Nous sommes actuellement le 22 Oct 2014, 11:13


[PCM 2011][SKY] Cri. International (fin) / JEU

Modérateurs: Cyanide Team, Story Staff

  • Auteur
  • Message
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Muffy

  • Messages: 196
  • Inscrit le: 01 Juil 2011, 15:33
  • Localisation: Cherbourg (50)
  • Pseudo GameCenter: Muffy

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message25 Avr 2012, 10:50

Comme ça a déjà été dit, c'est parfait.
Un vrai plaisir de lire et voir tes posts.

Bonne continuation !
Image

Image
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Will_Valverde

  • Messages: 2025
  • Inscrit le: 06 Avr 2010, 19:33
  • Pseudo GameCenter: Will_Valverde

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message25 Avr 2012, 11:16

Et bien merci beaucoup, j'avoue que j'ai changé le filtrage des screens pour P-N, mais je ne m'attendais pas à ce que ça passe tant d'impression, en plus, vous allez être gâtés, c'est un Paris-Nice de folie !
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Will_Valverde

  • Messages: 2025
  • Inscrit le: 06 Avr 2010, 19:33
  • Pseudo GameCenter: Will_Valverde

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message25 Avr 2012, 11:17

    ETAPE 5 / Moyenne Montagne


      Voilà donc la première étape des hostilités. Avec le col de la Mûre long de 7,6 kms à plus de 8%, les leaders devront se découvrir car son sommet se situe à 9 kilomètres de l’arrivée. On a coché l’étape dans l’équipe car aujourd’hui, il faudra éliminer les rouleurs et contenir les grimpeurs. WIGGINS sait que s’il veut remporter ce Paris-Nice, tout commence ici : contenir les A.SCHLECK, RODRIGUEZ et Cie, tout en mettant le plus de distance entre lui et MARTIN.
      Dès les premiers mètres, le ton est donné par l’équipe de Purito : MENCHOV en personne, très mal en point depuis le début de ce Tour, relégué à 15’ au général, le russe prend les commandes qu’il ne va que très peu lâcher de la journée. Un groupe de cinq tente bien de sortir, mais vu sa composition – NIEVE, PERAUD et GENIEZ entre autre – il est vite revu. Finalement, après le plus long col de ce Paris-Nice, dans lequel les attaques ont été nombreuses, c’est une échappée royale qui se retrouve à l’avant : douze coureurs dont RIBLON (ALM), NAVARRO (SAX), NIEVE (EUS), CHARTEAU (EUR), SEELDRAYERS (AST), LARSSON (VAC), MOINARD (COF), PATERSKI (LIQ), GENIEZ (PRO), LEIPHEIMER (QST), TALANSKY (GRM) et DOCKER (GRE). Le peloton, sous l’impulsion des Katusha principalement, ne laissera que peu de marge à un groupe si dangereux pour la victoire d’étape qui est explicitement l’objectif de Purito. L’écart est de 5 à 60 kilomètres de l’arrivée, au moment d’aborder la partie vallonnée qui précède l’ascension finale. Devant, l’échappée se désorganise, et les trois derniers résistants – CHARTEAU, SEELDRAYERS et LEIPHEIMER – comptent 1’ d’avance sur un peloton d’une soixantaine d’unités qui fonce tête baissée.
      Les attaquants repris, le rythme s’élève. A la moitié de l’ascension, A.SCHELCK et VANENDERT sortent et font le trou. WIGGINS lui-même prend la tête d’un groupe encore conséquent et fait le train. On apprend alors que S.SANCHEZ, mal placé au début de l’ascension et logiquement rétrogradé dans un groupe d’attardés, tente de rentrer seul et en costaud sur les favoris. Le travail du champion de Grande-Bretagne, à l’avant, est impressionnant, et il recolle au duo avec 6 coureurs dans la roue : L.L.SANCHEZ , RODRIGUEZ, MORENO, COPPEL, VAN GARDEREN et SPILAK soit trois coureurs de Katusha . Au sommet, le groupe du champion olympique et de SCARPONI est relégué à 29’’, mais au terme d’une descente de feu, et après avoir lâché tout son monde y compris SCARPONI, S.SANCHEZ revient sur le groupe de tête : quel retour ! On arrive alors dans la montée finale, peu pentue, mais qui livrera le vainqueur. VANENDERT attaque à nouveau, et cette fois, WIGGINS le suit. Les deux hommes creusent l’écart alors que les deux coéquipiers de RODRIGUEZ viennent de lâcher. Le duo creuse l’écart, ça sent bon … Le belge lance le sprint, le britannique le passe … Purito est en train de revenir comme un boulet, les favoris dans la roue, ça va se jouer à rien … 50 mètres de la ligne, l’espagnol dépasse Brad’, c’est plié. Katusha a réalisé un énorme boulot aujourd’hui, et la récompense est au bout : l’étape plus le maillot jaune. Notre leader se console puisqu’il prend 4’’ de bonifications et MARTIN a complètement craqué, largué dès les premières pentes du col de la Mûre. Le seul danger désormais, vient de COPPEL, L.L.SANCHEZ et VAN GARDEREN.

