Nous sommes actuellement le 01 Août 2014, 03:13


[HTC-High Road] Reprise du récit sur PCM France P. 192

Modérateurs: Cyanide Team, Story Staff

  • Auteur
  • Message
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

4895

  • Messages: 5597
  • Inscrit le: 13 Mai 2010, 14:23
  • Localisation: Saint Martin des champs ( 29 )
  • Pseudo GameCenter: FRADiscovery
  • XBox 360 Gamertag: Yaroslav4895

Re: [Team HTC-Columbia] : Tour du Pays Basque P. 11

Message12 Sep 2010, 19:54

belle victoire avec Albasini sinon petite erreur tu as mis Tour de Catalogne au lieu de Tour du pays-basques ;)
Image
Image
Image
Image
Image
Why I'm a god ? Because I'm The Miz and I'm AWESOME
Hors-ligne

vvward

  • Messages: 1129
  • Inscrit le: 21 Sep 2009, 16:20

Re: [Team HTC-Columbia] : Tour du Pays Basque P. 11

Message12 Sep 2010, 20:45

Tour du Pays Basque (suite et fin)


Etape 3

On prend les mêmes et on recommence !
Nouvelle étape un peu escarpée, nouveau sprint, et nouvelle victoire d’Albasini, avec Eisel encore une fois 3° (et Peter Sagan est 4° comme la veille). Le seul changement dans les 4 premiers de l’étape, c’est que Gasparotto prend cette fois la 2° place.


Image

Deuxième victoire d'affilée pour Michael Albasini


Etape :

1. Albasini (HTC)
2. Gasparotto (AST)
3. Eisel (HTC)
4. Sagan (LIQ)
5. Vicioso (AND)

Dommage qu’il n’y ait pas de bonifications en temps, pas de changement, donc, au classement général, mais avec cette belle 2° victoire d’affilée, Albasini s’empare du maillot vert (enfin, bleu) !

Général :

1. Arrieta (ALM)
2. Veuchelen (VAC)
3. Loosli (LAM)
4. Garcia Fernandez (XAC)
5. De Greef (OPL)
6. Benitez (FOT)
7. Pinotti (HTC)
8. Noval (AST)
9. Mollema (RAB)
10. Calvente (ACA)
11. Kolobnev (KAT)
12. Vandevelde (GRM)
13. Arroyo (GCE)
14. Gilbert (OPL) 1’43


Etape 4


Eisel n’a plus rien à gagner dans ce tour du Pays Basque, il reste 2 étapes trop vallonnées pour lui et un CLM, il choisit d’abandonner, pour se préserver. Paris-Roubaix, son dernier objectif de ce début de saison est dans 4 jours.
Après 3 étapes très satisfaisantes pour nous (Pinotti dans la bonne échappée, puis 2 victoires d’Albasini), il en fallait bien une plus décevante. On a pu voir les limites de notre équipe aujourd’hui, incapable de se mêler à la bagarre finale. Pinotti et Monfort ont réussi à rester dans le « gros peloton » de 40 coureurs, mais ils n’ont pu répondre aux attaques des meilleurs dans les derniers km, ni sprinter pour une place, ils étaient cuits.
C’est Frank Schleck qui remporte l’étape devant Flecha, Cunego franchit la ligne avec 26 secondes de retard, puis Knees avec 42’’ (Flecha et Knees étaient dans l’échappée du jour).
Le peloton termine à 1’08, avec Mollema devant Hesjedal.

Etape :

1. Schleck (SAX)
2. Flecha (SKY)
3. Cunego (LAM) 26’’
4. Knees (MRM) 42’’
5. Mollema (EAB) 1’08
6. Hesjedal (GRM)
7. Jufre (AST)
8. Mosquera (XAC)
9. De Greef (OPL)
10. Gilbert (OPL)

Au général, Kolobnev prend la première place, devant Arrieta et Garcia Fernandez. Pinotti est 8° dans le même temps, Frank Schleck et Flecha 9° et 10° à 35’’.
Albasini conserve le maillot du classement par points, il a encore 15 points d’avance sur Franck Schleck.


Etape 5

Comme hier, on a eu du mal dans le final. Qui a pourtant donné lieu à un sprint d’un gros peloton de 90 coureurs. Aucun de nos coureurs dans le top 10 de l’étape, mais l’essentiel est que Pinotti reste bien placé pour être dans les 10 au général. Il ne reste plus qu’un CLM, et vu ses qualités de rouleur, il se doit de faire une bonne place.
Aujourd’hui, c’est la Caisse d’Epargne qui fait 1 et 3, avec un Astana (Vinokourov) au milieu.

Etape :

1. Lastras (GCE)
2. Vinokourov (AST)
3. Guttierez (GCE)

Pas de changement au général.


Etape 6


Dernière étape, un CLM de 20 km avec une grosse bosse. Un parcours qui doit convenir à Pinotti, et nous espérons que Monfort puisse aussi réaliser quelque chose de bien. Ce sera a priori plus dur pour Albasini, qui n’est pas un spécialiste du CLM.

Au départ du CLM :
Albasini est 38° à 2’55
Monfort 20° à 1’43
Pinotti 7° à 0’

Les 10 premiers km sont en côte, les 10 suivants en descente et plats.
Albasini, en grande forme, est tout de même bien décidé à garder le maillot du classement par points, et réalise un très bon chrono. Il prend même la première place provisoire, 10 secondes devant Vaugrenard. Mais les meilleurs restent à venir.
Au premier intermédiaire, Monfort est un peu en-dessous de ce que l’on peut attendre de lui, il n’est que 22° à 18’’… d’Albasini. Et s’il a repris un peu de temps dans le final, il ne réalise pas un super-chrono, finissant 11° du général provisoire à 26’’ de Guttierez (GCE) qui vient de prendre la première place à Michael Albasini.
C’est au tour de Pinotti de s’élancer, dans son maillot de champion d’Italie du CLM. Tous nos espoirs d’une bonne place au général reposent sur lui. Mais au premier intermédiaire, on prend peur, il n’est que 49° et concède déjà 33’’. Il fait une meilleure seconde partie de parcours, mais, comme Monfort, c’est une petite contre-performance pour lui, puisqu’il ne termine que 17° du chrono à 26’’ (Monfort est 18° à 27’’).

Image

Marco Pinotti

Un CLM beaucoup plus sinueux qu’il semblait, et qui a finalement favorisé bien plus les puncheurs en forme que les vrais rouleurs, ce qui explique cette 5° place finale d’Albasini, et, surtout, le surprenant vainqueur du jour… Philippe Gilbert !

Etape :

1. Gilbert (OPL)
2. Vinokourov (AST) 0''
3. Guttierez (GCE) 2''
4. Chavanel (QST) 6''
5. Albasini (HTC) 10''

Albasini garde donc le maillot vert, mais ça, ce n’est rien, car à notre grande surprise et malgré ce chrono un peu décevant, Pinotti prend la première place du général et remporte ce tour du Pays Basque !
(Monfort est 18°, Albasini 37°)

Général final :

1. Pinotti (HTC)
2. F. Schleck (SAX) 26’’
3. Kolobnev (KAT) 26’’
4. Noval (AST) 44’’
5. Mollema (RAB) 45’’
6. Flecha (SKY) 46’’
7. Arrieta (ALM) 46’’
8. Cunego (LAM) 49’’
9. De Greef (OPL) 57’’
10. Arroyo (GCE) 1’02
11. Gilbert (OPL) 1’14


Une victoire finale aussi belle qu’inattendue, même si Marco, un peu partagé à l’arrivée, me dira : « Franchement, avec un chrono pareil, j’ai l’impression de ne même pas mériter ma victoire ».

Quoiqu’il en soit, c’est un formidable tour du Pays Basque pour l’équipe. Avec, surtout, cette victoire finale, mais aussi 2 étapes pour Albasini, le maillot du classement par points, et plusieurs places d’honneur (Pinotti 7° de la première étape, Eisel deux fois 3°, et Albasini 5° du chrono). On n’aurait jamais pensé au départ faire aussi bien !

Nous avons un peu hésité à faire de Pinotti notre leader pour le Giro à venir, mais sa victoire sur le tour du Pays Basque nous rassure amplement.

On repasse devant les Garmin au classement mondial par équipes, et le soir-même, j’envoie un message à Bob :

5 Columbia 2017
6 Garmin 1924
(…)
24 Radioshack 801

Je craignais un peu qu’il me réponde avec le classement du nombre de victoires, car là, on n’a pas de quoi faire les malins, les Garmin en ont deux fois plus que nous (ils en ont 12, on en a 6), mais non, il se contentera de me féliciter et de louer l’équipe qui a été remarquable sur ce tour du Pays Basque.
Dernière édition par vvward le 13 Sep 2010, 20:32, édité 1 fois au total.
Hors-ligne

vvward

  • Messages: 1129
  • Inscrit le: 21 Sep 2009, 16:20

Re: [Team HTC-Columbia] : Tour du Pays Basque P. 11

Message13 Sep 2010, 20:32

4895 a écrit:belle victoire avec Albasini sinon petite erreur tu as mis Tour de Catalogne au lieu de Tour du pays-basques ;)


Merci ! Je l'ai corrigé.
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

4895

  • Messages: 5597
  • Inscrit le: 13 Mai 2010, 14:23
  • Localisation: Saint Martin des champs ( 29 )
  • Pseudo GameCenter: FRADiscovery
  • XBox 360 Gamertag: Yaroslav4895

Re: [Team HTC-Columbia] : Tour du Pays Basque P. 11

Message13 Sep 2010, 20:47

belle victoire avec Pinotti et Albasini qui en claque 2 que demander de plus 8-)
Image
Image
Image
Image
Image
Why I'm a god ? Because I'm The Miz and I'm AWESOME
Hors-ligne

vvward

  • Messages: 1129
  • Inscrit le: 21 Sep 2009, 16:20

Re: [Team HTC-Columbia] : Tour du Pays Basque P. 11

Message14 Sep 2010, 15:13

4895 a écrit:belle victoire avec Pinotti et Albasini qui en claque 2 que demander de plus 8-)


Oui, et lorsque j'ai vu la liste des engagés, je me suis dit que rentrer dans les 10 serait vraiment difficile. Alors remporter le tour du Pays Basque, je n'y pensais même pas. Mais grâce à cette échappée du premier jour, c'est devenu possible !
Hors-ligne

vvward

  • Messages: 1129
  • Inscrit le: 21 Sep 2009, 16:20

Re: [Team HTC-Columbia] : Tour du Pays Basque P. 11

Message20 Sep 2010, 15:27

Paris-Roubaix


Eisel est encore une fois notre leader pour cette dernière classique pavée, et la plus prestigieuse. Les favoris sont Cancellara, Boonen et Flecha, mais nous espérons pouvoir tirer notre épingle du jeu.

L’équipe : Eisel, Roulston, Goss, Bak, Hansen, Guldhammer, Ghyselink, Dockx

Trois jeunes qui sont là pour apprendre, aider Eisel et se tester (Guldhammer, Ghyselink et Dockx), Hansen et Bak chargés de protéger Eisel, puis Goss et Roulson en électrons.

Après un début d’étape très mouvementé, c’est finalement une échappée à 3 qui se forme, et une échappée 100% belge ! Avec Seeldrayers pour les Quick Step, Vanendert pour les Lotto, et Ghyselinck pour Columbia. Ce sont pourtant trois coureurs flamands… mais ils ne parviendront pas à s’entendre. Etrangement, c’est le jeune Ghyselinck qui semble le plus fort des trois. Vanendert et Seeldrayers ne sont sans doute pas encore en bonne condition. Ghyselinck part donc seul dans une vraie galère, il réalise un grand numéro, prend près de 8 minutes au peloton – comme sur Gent-Wevelgem – on se dit que cette fois, c’est peut-être la bonne… mais rien à faire, le peloton revient trop fort et son avance diminue de manière aussi spectaculaire qu’elle était montée. Il est repris dans les 45 derniers kilomètres.


A 39 km de l’arrivée, ils ne sont plus que… 39.
A 30 km, plus que 25, avec seul Eisel de l’équipe dans le groupe de tête.
A 25 km de l’arrivée, une échappée royale de 7 coureurs se dessine, avec Boonen, Cancellara, Pozzato, Flecha, Haussler, Hoste, Hayman. Malheureusement, Eisel était en train de ravitailler au moment de l’attaque, il ne peut contre attaquer. Mais heureusement, le groupe revient sur les 7.
A 20 km, nouvelle attaque de Cancellara, qui fait la différence. Eisel tente de le suivre, mais il ne peut pas. Derrière Cancellara, un groupe de 3 à 35’’ avec Flecha, Haussler et Pozzato. Puis le groupe principal d’une vingtaine de coureurs avec Eisel.

A 12 km de l’arrivée, Cancellara continue de creuser l’écart, il a maintenant plus d’une minute d’avance sur le groupe de 20. Eisel est toujours avec eux, mais il souffre, il n’a plus les moyens d’attaquer ou de contre-attaquer, il se contente de rester dans le groupe ou ça roule vraiment à fond. Boonen attaque dans les 6 derniers km, mais c’est trop tard, il ne prendra que la 2° place, et c'est ainsi Cancellara qui remporte ce Paris-Roubaix 2010.

Pour la 3° place du podium, on y croit, Eisel est dans le bon groupe, ils ne sont plus que 15, et il a choisi de prendre la roue de Haussler, le plus rapide au sprint de ce groupe. Sur le vélodrome, Maaskant lance le sprint. Pas question de se faire prendre la 3° place par un Garmin, Eisel est attentif, toujours bien placé dans la roue d’Haussler qui déborde Maaskant… mais Eisel était trop juste, il ne parviendra pas à remonter Haussler. Il prend donc une très belle 4° place, même si terminer si près du podium est un peu frustrant.
Les autres coureurs de l’équipe sont, eux, très loin.



Image

Cancellara vainqueur de Paris-Roubaix 2010


1. Cancellara (SAX)
2. Boonen (QST)
3. Haussler (CTT)
4. Eisel (HTC)
5. Maaskant (GRM)
6. Pozzato (KAT)
7. Hayman (SKY)
8. Bonnet (BBO)
9. Coyot (GCE)
10. Hinault (ALM)

On notera aussi de bonnes places d'honneur pour les français, qui font 8,9 et 10.

Une belle campagne flandrienne pour Eisel, très régulier, 5° de Gent-Wevelgem, 5° du tour des Flandres, et 4° de Paris-Roubaix. La meilleure de sa carrière. On a tout de même quelques regrets, le podium était chaque fois tout proche…


Suite à la démonstration de Cancellara, qui a su rouler plus vite dans tout le final qu’une vingtaine de spécialistes des pavés pourtant à bloc, est née une polémique… certains affirment qu’il aurait un moteur dans son vélo, et montrent, vidéo à l’appui qu’il aurait appuyé sur un « bouton déclencheur ». Tout le monde vient donner son opinion sur la question, de « c’est n’importe quoi », à « c’est vrai qu’il y a de quoi avoir des doutes ».
Je ne peux m’empêcher de penser au projet de Bob de remporter dans les 5 ans le TDF sans dopage organisé dans l’équipe… avec un vélo à moteur, ça devient envisageable… j’imagine Cav' appuyer sur son déclencheur dans la montée de l’Alpe d’Huez, et dépasser, peinard, des Contador et Andy Schleck héberlués, en leur faisant un petit clin d’œil… je devrais en toucher un mot à Bob. Ou pas. Je ne suis pas sûr que l’idée l’amuse...
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

4895

  • Messages: 5597
  • Inscrit le: 13 Mai 2010, 14:23
  • Localisation: Saint Martin des champs ( 29 )
  • Pseudo GameCenter: FRADiscovery
  • XBox 360 Gamertag: Yaroslav4895

Re: [Team HTC-Columbia] : Paris-Roubaix P. 12

Message20 Sep 2010, 16:53

beau Paris-Roubaix une 4ème place avec Eisel il fallait le faire ;)
Image
Image
Image
Image
Image
Why I'm a god ? Because I'm The Miz and I'm AWESOME
Hors-ligne

vvward

  • Messages: 1129
  • Inscrit le: 21 Sep 2009, 16:20

Re: [Team HTC-Columbia] : Paris-Roubaix P. 12

Message20 Sep 2010, 19:54

4895 a écrit:beau Paris-Roubaix une 4ème place avec Eisel il fallait le faire ;)


Merci !
Sur Gent-Wevelgem, c'était un peu décevant (il l'a remporté cette année IRL, j'espèrais en faire autant :mrgreen: ), sur le tour des Flandres, c'est parce que la course a été escamotée et s'est finie au sprint, mais là, sur Paris-Roubaix, ç'a été difficile, il a vraiment fallu s'accrocher, et cette 4° place n'en est que plus belle (même si le podium était tout proche).
Hors-ligne

vvward

  • Messages: 1129
  • Inscrit le: 21 Sep 2009, 16:20

Re: [Team HTC-Columbia] : Paris-Roubaix P. 12

Message21 Sep 2010, 15:20

Interlude

Une dizaine de jours après Paris-Roubaix, à la suite d'une course où les Saxo Bank avaient leur hôtel à côté du nôtre, j’ai décidé de rendre une petite visite à Cancellara. Pour lui dire que je trouvais toute cette polémique absurde, et… discuter, au cas où, il serait intéressé par rejoindre la Columbia l’an prochain. Après tout, les grands rouleurs, c’est notre spécialité.
Mais alors que je m’approche de l’hôtel, je le vois sortir avec un long manteau noir, regardant furtivement à droite et à gauche, l’air de s’assurer que personne ne l’ait remarqué, puis s’enfoncer dans une ruelle, d’un pas rapide, la tête dans les épaules. Curieux, je décide de le suivre. Où peut-il bien aller comme ça ? Qu’a-t-il à cacher ? Est-ce que cette histoire de moteur est finalement vraie, et qu’il va tester un nouveau prototype ? Est-ce qu’il part se fournir en dope ? Un rendez-vous secret avec le sulfureux Dr. Ferrari ? A moins, tout bêtement, qu’il ait une maîtresse… dans ce cas, je le suivrais pour rien. Au bout de 20 minutes de marche dans les rues de la ville je commence à me demander sérieusement ce que je fous là…
Il s’arrête devant une petite chapelle, jette un coup d’œil rapide comme s’il tenait à vérifier qu’il n’a pas été suivi – apparemment, il ne m’a pas vu – puis rentre par une petite porte. Je suis assez interloqué. C’est quoi, cette histoire, il culpabilise à mort pour avoir utilisé un vélo électrique, et vient implorer le pardon de dieu ? Soyons sérieux… l’idée d’un rendez-vous secret pour se fournir en produits dopants me semble encore la moins fantaisiste, mais pourquoi dans une église ? Les curés feraient du trafic de dopants, maintenant ? Après la pédophilie, le trafic de stups, ils ont donc tous les vices… Non, je sors cette idée grotesque de mon esprit, j’hésite pendant 5 bonnes minutes à rentrer… ce que je fais finalement, ma curiosité me perdra.

La chapelle est vide. Mais j’entends des voix dans le sous-sol… je m’approche discrètement de l’escalier, je descends quelques marches… et j’entends des choses que j’ai un peu de mal à capter « resquiller en paix » ? « resquiller un patch ? » C’est quoi ces conneries… Les voix viennent d’une pièce close, je m’approche de la porte, et là, ce que je distingue vaguement me laisse sans voix. Cancellara et une dizaine d’autres types sont vêtus de robes et capuches, et semblent psalmodier des trucs en latin, en se livrant à un rituel. A un moment, je crois même voir Virenque dans le lot, et j’ai failli éclater de rire… Virenque versé dans les sciences occultes, et pourquoi pas Tom Boonen président du Fond Monétaire International ?
A mon avis, j’assiste aux ravages extrêmes de la dope… à force d’abuser de toutes les dernières saloperies, ces types ont le cerveau complètement grillé… ils se sont enfilés en une fois tous les vieux stocks de Riis et de Virenque ? Une société secrète de chaudières ? On aura vraiment tout vu dans le vélo… en tout cas, moi, j’en aissez vu, je me barre, et je pense que je ferais mieux d’oublier tout ça. Quant à signer Cancellara pour la saison prochaine, je ne pense pas que ce soit une si bonne idée que ça…

(Ceci était bien sûr un petit hommage - à ma manière :mrgreen: - à l'excellent récit de deaddisco :
http://www.cyanide-studio.com/forumPCM/viewtopic.php?f=95&t=4243)
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

4895

  • Messages: 5597
  • Inscrit le: 13 Mai 2010, 14:23
  • Localisation: Saint Martin des champs ( 29 )
  • Pseudo GameCenter: FRADiscovery
  • XBox 360 Gamertag: Yaroslav4895

Re: [Team HTC-Columbia] : Paris-Roubaix P. 12

Message21 Sep 2010, 16:54

superbe 8-)
Image
Image
Image
Image
Image
Why I'm a god ? Because I'm The Miz and I'm AWESOME
PrécédentSuivant

Retour vers Récits / Stories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité