'46
6 Oliver Zaugg BOUYGUES TELECOM + 4'01
7 Felip Aparicio EUSKALTEL - EUSKADI + 5'54
8 Saulo Gutiérrez Osa SAUNIER DUVAL - PRODIR + 6'42
9 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 7'00
10 Saul Raisin CAISSE D'EPARGNE + 7'03


Eindhoven Team Time Trial

Malgré une équipe globalement en grand manque de condition physique, Cofidis conserve son titre hollandais... Seule la Rabobank n'était pas loin.

Résultat :
1 COFIDIS 48'31
2 RABOBANK + 7
3 PREDICTOR - LOTTO + 32
4 UNIBET.COM s.t.
5 DISCOVERY CHANNEL + 34


Championnats de France ITT

Sans coureur réellement préparé, Cofidis arrive sans réelle ambition. Caullery termine à plus d'une minute de Christian Cuervo qui revêt le maillot tricolore.

Résultat :
1 Christian Cuervo AG2R PREVOYANCE 45'54
2 Franck Guéguen CREDIT AGRICOLE + 10
3 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM + 12
4 Christophe Kern AG2R PREVOYANCE + 24
5 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 31
...
15 Teddy Caullery COFIDIS + 1'18


Championnats de France

Toujours pas de coureur réellement préparé, Caullery termine avec le peloton tandis que Sébastien Joly conserve son titre.

Résultat :
1 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM 5h44'32
2 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX + 20
3 Jonathan Hivert CREDIT AGRICOLE s.t.
4 Walter Fellahi BOUYGUES TELECOM + 52
5 Mathieu Perget FRANÇAISE DES JEUX s.t.
...
16 Teddy Caullery COFIDIS + 2'53



Zoom sur... Teddy Caullery

Tous les 3 mois, nous vous présentons l'un des membres de l'équipe cycliste Cofidis.

Reperé courant 2008 par le staff de la formation Cofidis, Caullery signe son premier contrat pro à tout juste 18 ans. Ce petit gabarit, annoncé comme prometteur en montagne, se retrouve au sein d'une formation extrêmement jeune. Le manque d'expérience de l'équipe conduit son manager à le lancer directement dans le grand bain. Et de fait, le voilà propulsé sur le Giro 2009, un mois seulement après sa première apparition dans les pelotons professionnels. Là où certains pourraient se brûler les ailes, et ne pas supporter les exigences d'une course de 3 semaines, Ted' parvient à passer les difficultés, et surtout s'offrira plusieurs échappées en 3° semaine, qui vont lui offrir le maillot vert de meilleur grimpeur ! A seulement 18 ans, il s'inscrit déjà dans le palmarès d'un grand Tour... et prend rendez-vous avec l'avenir.
D'autant qu'au sein d'une formation Nordiste en manque de leader, surtout en montagne, il devient mécaniquement le meilleur espoir de l'équipe dans ce domaine. Supporter la pression d'un poste de leader à 18 ans, voilà qui n'aide pas forcément. Mais Caullery ne s'en formalise pas : "Sur ce Giro, j'étais là et les jambes répondaient, alors j'ai tenté ! Maintenant, un maillot de grimpeur ça reste très aléatoire et ne veut pas forcément dire grand chose... j'essaie de progresser de mon mieux, mais je vais à mon rythme et j'essaie de ne pas trop faire attention à ce qu'on dit de moi". En 2010, il part à l'assaut du Tour de Catalogne, avec l'ambition de se jauger sur le classement général d'une course à étapes. Il obtiendra une prometteuse 28° position au général, tout en participant à la victoire de l'équipe sur le contre-la-montre par équipes. Sur le Dauphiné, il se fixe l'objectif du maillot à pois de meilleur grimpeur, qu'il obtiendra de belle manière tout en obtenant la 31° place du général. Enfin, il confirme également ses talents sur les chronos en participant au nouveau succès de Cofidis sur un contre-la-montre par équipes, en l'occurence celui d'Eindhoven comptant pour le classement Pro-Tour !
Si ces performances démontrent une certaine régularité, la véritable éclosion arrive cette année. Il reprend la direction de la Catalogne, et vient s'y offrir une superbe victoire lors de la première étape de montagne ! Porté par son succès, il donne son maximum et s'offre un nouveau bouquet sur le contre-la-montre final, couru sur un col. Deux succès en une semaine qui lui offrent une 19° place au général, et le font définitivement entrer dans la liste des coureurs à surveiller pour l'avenir. Motivé par sa performance, il remporte également le prologue du Dauphiné, une course où il s'affirme à nouveau comme un excellent grimpeur. Systématiquement dans le top 10 des étapes de montagne, il terminera en toute logique 10° du général. Une première performance de choix sur le circuit Pro-Tour... qui n'est certainement pas la dernière !
S'il a vraisemblablement terminé sa saison, on attend en revanche beaucoup de lui dès l'an prochain, où il est pressenti pour devenir le leader de l'équipe sur le Tour de France ! Alors que Cofidis n'a plus eu de coureur capable de se défendre sur cette course depuis le départ de Moinard en 2009, Caullery a une énorme chance à jouer ! Espérons qu'il ne rate pas le virage, car la France entière l'attend...



Tour de France

Si Rogers, 3° l'an passé, gagne une place, le vainqueur final de l'épreuve ne change pas : Thomas Dekker s'impose pour la troisième année consécutive et semble parti pour un long régne ! Moins dominateur que l'an passé (il n'aura gagné aucune étape), il devance malgré tout l'Allemand de plus de 3'. Damiano Cunego, qui n'avait pas défendu ses deux titres sur le Giro, monte sur la dernière marche du podium.
Le premier tricolore au général est Sandy Casar, 8° à environ 1/4 d'h du Néerlandais. Heureusement qu'il était là, car aucun autre Français n'entre dans le top 20 (le second Français, Amaël Moinard, termine 22°).
Sans écraser la concurrence (2 victoires d'étape), Haussler remporte le classement par points devant Hushovd (2 succès également). Enfin, Gusev revêt le maillot à pois.

Classement général final :
1 Thomas Dekker RABOBANK 90h08'17
2 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 3'09
3 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL + 9'05
4 Bernhard Kohl TEAM CSC + 9'55
5 Denis Menchov TEAM CSC + 11'13
6 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 13'45
7 Saulo Gutiérrez Osa SAUNIER DUVAL - PRODIR + 13'58
8 Sandy Casar RABOBANK + 14'40
9 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE + 15'11
10 Linus Gerdemann DISCOVERY CHANNEL + 16'35
11 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 18'11
12 João Cabreira PREDICTOR - LOTTO + 19'15
13 Peter Velits SAUNIER DUVAL - PRODIR + 20'14
14 Kevin Seeldrayers QUICKSTEP - INNERGETIC + 23'59
15 José G. Marchante SAUNIER DUVAL - PRODIR + 24'05
16 Saul Raisin CAISSE D'EPARGNE + 24'41
17 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM + 27'30
18 Markus Fothen ASTANA + 28'08
19 Markus Eibegger ASTANA + 28'23
20 Hermann Sütel BOUYGUES TELECOM + 30'03

Classement par points :
1 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE 272
2 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL 222
3 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM 217
4 Mark Cavendish UNIBET.COM 191
5 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO 190

Classement de la montagne :
1 Vladimir Gusev T-MOBILE TEAM 297
2 Amets Txurruka Ansola CREDIT AGRICOLE 265
3 Damiano Cunego LAMPRE - FONDITAL 242
4 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE 226
5 Sébastien Joly BOUYGUES TELECOM 203



Tour du Danemark

Entièrement simulé. Si aucun de mes coureurs ne remporte d'étape, la parfaite régularité de Clapson lui offre la victoire au général ! Après Paris-Corrèze, le Tour de l'Ain l'an passé, puis le tour de la Sarthe cette saison, Luc Clapson remporte sa 4° course à étapes, certainement la plus prestigieuse !
A noter que dans son sillage, Raphaël Lagrange prend la 3° place.

Classement général final :
1 Luc Clapson COFIDIS 17h57'30
2 Lars Ytting Bak DRAPAC PORSCHE + 34
3 Raphael Lagrange COFIDIS + 50
4 Vincenzo Nibali RABOBANK + 1'15
5 Bradley Wiggins LIQUIGAS + 1'48
6 Pavel Brutt T-MOBILE TEAM + 2'01
7 Konstantin Lück SKIL - SHIMANO + 2'06
8 Serge Pauwels CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN + 2'12
9 John-Lee Augustyn BARLOWORLD + 2'23
10 Harald Starzengruber TEAM VOLKSBANK + 3'00


Paris - Corrèze

Entièrement simulé. Luc Clapson ne conserve pas son titre et se contente de la 5° place.

Classement général final :
1 René Mandri BOUYGUES TELECOM 13h17'40
2 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 29
3 Jérôme Pineau CAISSE D'EPARGNE + 34
4 Rémy Di Gregorio ASTANA + 41
5 Luc Clapson COFIDIS + 56



Tour du Portugal

Tour entièrement simulé. Surprenante performance de Didier Rol (59 Mo, 59 Clm) qui obtient une très belle 16° place malgré son statut de débutant.

Classement général final :
1 Walter Fernando Pedraza M. KARPIN - GALICIA 38h27'17
2 Fabiano Mezzano LIBERTY SEGUROS + 42
3 Alexey Osipov FUERTEVENTURA-CANARIAS + 1'27
4 Timothy Duggan FUERTEVENTURA-CANARIAS + 2'21
5 Japhet Hastings BMC Racing Team + 3'22
6 Thomas Rohregger ELK HAUS - SIMPLON + 3'55
7 David Loosli FUERTEVENTURA-CANARIAS + 4'39
8 Guillaume Levarlet LIBERTY SEGUROS + 5'20
9 Juan Cruz Gutiérrez Osa ANDALUCIA - CAJASUR + 5'22
10 Christian Pfannberger ELK HAUS - SIMPLON + 6'01
...
18 Didier Rol COFIDIS + 10'36



Tour d'Allemagne

1 chrono par équipes, 2 étapes vallonnées, 1 étape de montagne, 1 clm individuel et 4 étapes de plat. Luc Clapson jouera les sprints, et partagera la place de leader avec Xavier Ramade (74 Mo, 68 clm, 69 val) pour le général.

Etape 1 : Du plat
Comme souvent, Clapson part de loin, il remonte une bonne partie du peloton et termine 3°. A noter que les 25 premiers ont créé un écart d'une minute sur le reste du peloton. Dommage que X. Ramade soit piégé ; il ne perd rien car c'est le cas de tous les grimpeurs, mais ça aurait pu être l'occasion de creuser un écart !
Image
Après une étape éprouvante, Luc Clapson manque quelque peu de lucidité...

Résultat :
1 Robert Wagner UNIBET.COM 4h41'47
2 Eric Baumann GEROLSTEINER s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Hennie Scharrenburg GEROLSTEINER s.t.
5 Matti Breschel RABOBANK s.t.
6 Matthew Goss TEAM CSC s.t.
7 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
9 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
...
26 Gereint Thomas GEROLSTEINER + 59


Etape 2 : Contre-la-montre par équipes
Cofidis a une équipe correcte sans pour autant faire partie des favoris. L'équipe effectue un bon parcours et prend la 5° place, en limitant les écarts sur les meilleurs.

Résultat :
1 CAISSE D'EPARGNE 56'23
2 DISCOVERY CHANNEL + 12
3 FRANÇAISE DES JEUX + 15
4 QUICKSTEP - INNERGETIC + 21
5 COFIDIS + 34
6 BOUYGUES TELECOM s.t.
7 ASTANA + 40
8 TEAM CSC + 47
9 LIQUIGAS + 50
10 LAMPRE - FONDITAL + 52


Etape 3 : Etape vallonnée, la dernière difficulté est assez loin de l'arrivée.
Clapson s'attendait à une arrivée au sprint, mais de très bons coureurs (Rogers, F. Schleck, Brajkovic et Vinokourov) partent dans la dernière difficulté. Clapson part avec eux, un choix payant car le groupe creuse un petit écart sur le peloton. Comme sur le Giro, Clapson se retrouve seul sprinteur du groupe et le meilleur sur le plat, il parvient à attaquer tout le monde dans les derniers kilomètres pour leur reprendre 42''. Bien lui en prend, car derrière les sprinteurs du peloton comblent l'écart avec les échappés !
Image
Déjà meilleur jeune de ce Tour d'Allemagne, Clapson résiste au peloton et remporte un succès qui lui offre la tête du général

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 4h48'08
2 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 42
3 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
4 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
5 Alexandre Vinokourov FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
8 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Tomasz Nose RABOBANK s.t.
10 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.


Etape 4 : Encore des vallons, mais avec une dernière difficulté beaucoup plus proche de l'arrivée (15 kms)
Une nouvelle fois ça part peu avant le dernier sommet. Cette fois-ci encore, Clapson part avant d'attaquer tout le monde sur le plat, et s'impose avec 38'' d'avance sur le reste des échappés, et 1'40 sur le peloton.
Image
Maillot jaune sur les épaules, Clapson récidive en remportant son second succès consécutif ! Il prend ses distances au général à la veille de la montagne.

Résultat :
1 Luc Clapson COFIDIS 4h32'09
2 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 38
3 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
4 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
5 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
6 Stijn Devolder UNIBET.COM s.t.
7 Eric Baumann GEROLSTEINER + 1'40
8 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
10 Robert Wagner UNIBET.COM s.t.

Classement général provisoire :
1 Luc Clapson COFIDIS 14h58'37
2 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 1'57
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 2'21
4 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'30
5 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'33
6 Andrey Kashechkin ASTANA + 2'45
7 Raphael Lagrange COFIDIS + 2'46
8 Sebastian Schwager ASTANA + 2'52
9 Robert Wagner UNIBET.COM + 2'58
10 Fabian Cancellara TEAM CSC + 2'59
...
27 Xavier Ramade COFIDIS + 3'45



Etape 5 : Unique étape de montagne de ce Tour d'Allemagne.
Alors que le peloton tarde à se mettre en route, laissant ainsi les rescappés de l'échappée se battre à distance avec les favoris pour la victoire d'étape, Ramade sort du peloton dans la dernière ascension pour monter à son rythme, il sera longtemps aidé par Geoffrey Olivieri. Clapson a moins de facilités, il sortira également dans les derniers kilomètres pour limiter la casse. Au classement général, c'est malgré tout lui qui reste le mieux placé de l'équipe (8°), juste devant son coéquipier.
Image
Xavier Ramade réussit une belle ascension pour aller chercher la 10° place au sommet, malgré la présence de plusieurs échappés devant lui

Image
Derrière, Clapson sort du peloton dans les derniers kilomètres d'ascension pour limiter la casse... il deviendra 8° au général !

Résultat :
1 Anton Luengo Celaya RABOBANK 4h34'33
2 Tim Klinger QUICKSTEP - INNERGETIC + 27
3 Andrey Kashechkin ASTANA + 1'40
4 Saulo Gutiérrez Osa SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
5 Denis Menchov TEAM CSC s.t.
6 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL s.t.
7 Jose Rujano UNIBET.COM + 2'08
8 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'28
9 Mauricio Soler SAUNIER DUVAL - PRODIR + 4'03
10 Xavier Ramade COFIDIS + 4'36
...
16 Geoffrey Olivieri COFIDIS + 7'29
...
19 Luc Clapson COFIDIS + 8'18

Classement général provisoire :
1 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL 19h37'11
2 Andrey Kashechkin ASTANA + 20
3 Thomas Lövkvist QUICKSTEP - INNERGETIC + 57
4 Denis Menchov TEAM CSC + 1'37
5 Saulo Gutiérrez Osa SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'59
6 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 2'32
7 Stijn Devolder UNIBET.COM + 3'40
8 Luc Clapson COFIDIS + 4'17
9 Xavier Ramade COFIDIS + 4'20
10 Antonio Colom RABOBANK + 6'01
...
12 Geoffrey Olivieri COFIDIS s.t.



Etape 6 : Retour au plat
Comme sur la première étape, Clapson termine 3° du sprint. Il conforte son maillot rouge de leader du classement par points, bien aidé par ses deux victoires sur les étapes accidentées (où les sprinteurs n'étaient pas présents).

Résultat :
1 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM 4h14'11
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Luc Clapson COFIDIS s.t.
4 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
5 Carlo Scognamiglio AG2R PREVOYANCE s.t.
6 Robert Wagner UNIBET.COM s.t.
7 Eric Baumann GEROLSTEINER s.t.
8 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
9 Matthew Goss TEAM CSC s.t.
10 Berthold Bratz GEROLSTEINER s.t.


Etape 7 : Toujours du plat
Clapson est moins bien classé que la veille, mais continue d'engranger des points.

Résultat :
1 Eric Baumann GEROLSTEINER 4h29'48
2 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
3 Robert Wagner UNIBET.COM s.t.
4 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS s.t.
6 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Fabian Cancellara TEAM CSC s.t.
9 Hennie Scharrenburg GEROLSTEINER s.t.
10 Robert Förster T-MOBILE TEAM s.t.


Etape 8 : Contre-la-montre légérement vallonné (considéré comme plat par l'IA)
Tandis que Cancellara s'impose et effectue une très belle remontée au général (il intègre le top 10), Clapson limite la casse et se classe 11°. Ramade est plus moins, mais les écarts au général étaient suffisamment importants pour que les 2 coureurs de la Cofidis restent 8° et 9°.
Lagrange, auteur d'une bonne performance, revient tout près du top 20 au général (il devient 21°). Avec la 15° place d'Olivieri, voilà 4 coureurs de l'équipe dans le haut du classement.

Résultat :
1 Fabian Cancellara TEAM CSC 1h01'15
2 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 42
3 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL + 1'13
4 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 1'40
5 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 2'08
6 Tony Martin DISCOVERY CHANNEL + 2'12
7 Joost Posthuma QUICKSTEP - INNERGETIC + 2'13
8 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 2'21
9 Stijn Devolder UNIBET.COM + 2'31
10 Saulo Gutiérrez Osa SAUNIER DUVAL - PRODIR + 2'40
11 Luc Clapson COFIDIS + 2'48
...
14 Raphael Lagrange COFIDIS + 2'57


Etape 9 : Fin de ce tour d'Allemagne avec une étape de plat.
Thor Hushovd remporte un sprint que Clapson termine en 5° position. Mais l'événement de cette étape, c'est une énorme chute, qui fait perdre 4' à une bonne moitié du peloton. Côté Cofidis, seul Clapson n'a pas été piégé. Les conséquences sont importantes au classement général : Clapson remonte 5° et meilleur jeune (ndlr : il était barré auparavant par Saulo Gutiérrez Osa), tandis que Ramade recule 13°.

Résultat :
1 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL 3h57'50
2 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
3 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
4 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
5 Luc Clapson COFIDIS s.t.
6 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
7 Matti Breschel RABOBANK s.t.
8 Alexei Markov CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Matej Jurco PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Nick Nuyens DISCOVERY CHANNEL s.t.
...
70 Jelle Vanendert ASTANA + 4'04

Classement général final :
1 Janez Brajkovic DISCOVERY CHANNEL 33h21'28
2 Denis Menchov TEAM CSC + 3'37
3 Michael Rogers CAISSE D'EPARGNE + 3'40
4 Stijn Devolder UNIBET.COM + 4'58
5 Luc Clapson COFIDIS + 5'48
6 Andrey Kashechkin ASTANA + 6'24
7 Saulo Gutiérrez Osa SAUNIER DUVAL - PRODIR + 7'30
8 Yaroslav Popovych CAISSE D'EPARGNE + 8'08
9 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 8'09
10 Antonio Colom RABOBANK + 8'53
...
13 Xavier Ramade COFIDIS + 10'53
...
38 Geoffrey Olivieri COFIDIS + 16'02
39 Raphael Lagrange COFIDIS + 16'11


Classement par points :
1 Luc Clapson COFIDIS 109
2 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM 80
3 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC 75
4 Eric Baumann GEROLSTEINER 74
5 Robert Wagner UNIBET.COM 57



Vattenfall Cyclassics

Clapson est plus attentif aux attaques, mais contrairement à l'an passé ça va au sprint. Il y obtient une belle 4° place.
Image
Haussler ne se contente pas d'un maillot vert sur le Tour, il vient également chercher la victoire sur cette grande classique allemande

Résultat :
1 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE 5h55'35
2 Gerald Ciolek T-MOBILE TEAM s.t.
3 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
4 Luc Clapson COFIDIS s.t.
5 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
6 Lloyd Mondory PREDICTOR - LOTTO s.t.
7 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
8 Robert Förster T-MOBILE TEAM s.t.
9 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
10 Sergey Kolesnikov ASTANA s.t.


Eneco Tour

Entièrement simulé. Schumacher s'impose, tandis que X. Ramade prend la 26° place. Sa forme était sur le déclin, mais il a passé un pallier dans les derniers jours (76 Mo, 72 Clm) qui lui a permis de remonter un peu alors que les deux étapes vallonnées lui avaient fait mal !

Classement général final :
1 Stefan Schumacher ASTANA 25h33'00
2 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI + 51
3 Fabian Cancellara TEAM CSC + 1'08
4 Vincenzo Nibali RABOBANK + 1'31
5 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 1'48
6 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE + 2'15
7 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 2'26
8 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 3'20
9 Laurens Ten Dam BOUYGUES TELECOM + 3'43
10 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE + 4'10
..
26 Xavier Ramade COFIDIS + 10'09



Grand prix Ouest France de Plouay

Grosse erreur de ma part, j'ai aligné Renou sur la Vuelta en pensant abandonner d'entrée, mais c'était un clm et j'ai du attendre la 2° étape. Résultat, Renou ne peut s'aligner ici.
Dugand (70 val) récupère le leadership, mais il ne peut suivre les différents attaquants et échoue au pied du top 10.

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 5h27'32
2 Gerd Sbille UNIBET.COM + 27
3 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE + 54
4 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
5 Frank Schleck TEAM CSC s.t.
6 Jelle Vanendert ASTANA + 1'17
7 Walter Fellahi BOUYGUES TELECOM + 1'37
8 Mathieu Perget FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Alexander Gottfried CAISSE D'EPARGNE + 2'01
10 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
11 Armand Dugand COFIDIS s.t.



Tour de Pologne

Renou sera le leader de l'équipe, il rêve de remporter sa première course à étapes sur le circuit Pro-Tour, mais ne fait toutefois pas partie des plus grands favoris.

Etape 1 : Du plat
Renou joue le sprint pour s'occuper mais ne rivalise évidemment pas. Il termine 11°

Résultat :
1 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM 3h57'08
2 Berthold Bratz GEROLSTEINER s.t.
3 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
4 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
5 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
6 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
7 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
8 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
9 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
10 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
11 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Etape 2 : Du plat
RAS

Résultat :
1 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM 5h11'14
2 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 Berthold Bratz GEROLSTEINER s.t.
4 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
5 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
6 Christopher Sutton GEROLSTEINER s.t.
7 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
8 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
9 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
10 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
...
16 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Etape 3 : Du plat
Du plat, certes, mais avec une toute petite difficulté (la première répertoriée depuis le début du Tour) à 10 kilomètres de l'arrivée. Comme sur le Critérium International en début de saison, Yvan Renou en profite pour attaquer, et met à profit ses qualités en plaine pour tenter de conserver son avance. Il tente de résister sur le sprint, mais derrière ça revient fort...
Fort, mais pas assez, Yvan Renou s'offre une belle victoire d'étape ! Avec en prime 10'' de bonifications, toujours bonnes à prendre avant le début des hostilités.
Image
Yvan Renou donne tout pour résister au peloton et remporter la victoire

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 4h38'17
2 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
3 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM s.t.
5 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
6 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
7 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
8 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE s.t.
10 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.


Etape 4 : Du plat
RAS

Résultat :
1 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC 4h12'47
2 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
3 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
4 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.
5 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
6 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 André Greipel TEAM MILRAM s.t.
8 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
9 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM s.t.
10 William Bonnet CREDIT AGRICOLE s.t.
...
12 Yvan Renou COFIDIS s.t.


Etape 5 : Etape classé plate, mais un peu accidentée dans le final
Comme deux jours avant, Renou attaque peu avant le sommet de la dernière difficulté. Il creuse un petit écart qu'il maintient et augmente même un peu dans la descente. Encore une fois, le peloton revient dans le final et aucun écart n'est créé, mais Renou résiste et s'impose ! Il s'offre le maillot jaune par le jeu des bonifications.
Image
Déjà meilleur jeune, Renou s'impose à nouveau et prend la tête du général

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 5h32'44
2 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.
3 Romain Feillu EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
4 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM s.t.
5 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Tom Boonen QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.
8 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE s.t.
9 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
10 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL s.t.


Etape 6 : Etape vallonnée, les choses sérieuses vont commencer.
Renou contre les attaques qui fusent dans l'avant-dernière difficulté. Il dépose tout le monde et part seul, tandis que les autres attaquants étaient repris par le peloton. Il prend rapidement 1' d'avance, mais dans les tous derniers kilomètres il peine à conclure, et se fait finalement reprendre sur le fil par Kessler, sorti en flèche dans le final ! L'Allemand le double tel une fusée et reprend même 9'' en quelques mètres, mais Renou sauve son maillot jaune.
Image
Auteur d'un final époustouflant, Kessler reprend Renou sur le fil

Résultat :
1 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM 4h13'44
2 Yvan Renou COFIDIS + 9
3 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
4 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 42
5 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE s.t.
6 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
7 Sylvester Szmyd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
8 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
9 Gerd Sbille UNIBET.COM + 1'06
10 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.


Etape 7 : Etape vallonnée très courte (61 kms)
Une échappée de 13 coureurs part, Cofidis doit rouler pour éviter que le groupe ne prenne le large. Le groupe est repris assez facilement, faire rouler les équipiers de "second plan" aura suffi. Au sommet de l'avant-dernière difficulté, c'est au tour de Léoni (le meilleur équipier de Renou dans les vallons) de ramener le peloton sur les attaquants, notamment Monfort.
L'équipe fait parfaitement son travail, Renou tente d'attaquer dans les derniers kilomètres. Contré par Valverde, il tente de prendre sa roue mais doit alors ravitailler :cry: Il termine finalement 5° mais en limitant l'écart avec le quatuor de tête. Seul Schumacher était réellement dangereux au général, il revient à 27''. La bonne nouvelle est que Kessler perd 24'' sur Yvan Renou !
A la veille du contre-la-montre final, Yvan Renou (qui prend la tête du classement par points) semble en mesure de conserver son maillot et de s'imposer... mais les écarts sont faibles et rien n'est joué !
Image
Valverde s'impose, mais la bonne opération est pour Schumacher (2° de l'étape, 3° du général). Pour Yvan Renou, le bilan est mitigé, tout se jouera sur le contre-la-montre !

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 1h34'32
2 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
3 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
4 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE s.t.
5 Yvan Renou COFIDIS + 20
6 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX s.t.
7 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
8 Gerd Sbille UNIBET.COM + 44
9 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE s.t.
10 Koldo Gil BOUYGUES TELECOM s.t.

Classement général provisoire :
1 Yvan Renou COFIDIS 29h20'29
2 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI + 22
3 Stefan Schumacher ASTANA + 27
4 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 31
5 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE + 39
6 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 53
7 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 59
8 Vincenzo Nibali RABOBANK s.t.
9 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE + 1'23
10 Sylvester Szmyd QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.




Etape 8 : Contre-la-montre de 17,5 kms, la première moitié est plate alors que la seconde est en côte
Alors que les derniers coureurs s'élancent, la meilleure performance des Cofidis est à mettre à l'actif de Léoni. Il terminera au final 20°.
Vient le moment pour Yvan Renou de s'élancer... Rapidement, les premiers temps de passage indiquent que le plus gros adversaire de Renou sera l'Allemand Schumacher. A mi-parcours, il est en tête et a déjà fait mieux que rattraper son retard sur Renou au général ! Inquiétudes dans le camp français, même si Renou semble refaire une partie de son retard dans la seconde moitié.
Schumacher perd de son côté un peu de temps et ne gagne finalement pas l'étape puisqu'il termine le parcours en 2'' de plus que Gutierrez, qui remporte l'étape ! Derrière, Renou semble revenir, ça va se jouer dans un mouchoir de poche...
Image
Yvan Renou donne tout... Va-t-il sauver son maillot jaune ?

Tous les yeux sont rivés sur le chrono à l'arrivée... Au final, Renou concède 1'' de trop sur l'Allemand qui remporte in-extremis cette épreuve ! Enorme déception pour le Français, qui après avoir été repris sur le fil lors du Tour des Flandres, voit une 2° course pro-tour lui passer sous le nez pour un rien !
Histoire de ne même pas laisser de lot de consolation à Renou, Schumacher remporte également le classement par points... pour un point de plus !

Résultat :
1 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE 24'27
2 Stefan Schumacher ASTANA + 2
3 Gianni Meersman CREDIT AGRICOLE + 3
4 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE + 6
5 Matt Massey FRANÇAISE DES JEUX + 8
6 Stef Clement BOUYGUES TELECOM + 9
7 Vincenzo Nibali RABOBANK + 10
8 Koen De Kort DISCOVERY CHANNEL + 13
9 Sébastien Rosseler LIQUIGAS + 16
10 Marcelo Faulstich T-MOBILE TEAM + 17
...
19 Yvan Renou COFIDIS + 30
20 Stéphane Léoni COFIDIS + 32


Classement général final :
1 Stefan Schumacher ASTANA 29h45'25
2 Yvan Renou COFIDIS + 1
3 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI + 12
4 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE + 16
5 Vincenzo Nibali RABOBANK + 40
6 Alejandro Valverde UNIBET.COM + 45
7 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'02
8 Philippe Gilbert FRANÇAISE DES JEUX + 1'13
9 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 1'34
10 Samuel Sánchez G. SAUNIER DUVAL - PRODIR + 1'45

Classement général final :
1 Stefan Schumacher ASTANA 102
2 Yvan Renou COFIDIS 101
3 Alessandro Ballan CAISSE D'EPARGNE 89
4 Francisco Ventoso LAMPRE - FONDITAL 87
5 Gino Jankowsky T-MOBILE TEAM 86



Classique d'Isbergues

Désireux d'oublier son échec polonais, Renou revient dans sa région natale avec la ferme intention de l'emporter. Il attaque à 15 kilomètres de l'arrivée, et creuse rapidement un petit écart. Le peloton revient très fort dans les derniers kilomètres mais Renou résiste de justesse pour remporter une bien belle victoire à domicile !

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 4h39'00
2 Samuele Marzoli TEAM GLS s.t.
3 Fabien Bacquet SKIL - SHIMANO s.t.
4 Sébastien Chavanel EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
5 Mikaël Lemercier FRANÇAISE DES JEUX s.t.
6 Mark Albertani CHOCOLADE JACQUES - T. VLAANDEREN s.t.
7 Daniel Musiol LANDBOUWKREDIET - TONISSTEINER s.t.
8 Martin Elmiger TEAM CSC s.t.
9 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO s.t.
10 Michael Mørkøv TEAM GLS s.t.



Championnats du monde ITT

Pas de Cofidis sélectionné. Enorme sensation dans le camp Français avec le sacre d'Emilien Berges... qui remporte le premier succès de sa carrière !

Résultat :
1 Emilien Benoit Berges FRANÇAISE DES JEUX 56'13
2 Mikhail Ignatiev TEAM MILRAM + 46
3 Andreas Dietziker TEAM LPR + 1'22
4 Mark Renshaw CREDIT AGRICOLE + 1'58
5 José Iván Gutierrez CAISSE D'EPARGNE + 2'35
6 Stef Clement BOUYGUES TELECOM + 2'45
7 Egoi Martinez DISCOVERY CHANNEL + 2'52
8 Fabian Cancellara TEAM CSC + 3'09
9 Jurgen Van den Broeck FRANÇAISE DES JEUX + 3'17
10 Mathieu Ladagnous SKIL - SHIMANO + 3'23




Championnats du monde

Toujours pas de Cofidis appelé... Cette fois-ci les Français ne renouvellent pas l'exploit. Le duo Roy-Chavanel termine à plus de 2'.

Résultat :
1 Alejandro Valverde UNIBET.COM 6h24'55
2 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
3 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC + 24
4 Andrey Kashechkin ASTANA s.t.
5 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE + 38
6 Filippo Pozzato LIQUIGAS + 1'04
7 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
8 Jonathan Bridge LIQUIGAS + 1'43
9 Thomas Dekker RABOBANK s.t.
10 Hugo Sabido SKIL - SHIMANO + 1'56
...
17 Jérémy Roy AG2R PREVOYANCE s.t.
18 Sylvain Chavanel SAUNIER DUVAL - PRODIR s.t.





GP de Zurich

Alors que Cofidis ne glisse aucun coureur dans l'échappée, celle-ci s'avère dangeureuse puisqu'elle comporte pas moins de 26 coureurs ! Heureusement Cofidis n'est pas seul à mener la poursuite.
Renou, mal placé lors de l'attaque des favoris ne peut les suivre. Il fait alors rouler Dugand et Léoni, avant d'attaquer lui-même. Les jambes sont là, il effectue une superbe remontée et revient sur la tête de la course juste au moment de basculer dans la descente (il a alors rempli la moitié de sa barre rouge) !
Comme souvent dans cette situation, il devient le meilleur coureur de plaine au sein du groupe de tête. Il attaque à 5 kms de l'arrivée pour ne pas avoir à affronter Valverde au sprint. Il parvient à prendre plusieurs longueurs, et donne tout jusqu'à la ligne (sa barre rouge se remplira entièrement au moment de passer la ligne) pour aller chercher une superbe victoire ! Après 3 Paris-Roubaix et 1 Paris-Tours, il remporte un nouveau succès sur le Pro-Tour (le premier à l'étranger, et le premier sur un terrain vallonné).

Image
Sorti du peloton avec un temps de retard, Renou fait une très belle remontée et revient sur la tête de la course

Image
Le jeune Français joue parfaitement le coup tactiquement et remporte une victoire qu'il n'attendait même pas !

Résultat :
1 Yvan Renou COFIDIS 6h44'40
2 Stefan Schumacher ASTANA s.t.
3 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE s.t.
4 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
5 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM s.t.
6 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
7 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
8 Chris Anker Sørensen CERAMICA PANARIA - NAVIGARE s.t.
9 Eduardo Gonzalo PREDICTOR - LOTTO s.t.
10 Paolo Bettini QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.



Paris - Tours

Yvan Renou prend le départ de cette course avec la ferme intention de conserver son titre. Il sort du peloton à 40 kms de l'arrivée lorsque de bons coureurs de plaine comme Nuyens, Poulhies ou Van der Kruis attaquent. Mais il n'a pas oublié que sur le Tour de la Panne, Nuyens avait refusé de collaborer avec lui. Renou refuse de rouler avec eux, d'autant qu'il ne veut pas gaspiller ses forces sur une attaque partie d'aussi loin et qui peut être reprise.
Ce refus de Renou aide le peloton à revenir sur l'échappée... Alors que la tête de la course n'a plus qu'une trentaine de secondes d'avance à 18 kms de l'arrivée, c'est Armand Dugand qui sort à son tour ! Il rejoint rapidement l'échappée et déborde tout le monde... accompagné par le seul Renou ! Les 2 coéquipiers collaborent parfaitement, Renou faisant le plus gros du travail, et ils approchent de l'arrivée avec une bonne minute d'avance.
Grand seigneur, Renou laisse la victoire à son équipier, le remerciant ainsi de tout le travail effectué pour lui depuis le début de sa carrière !
Image
Yvan Renou (ici en tête) et Armand Dugand filent vers un superbe doublé

Image
Dugand peut ainsi ouvrir son palmarès sur l'une des plus grandes classiques françaises

Résultat :
1 Armand Dugand COFIDIS 6h01'53
2 Yvan Renou COFIDIS s.t.
3 Heinrich Haussler CREDIT AGRICOLE + 59
4 Bernhard Eisel UNIBET.COM s.t.
5 Greg Van Avermaet PREDICTOR - LOTTO s.t.
6 Wouter Weylandt QUICKSTEP - INNERGETIC s.t.
7 Thor Hushovd LAMPRE - FONDITAL s.t.
8 Gert Steegmans PREDICTOR - LOTTO s.t.
9 Jimmy Casper UNIBET.COM s.t.
10 José Rojas Gil CAISSE D'EPARGNE s.t.



Tour de Lombardie

Renou laisse filer les premières attaques qui partent de loin. Certains, comme Ricco ou Valverde, devront d'ailleurs s'y reprendre à plusieurs fois pour décrocher le peloton.
Tandis que Grabovskyy et Cobo Acebo sont devant, Valverde, Kessler et Ricco ont enfin réussi à partir en poursuite. Renou décide alors d'attaquer, il parvient à rejoindre le second groupe. Le duo de tête semble creuser l'écart, Renou sait qu'il n'a pas les jambes pour combler l'écart. Il attend le sprint, sur lequel il devance le favori Valverde mais échoue d'un boyau face à Kessler pour la 3° place.

Image
Tandis que Grabovskyy conserve son titre...

Image
...Renou prend la 4° place et conclut ainsi une bien belle saison !

Résultat :
1 Dmytro Grabovskyy AG2R PREVOYANCE 6h33'16
2 Juan José Cobo Acebo EUSKALTEL - EUSKADI s.t.
3 Matthias Kessler BOUYGUES TELECOM + 1'45
4 Yvan Renou COFIDIS s.t.
5 Alejandro Valverde UNIBET.COM s.t.
6 Riccardo Riccò T-MOBILE TEAM s.t.
7 Franco Pellizotti LIQUIGAS + 4'27
8 Robert Gesink AG2R PREVOYANCE s.t.
9 Pieter Weening TEAM MILRAM s.t.
10 William Walker T-MOBILE TEAM s.t.



Bilan de la saison 2011 :

Image

Alejandro Valverde remporte haut la main le classement Pro-Tour individuel à l'issue d'une superbe saison ! Le champion du monde aura gagné Paris-Nice, le Tour du Pays Basque, l'Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne, la Klasika San Sebastian et le Grand Prix de Plouay ! Ricco termine 2°, il aura gagné le Tirreno et Liège-Bastogne-Liège, mais se sera contenté d'une 2° place sur le Tour du Pays Basque, et d'une troisième place sur la Vuelta, l'Amstel et San Sebastian.
Loin derrière ces deux coureurs, c'est le Nordiste Yvan Renou qui accroche la dernière marche du podium, grâce notamment à une très belle fin de saison ! A tout juste 21 ans, il n'en finit plus de surprendre : vainqueur de Paris-Roubaix et du GP de Zurich, il termine 2° sur le Tour des Flandres, le Tour de Pologne et Paris-Tours.

La Caisse d'Epargne remporte de son côté le classement par équipes. Si son leader (Michael Rogers) n'est que 10° au classement individuel, elle aura bénéficié du travail de son collectif impressionnant : LL Sanchez, Popovich, Lösanov, Gutierrez ou autre Ballan, voilà qui doit faire rêver bien d'autres formations ! Astana, 2° de ce classement, est dans le même cas de figure : Schumacher et Kashechkin sont respectivement 12° et 13°, mais parfaitement épaulés par Fothen, Perri ou Moinard.
La Rabobank peut en revanche remercier Dekker (4°) et Nibali (7°), car Flecha, Tschopp ou Casar sont bien plus loin.
Les équipes des deux premiers du classement individuel terminent derrière, la T-Mobile de Ricco n'aura eu que Gesink alors que Unibet n'avait absolument personne derrière Valverde : le deuxième de l'équipe n'aura même pas pris 1/10 de ce qu'a pris l'Espagnol (41 pour Eisel contre 418 pour Valverde !).
La Cofidis (8°) peut également remercier Renou, son leader lui aura offert le top 10 alors qu'elle aurait terminée 17° sans lui. Clapson aura pratiquement égalé son total de l'an passé (69 contre 76 en 2010), et on observe enfin un troisième coureur qui émerge au dessus de la barre des 50 points, puisque Dugand (vainqueur de Paris-Tours et 7° de Paris-Roubaix) en obtient 55.
En bas du tableau, ce sont la Milram et la Gerosteiner qui laissent leurs licences Pro-Tour à Panaria et Chocolade Jacques.

Sur les grands Tours, Thomas Dekker conserve son bien en France, José Gomez Marchante devance Luis Leon Sanchez de 3 petites secondes sur la Vuelta, et Possoni remporte un Giro qui a vu un Français, en l'occurence Moinard, monter sur le podium !


Pour la présentation de 2012, petit article de presse pour présenter mes objectifs :

Cofidis, des promesses plein les yeux

Alors que les difficultés financières du groupe avaient laissé craindre le pire sur le plan sportif, les performances réalisées par les coureurs depuis 3 saisons laissent finalement espérer le meilleur pour l'avenir ! La saison 2012 pourrait être celle de la révélation, avec notamment la volonté de jouer (enfin) les trois grands tours à fond ! Faisons le point sur les coureurs à surveiller...

:arrow: Luc Clapson et Yvan Renou, les leaders
Les deux coureurs ne sont plus à présenter ! Si le premier semble encore devoir confirmer son talent de sprinteur, il a malgré tout montré d'excellentes dispositions dans ce domaine, sachant qu'il n'avait jusqu'ici pratiquement aucun équipier capable de lui servir de rampe de lancement. Et peu de monde est capable d'aller chercher un maillot vert sur le Tour, ou de s'imposer sur les Champs Elysées, à seulement 21 ans ! Mais surtout, c'est son profil atypique qui surprend, car ce sprinteur est également capable de suivre les meilleurs dans les étapes vallonnées, mais aussi et surtout de résister en haute-montagne. Alliées à sa pointe de vitesse, ces qualités en ont fait un véritable spécialiste des étapes difficiles avec des arrivées sur le plat !
Après s'être essayé au Giro en 2011, pour un résultat mitigé, Clapson devrait cette saison faire son retour sur les routes du Tour de France. Il y visera un nouveau maillot vert, et un maximum de victoires d'étapes ! Mais le Dunkerquois n'ignorera pas non plus l'Italie, puisqu'il devrait passer d'abord sur les routes du Tirreno Adriatico, où sa polyvalence pourrait lui valoir une bonne place au général !

Quant à Yvan Renou, il est déjà, à 21 ans seulement, l'un des tous meilleurs cyclistes du monde ! Son palmarès acquis en 3 ans ferait envie à bien des coureurs en fin de carrière ! Triple vainqueur de Paris-Roubaix, on citera également Paris-Tours en 2010, puis le GP de Zurich en 2011. Une année 2011 où sa régularité au plus haut-niveau, lui valu une 3° place au classement pro-tour individuel ! Comme les stats prouvent également une impressionnante montée en puissance (1 victoire en 2009, 5 en 2010, 12 en 2011), à quoi faut-il s'attendre pour 2012 ? les occasions de briller seront nombreuses, puisqu'Yvan participera cette année à Paris-Nice, avant les traditionnelles classiques d'avril. Après une longue pause, il reviendra à nouveau sur la fin de saison, pour participer au GP de Plouay, au Tour de Pologne et aux 3 grandes classiques d'octobre.


:arrow: Teddy Caullery prend son Tour
En mai 2009, Teddy Caullery, 18 ans et un seul petit mois d'expérience chez les pros, se retrouvait propulsé sur le Giro. Alors que tout le monde s'attendait à de grosses souffrances pour lui et les autres jeunes de l'équipe, le "gamin" allait chercher le maillot vert de meilleur grimpeur ! Automatiquement étiqueté "grand espoir français", il allait chercher un nouveau maillot de grimpeur l'année suivante sur le Dauphiné. Mais c'était en 2012, sur les reliefs catalans, qu'il se révélait réellement en remportant 2 étapes et en obtenant la 19° place. Il confirmait ensuite dans l'Hexagone, en étant d'une régularité exemplaire sur toutes les étapes de montagne du Dauphiné. Il s'offrait ainsi la 10° place du général. A 20 ans, le jeune homme pouvait être fier de lui : par ces performances répétées, il avait sans le savoir gagné son ticket pour devenir le leader de l'équipe sur le Tour 2012 ! Les yeux de tous les Français seront braqués sur lui...


:arrow: Xavier et Kévin Ramade, fraterie gagnante ?
Après 2 années d'apprentissage où ils ont rarement couru côte à côte, les deux frères devraient cette année courir ensemble la plupart du temps. Avec pour objectif principal, le Giro. Si l'aîné, Xavier, s'est déjà illustré en remportant une étape du Tour Méditerranéen 2010, puis surtout en allant chercher une 10° place sur l'étape reine du Tour d'Allemagne 2011, qui aurait d'ailleurs dû lui valoir une 9° place au général sans une chute massive dans le final de la dernière étape, le second attend toujours sa première victoire en solo*. Il s'est surtout illustré dans les contre-la-montre, puisqu'il termina l'an passé 2° du contre-la-montre du Circuit de la Sarthe (il terminera 3° du général), et 3° sur le Tour de la Panne. Xavier semble donc le mieux armé pour le moment à l'approche le Giro, même si leur manager n'a pas encore nommé de leader parmi les 2.

* : Kévin Ramade a pour le moment participé aux succès de Cofidis dans les chronos par équipe, sur le Tour de Catalogne 2010, ainsi que sur l'Eindhoven TTT en 2010 et 2011.


:arrow: Stéphane Léoni à l'attaque des châteaux d'Espagne
Jusqu'ici cantonné à des rôles d'équipiers, Léoni n'a jamais réellement pu s'exprimer pleinement au cours de ses 4 saisons chez Cofidis. Sa personnalité plutôt introvertie lui a peut-être joué des tours, mais 2012 devrait être l'année du changement : il s'est d'ores et déjà vu attribuer le rôle de leader de l'équipe sur la prochaine Vuelta ! A lui d'en profiter pour s'y montrer à son avantage.

Image
Suivant

Retour vers Récits / Stories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bing [Bot], Exabot [Bot] et 2 invité(s)

cron