      Image CLASSEMENT

        1 – Image Joaquim RODRIGUEZ (KAT) en 5h18’09’’
        2 – Image Bradley WIGGINS (SKY) à 0’’
        3 – Image Jelle VANENDERT (LOT) à 0’’
        4 – Image Jérôme COPPEL (SAU) à 0’’
        5 – Image Andy SCHLECK (RNT) à 0’’

      Image Général : Image Joaquim RODRIGUEZ (KAT)
      Image Points : Image José Joaquim ROJAS (MOV)
      Image Montagne : Image Maciej PATERSKI (LIQ)
      Image Jeune : Image Tejay VAN GARDEREN (BMC)
      Image Equipe : Image Astana


      Image

      Image




    ETAPE 6 / Contre-la-montre individuel


      C’est l’étape clé, le vainqueur devrait être désigné ce soir, et on attend une grosse bataille même si WIGGINS a laissé voir une forme plus que correcte hier : il est le favori désormais.
      Si Jack BAUER (GRM) semblait avoir marqué un premier temps de référence, c’est à la surprise générale, qu’en début d’après-midi, son compatriote de la Lotto et champion national de la discipline, HENDERSON vient améliorer la marque en signant un temps de 39’04’’. Après une bonne demi-heure, c’est un Gustav LARSSON (VAC) relativement décontracté qui vient à son tour améliorer de 12’’ le chrono du néo-zélandais, performance qui sera vite oubliée après le passage de ZABRISKIE (GRM). le champion des USA en termine en 37’49’’, soit près d’une minute d’avance, et restera à cette place jusqu’aux ultimes passages. Que ce soient les coureurs de la Radioschack ou des hommes en forme, tous viendront se casser les dents. C’est alors que le champion du monde Tony MARTIN s’élance. Au sommet de la bosse, il a 14’’ d’avance, et dans la courte descente, il prend 27’’ de plus ! Il sera très très difficile d’aller chercher l’allemand qui prend sa revanche de la veille. VAN GARDEREN et COPPEL comptent moins de 20’’ de retard au sommet, mais c’est L.L.SANCHEZ qui surprend : l’espagnol n’a que 7’’ de retard à l’intermédiaire, WIGGINS aura du mal …
      D’ailleurs, l’espagnol ne perd qu’une petite seconde dans la descente alors que le britannique est à près de 30’’ au point intermédiaire, le Paris-Nice est en train de lui filer entre les doigts. Mais c’est alors que le britannique, ce piètre descendeur, se transcende : à plus de 80 km/h, il dévale les faux-plats descendants et déboule sur la ligne droite d’arrivée : Sur la ligne, il ne compte que 9’’ de retard sur le vainqueur du jour. WIGGINS s’empare donc du maillot jaune d’un souffle, pour 3’’, mais se sait en danger désormais. La fin de ce Tour promet du suspens …
      Quant au maillot jaune, Purito, il termine loin, et dit adieu à ses ambitions pour le podium, tout en restant bien placé.

      Image CLASSEMENT

        1– Image Tony MARTIN (QST) en 37’08’’
        2 – Image Luis Leon SANCHEZ (RAB) à 8’’
        3 – Image Bradley WIGGINS (SKY) à 9’’
        4 – Image Tejay VAN GARDEREN (BMC) à 18’’
        5 – Image Jérôme COPPEL (SAU) à 31’’

      Image Général : Image Bradley WIGGINS (SKY)
      Image Points : Image José Joaquim ROJAS (MOV)
      Image Montagne : Image Maciej PATERSKI (LIQ)
      Image Jeune : Image Tejay VAN GARDEREN (BMC)
      Image Equipe : Image Radioshack – Nissan – Trek


      Image Image

      Image
Hors-ligne

alex-killer

  • Messages: 224
  • Inscrit le: 08 Juil 2011, 16:14
  • Pseudo GameCenter: alex-killer
  • XBox 360 Gamertag: Hamouma53

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message25 Avr 2012, 14:18

Ce diable de Sanchez se dépasse toujours en france...Il n'y a que dans l'héxagone qu'il a des résultats.
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Will_Valverde

  • Messages: 2025
  • Inscrit le: 06 Avr 2010, 19:33
  • Pseudo GameCenter: Will_Valverde

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message27 Avr 2012, 09:41

    ETAPE 7 / Vallonnée


      C’est une étape éprouvante qui attend les coureurs. Le circuit final promet d’être difficile et marquera les organismes.
      Après une longue bataille de 60 kilomètres, neuf coureurs se retrouvent au pied du col de la journée avec une bonne marge d’avance : on y retrouve NOCENTINI (ALM), PINEAU (QST), VAN DE WALLE (LOT), KROON (SAX), LARSSON (VAC) et CASTROVIEJO (MOV) 12e au général. L’écart était de 8’ au pied de l’ascension, mais les BMC ont forci l’allure, quelque chose se prépare. Rabobank s’y met également et l’écart chute logiquement, notre maillot va être attaqué, c’est certain. A l’entrée sur le circuit, à un peu plus de 50 kilomètres de l’arrivée, l’écart est passé sous les 5’, et c’est le moment choisi par VAN GARDEREN et L.L.SANCHEZ pour attaquer. Quel audace d’attaquer de si loin, mais le trou se fait et personne ne roule, alors COPPEL sort à son tour et le maillot jaune prend la roue de S.SANCHEZ qui sent la course lui échapper. En peu de temps, les échappées sont repris à cause de l’allure faramineuse. Puis tout rentre dans l’ordre, mais au dernier passage sur la ligne, à la cloche, le maillot blanc et L.L.SANCHEZ remettent ça. WIGGINS n’a plus de coéquipier, ou alors ils sont cramés, alors il doit mener la poursuite seul et arrive à faire la jonction. Il reste 10 kilomètres quand c’est SCARPONI qui tente sa chance : la course est folle ! Le maillot jaune, qui jusqu’à maintenant avait subi, décide de contrer l’italien et s’enfuit tout seul. Il donne tout mais derrière, les leaders roulent fort et il y a 12’’ entre Brad’ et ses poursuivants alors qu’il reste 5 kilomètres. Malheureusement, le maillot blanc attaque et ramène tout le monde. Cramé, WIGGINS n’a plus le choix et prend la roue de son dauphin. Il fait bien car ce dernier démarre à toute allure pour lancer le sprint et largue tout le monde y compris Purito ! Seul le maillot jaune, dans la souffrance, termine dans le même temps. Il n’y a plus qu’une seconde entre les deux hommes au général, et L .L.SANCHEZ a montré qu’il pouvait gagner ce Paris-Nice : Tout se jouera demain donc, un peu comme le duel REBELLIN / NOCENTINI en 2008, à la différence que cette fois, on aura encore plus de suspens.

      Image CLASSEMENT

        1 – Image Luis Leon SANCHEZ (RAB) en 5h40’40’’
        2 – Image Bradley WIGGINS (SKY) à 0’’
        3 – Image Joaquim RODRIGUEZ (KAT) à 15’’
        4 – Image Jérôme COPPEL (SAU) à 22’’
        5 – Image Samuel SANCHEZ (EUS) à 22’’

      Image Général : Image Bradley WIGGINS (SKY)
      Image Points : Image Bradley WIGGINS (SKY)
      Image Montagne : Image Jürgen VAN DE WALLE (LOT)
      Image Jeune : Image Tejay VAN GARDEREN (BMC)
      Image Equipe : Image Radioshack – Nissan – Trek


      Image

      Image




    ETAPE 8 / Moyenne Montagne


      Voilà donc l’explication finale. Nul doute que Rabobank prendra la course à sa charge, et il sera intéressant de voir si son leader tentera de sortir de loin, ou de monter sur le podium de l’étape. Les pronostiques annoncent l’espagnol devant WIGGINS ce soir, mais attention aux autres favoris, qui ont certes pris un écart hier, réduisant la bataille à un duel WIGGINS / L.L.SANCHEZ, mais ils pourraient bien jouer les trouble-fêtes. Une échappée de treize arrive à s’extirper, mais à quoi bon, car devant, on verrouille la course. Pourtant, c’est avec 4’ d’avance qu’ils abordent la troisième difficulté du jour, à la mi-course. Puis BMC, comme hier, viennent épauler les Katusha qui avait pris le contrôle dès le départ. Le rythme est infernal, et peu arrivent à suivre. Au sommet de la Turbie, SCARPONI met le feu aux poudres avec un démarrage tranchant. Le peloton ne se désorganise pas pour autant alors que les échappées sont enfin dans le viseur. Reste le col d’Eze, juge de paix de cette édition 2012 …
      VAN GARDEREN, COPPEL et T.MARTIN sortent pour rejoindre l’italien, puis derrière, c’est un groupe composé de VANENDERT, DUQUE, L.LSANCHEZ, RODRIGUEZ et le maillot jaune qui tente de revenir, ils sont à 30’’. Au sommet, COPPEL se dégage, tandis que RODRIGUEZ démarre et revient sur le trio. Après le sommet, le sprint intermédiaire voit, après le français, le maillot blanc et l’espagnol, les deux premiers du général arriver. Une bonne chose pour le maillot jaune qui conserve son bien pour le moment. Devant, COPPEL est bien parti tandis qu’on ce regroupe derrière. DUQUE et VANENDERTont lâché prise, alors que GERRANS est revenu. Finalement, la descente s’avère très calme et on assiste à un regroupement massif : 32 coureurs vont se jouer la victoire. KNEES est là et emmène son leader. Dans le dernier virage, l’allemand donne tout, puis Brad’ lance le sprint, mais ses qualités de finisseur laisse à désirer et il se fait déborder de toute part. Il n’y a plus qu’à prier. Sur la gaucher de la route, T.MARTIN, aérien aujourd’hui, prend plusieurs longueurs et s’impose. Derrière, c’est très serré et le maillot vert L.L.SANCHEZ, pourtant enfermé aux 300 mètres, revient bien vite … WEGMANN (GRM) est notre dernière chance, puisqu’il est devant l’espagnol aux 100 mètres, mais sur la ligne, c’est un peu le chaos et nous ne savons pas si Brad’ remporte la course. Enfin, après quelques secondes d’un suspens insoutenable, le speaker annonce que L.L.SANCHEZ a fait 4e pour une demi-roue : C’est gagné !

      Image CLASSEMENT

        1– Image Tony MARTIN (QST) en 3h31’51’’
        2 – Image Samuel SANCHEZ (EUS) à 0’’
        3 – Image Fabian WEGMANN (GRM) à 0’’
        4 – Image Luis Leon SANCHEZ (RAB) à 0’’
        5 – Image José Ivan GUTIERREZ (MOV) à 0’’

      Image Général :

        1 – Image Bradley WIGGINS (SKY) en 33h18’05’’
        2 – Image Luis Leon SANCHEZ (RAB) à 1’’
        3 – Image Tejay VAN GARDEREN (BMC) à 37’’
        4 – Image Jérôme COPPEL (SAU) à 49’’
        5 – Image Joaquim RODRIGUEZ (KAT) à 1’51’’
        6 – Image Samuel SANCHEZ (EUS) à 1’52’’
        7 – Image Jelle VANENDERT (LOT) à 2’10’’
        8 – Image Andy SCHLECK (RNT) à 2’15’’
        9 – Image Haimar ZUBELDIA (RNT) à 2’50’’
        10 – Image Michele SCARPONI (LAM) à 3’11’’


      Image Points : Image Luis Leon SANCHEZ (RAB)
      Image Montagne : Image Jürgen VAN DE WALLE (LOT)
      Image Jeune : Image Tejay VAN GARDEREN (BMC)
      Image Equipe : Image Radioshack – Nissan – Trek


      Image

      Image




BILAN :
Voilà sûrement l’édition de Paris-Nice la plus excitante depuis plusieurs années. Un duel entre un spécialiste de la course au soleil et un ancien pistard. Le combat n’était pas gagné, mais la chance, la sérénité, et surtout la forme de WIGGINS ont su faire la différence. Le britannique s’impose donc sans victoire d’étape, mais qu’à cela ne tienne, il l’emporte. Quant à L.L.SANCHEZ, l’espagnol montre qu’il renait après une saison 2011 transparente hormis une étape du Tour. Sur sa course fétiche, il a bien failli doubler la mise, mais ce sera pour une autre fois.
Quant à CAVENDISH, il est tombé sur un ROJAS tantôt étincelant, tantôt un peu en deçà, mais il ne repart pas avec des certitudes et Milan – San Remo, il l’espère, sera enfin une bouffée d’oxygène pour lui, mais il faudra s’imposer, chose qui ne parait pas aisé cette année.
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Guig76

  • Messages: 3233
  • Inscrit le: 31 Jan 2010, 22:15
  • Localisation: Petit-Couronne (76)
  • Pseudo GameCenter: Guig_76

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message27 Avr 2012, 12:10

Très belle victoire !

Samuel monte en puissance 8-)
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

valverde56

  • Messages: 2950
  • Inscrit le: 23 Fév 2010, 21:20
  • Pseudo GameCenter: valverde56600

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message27 Avr 2012, 12:43

Tu gères bien le maillot
Image
Image
Image

Team RedBull: Yoann Valverde
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Will_Valverde

  • Messages: 2025
  • Inscrit le: 06 Avr 2010, 19:33
  • Pseudo GameCenter: Will_Valverde

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message27 Avr 2012, 13:55

Guig76 a écrit:Très belle victoire !

Samuel monte en puissance 8-)


Merci
Dans mes carrières, il ne gagne jamais mais il est toujours placé :mrgreen:

valverde56 a écrit:Tu gères bien le maillot


Merci, ça n'a pas été une tâche facile, et j'ai eu de la chance dans la dernière étape
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Pllastar

  • Messages: 99
  • Inscrit le: 15 Nov 2011, 23:31
  • Localisation: Granville (50)

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message07 Mai 2012, 11:54

Super récit, vraiment agréable à suivre. On ne s'en lasse pas 1 seconde !
Image
Hors-ligne

BadRSNT

  • Messages: 37
  • Inscrit le: 19 Avr 2012, 15:48

Re: [PCM 2011][SKY] Paris-Nice - Mars 2012

Message07 Mai 2012, 15:19

L'équipe Radioshack Nissan est luxembourgeoise et non pas américaine.
PrécédentSuivant

Retour vers Récits / Stories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité