Nous sommes actuellement le 25 Oct 2014, 16:07


[TET->Deutsch Bank-2016] OBERÖSTERREICHRUNDFARTH

Modérateurs: Cyanide Team, Story Staff

  • Auteur
  • Message
Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Classica San Sebastian

Message24 Mai 2012, 18:29

TOUR DE POLOGNE

leader: Nerz(72)
sprinter: Ries(70)
electron: Willam(80), Schulz(82), Sütterlin(90)
équipier: Emmerich(87), Matzka(91), Sebert(81)

Tour pour sprinteur ou Ries tentera de se montrer. Pour cela, il pourra compter sur Emmerich, Matzka, Sütterlin et Willam pour le lancer. Nerz visera le général même si l'objectif est de remonter la forme pour la Vuelta ou il devrai être présent.

Etape 1: Pruszkow – Warszawa(PLA)
Image

Etape très courte pour débuter ce tour, seulement 103km et on risque de voir les sprinteurs présent se jouer la gagne. C'est pourquoi Sebert et Wippert(VCD) n'auront que très peu d'avance. Leur avance maximal est de 3mn a 40km de l'arrivée avant que laSkill-Shimano ne se mette à rouler. Ils ont quand même put se disputer le sprint intermédiaire ou Sebert a été devancé par le hollandais:

Image

Ensuite, l'échappée sera logiquement reprise à 15km de la ligne. A ce moment, chute à l'arrière du peloton qui va piégé quelques sprinteurs comme Bos(KAT), Blythe(SKY), Sznitko(AST) ou Wyss(BMC):

Image

Devant, petit changement car Emmerich est venu se placer en tête de peloton pour durcir le rythme. A ce jeux, il est bien concurrencer par les Leopard qui travaillent pour Honkisz. Mais quand Willam prend le relai, on est plus rapide et Ries se retrouve placé au mieux:

Image

Ensuite, c'est Sütterlin qui continu le travail et un trou se fait. A défaut d'avoir le meilleur sprinteur du plateau on a l'air d'avoir le meilleur train. Mais si cela aide bien, cela ne fait pas gagner une étape car quand le sprint est vraiment lancé, Ries est dépassé et ne finit que neuvième:

Image

1°) Lorenzetto(LIQ)
2°) Robert(OLO) m.t
3°) Pavarin(LAM) m.t
4°) Reimer(SKS) m.t
5°) V.Iglinskiy(LEO) m.t
6°) Boasson Hagen(SKY) m.t
7°) Vachon(COF) m.t
8°) Kluge(GRM) m.t
9°) Ries(DBK) m.t
10°) Swift(LEO) m.t

Général:
1°) Lorenzetto(LIQ)
2°) Robert(OLO) +0'04
3°) Pavarin(LAM) +0'06
4°) Sebert(DBK) +0'08
point: Lorenzetto(LIQ)
montagne:
jeune: Robert(OLO)



Etape 2: Czestochowa – Dabrowa Gornicza(PLA)
Nerz(75), Ries(72), Willam(82), Schulz(84), Sütterlin(90), Emmerich(86), Matzka(90), Sebert(83)
Image

Seconde étape de cette course pro tour et une échappée qui met du temps à se dessiner. Tellement de temps que personne n'est devant au premier sprint intermédiaire et Nerz attaque alors pour passer en tête et prendre 6s de bonification. Il fera la même chose au second en passant troisième. Puis l'échappée se forme sur l'attaque de Polling:

Image

L'avance maximale sera de 5'26 à 60km. Heureusement que l'échappée a mis du temps a se former sinon elle sera aller au bout. En effet, Canuti et Koren, tout deux coéquipiers de Lorenzetto sont devant ce qui fait que la Liquigas na pas du tout rouler. D'autre le feront et l'échappée sera reprise. Reprise par nous qui préparons le sprint de Ries:

Image

On travaille peut-être un peu trop pour un sprinteur hors de forme. En effet, il prend un peu de vent et sa emmène fort de la part de Sütterlin ou Willam. Conséquence, il ne prend pas vraiment part au sprint ou alors plus à un sprint pour le top vingt, car il finit loin:

Image

1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Bos(KAT) m.t
3°) Sznitko(AST) m.t
4°) Pavarin(LAM) m.t
5°) Reimer(SKS) m.t
6°) Vachon(COF) m.t
7°) Kluge(GRM) m.t
8°) Lorenzetto(LIQ) m.t
9°) Swift(LEO) m.t
10°) Iglinskiy(LEO) m.t

19°) Ries(DBK) m.t

Général:
1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Lorenzetto(LIQ) m.t
3°) Robert(OLO) +0'04
5°) Nerz(DBK) +0'06
point: Pavarin(LAM)
montagne:
jeune: Robert(OLO)



Etape 2: Bedzin - Katowice(PLA)
Nerz(78), Ries(75), Willam(85), Schulz(87), Sütterlin(90), Emmerich(86), Matzka(90), Sebert(85)
Image

Dernière étape de plaine avant de voir trois jours vallonnées ou Nerz devrai s'illustrer. Il le fait avant en sortant prendre des bonifications au deux premier sprint intermédiaire car personne n'y est échappée. Puis c'est un groupe de treize coureurs dont Sebert qui s'en va. Un bonne collaboration qui leur permet d'avoir 3'50 à 50km de la ligne, trop peu. Et sans surprise, l'échappée sera reprise:

Image

On change de tactique aujourd'hui. Malgré une bonne rampe de lancement, Ries n'arrive pas à tenir dans la roue de ses coéquipiers et il se met donc dans la roue de Canuti(LIQ). Sa roule moins fort également à cause d'un chute qui a lieu a dix kilomètre de l'arrivée. Dans celle-ci, Vanendert et Boonen(OLO), Danielson(EUC), Bos(KAT) ou Kolobnev(FDJ) perdront 3mn. Pour Ries, même résultat que d'habitude, il échoue hors du top dix:

Image

1°) Kluge(GRM)
2°) Pavarin(LAM) m.t
3°) Iglinskiy(LEO) m.t
4°) Reimer(SKS) m.t
5°) Robert(OLO) m.t
6°) Sznitko(AST) m.t
7°) Vachon(COF) m.t
8°) Boasson Hagen(SKY) m.t
9°) Honkisz(LEO) m.t
10°) Canuti(LIQ) m.t

13°) Ries(DBK) m.t

Voici, avant d'attaquer les étapes difficile du tour de Pologne, les différents top 10:

Image
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

ITA_emmea90

  • Messages: 664
  • Inscrit le: 27 Août 2009, 21:11
  • Localisation: Pioltello (Mi) ITALIA
  • Pseudo GameCenter: ITA_emmea90

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Tour de Pologne

Message24 Mai 2012, 23:48

Well, happy to see that something plays with my tdf :)
Image
Image
"Maybe the giro is not hard enough" (A. Zomegnan)
Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Tour de Pologne

Message25 Mai 2012, 07:02

ITA_emmea90 a écrit:Well, happy to see that something plays with my tdf :)


Your tdf is on the FCM database. So many people play with.
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

mede33

  • Messages: 2787
  • Inscrit le: 10 Nov 2011, 19:02
  • Localisation: Bordeaux

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Tour de Pologne

Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Tour de Pologne

Message26 Mai 2012, 13:35

mede33 a écrit:Le mystère est enfin levé !


Je m’apprêtais à t'indiquer la réponse.
Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Tour de Pologne

Message26 Mai 2012, 13:57

TOUR DE POLOGNE suite

Etape 4: Oswiecim - Cieszyn(VAL)
Nerz(80), Ries(78), Willam(87), Schulz(89), Sütterlin(90), Emmerich(87), Matzka(90), Sebert(88)
Image

Première étape ou les sprinteurs ont peu de chance de s'illustrer même si ceux qui passe bien les bosses ont des chances, comme le second du général Boasson Hagen. Avant, Schulz a essayé de sortir, sans succès. L'échappée mettra d'ailleurs beaucoup de temps à se former et on y retrouvera Nerz en participant à la lutte pour le grand prix de la montagne:

Image

Il se battra surtout avec l'australien de l'équipe Astana Clarke. Et ils partent tout les deux dans l'avant dernière cote répertorié, à 56km de la ligne. 17Km plus loin, Clarke attaque à nouveau et décroche Nerz qui sera repris par le peloton à 20km de la ligne. Le peloton d'une cinquantaine de coureur est à 1'18 de l'homme de tête:

Image

Le peloton ne réussira pas à reprendre l'homme de tête. Le rythme se calme un peu et trois hommes en profite. A 5km, attaque de Van Hoecke(QST) et Vorganov(KAT). Très en forme, Nerz est encore de l'aventure. Clarke savoure et lève les bras quand en queue de peloton, on assiste à une chute sous la flamme rouge. Est concerné Kluge(3), Lorenzetto(4) ou encore Didier. Pour Nerz, il ne résistera pas suffisamment et se fait reprendre à 50m de la ligne, loupant encore les bonifications l'empêchant de prendre le maillot jaune:

1°) Clarke(AST)
2°) Vorganov(KAT) +1'24
3°) Van Hoecke(QST) +1'48
4°) Hivert(FDJ) m.t
5°) Gasparotto(BMC) m.t
6°) Gavazzi(LAM) m.t
7°) Nerz(DBK) m.t
8°) Koren(LIQ) m.t
9°) Niemiec(CCC) m.t
10°) Reimer(SKS) m.t

Général:
1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Nerz(DBK) m.t
3°) Pavarin(LAM) +0'01
point: Reimer(SKS)
montagne:
1°) Nerz(DBK) 21points
2°) Clarke(AST) 19points
jeune:
1°) Nerz(DBK)
2°) Robert(OLO) +0'05



Etape 5: Zakopane - Zakopane(VAL)
Nerz(83), Ries(80), Willam(88), Schulz(89), Sütterlin(89), Emmerich(87), Matzka(89), Sebert(89)
Image

La difficulté augmente encore par rapport à hier et l'on devrai assister à plusieurs lutte. La première concerne le maillot de meilleur grimpeur qui se jouera entre les échappées et principalement trois hommes: Danielson(EUC), Shpilevsky(KAT) et Willam:

Image

A 80km de l'arrivée, les neuf de devant ont 2'58 sur Charucki(CCC) en chasse patate et 7'06 sur le peloton. A 50km, le polonais a été repris quand son coéquipier Poljanski(CCC) attaque à son tour. L'échappée a encore 4'55 d'avance. Les Sky ont pris les choses en mains et ça fait mal surtout à Swift. En tête, se sont Boonen(OLO), Willam et Jérome(FDJ) qui payent le rythme. Et dans la descente, le relâchement provoque une chute dans le groupe favori:

Image

Pavarin(3), Reimer(6), Iglinsky(5) ou Denifl(18) sont à terre ou ralentit. Il en est de même pour Matzka et Sütterlin qui laissent filer les meilleurs à ce moment. A 16km, attaque de Boasson Hagen. Dans sa roue, Hivert(FDJ) et Van Avermaet(HTC). Nerz reviendra au train et attaque à 12km avec Vorganov(KAT) et Koren(LIQ) quand Willam est repris:

Image

Ils prennent une trentaine de secondes d'avance avant qu'un groupe conséquent ne revienne. C'est donc un groupe de 34 qui se présente pour la gagne. Nerz se cale dans la roue de Boassen Hagen. Le maillot jaune gère parfaitement son sprint et réussit à s'imposer. Nerz résiste et prend la sixième place:

Image

1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Hivert(FDJ) m.t
3°) Gavazzi(LAM) m.t
4°) Vorganov(KAT) m.t
5°) Van Avermaet(HTC) m.t
6°) Nerz(DBK) m.t
7°) Koren(LIQ) m.t
8°) Gasparotto(BMC) m.t
9°) Lorenzetto(LIQ) m.t
10°) Shpilevsky(KAT) m.t

Général:
1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Nerz(DBK) +0'10
3°) Robert(OLO) +0'15
point: Boasson Hagen(SKY)
montagne:
1°) Willam(DBK) 24points
2°) Danielson(EUC) 24points
jeune:
1°) Nerz(DBK)
2°) Robert(OLO) +0'05



Etape 6: Terma Bukonina – Bukowina Tatrzanska(VAL)
Nerz(86), Ries(83), Willam(87), Schulz(88), Sütterlin(88), Emmerich(87), Matzka(88), Sebert(89)
Image

Voici l'étape reine de ce tour et l'on devrai connaître le vainqueur final de ce tour, au moins au classement de la montagne. Dans ce but, Schulz se retrouve devant et bataillera avec Van Hecke(QST) et Boulo(COF):

Image

Dans le peloton, les Sky laissent filer dans un premier temps et l'échappée a 9'47 a 100km de la ligne. Puis l'écart va diminuer doucement quand le peloton va accélérer légèrement. Cette petite accélération sera fatale à un premier groupe de 34 à 70 km. Puis à 40km de la ligne, Leezer(AST) et Schulz doivent laisser partir un groupe de quatre dont Van Hecke et Boulo. Notre allemand ne remportera pas le classement de meilleur grimpeur:

Image

Dans le peloton, même conséquence pour quarante coureurs qui doivent laisser filer les meilleurs. Dans ce groupe, on retrouve Greipel ou, plus surprenant, Hivert, deuxième hier. L'écart diminue et on commence à attendre les premières attaques chez les favoris. Elles viendront à 25km de la ligne avec Fruso(LAM), Gasparotto(BMC) et Didier(SBF). Ils prennent un trentaine de seconde d'avance, pas plus. Puis à 13km, c'est Nerz qui y va:

Image

Boulo, dernier résistant de l'échappée matinale a encore 1'45 d'avance mais cela ne suffira pas, Nerz revient comme une balle. Le français pourra se consoler avec le classement de la montagne qu'il devrai remporter. Revient également un groupe d'une quinzaine de coureurs, dont le maillot jaune, qui reprend notre allemand à 9km de la ligne, dommage. Pas tant que ça car il peut récupérer et contrer Van Avermaet(HTC) qui attaque a 3km de la ligne. Le duo prend une vingtaine de seconde d'avance et aborde le kilomètre en tête. La victoire se jouera entre eux deux. Et dans ce duel, c'est notre coureur qui s'impose, prenant même 9s à son adversaire:

Image

1°) Nerz(DBk)
2°) Van Avermaet(HTC) +0'09
3°) Grivko(AST) +0'16
4°) Gasparotto(BMC) m.t
5°) Gavazzi(LAM) m.t
6°) Vorganov(KAT) m.t
7°) Clarke(AST) m.t
8°) Boasson Hagen(SKY) m.t
9°) Rabottini(LIQ) m.t
10°) Kolobnev(FDJ) +0'48

Entre le temps repris et les bonifications, Nerz réussit à prendre le maillot jaune la veille de l'arrivée:
Général:
1°) Nerz(DBK)
2°) Boasson Hagen(SKY) +0'16
3°) Van Avermaet(HTC) +0'24
point: Boasson Hagen(SKY)
montagne: Boulo
jeune:
1°) Nerz(DBK)
2°) Salazar Casteneda(GRM) +3'53



Etape 7: Krakow - Krakow(PLA)
Nerz(88), Ries(86), Willam(86), Schulz(87), Sütterlin(87), Emmerich(88), Matzka(87), Sebert(88)
Image

Dernière étape de ce tour de Pologne qui consiste à un circuit dans les rues de la capitale polonaise, étape qui semble promise à un sprinteur. Il n'y a qu'à voir l'avance qu'ils laisseront au deux hommes de tête, seulement 3mn ce qui fait que l'on a pas eut à rouler. Et sans surprise, l'échappée est reprise par un bon travail des Leopard, Garmin et Lampre. Pour ces derniers, le travail a été inutile car à 5km de la ligne, Pavarin, son sprinteur, est pris dans une chute:

Image

On retrouve d'autre sprinteur piégés comme Wippert(VCD), Greipel(LIQ), Sznitko(AST) ou Renshaw(RAB), Koren(20) et Laborie(11) vont eux perdre leur bonne place, surtout le français. Car le temps de repartir, il est trop tard pour rentrer sur le peloton qui est lancé vers son sprint. On essaye de se mêler à la lutte mais le train Leopard va très vite. Bon train pour Reimer qui dans la roue d'Iglinskiy, le dépasse sur la ligne:

Image

1°) Reimer(SKS)
2°) Iglinskiy(LEO) m.t
3°) Van Avermaet(HTC) m.t
4°) Boasson Hagen(SKY) m.t
5°) Kluge(GRM) m.t
6°) Robert(OLO) m.t
7°) Swift(LEO) m.t
8°) Mondory(EUC) m.t
9°) Gasparotto(BMC) m.t
10°) Honkisz(LEO) m.t

12°) Ries(DBK) m.t

Ce qui nous donne les classements suivants:

Image


POINT CLASSEMENT

individuelle:

1°) Contador(SBF) 684points
2°) Anton(RSH) 490points
3°) Kreuziger(LIQ) 469points
4°) Van Avermaet(HTC) 433points
5°) Nibali(LEO) 332points
6°) Gerdemann(DBK) 331points


équipe:
1°) Team RadioShack 1506points
2°) Leopard Trek 1220points
3°) HTC-Highroad 999points
4°) Saxo Bank – FedEx 947points
5°) Team Barmin – Cervélo 882points
7°) Deutsche Bank 685points

victoire:
1°) Team RadioShack 44
2°) Saxo Bank – FedEx 24
3°) Itera Team 24
4°) Leopard Trek 24
5°) Rabobank Cycling Team 22
11°) Deutsche Bank 19
Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Tour de Pologne fin

Message28 Mai 2012, 12:56

ENECO TOUR

leader: Sütterlin(86)
sprinter: Ries(85)
electron: Gaugl(76), M.Velits(86), Kahra(76)
équipier: Matzka(86), Dworrak(79), Emmerich(86)

Etape 1: Amersfoort(PRO)
Image

Première étape qui est un court prologue de cinq kilomètres. Et le début se résume à un combat entre britannique. Wiggins(RSH), champion de Grande-Bretagne du contre la montre, réalise le meilleur temps en battant Swift(LEO) en tête jusque là. Puis Reimer(SKS) viendra arbitrer le duel en prenant la tête de 1s. Kahra échouera troisième provisoire à 3s. Champion de Norvège de la discipline, Boasson Hagen prend la tête de 1s avant qu'un polonais, Kwiatkowski(CCC) ne prenne la tête. Il ne sera battu que par un homme, Martin Velits.

1°) M.Velits(DBK)
2°) Kwiatkowski(CCC) +0'05
3°) Boasson Hagen(SKY) +0'08
4°) Reimer(SKS) +0'10
5°) Thomas(SKY) m.t
6°) Boom(GRM) m.t
7°) Hagenaars(SKS) +0'11
8°) Greipel(LIQ) m.t
9°) Wiggins(RSH) m.t
10°) Selvaggi(LAM) +0'12

Général:
1°) M.Velits(DBK)
2°) Kwiatkowski(CCC) +0'05
3°) Boasson Hagen(SKY) +0'08
point: M.Velits(DBK)
montagne:
jeune: Kwiatkowski(CCC)



Etape 2: Oosterhoot – Sint Willebrord(PLA)
Sütterlin(87),Ries(88),Gaugl(79),M.Velits(88),Kahra(79),Matzka(86),Dworrak(82),Emmerich(88)
Image

Première étape en ligne et on devra travailler aujourd'hui, maillot jaune oblige. Tout d'abord, on contrôle l'échappée pour ne laisser qu'un groupe de neuf partir. Et on ne leur laissera qu'entre quatre et cinq minutes d'avance, géré par Emmerich et Gaugl:

Image

Puis on est relayé par les vrais équipes de sprinteurs comme la Garmin ou la Liquigas. Et on voit la différence, sa roule vite. Ajoutons à cela la pluie et le vent et l'inévitable se produira trois fois dans les vingt dernier kilomètre. Tout d'abord à 17km ou Pietropolli(LAM) chute en tête de peloton emmenant Boasson Hagen(SKY), Pozzato(FAV), Goss(HTC), Ciolek(QST) ou Thomas(5):

Image

Puis à 14km, deuxième chute qui ralentit ou met à terre Koren(LIQ), Clement(15), Kittel(SKS), Greipel(LIQ) et Kluge(GRM) ruinant le travail des Garmin. Et enfin à 12km, dernière chute fatale à Chainel((FDJ) fracture du fémur) ainsi qu'à Wiggins(9). Et devant, sa continu. Et la bosse à 3km du but fait très mal, surtout à Ries. Déjà très mal emmené, n'arrivant pas à se frayer un chemin, on passe à coté:

Image

1°) Haussler(FDJ)
2°) Feillu(VCD) m.t
3°) Pavarin(LAM) m.t
4°) Cavendish(LIQ) m.t
5°) Swift(LEO) m.t
6°) Modolo(LAM) m.t
7°) Reimer(SKS) m.t
8°) Mondory(EUC) m.t
9°) Breschel(OLO) m.t
10°) Gavazzi(LAM) m.t

16°) Ries(DBK) m.t

Général:
1°) M.Velits(DBK)
2°) Kwiatkowski(CCC) +0'05
3°) Haussler(FDJ) +0'07
point: Reimer(SKS)
montagne:
jeune: Kwiatkowski(CCC)


Etape 3: Aalter - Ardooie(PLA)

Sütterlin(86),Ries(86),Gaugl(80),M.Velits(90),Kahra(80),Matzka(86),Dworrak(84),Emmerich(87)
Image

Étape bizarre alors quelle est totalement plate. Tout d'abord, Emmerich se retrouve dans l'échappée sans le vouloir. En effet, personne au premier sprint intermédiaire donc le jeune allemand attaque et passe en tête. Il est repris par un groupe formant l'échappée. Échappée non dangereuse et pourtant les CCC Polskat embrayent avec les HTC et sous le tunnel, le peloton est à moins de deux minutes:

Image

Et à cent kilomètres de la ligne, le peloton a repris le groupe de onze. Nouvelle attaque alors dont Smukulis(RSH). Le champion de Lettonie du contre la montre part seul et fait le trou sur un groupe de cinq ou figure Burghardt(BMC), Ll.Sanchez(RAB) ou encore Pozzato(FAV), des gros rouleurs. L'écart monte rapidement et est de 6'12 à 50km. Danger, Smukulis est à 3mn au général et on embraye. Sans succès, l'écart est de 5'58 à 10km de la ligne et c'est pas faute de tout donner. Sa roule tellement vite qu'on provoque encore une chute pour Kolobnev(FDJ), Goss(HTC), Leezer(AST), Matthews(KAT) ou Hagenaars(6) et cinquante autre coureurs. Et pourtant, on peine à réduire l'écart mais on y arrivera dans le final et Velits sauve son maillot. Sans surprise, on ne fait rien lors du sprint du peloton:

1°) Smukulis(RSH)
2°) Thomas(SKY) +2'42
3°) Burghardt(BMC) m.t
4°) Ll.Sanchez(RAB) m.t
5°) Pozzato(FAV) m.t
6°) Reimer(SKS) m.t
7°) Pavarin(LAM) m.t
8°) Cavendish(LIQ) m.t
9°) Swift(LEO) m.t
10°) Van Avermaet(HTC) m.t

27°) Velits(DBK) m.t

Général:
1°) M.Velits(DBK)
2°) Kwiatkowski(CCC) +0'05
3°) Haussler(FDJ) +0'07
point: Reimer(SKS)
montagne:
jeune: Kwiatkowski(CCC)



Etape 4: Heers - Andenne(PAV)
Sütterlin(86),Ries(86),Gaugl(83),M.Velits(91),Kahra(84),Matzka(86),Dworrak(87),Emmerich(88)
Image

A défaut de se gagner aujourd'hui, cet Eneco Tour peut se perdre. En effet, le contre la montre de demain pourrai finir de départager les leaders. Et dans cette étape, c'est encore une échappée de gros rouleur qui prend le large avec Grivko(AST), Ll.Sanchez(RAB), Uran(SKY), Pozzato(FAV) et Koren(LIQ). Burghardt(BMC) et Steegmans(AST) partiront en contre. Mais avant, Velits est aller prendre trois secondes de bonification au premier sprint intermédiaire:

Image

Derrière, vu l'échappée, on roule dès qu'ils ont deux minutes d'avance pour ne pas leur laisser trop de large. Malheureusement, on y arrive pas et l'écart ne cesse d'augmenter. A 50km, l'avance est de 5'21 pour la tête de course sur un peloton qui se casse face à notre rythme et les monts, pavés ou non:

Image

Dans le premier peloton, tout nos coureurs sauf Kahra dans un second groupe a 44s du premier. Dans le premier, tout les leaders et ne manque que Kwiatkowski(2), Reimer(5) et Feillu(10) du top dix. Mais ils sont avec Kahra et rentreront pour certain. En attendant, l'écart grimpe encore et ils ont plus de 8mn. Pozzato est même parti tout seul. Et dans le peloton, sa attaque chez les hommes fort comme Cancellara. Sütterlin y va aussi et n'est pas loin des meilleurs:

Image

Il reviendra grâce à d'autres coureurs comme Haussler ou Gavazzi. Et c'est un groupe de huit qui abord le final avec une trentaine de seconde sur un peloton d'un vingtaine de coureur. Malheureusement, devant, Pozzato vient le lever les bras remportant l'étape. Velits est bien avec les meilleurs mais encore à 5mn, il vient de perdre ce tour. Et on perd tout espoir de top dix lors du sprint ou Sütterlin se limite à la 24ème place:

1°) Pozzato(FAV)
2°) Koren(LIQ) +1'44
3°) Grivko(AST) +2'56
4°) Burghardt(BMC) +6'16
5°) Uran(SKY) +8'21
6°) Ll.Sanchez(RAB) m.t
7°) Haussler(FDJ) +10'13
8°) Pavarin(LAM) m.t
9°) Van Avermaet(HTC) m.t
10°) Feillu(VCD) m.t

24°) Sütterlin(DBK) m.t

Après cette étape difficile, voici les classements à la mi tour:

Image
Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Eneco tour début

Message30 Mai 2012, 17:30

ENECO TOUR suite

Etape 5: Roermond(CLM)
Sütterlin(85),Ries(86),Gaugl(85),M.Velits(91),Kahra(86),Matzka(84),Dworrak(88),Emmerich(88)
Image

Pour le général, ce contre la montre ne servira rien. On assistera juste à une lutte entre les spécialistes pour la victoire d'étape. Et le premier à s'illustrer est le jeune américain Adrian(RSH). Il sera battu par le russe Ignatiev(KAT) de 4s. Mieux pour Roulston(HTC) qui prend la tête de 2s juste avant que Rosseler(HTC) ne fasse un trou prenant la tête de 29s. C'est pour ce même écart qu'à Thomas(SKY) quand il prend la tête. Belle performance de Kahra qui échoue deuxième provisoire à 7s. Il redescendra troisième quand Langeveld améliore le temps de l'anglais de 2s. Passé à coté de son tour, Boasson Hagen(SKY) se rattrape en prenant la tête de 24s. Dommage pour Velits, pas assez rapide de 12s qui échoue deuxième provisoire et final, gagnant une place au général:

1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Velits(DBK) +0'13
3°) Boom(GRM) +0'19
4°) Langeveld(HTC) +0'25
5°) Vaiktus(GRM) m.t
6°) Thomas(SKY) +0'28
7°) Kahra(DBK) +0'35
8°) Wiggins(RSH) +0'38
9°) Kwiatkowski(CCC) +0'39
10°) Taaramae(KAT) +0'42

Général:
1°) Pozzato(FAV)
2°) Koren(LIQ) +1'36
3°) Grivko(AST) +4'27
4°) M.Velits(DBK) +6'02
point:
1°) M.Velits(DBK) 53points
2°) Thomas(SKY) 53points
montagne:
jeune: Matzka(DBK)



Etape 6: Genk - Genk(PLA)
Sütterlin(84),Ries(85),Gaugl(85),M.Velits(91),Kahra(86),Matzka(84),Dworrak(88),Emmerich(88)
Image

Avant dernière étape de cet Eneco tour et l'on se rapproche des vallons de la dernière étape. Aujourd'hui, c'est une étape classé plaine sur route étroite, il faudra être bien placé. Déchargé du maillot jaune, l'équipe met un homme devant: Emmerich. Avec lui, ils sont huit puis sept après la chute de De Ketele(TSV):

Image

Le belge rentrera et l'échappée continu sa marche en avant en possédant 7'39 à 90km. A 67km, crevaison de Cavendish(LIQ). Le peloton ne ralentira pas pour autant et pour preuve, un groupe de 44 coureurs décroche. Dans celui-ci, on retrouve Docker(17), Swift(18), Bos(KAT) et la seconde chance de la Liquigas au sprint Greipel. Encore 2'39 à 30km de la ligne pour l'échappée mais c'est peu et le peloton les a désormais à vu:

Image

Bonne résistance quand même et l'échappée n'est reprise qu'à 7km de la ligne. C'est à ce moment que Van Hecke(QST) tente de partir en costaud dans un petite montée mais extrêmement pentu. Velits attendra le replat pour l'imiter et partir à sa chasse:

Image

Il reviendra sur le belge qui n'arrivera pas à le suivre. Il est repris par un peloton qui reste à vingt secondes du champion de Slovaquie. Insuffisant mais on peut espérer car le sprint est encore faussé par une chute. A 4km, c'est Sütterlin qui va au sol sur une route étroite et tout les sprinteurs sont ralentit. C'est un groupe de 22 qui se jouera la gagne avec notamment Ries, l'un des plus rapide. Velits repris, il est bien emmené par Matzka mais notre sprinteur est battu par le duo Gavazzi Modolo:

Image

1°) Modolo(LAM)
2°) Gavazzi(LAM) m.t
3°) Ries(DBK) m.t
4°) Langeveld(HTC) m.t
5°) Rollin(GRM) m.t
6°) Eisel(VCD) m.t
7°) Selvaggi(LAM) m.t
8°) Koren(LIQ) m.t
9°) J.Sagan(LIQ) m.t
10°) Pozzato(FAV) m.t

Général:
1°) Pozzato(FAV)
2°) Koren(LIQ) +1'36
3°) Grivko(AST) +4'27
4°) M.Velits(DBK) +6'02
point:
1°) M.Velits(DBK) 61points
2°) Pozzato(FAV) 58points
montagne:
color=#008000]jeune:[/color] Matzka(DBK)



Etape 7: Sittard Geleen – Sittard Geleen(VAL)
Sütterlin(84),Ries(85),Gaugl(85),M.Velits(91),Kahra(87),Matzka(82),Dworrak(88),Emmerich(88)
Image

Et c'est une échappée fleuve qui se formera dans cette étape avec quinze coureurs à l'avant. Et on retrouve des grands noms pour la composée comme le champion de Norvège Boasson Hagen(SKY), l'italien Marcato(QST), Kadri(EUC) ou Wiggins(RSH). On trouve également deux coureurs de notre équipe: encore Emmerich et Gaugl. Elle aura 11'18 à 100km de la ligne avant d'attaquer les monts de l'étape. Ces monts seront fatale à Emmerich qui craque à 52km:

Image

Même chose dans le peloton, beaucoup de coureurs décrochent. Il y a notamment un groupe de 75 qui doit abandonner les espoirs de gagne mais aussi de bonne place au général pour Steurs(12), Burghardt(16), Matzka(15), Offredo(18) ou Feillu(14). A vingt kilomètre, on en a perdu d'autre et ils ne sont plus que quarante à 20km de la ligne , pointé à 6'13 des échappées:

Image

Une échappée qui ne va pas rester longtemps à quinze. En effet, à 15km de la ligne, première attaque, celle de Boasson Hagen. Derrière tout le monde va y aller de la sienne. Gaugl essayera mais ne pourra faire un trou sur ses camarades de fugues. Boasson Hagen a lui bien réussit. Il s'impose et en reprenant 6'42 au peloton, et monte sur le podium de ce tour:

1°) Boasson Hagen(SKY)
2°) Maaskant(RAB) +0'50
3°) Docker(SKS) m.t
4°) Matthews(KAT) +2'07
5°) Swift(LEO) m.t
6°) Lang(BMC) m.t
7°) Wiggins(RSH) m.t
8°) Summerhill(HTC) m.t
9°) Eijssen(BMC) m.t
10°) Kadri(EUC) +2'48

14°) Gaugl(DBK) +3'22

On a donc porté le maillot jaune trois jours, signé une victoire d'étape et aboutit aux classements suivant:

Image

POINT CLASSEMENT

individuelle:

1°) Contador(SBF) 684points
2°) Anton(RSH) 490points
3°) Kreuziger(LIQ) 469points
4°) Van Avermaet(HTC) 437points
5°) Nibali(LEO) 332points
6°) Gerdemann(DBK) 331points


équipe:
1°) Team RadioShack 1506points
2°) Leopard Trek 1240points
3°) HTC-Highroad 1005points
4°) Saxo Bank – FedEx 947points
5°) Team Barmin – Cervélo 914points
7°) Deutsche Bank 695points

victoire:
1°) Team RadioShack 47
2°) Itera Team 25
3°) Saxo Bank – FedEx 24
4°) Leopard Trek 24
5°) Rabobank Cycling Team 22
11°) Deutsche Bank 20

Du coté de la Belgique, De Gendt(LEO) devient le nouveau champion du contre la montre.
Sur le tour du Limousin, Velits ramène un autre contre la montre en remportant la seconde étape de ce tour.
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Muffy

  • Messages: 196
  • Inscrit le: 01 Juil 2011, 15:33
  • Localisation: Cherbourg (50)
  • Pseudo GameCenter: Muffy

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Eneco tour fin

Message30 Mai 2012, 21:29

Le classement des jeunes 8-) :lol:
Image

Image
Hors-ligne

Gaz

  • Messages: 500
  • Inscrit le: 04 Août 2011, 14:55

Re: [TET->Deutsch Bank-2014] Eneco tour fin

Message01 Juin 2012, 18:52

VUELTA A ESPANA

leader: Rohregger(81)
sprinter: Koch(86)
electron: Nerz(86), Schulz(80), Willam(76)
équipier: Sebert(86), Sütterlin(78), Steigmiller(92), Dworrak(87)

Voilà le dernier grand tour de cette saison, le tour d'Espagne. En cadeau de fin de carrière, Rohregger sera le leader de la formation sur ce tour. Nerz fait l'impasse sur les classiques pour l'épauler mais aussi jouer sa carte sur un tour ou la moyenne montagne est très présente. Pour les sprints, on mise sur Koch qui pourra compter sur Dworrak comme poisson pilote. Steigmiller, Willam et Sebert seront du train mais sont surtout là pour le contre la montre initial. Sütterlin est lui clairement là pour le train quand Schulz ira se glisser dans les échappées.

Etape 0: Présentation des équipes:

SAXO BANK:
Vainqueur du Giro, cinquième du tour, Contador enchaine les trois grands tour. Il sera encore accompagné de son fidèle équipier Navarro en montagne. Sur les sprints, les danois font confiance à l'argentin Ls.Haedo emmené par le danois Hansen. Marycz, Steensen et Bellis sont là pour aider sur le contre la montre par équipe. Enfin, les deux espagnols Oroz Ugalde et Pacheco Torres complètent l'effectif.


LEOPARD TREK:
Sans le second du tour de France, les luxembourgeois sont présent avec le sixième du tour, Van Den Broeck, et le septième du Giro Nibali. V.Efimkin est le troisième vrai grimpeur de cette équipe. Sur la plaine, il faudra également compter sur eux avec le duo V.Iglinskiy et Swift. Pour les emmener, ils ont Sutton et Fernandez De La Luna ou encore Klemme. Le dernier élément de l'équipe est le jeune Eyschen.


RADIOSCHACK:
Une équipe toujours aussi impressionnant pour la formation américaine emmené par Anton. Avec lui, des purs grimpeur comme Brajkovic qui sera utile sur le contre la montre par équipe, mais aussi Amador ou Cobo Acebo. Sur des pentes plus faible, il aura le soutient de Hoogerland ou Rodriguez voir du second Iglinsky. Enfin, Smukulis et Sulzberger vont apporter leur talent de rouleur sur le contre la montre par équipe.


HTC-HIGHROAD:
Autre coureur à triplé les grands tour, Cunego. Espérons pour la HTC qu'il ne passe pas à coté de son tour comme en France. Sinon, ils pourront compter sur le champion du monde du contre la montre T.Martin ou Stetina. Fidèle à ses habitudes, on a également un train pour Goss qui sera emmené par Howard, Rasmussen ou Mata Cabello selon la forme. Bagdonas et Roulston se limiterons à la chasse aux échappées.


SKY:
Spilak est bien présent pour tenter de conserver son titre. Et il pourra compter sur le duo britannique Cummings et Kennaugh pour l'aider en haute montagne. N'oublions pas l'autrichien Schorkmayer qui pourra être une pièce utile. Sinon, c'est plus une équipe de baroudeur qui est présente avec Hardwick, le lituanien Navardauskas ou Papok. Autre lituanien présent, Kruopis devra emmener Boasson Hagen dans le finale des étapes.


ASTANA:
Pour emmené l'équipe kazakh sur ce tour, le champion de Croatie Kiserlovski qui sera co-leader avec l'irlandais D.Martin. A moins que le suédois Stevenson ne prenne cette place. En tout cas, se sont les trois seuls grimpeur de l'équipe qui peut miser sur son sprinteur Sznitko, bien seul. On verra plutôt les turquoises devant avec par exemple l'expérimenté Grivko ou Van Groen. Enfin, trois kazakh complètent l'équipe. Nepomnyachsniy(que j'espère ne pas trop cité souvent), Gruzdev ou le jeune Galiev qui dispute, à 22 ans, son premier grand tour.


LAMPRE:
Favori pour le classement du meilleur jeune, Ulissi est le leader des hommes en rose. Et il a une belle équipe autour de lui avec le grimpeur Pozzovivo, le passe partout Buts ou encore le puncheur Illenberger. D'un autre coté, l'équipe est encore bien fournit pour les sprints avec Guarnieri qui lancera Felline poisson pilote de luxe de Modolo. Moreno Fernandez figure dans la liste tout comme un dernier italien, Frusto.


RABOBANK:
Comme sur le tour, Machado Pinto est leader sur un tour qui lui convient plus. Sinon Rujano peut tenter de montrer qu'il peut faire un résultat ailleurs que sur le Giro. Sur un tour plutôt moyenne montagne, il faudra surveillé Martens, le champion du monde Lindeman ou encore le belge Hermans. Au sprint, Havik se voit donné la chance et il sera emmené par Kump, Wynants ou le flandrien Maaskant.


GARMIN CERVELO:
Sixième du Giro mais transparent sur le tour, F.Schleck peut-il jouer la gagne? Sinon se sera à Txurruka ou M.Kreder d'essayer de chercher une place. Par contre la Garmin vient avec du lourd sur les sprints avec Kluge. Pour l'emmené, ils pourra compter sur la puissance de Van Winden ou du lituanien Vaiktus. Ils seront également favori sur le contre la montre par équipe grâce a ses derniers coureurs, bon rouleurs, qui sont Dekker, l'américain Cozza et le colombien Salazar.


EUROPCAR:
Bon dixième sur le tour, Kadri sera ici dans le but d'emmené Gautier dans la montagne tout comme l'expérimenté Danielson. Vaugrenard est encore de la partie tout comme Boucher après son abandon sur le tour. Mondory blessé, l'équipe vient sans sprinteur mais avec des baroudeurs que l'on verra à l'avant comme Tulik ou les autres jeunes Bertin, Navarre et Guillemois.


AG2R La Mondial:
Équipe invité, les français peuvent faire quelque chose avec leur duo Roche et Di Grégorio. Toutefois, il ne faut pas négliger Pauriol capable d'une victoire en moyenne montagne tout comme l'ancien champion de France Champion. Ensuite, on a un mélange de jeunesse et expérience avec Kern et Montaguti pour encadré les jeunes pousses que sont Vialle et Romain. Jules complète lui l'effectif.


OMEGA PHARMA:
Transparent jusqu'à présent sur les grands tour, les belges veulent se montrer avec De Greef. Il pourra compter sur Vandewalle pour l'aider tout comme les puncheurs Bakelants et Neyens. Dans le groupe, on retrouve l'espagnol de l'équipe Reynes. Dans les sprints, Boonen tentera de rappeler qu'il existe avec l'aide de Donnay. Sur la plaine, Meersman peut éventuellement tenter le coup du kilomètre pour une victoire quand Cammaerts complète l'équipe présente.


LIQUIGAS:
Rabottini est le seul grimpeur d'une équipe qui sera encore omniprésente lors des sprints. Le duo infernal Greipel et Cavendish est présent et tentera de s'entendre pour remporter des étapes. Sinon c'est Lorenzetto qui devra finir le travail de l'équipe. Pour emmené ce petit monde, on a Contoli et les deux jeunes Mazzini et Marasa. Au général, la meilleur chance risque d'être P.Sagan qui pourra compter sur son frère pour l'aider, J.Sagan.


BMC:
Encore un puncheur comme leader chez la BMC avec Gasparotto. Afin de l'aider, c'est un ossature suisse avec Tschopp et Zahner voir le français J.Pineau. Sur le contre la montre, on risque de voir Phinney qui sera très utile sur la première étape comme Kalt, dans une moindre mesure. Pour Rast, on le verra dans des échappées lointaine à moins que ce ne soit Stalder ou Langer.


TEAM TYPE 1:
Equipe surprise sur ce tour, l'équipe américaine doit sans doute son invitation à son leader Menchov. Il y a quand même une chance pour voir Warbasse dans les parties plus vallonées tout comme House peut essayer de s'illustrer sur un sprint. Pour le reste de l'équipe, ils essayeront d'aller dans les échappées nottament Keough, le français Roulet ou le russe Schmidt. Parett peut tenter de quelques choses chez les jeunes. Stewart et Lewis complètent l'équipe.


FDJ:
Pour son dernier grand tour avant sa retraite, Hesjedal se voit confier le rôle de leader. Pour l'accompagner, le russe Kolobnev ou encore le local De la Fuente. Coté sprint, l'équipe française espère lever les bras sur tout les tours grâce à Haussler qui sera emmené par Hivert et avant Minard. A coté de cette expérience, on trouve trois jeunes: Luneau ainsi que Mallegol et Racault.


FARNESE VINI:
Pas de Visconti sur ce tour mais un autre bon coureur, Failli pour emmener son équipe. Avec lui, De Weert et Magazzini. Beaucoup de sprinteur aussi avec comme principale Cesaro qui sera emmené par De Negri et l'expérimenté Chicchi. A 34 ans, Ballan est encore de la partie tout comme le brésilien Bulgarelli et le jeune Lappanese.


TOPSPORT VLAANDEREN:
Sixième du classement continental, l'équipe vient sans réelle ambition au général, son leader Baugnies étant un peu faible. Par contre, elle peut clairement viser une victoire d'étape avec Davis qui sera lancé par Mertens et Vanmarcke. On peut même les voir prendre les choses en main avec De Backer, De Ketele ou encore De Vreese. L'effectif est complété par Brems et Scheirlinckx qui dispute à 35 ans son dernier grand tour.


VACANSOLEIL:
Veikkanen est toujours présent sur un tour ou il peut montrer son talent. Pour la gagne, R.Feillu est encore présent et favori au classement par point aidé par les hollandais Polling et Veelers. Espoir du sprint, Te Bracke sera aussi du train Vacansoleil avec Bozic comme dernière rampe de lancement. En moyenne montagne, De Gendt aura sa carte à jouer tout comme R.Kreder peut jouer une étape de montagne. Don est le dernier membre de l'équipe.


KATUSHA:
Albasini est l'un des deux leaders de l'équipe russe avec Vorganov. Au sprint, on pourrai voir Bos jouer la gagne emmené par le danois Pedersen. Le jeune Sementsov va profiter de ce tour pour prendre enormément d'expérience encadré par Brutt ou Kuschynski et Paolini qui disputent leur dernier grand tour avant leur retraite. Baranov vient apprendre sur le haut niveau.


MOVISTAR:
Relégué la saison dernière, l'équipe espagnol se retrouve invité sur cette Vuelta. Et pour l'emmené, c'est le chilien Mansilla et l'espagnol Piedra Perez qui seront les leaders. Sur ce tour, Ortega Ocana vient donner son expérience à une équipe assez jeune incarnée par Campello. Sur le plat, Erviti peut essayer de jouer la gagne sur l'unique contre la montre individuel tout comme Plaza. Les deux jeunes Muniain et Sanz Unzue viennent apprendre dans les sprints. Illàn complète l'équipe emmenée sur ce tour.


Etape 1: Sevilla – Sevilla(CLM équipe)
Image

Première équipe à s'élancer, la Lampre réalise la première référence. Elle tiendra jusqu'à l'arrivée des Rabobank qui arrive juste après les italiens. Les hollandais, emmené par un très bon Machado Pinto prennent la tête:

Image

Les Astana y ont cru mais échoue à 8s de l'équipe orange. Pas mieux pour la Sky et ses rouleurs qui finissent troisième provisoire. Les Farnese Vini finissent eux bien plus loin, cinquième à 36s. Pour leur premier grand tour, l'équipe Team Type 1 fait un peu mieux, finissant à 26s, cinquième provisoire. Et si les SaxoBank viennent se rapprocher à 7s, la HTC, grande favorite, va améliorer le meilleur temps:

Image

Pour les russes de la Katusha, c'est plus dure et c'est une huitième place provisoire qu'il prendront. Bon contre la montre des Omega Pharma Lotto qui échoue à 20s. Pareil pour la Garmin qui prend la troisième place provisoire à 10s:

Image

Pour la Vacansoleil, c'est l'autre bout du classement qui est prise avec la dernière place provisoire à 47s. Movistar ne passe pas loin de prendre leur place mais pour 7s, ils finissent onzième provisoire. Europcar et la RadioShack font mieux en étant sixième et cinquième provisoire. Plus décevant, les BMC iront prendre la treizième place provisoire à 39s. Pas mieux pour Topsport à 45s. Encore plus loin, c'est notre équipe qui finit a prêt d'une minute, malgré deux bons Willam et Steigmiller, dernière:

Image

Il reste quatre équipes et aucune ne fera pire que nous. La Liquigas prend la treizième place provisoire à 35s. La Française des jeux se rapproche de nous mais finit devant, à 35s des HTC. Pour les Leopard, c'est la huitième place provisoire à 17s. Et enfin, AG2R va chercher une belle septième place, à 13s des vainqueurs:

1°) HTC-Highroad
2°) Rabobank +0'05
3°) Garmin Cervélo +0'10
4°) Saxo Bank +0'12
5°) RadioShack m.t
6°) Astana +0'13
7°) AG2R m.t
8°) Europcar +0'15
9°) Leopard Trek +0'17
10°) Sky ProCycling +0'18

22°) Deutsche Bank +0'59

Image


Voilà pour cette première étape et maintenant, je vous laisse imaginer la suite en proposant, pourquoi pas, vos pronostiques.
PrécédentSuivant

Retour vers Récits / Stories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité